.


Forum RPG multivers, plusieurs jeux de rôle sur 1 seul forum. Venez jouer dans des univers différents avec un seul compte sur le forum.
 

Partagez | 
 

 [Jour 03] Drôle de service d'étage !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: [Jour 03] Drôle de service d'étage !   Sam 27 Sep 2014 - 9:34

Élise, la super bras droit de Billy, était sur sa proie, ses hommes étaient à l'hôtel pour fouiller la chambre de leur potentielle prochaine recrue. Celle-ci semblait prometteuse. Comme toutes d'ailleurs. Les désillusions étaient donc nombreuses. Beaucoup de nouvelles recrues quittaient finalement le groupe avant même les premières actions revendicatrices. Trop peur de mourir, trop peur d'être arrêté et emprisonné, trop peur d'être pris par les Elyriens. En fait, ils avaient tous trop peur, tout simplement. Rare étaient les candidats parfaits. Si Élise avait le nez pour les trouver, ses hommes avaient le chic pour... se planter !
Premier échec : l'attentat à la bombe, qui fut déjoué par le photographe.
Deuxième échec : les fuites au sein de l'organisation. Aucun n'avait remarqué de comportement étrange parmi eux et la fouine avait informé le photographe.
Troisième échec : il allait venir rapidement !

A la réception de l'hôtel Rocelle, près de la gare du nord, les hommes d’Élise attendaient pour exécuter les ordres de leur chef. A savoir : fouiller la chambre de Nicolas Santoni. Ce qu'ils attendaient, c'était le moment propice pour accéder au registre de l'hôtel et découvrir le numéro de sa chambre.

Un des trois hommes attira le réceptionniste loin du guichet, lui faisant croire qu'il souhaitait porter réclamation suite à un insecte étrange trouvé dans son lit. Quand enfin le réceptionniste fut écarté, un des deux hommes restant alla derrière le comptoir pendant que l'autre surveillait les différents accès. Seulement, à lui tout seul, il ne put tous les observer. Il ne vit donc pas que, derrière lui, un client sortait de l'ascenseur. Un homme roux, yeux clairs, l'air décidé, à peine la trentaine, venait de sortir de l'ascenseur.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: [Jour 03] Drôle de service d'étage !   Sam 27 Sep 2014 - 9:35

*I'm on the higwaaay to hell*

*J'adore cette chanson. Dans l'ensemble, j'adore chanter dans ma tête, ça me fait passer le temps. Je n'ai rien trouvé d'autre. Lire un livre? Que lire? J'ai déjà eu mon esprit trop tordu par toute cette propagande véhiculée par chaque auteur qui écrit.*

*Celui qui tient la plume est celui qui tient le public. Il peut dire ce qu'il veut, il sera l'homme crédible, car celui dont l'opinion a été partagée. L'auteur ne fait pas ressentir, il fait véhiculer ce qu'il veut que les gens croient.*

*La musique, c'est autre chose. Bien sûr, les textes sont sortis de la plume d'un auteur, mais la musique ne ment pas. La mélodie rend l'attitude de l'auteur. Rythmé, lent, percussions, cordes. Tout donne une âme, une vie au texte, l'on commence à comprendre.*

Les portes de l'ascenseur s'ouvrent. Je regarde l'affluence devant moi avant de sortir, je fais toujours ça. Ca m'aide à éviter les surprises et à garder mon calme.

*Se redresser, fermer les yeux, respirer, intérioriser, relacher.*

J'avance, je tourne la tête, faisant craquer les articulations de mon cou en même temps. Je saisis les clés de ma chambre depuis ma poche, je les fais tourner en accrochant l'anneau autour de mon doigt. J'arrive au comptoir, je plaque les clés sur le guichet en face de moi, le guichetier, visiblement concentré sur autre chose, relève la tête et me considère quelques instants.

-Vous n'avez pas de nom?

Il me regarde, il lève le sourcil, il n'a pas l'air de comprendre. On ne dirait pas qu'il appartient à ce monde, il est habillé différemment des autres réceptionnistes que j'ai pu croiser jusqu'à maintenant.

-Vous êtes nouveau ici? C'est un genre de bizutage passif?

