.


Forum RPG multivers, plusieurs jeux de rôle sur 1 seul forum. Venez jouer dans des univers différents avec un seul compte sur le forum.
 

Partagez | 
 

 [Jour 06] Un crocodile dans les égouts de Paris ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: [Jour 06] Un crocodile dans les égouts de Paris ?    Sam 27 Sep 2014 - 9:28

La planque dans le manoir de Billy Durant apporte une vie confortable pour les Zassagoriens. Nourris au foie gras et hydraté aux vins millésimés, les Zassagoriens goûtaient à une vie qu'ils n'avaient jamais connu sur Elyr. Cependant, si le faste du manoir ne leur permettaient pas pour autant de vivre en pleine liberté. Ils s'étaient terrés des siècles sous terre. Arrivés sur Terre, cela continuait. Les galeries Elyriennes furent remplacées par les égouts parisien. Seule Upsilon avait pu s'essayer aux joies de la liberté. Marcher dans la rue, rencontrer des gens. L'attentat et l'avis de recherche qui pesait sur elle réduisaient ses sorties. Mais avec un bon déguisement, réalisable grâce à sa plastique filiforme et son absence de pilosité, elle pouvait tout de même s'offrir quelques promenades sous le soleil parisien.

Pour les autres Zassagoriens, les égouts étaient les seules "rues" qu'ils pouvaient arpenter. Pas très hygiénique, mais déjà plus confortable que les galeries Elyriennes. Cette situation ne les dérangeaient pas vraiment. Ils n'avaient que leur objectif en tête : en finir avec Adam et les Elyriens, se venger des horreurs commises par Elyrius.

Ce jour-là, Upsilon accorda une journée au sien. Le lendemain, le travail avec le journaliste plein aux as et l'hybride détenteur d'une clé de leur réussite l'attendaient pour une petite journée "révélations". Pour cette journée avec sa famille, les derniers êtres libres de son espèce, Upsilon eut droit à une promenade dans les égouts Parisiens. Petit plaisir Zassagorien : chasser le rat. Les créatures humano-reptiliennes se faisaient une joie de laisser déborder leur instinct animal contre ce rongeur. Grâce à leur flaire, ils pouvaient chasser et éviter les rares humains qui fréquentaient parfois les égouts. Rares humains ? Eh bien plus maintenant.

Au détour d'un croisement, Upsilon s'arrêta net. Ordonnant aux siens de faire de même.


- Moi ressentir très faible onde Elyrienne. On peut-être venir de surface. Onde serait alors réduite par épaisseur de sol. Mais onde pouvoir aussi venir d'égouts. Dans ce cas, Elyrien être loin mais dans égouts quand même. Frères et sœurs à moi ! Oubliez rats. Vermine plus grosse être ici. Nous avoir besoin de lui. A la chasse !

Aussitôt, le visage de chaque Zassagorien se crispa. Se déforma sous l'effet d'un sourire diabolique. Les crochets sortis, le venin prêt à couler, les Zasagoriens attendaient les ordres d'Upsilon en faisant siffler leur langue de reptile. Seule Upsilon pouvait les diriger grâce aux ondes émises par l'Elyrien. La Zassagorienne au visage humain ferma les yeux et se concentra, arme Elyrienne en main. Elle le cherchait pour mieux guider les siens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: [Jour 06] Un crocodile dans les égouts de Paris ?    Sam 27 Sep 2014 - 9:29

Coincé dans les égouts depuis plusieurs jours, ses chers "camarades" le recherchant à la surface, Owen Zabarika s'ennuyait ferme. Il n'en pouvait plus de cette odeur pestilentielle et de ses bestioles terriennes, appelées "rats", traînant dans ses pattes et grignotant ses vêtements. Il ne sortait qu'à la nuit tombée, et pas plus de dix minutes. Juste le temps de fouiller les poubelles pour trouver de quoi se mettre sous la dent et de repartir. Il avait établi un petit camp, composé d'un sac poubelle, en guise de sac de couchage et d'une lampe de poche élyrienne, dont il ne se séparait jamais. Il se demandait à cet instant si être resté sur Elyr aurait été plus judicieux... Avez t-ils découvert le vrai Docteur Zabarika ? Celui attaché dans les toilettes. Avait-il prévenu Adam ? Et si Adam était au courant depuis le début ? Tellement de questions se bousculaient dans la tête d'Owen en cet instant. Cette condition de cavale, il la détestait.

Alors qu'il faisait un somme, s'étant laissé bercé par le doux écoulement des eaux de toilettes, une chose grimpa sur lui. Il sursauta et observa curieusement le rat perché en haut de ses genoux.