Il n'a toujours pas l'air de comprendre le fond de mes propos. Il se redresse, tout en gardant ses deux mains collées au comptoir. Sa position dégage une belle atmosphère d'autorité. Je lui désigne le buste de mon doigt.

-Vous n'avez pas de badge. Vous l'avez perdu?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MessageSujet: Re: [Jour 03] Drôle de service d'étage !   Sam 27 Sep 2014 - 9:35

Assise sur lit, les bras passés autour des genoux, Marie se balançait d'avant en arrière, murmurant des mélodies dépourvus de sens. Ses yeux vitreux parcouraient sans la voir sa chambre obscure, ne remarquant même pas la crasse incrustée dans les murs, la couche de poussière sur les meubles et l'amoncellement de conserves vides dans un coin de la pièce. Elle ne se nourrissait que de ces dernières, les mangeant mécaniquement à même la boîte, sans les chauffer, sans user de couverts. Elle ne se préoccupait même plus de leur goût, se contentant de les ingérer quand son ventre criait un peu trop famine. Ses rondeurs avaient fondu à une rapidité alarmante, l'angoisse ayant brûlé chaque calorie que son corps pouvait fournir.

Une envie pressant la sortit de sa torpeur et elle se rendit en titubant jusqu'à la minuscule salle de bains. En en ressortant, son regard tomba sur les conserves vides et une crampe tordit son estomac. Hélas, elle n'avait plus rien à manger, et à l'idée de devoir sortir, une vague de terreur la submergea. Toutefois, les grondements de son ventre l'emportèrent et elle enfila sa veste, désormais bien trop grande pour elle. En fouillant dans sa poche, elle trouva quelques petits billets et une poignée de pièces. Dans l'autre, elle glissa un couteau de cuisine, emporté lors de sa fuite de son appartement. Celui-ci était tellement grand qu'elle dut laisser sa main droite dans sa poche, afin de cacher le manche qui dépassait. Toutefois, la présence de l'arme qui alourdissait son manteau la réconforta un peu. Si l'un des autres l'approchait, il le regretterait. Amèrement.

Marie claqua la porte de sa chambre derrière elle et resserra d'une main les pans de son manteau, puis elle entreprit de descendre les marches de l'escalier, évitant autant que possible de toucher la rambarde poisseuse. Arrivée en bas, elle retint sa respiration une seconde, rassemblant les bribes de courage qui lui restaient, et s'avança dans le hall, la main fermement serrée autour du manche du couteau. Alors qu'elle s'apprêtait à longer le comptoir pour gagner la porte, les yeux rivés au sol, une paire de chaussures apparurent dans le champ de sa vision et elle se cogna à une poitrine dure. Relevant lentement les yeux, elle aperçut un visage rigide, dépourvu d'émotions. Marie déglutit violemment, à plusieurs reprises, tentant de s'empêcher de hurler, retenant son bras qui ne demandait qu'à plonger vers le cœur de l'homme et le larder de coups de couteau.


- Je... veux... passer... ?

Les mots sortaient lentement, rocailleux, murmurés par une gorge sèche n'ayant plus l'habitude de laisser sortir des sons intelligibles. Mais entendre le son de sa voix insuffla un peu de force à la femme, qui se redressa et répéta, une flamme brillante de folie et de courage dans les yeux :

- Je veux passer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: [Jour 03] Drôle de service d'étage !   Sam 27 Sep 2014 - 9:35

L'homme derrière le comptoir du réceptionniste se redressa quand le client sortit de l'ascenseur. Il posa ses mains sur le comptoir, à plat, de part et d'autre du cahier de la réception. Son collègue lui tournait le dos. Au milieu de la pièce, les mains dans les poches de son imper, il faisait face au client qui s'avançait vers le guichet. Tandis qu'il se rapprochait de celui qu'il prenait pour le réceptionniste, le client fut suivit du regard par l'homme au milieu du hall, qui faisait maintenant face à son acolyte et avait vu sur le dos du client. Un client bien peu aimable et posant trop de question. L'homme au milieu du hall ne devait pas paraitre suspect, il se fit donc passer pour un client qui allait regagner sa chambre. Il s'avança vers l'escalier et tomba nez à nez avec une cliente.

Trois étages plus haut, le troisième homme s'était occupé du réceptionniste. Une décharge de Laser à Tachyon Elyrien et le réceptionniste s'effondra. Il perdit connaissance au milieu du couloir. L'homme d’Élise utilisa le trousseau de clé de sa victime et ouvrit la chambre libre la plus proche. Puis, il traina le réceptionniste à l'intérieur, le cala sur le lit, l'attacha à la tête de lit avec des menottes et le bâillonna. Il quitta la chambre qu'il prit soin de refermer à clé et redescendit rejoindre son groupe. Arrivé à l'étage inférieur, il vit une client prendre l'escalier.


- Eh merde... foutu client... lâcha-t-il.

Il suivit de loin la jeune femme qui arrivait au bas du dernier escalier, déboulant dans le hall face à un de ses collègues. Planté en haut de l'escalier, il observa la scène. La jeune femme demandait à son collègue de se pousser. Il ne devait intervenir que si la cliente faisait des siennes. Il vérifia que le Laser à Tachyon était suffisamment chargé et se prépara à agir en cas de besoin. Tandis qu'il s'assurait que son arme était en état de fonctionnement -ces Elyriens... technologie avancée mais pas toujours fiable !-, il entendit la voix de son autre associé.


- Joseph Markel, je suis le propriétaire des lieux, dit l'homme derrière le guichet en tendant une main vers son soit-disant client. Pourriez-vous me dire quand vous avez vu le réceptionniste pour la dernière fois ? J'ai parcouru tout l'hôtel à sa recherche.

Pendant ce temps, l'homme qui bloquait le passage à la jeune femme se poussa sur le côté et d'un signe de bras, l'invita à avancer.


- Ben passez donc, dit-il sèchement.

Ce n'était pas comme si la place manquait. Au pire, ils allaient légèrement se frôler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: [Jour 03] Drôle de service d'étage !   Sam 27 Sep 2014 - 9:36

*C'est bizarre. Peut-être que c'est un voleur, je n'ai aucune envie de lui laisser mes clés, il pourrait aller dans ma chambre et dévaliser le peu que j'ai...*

Je décidai alors de reprendre mes clés avec pour prétexte que j'avais oublié quelque chose dans ma chambre, que je reviendrai. Effectivement, je reviendrai, plus tard, quand le réceptionniste que j'avais vu en arrivant sera de retour. Après tout, j'avais tout mon temps.

Je me retournai et vit une jeune femme avec des cheveux bleus, rasés sur le côté. Etrange. J'aime bien le choses étranges quand elles sont inoffensives. Sinon elles ne sont plus étranges, mais effrayantes.

Elle avait l'air timide. Ce n'était peut-être qu'une impression. Il y avait un grand homme devant elle, habillé comme l'homme bizarre de la réception, il se déplaça sur le côté pour lui laisser le passage presque aussitôt après que je me sois retourné.


Les portes de l'ascenseur se refermaient alors que je faisais mon retour vers ce-dernier. J’accélérai le pas pour tenter de l'intercepter et remonter dans ma chambre en attendant. Je ne fut pas assez rapide, les portes coulissèrent et l'ascenseur s'en alla. Je décidai alors de prendre les escaliers.

*Ca me fera de l'exercice, tiens...*

Je passai devant l'homme baraqué bien habillé et croisa la jeune femme à qui j'adressai un bonjour accompagné d'un sourire. Je commençai à monter les marches de l'escalier, deux à deux. Il y avait un nombre impair de marches, et c'était particulièrement désagréable de monter des paires de marches et d'avoir à faire la moitié du mouvement pour la dernière, ça cassait mon rythme intérieur. C'est comme quand j'arrivais à un virage sur un trottoir et que je devais faire un petit pas en avant, afin que ce soit le bon pied qui soit positionné vers l'avant pour garder un rythme optimal.

Je montai encore un peu et me pris les pieds dans un marche. Ca aussi je le détestais. Non seulement cela baissait mon amour propre à des niveaux si bas qu'ils côtoyaient du diamant, mais ça cassait encore mon rythme. Mes clés s'échappèrent de ma main et retombèrent au rez-de chaussée. Je redescendis les marches rapidement pour aller les récupérer. La jeune femme était encore dans le hall. Elle était fascinante.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MessageSujet: Re: [Jour 03] Drôle de service d'étage !   Sam 27 Sep 2014 - 9:37

- Ben passez donc.