- Qu'est ce que tu fais là toi ? T'as rien d'autre à faire ? ... Pauvre de moi. Contraint de parler avec un rat... Si j'avais pas fait autant de bêtises, j'en serais certainement pas là.

Il tendit son doigt vers le petit animal terrestre. Ce dernier le renifla avant de planter ses dents dans sa peau, lui arrachant un cri de douleur. Mais ce ne fut pas le plus inquiétant. Des rats se mirent à fuir, dans les eaux marécageuses. Et s'ils l'avait retrouvé ? Au bord de la panique, Owen sauta sur ses jambes et attrapa la torche avant de se mettre à courir dans la direction qu'avait pris les rats. Oh non. Le Docteur Zabarika ne se laisserai pas avoir comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: [Jour 06] Un crocodile dans les égouts de Paris ?    Sam 27 Sep 2014 - 9:30

- Chose bouger !

Oui, Upsilon venait bien de dire "chose" pour qualifier l'Elyrien qu'elle venait de sentir. Elle n'avait pas grande estime pour la civilisation qui l'utilisait comme poule pondeuse. Qui en aurait ! Durant son enfance, elle ignorait ce que signifiait le mot liberté. Alors sa naissance en batterie et sa captivité étaient naturels pour elle. Mais quand elle fut libérée et enlevée par Vranak, celui qui était maintenant son père, elle apprit la signification du mot liberté. Elle y goûta et ne comptait pas redevenir esclave. Alors les Elyriens ne devinrent que des choses pour elle. Il n'y avait que des choses qui pouvaient agir comme eux. Pour Upsilon, leurs agissements étaient immoraux. Pour d'autre, envahir des planètes et agrandir l'empire ne pouvaient être que pure politique. C'est simplement étendre son pouvoir et sa domination.

Au détour d'un croisement, Upsilon stoppa ses troupes. Ses narines bougeaient comme si elle humait l'air. Elle n'en avait pas besoin. Elle ne sentait pas les ondes. Elle les ressentait.


- Par ici, ordonna-t-elle en pointant du doigt un chemin précis.

Non loin d'eux, un cri de douleur éclata. Il raisonna dans tout le conduit d'égout.


- Lui fait comme rat !
s'écria Upsilon. Lui très proche, moi sentir présence forte.

Derrière Upsilon, les Zassagoriens à l'aspect reptilien lâchèrent des sifflements avec leur langue de serpent. Les crochets sortis, ils étaient prêt à se jeter sur l'Elyrien pour le remplir de leur venin. Mais Upsilon rappela à l'ordre. Leur "Père" voulait un Elyrien vivant. En trouver un si rapidement et hors d'un vaisseau était une aubaine qu'il ne fallait pas laisser filer. Ils avancèrent et s'arrêtèrent chaque fois qu'Upsilon le faisait. Cette fois-ci, elle s'était accroupie et regardait le sol, ou plutôt une petite goutte de sang.

- Lui blessé ? S'étonna Upsilon. Nous continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: [Jour 06] Un crocodile dans les égouts de Paris ?    Sam 27 Sep 2014 - 9:30

Owen était de plus en plus paniqué. Il sentait qu'il était suivi, il entendait des pas dans l'eau sale, derrière lui. Il était complètement essoufflé. Ca faisait quoi ? Bien dix minutes qu'il courrait. L'eau ralentissait considérablement ses mouvements. Non seulement il avait chaud, mais en plus la faim le tiraillait. Il ne pouvait plus demander d'aide à personne, sous peine d'être localisé.

Le Docteur fit de nombreux détours, prenant des tunnels escarpés, dans l'unique but de les perdre. Mais à force de tourner, il se rendit compte qu'il faisait une grave erreur, qui pourrait bien lui être fatale. Cul de sac. Pas d'échelle, pas d'échappatoire, nul part. Il était tout simplement coincé. Il se mit à courir en sens inverse, mais le courant le fit trébucher et le ramena de nouveau contre le mur.

Les pas se rapprochant de très près, il se mit à paniquer, tapant le mur dans le but qu'il s'envole, qu'il cède sous ses poingts. Mais rien. Les constructions humaines étaient bien trop solides. Il se retourna, soufflant doucement. Et bien, ils y étaient... Ils l'avaient retrouvé.