Marie baissa la tête, non pas dans un signe de soumission mais de défi. Il n'était pas difficile d'imaginer à sa place un chat feulant, prêt à passer à l'attaque si nécessaire. Il était hors de question qu'elle se détourne, elle voulait passer là et ne changerai pas d'itinéraire. Elle ne se laisserait pas marcher sur les pieds, ça, il n'en était plus question. Elle avait faim, elle avait peur, mais elle s'entêtait comme un animal acculé, prête à défendre chèrement sa peau. Un léger grognement sortit de ses lèvres et sa main se resserra autour du manche du couteau, dans sa poche.

Une partie de son esprit lui disait de rester discrète, silencieuse ; de s'effacer dans l'ombre imposante de l'homme et de partir remplir son estomac. Une autre part lui hurlait d'attaquer, car, qui sait, peut-être était-ce un autre ? Il était donc dangereux, différent : il fallait l'éliminer avant qu'il ne s'en prenne à elle. D'ailleurs, il n'avait pas réagi à son apparence particulière : c'était un signe, une preuve. Tout humain de leur siècle serait étonné, surpris, voire dégoûté. Il n'y avait qu'un "autre" pour rester aussi insensible.


*Attaque, attaque !! Attaque !!!!!*

Toutefois, la main de la jeune femme se serrait et se desserrait compulsivement sur le manche. Elle n'avait jamais combattu qui que ce soit, et même l'instinct animal qui la guidait était impressionné par l'homme. Quand on ne mesure qu'un malheureux mètre cinquante, on se sent vite inférieure à tous ceux qui nous entourent.

Un bruit sourd suivi d'un cliquetis derrière elle lui donna une excellente raison de se détourner de l'homme. Un trousseau de clefs était tombé au bas de l'escalier, et quand elle leva les yeux, elle remarqua un homme aux yeux bleus perturbants redescendre les marches.

Il lui semblait que, alors qu'elle se confrontait à l'autre homme, il lui avait parlé. Un bonjour, sans doute. Un mot qui n'avait plus réellement de sens pour elle. Mais il lui avait aussi lancé un regard particulier à ce moment. Un regard un peu interrogateur, surpris. Intrigué. C'était très vague, mais cela apaisait la raison dérangée de Marie. Quelqu'un qui ne l'acceptait pas totalement du premier coup était probablement normal. Un humain, un vrai. Quelqu'un à qui elle pouvait, peut-être, faire conscience.

C'est pour cela qu'elle se précipita vers les clefs et les ramassa de la main gauche, la droite toujours enfournée dans sa poche. Puis elle se releva et tendit lentement le trousseau devant elle. Elle entrouvrit la bouche, s'apprêtant à saluer l'homme en retour, mais la referma timidement. Ses réserves de savoir-vivre avaient sévèrement diminué ces derniers temps...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: [Jour 03] Drôle de service d'étage !   Sam 27 Sep 2014 - 9:37

HRP:
 

L'homme au guichet fut soulagé quand le client s'éloigna. Il se replongea en vitesse dans le registre et trouva ce qu'il cherchait : les clients arrivés dans l'heure indiquée par Élise. Dans la cage d'escalier, ses deux comparses étaient confrontés aux deux clients. L'un surveillait, l'autre faisait mine de monter.
Quatre individus se faisaient face dans l'escalier : les deux agents de La Voix de la Liberté et les deux clients. Équipé de la technologie Elyrienne, gagnée grâce à des actions contre des Elyriens dénichés parmi les humains, l'homme en haut des escaliers s'éloigna dans le couloir quand il vit le faux propriétaire de l'hôtel arriver, trois clés en main. C'était les clés de trois clients enregistrés à la même heure que l'homme traqué par Élise. Ils allaient devoir fouiller une chambre chacun. Il donna une clé au faux client et lui dit :


- Voici votre clé monsieur, veillez nous excuser pour le désagrément.

La clé était celle d'une chambre au troisième étage. Le faux client monta précipitamment les marches après avoir remercié son collègue se faisant passer pour le propriétaire. Il rejoignit le troisième étage, pour fouiller la chambre adjacente à celle d'un des deux clients présent dans l'escalier. Puis le pseudo Joseph Markel salua les deux clients, comme le ferait un vrai propriétaire d'hôtel et monta à son tour. Au détour d'un couloir, il donna la deuxième clé. Celle-ci était celle d'une chambre à l'étage de l'étrange cliente, qui vivait dans l'hôtel depuis peu. En échange, il obtint le gros trousseau de clé du réceptionniste. Il se garda la dernière clé pour une chambre du premier étage. Les fouilles allaient pouvoir commencer. Mais avant, pour le faux Joseph Markel, une mission s'imposait : trouver les uniformes du personnel, afin que son collègue non vu par les clients puisse revêtir l'uniforme du personnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: [Jour 03] Drôle de service d'étage !   Sam 27 Sep 2014 - 9:38

La fille aux cheveux bleus s'était précipitée sur mes clés. Elle me les tendit et nos regards se croisèrent. Je n'avais jamais vu des yeux si étranges, ils avaient captivé mon attention. Et tout à coup je plongeai. Mon regard se noyait dans ses yeux, je passais à travers ses pupilles et je voyais en elle.

Superbe.

Je suis resté un moment noyé dans ses yeux, c'étaient probablement quelques instants, ça aurait pu être des années. Je mis finalement ma main dans la sienne et récupérai mes clés. Quelle sensation étrange quand la paume de ma main effleura la sienne. Comme si un éclair passait de sa main à la mienne.

Je fermai ma bouche. Combien de temps était-elle restée ouverte? Probablement l'entier du temps où je l'avais contemplée. C'est gênant. Je ne suis pas habitué à ce genre de choses.

Je détournai le regard et eu du mal à sortir mes pieds de là où ils étaient posés, je fis demi-tour et remontai les escaliers. De la musique, il me faut une musique.


*I can't remember
*What happenned in September
*When everything is gone
*When it's dark and I'm alone*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MessageSujet: Re: [Jour 03] Drôle de service d'étage !   Sam 27 Sep 2014 - 9:38

Ça ne semblait pas compliqué, au début. Il s'agissait juste de se détourner de l'"autre", de ramasser le trousseau de clefs, de le rendre. Rien de plus. Deux coups de cuiller à pot et on n'en parlait plus.

Sauf que Marie avait commis l'erreur de lever les yeux et de regarder l'homme. Elle n'avait absolument aucune idée de ce qui s'était produit.

Lorsqu'elle tenta de remettre de l'ordre dans ses idées, après que l'homme ait fait demi-tour, elle réalisa qu'elle n'avait ressenti qu'une terrible et insoutenable incompréhension.

Son regard avait été... épinglé. Attrapé au vol, emprisonné. Sans qu'elle comprenne comment, ni pourquoi, cet homme ne s'était pas arrêté à son apparence physique, à l'impression qu'elle voulait donner d'elle. Au lieu de cela, il avait plongé en elle. D'un coup d'oeil.

Marie n'avait aucune idée de ce qu'il avait pu voir, puisqu'elle même ne s'intéressait guère plus à ce qu'elle était. Mais cette façon qu'il avait eu d'accepter (ou d'ignorer) ce qu'elle s'efforçait d'être avait quelque chose de simple. De simple... et d'humain. La jeune femme resserra les pans de sa veste autour d'elle, prise d'un frisson soudain. Pour la première fois depuis l'arrivée du visage dans le ciel, elle ressentait le besoin impérieux, désespéré, d'une compagnie. Aussi gravit-elle les marches aussi vite que ses petites jambes le lui permettaient, et rattrapa l'homme. De se frêle poigne, elle agrippa le bras de l'homme et le fit se retourner.


- Tu pars pas !

La voix était ténue mais impérieuse. On aurait dit un caprice d'enfant, une jérémiade dépourvue de sens. Mais Marie n'était capable de rien d'autre que cela. Tout ce qu'elle voulait, c'était quelqu'un pour ne pas être seule.

...