- ET BIEN ! Vous êtes contents ?! Vous m'avez eu ! Mais je me rendrais pas ! Jamais ! Je retournerai pas sur Elyr ! Allez vous faire voir ! Je me tuerai moi même pour que vous n'ayez pas la joie de le faire. MONTREZ VOUS !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: [Jour 06] Un crocodile dans les égouts de Paris ?    Sam 27 Sep 2014 - 9:30

Upsilon avait traqué sa proie à merveille. Elle ne l'avait pas perdue. Maintenant, elle était à sa merci. Le pauvre Elyrien était dans un cul de sac. Aucune bouche d'égout au-dessus de lui n'allait lui permettre d'échapper au possible funeste sort que lui réservait sa rencontre avec la troupe d'humanoïde reptiliens. Tous les Zassagoriens brandirent leur lampe vers l'Elyrien afin de l'aveugler. Ils ignoraient s'il était armé. Upsilon l'était, avec une arme Elyrienne. Alors elle s'avança, dos à la lumière aveuglante. Puis elle fit face à l'Elyrien, son arme pointée sur lui.

- Nous pas vouloir te tuer. Pas encore, dit Upsilon. Moi très contente car moi vous avoir eu. Vous très irrespectueux de me dire d'aller me faire voir. Vous pas futé. Généralement, quand proie attrapée par chasseur, proie chercher à prolonger vie à elle. Pas à provoquer chasseur...

Upsilon se pencha au-dessus de l'Elyrien et ordonna à ses hommes de cesser de l'éblouir. Leur visage apparut enfin. L'Elyrien pouvait voir l'aspect reptilien de ses chasseurs. Sauf Upsilon, qui avait tout d'une humaine, mis à part son absence totale de pilosité et de cheveux.

- Vous suivre nous sans broncher. Père vouloir peau à vous. Peau synthétique pour le moment. Peau réelle... cela dépendre de vous. Embarquez lui.


Upsilon se recula et des immenses Zassagoriens l'attrapèrent par le bras et le soulevèrent comme une plume.

Sans le vouloir, Owen était le premier Elyrien à être confronté à des Zassagoriens depuis leur extermination. Il n'y avait qu'une faible poignée d'Elyriens qui avaient déjà vu des Zassagoriens.
Soit ils avaient exterminés donc étaient morts car trop vieux pour parler des reptiliens à la génération d'Owen. Soit ils étaient des éleveurs de Zassagoriens et dans ce cas, ils leur étaient interdit d'en montrer un à la population de l'Empire Elyrien, sous peine de mort.

Owen était ni un exterminateur de l'équipage d'Elyrius, ni un éleveur astreint au silence. Et pourtant, il venait de découvrir l'ennemi de l'ombre des siens.

De force, il était amené dans le repère des créatures originelles d'Elyr. Les deux colosses durent faire une pause pour mieux saisir Owen, qui ne faisait rien pour faciliter son transport. Une Zassagorienne se mit devant l'Elyrien et exposa son visage.
Spoiler:
 
- Ce n'est pas l'envie de le tuer qui me manque... il ne mérite que ça de toute façon. Pour tout ce qu'ils ont fait...


Dernière édition par Upsilon le Sam 27 Sep 2014 - 9:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: [Jour 06] Un crocodile dans les égouts de Paris ?    Sam 27 Sep 2014 - 9:31

Owen dut mettre sa main sur le visage pour voir les formes qui s'approchait de lui. Lorsque ce qu'il déduisit être leur chef prit la parole, il comprit qu'ils étaient très loin d'être des Elyriens... Il n'avait rien d'Elyriens. Il recula, terrifié. D'où est-ce qu'ils sortaient ceux là ? Il n'y avait pas assez d'Aliens comme ça sur cette foutue planète ?!

"Euh... Ecoutez... Je ne sais pas qui vous êtes mais on peut toujours trouver un arrangement non ?"

Deux des sbires de celle à la peau humaine s'approchèrent dangereusement de lui et le soulevèrent avec une facilité déconcertante. Owen se mit à hurler, se débattant et donnant des coups de pieds à tout ce qui lui passait sous les jambes. Lorsqu'ils se posèrent quelques secondes, Owen vit l'opération de dernière chance. Il s'affaissa de tout son corps pour essayer de faire se courber ses deux bourreaux. Ils avaient décidément une sacrée poigne.

Une des extraterrestres parla, plus pour elle même que pour lui visiblement. Il haussa un sourcil.


"Euh... Ecoutez, je ne prétends pas une seconde comprendre ce dont vous parlez... Mais, je me dois de vous prévenir. Si vous comptez m'échanger contre de l'argent... C'est un peu foutu. Vous voyez, c'est un peu comme si j'étais considéré comme un lâche et un criminel... Donc..."

Il se gifla mentalement. Quel idiot, pourquoi il avait fallu qu'il leur dise ?!