Bon, eh bien, elle l'avait trouvé. Sans même se soucier de savoir ce qu'il pouvait en penser, elle en avait fait son compagnon d'infortune.

Hm. Il lui semblait devoir faire quelque chose. En général, durant un tel silence, les gens parlaient, non ? C'est sans doute ça, oui. Ils parlaient. Mais de quoi ? Du temps ? Marie n'avait absolument aucune idée de l'aspect actuel du ciel, puisqu'elle n'était pas sortie depuis une semaine. Il lui fallait tout de même trouver un sujet de conversation, ainsi la jeune femme déclara la première chose qui lui vint à l'esprit :


- J'aime pas ces gens. Ils ont une attitude bizarre.

Suite à cette contribution à la discussion, Marie se tût. C'était bien suffisant, même si ces propos, énoncés par elle, pouvaient sembler singulièrement inappropriés.

[hide=HRP] Peut-être pourrions-nous continuer d'écrire à deux, avec parfois une intervention du MJ pour nous guider s'il sent que nous pataugeons ?[/hide]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: [Jour 03] Drôle de service d'étage !   Sam 27 Sep 2014 - 9:39

HRP:
 

Du côté des trois étranges personnages, la situation évoluait doucement, mais surement. Du moins pour le moment.
L'homme se faisant passer pour Joseph Markel, le soit-disant propriétaire de l'hôtel, a dégoté une tenu d'homme de service d'étage pour un de ses collègues. L'autre allait devoir se faire passer pour un client. Le réceptionniste est toujours coincé dans sa chambre d'hôtel, menotté et bâillonné. Il a été rejoint par le seul et unique groom de cet hôtel miteux. Oui,  il y a un groom dans cet hôtel miteux. Le  réceptionniste et le groom sont donc caché dans une chambre du troisième étage, sans moyen pour en sortir.
Le faux client fouille dans la chambre adjacente à celle de Marie, au deuxième étage. Il le fait le plus discrètement possible mais casse une lampe de chevet, qui se brise au sol. Il ignore si le bruit a été entendu et il s'en moque. Il est un faux client. Il peut très bien être dans sa chambre après tout.
L'homme ayant récupéré l'habit de groom du vrai groom se prépare à fouiller la chambre à l'étage de celle de Marc, au troisième étage.
Pendant ce temps, le faux propriétaire entreprend de surveiller les deux clients qui vagabondaient dans l'hôtel, en essayant de ne pas se faire remarquer, bien évidemment. La fouille de la dernière chambre allait devoir attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: [Jour 03] Drôle de service d'étage !   Sam 27 Sep 2014 - 9:39

- J'aime pas ces gens. Ils ont une attitude bizarre.

Elle m'avait rattrapé.

...

Et maintenant?

Que dire? Que répondre? Que penser?

D'une certaine manière, ça m'a fait plaisir qu'elle m'ait rattrapé, je n'avais plus vu de gens intéressants depuis un bon bout de temps. J'aime bien passer du temps avec les gens intéressants, c'est intéressant. Je devrais lui parler.


- Oui, c'est vrai

Je me tapais la tête intérieurement. Je n'avais rien trouvé de mieux à dire. Abruti de moi.

*Bon, est-ce qu'elle va dire quelque chose, ou bien est-ce que je dois dire quelque chose moi-même pour continuer...*

- Hum... Tu fais quoi ici?

Je me tapais la tête encore plus fort, mais qu'est-ce que j'imaginais? Mon dieu qu'est-ce que je suis un abruti... Je devrais vraiment étudier les relations sociales...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MessageSujet: Re: [Jour 03] Drôle de service d'étage !   Sam 27 Sep 2014 - 9:40

- Hum... Tu fais quoi ici ?

Marie leva un sourcil fort mal épilé à l'égard de l'autre client.

- Bah, c'est un hôtel. En général on y prend une chambre.

Curieusement, cette question un peu décalée rasséréna la femme. Un "autre" lui aurait sans doute tenu une discussion bien plus sensée et logique, et n'aurait surtout pas demandé une chose aussi étrange. Cela confortait Marie dans l'idée qu'elle s'était trouvé un compagnon d'aventure stable et humain, et elle tenait de plus en plus à ne pas être séparée de lui.

A force, la solitude, ça lasse.