"Et... Puisque l'on en est au présentations... Vous êtes qui ? Vous êtes là depuis quand ? Et pourquoi vous en voulait à notre espèce ? Non pas que ça m'intéresse hein, mais je fais quand même parti de cette espèce et je suis pas mal curieux... Et si vous pouviez me lâcher, j'ai des jambes je sais marcher vous savez !"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: [Jour 06] Un crocodile dans les égouts de Paris ?    Sam 27 Sep 2014 - 9:32

Upsilon fit reculer sa compatriote aux écailles vertes. Faire peur à l'Elyrien était une option adorable qui ravissait la Zassagorienne au génome évolué. Mais faire du mal à leur unique chance de mettre la main sur une peau synthétique, il en était hors de question. Alors l'évoluée posa une main calme et douce sur l'épaule de sa "sœur".

- Doucement. Nous avoir besoin de lui.

La Zassagorienne verte recula, plissa les lèvres et cracha par terre. son projectile n'était pas de la salive. Là où le crachat avait touché le sol, une fumée s'éleva. Elle venait de libérer un peu de son venin.

Les deux hommes qui tenaient fermement l'Elyrien ne le lachaient pas. Upsilon s'approcha d'Owen et lui dit :


- Vous prisonnier à moi. Arrangement pas possible car vous pas en position de force. Vous pas bon pour échange avec scientifiques humains ou avec Elyrien. Vous pas valoir un kopeck. Stop questions. Silence maintenant. Moi pressée car moi avoir rendez-vous.

Upsilon fit signe qu'il fallait repartir.
Après une dizaine de minute de marche dans les égouts de Paris, les Zassagoriens et leur colis arrivèrent sous la dalle qui menait à la cour intérieur de l'hôtel particulier de Billy Durant. L'hôtel où ils étaient gracieusement logés en échange de la mort d'Adam, ou au pire, du départ des Elyriens.

La dalle fut soulevée et les Zassagoriens remontèrent dans la cour, au cœur du bâtiment. Le prisonnier fut hissé contre son gré. Sur le bas d'une des porte-fenêtre, Vranak les attendait.


- Surprise Père ! Peau synthétique en promenade dans égout a été trouvée ! Mieux que surprise anniversaire, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: [Jour 06] Un crocodile dans les égouts de Paris ?    Sam 27 Sep 2014 - 9:32

Le paternel frémissait de plaisir à voir un Élyrien entre leur patte. Ahhh... Un Élyrien, tant de chose à faire, tant de plaisir à retirer de cette petite créature qui crie et gémie jusqu'à ce qu'elle se recroqueville morte sur elle-même..! Non... Il fallait un peu plus de savoir faire et de retenue que cela, l'utilité avant, le plaisir ensuite. Vranak caressait le rêve de faire souffrir les Élyriens depuis le jour où ils avaient mit le pied sa sa planète et tout détruit: son peuple en esclavage, sa planète... il ne vaut mieux pas y penser. Cela ne fera rien retenir, même par les phalanges arrachés une par une à cet Élyrien.

Hors, il fallait prendre les choses avec modérations, penser pratique et bien user de cet élément cadeau.

-Ma fille, dit Vranak de sa voix neutre, caressante, voilà une surprise tout à fait exquise. Laissez le plaisir à notre cher invité de s'asseoir à son "Aise" messieurs...


Les deux hommes callèrent sans ménagement le pauvre Élyrien dans une chaise digne d'un asile: chevilles et poignets lié par des sangles solides, un trou au centre du siège.( Probablement pour qu'un prisionnier puisse être assit là très longtemps sans avoir besoin d'aller au petit coin...)

-Alors, parlons entre gentleman, mh?

Le regard de Vranak était si acide, si haineux, que sa courtoisie n'en n'était que plus menaçante ou plus troublante.

-Quelles nouvelles avez-vous pour nous sur cette Charmante Délégation d'Élyrien qui visite la planète Terre? Racontez-nous donc le but de votre venue. Je peux m'avérer courtois, j'ai un brin de savoir vivre...

Il se versa une tasse d'eau bouillante sans la boire, imitant sarcastiquement les gestes d'une rencontre mondaine humaine. Pourtant, les outils de tortures présent dans la pièce et cette tasse d'eau trop chaude n'augurait rien de bon.

-Alors, commençons par le début, tiens. Vous allez vous présenter et nous décrire docilement ce que vous faites au sein des Élyriens. Si votre réponse est satisfaisante, vous aurez probablement votre chance de tout nous avouer sans être torturé à mort.

L'expression calme de Vranak fixait sa proie avec la froideur d'un glacier.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Jour 06] Un crocodile dans les égouts de Paris ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Visite dans les égouts
» Elle découvre un petit crocodile dans sa piscine...
» [Missions D] Balades dans les égouts...
» Perdu dans les égouts [PV: Adhan Lester]
» Jour 4 - Une fuite dans la capsule

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imaginarium :: Le couloir infini des univers :: Space Chronicles :: [Chapitre 1] 1990 - La Délégation Terre-