Pendant quelques secondes, Marie soutint le regard de son interlocuteur, parfaitement satisfaite du silence qui régnait entre eux. Puis elle réalisa que ce n'était peut-être pas le cas de l'homme.


*Faut que je parle encore ? ...*

La chose la plus simple à faire était de parler de soi-même. Mais elle présumait que ce n'était pas le meilleur moyen de tisser des liens. Non, il valait mieux s'intéresser à l'autre, lui poser des questions ou faire ce qu'il voulait faire.

Marie était toujours aussi rétive à l'idée de parler ; aussi opta-t-elle pour la dernière solution. Se souvenant du numéro de la chambre inscrit sur la clef de l'homme, elle lui saisit la main et commença à gravir les marches deux à deux.


- Tu montais quand tu as fait tomber tes clefs. Tu retournais dans ta chambre, hein ? Je sais pas vraiment quoi faire alors je viens avec toi, à deux on s'en sort toujours mieux que seul.

*Le numéro de la chambre est supérieur à 300, donc c'est pas compliqué, troisième étage.*

Faisant montre d'une énergie remarquable chez quelqu'un d'aussi frêle et affamé, Marie continua à avaler les marches sans hésiter. Arrivée au troisième étage, elle passa la tête dans le couloir, mais la recula aussitôt en voyant l'homme qui l'avait bloquée en bas des escaliers, debout devant une porte, sur sa droite.
Et cet homme était maintenant vêtu d'un costume de groom.


- J'aime pas... j'aime pas ça..., marmonna-t-elle en lâchant la main de son compagnon, pour la glisser dans sa poche, sur le manche de son couteau.

Elle s'apprêta à retourner dans le couloir, mais l'effort qu'elle venait de fournir dans son état la fit chanceler. Elle s'appuya contre le mur, s'effondrant à moitié.


- C'est pas bien, ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: [Jour 03] Drôle de service d'étage !   Sam 27 Sep 2014 - 9:40

Au troisième étage, le faux groom patientait devant une porte. Le contenu de la chambre n'avait rien donné d'intéressant. L'inconnu poursuivi par Élise n'avait soit rien laissé, soit il n'avait pas pris cette chambre. La consultation du registre avait permis aux trois complices d'apprendre le nom des clients enregistrés durant le laps de temps indiqué par leur patronne, ainsi que leur numéro de chambre. Ils ignoraient le nom de la proie d’Élise. Leur investigation dans l'hôtel devait leur permettre de le découvrir. Mais si l'inconnu n'avait pas laissé d'arme ou quoi que ce soit pouvant être rattaché à lui dans une des chambres, difficile de relier le numéro de la chambre à un nom et donc à l'individu baraqué, bourru et mal élevé. Le faux groom n'avait pas vu qu'il était espionné. Ce n'était pas son job de surveiller les vrais clients. Selon le plan, il était là pour fouiller et identifier l'homme. Le faux groom s'avança vers une autre porte, non loin de celle du vrai client du troisième étage. La porte était fermée. Il tenta sur la porte voisine, qui s'ouvrit. Il entra donc, sans hésitation. Il se mit de nouveau à fouiller. Les tiroirs étaient vides. À l'exception de celui de la table de nuit. À l'intérieur, un objet s'y trouvait. Cet objet n'avait rien de terrien... Le faux groom s'assit sur le bord du lit et examina l'objet. A force de côtoyer les Zassagoriens et leurs objets extraterrestres, il commençait à reconnaître les choses non terriennes.Soit un Elyrien avait mis les pieds ici, soit un humain était en possession d'un objet Elyrien et l'avait laissé ici... Voilà qui changeait tout ! L'objet ressemblait à un stylo. La porte de la chambre s'ouvrit brusquement et le faux groom sursauta. Mais en sursautant, il comprima l'objet Elyrien et le jet d'une substance liquide jaillit jusque sur Marc. Il s'effondra, convulsa et mourut. Derrière lui, se trouvait Marie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Jour 03] Drôle de service d'étage !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Jour 03] Drôle de service d'étage !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une bibliothèque virtuelle au service du Droit
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imaginarium :: Le couloir infini des univers :: Space Chronicles :: [Chapitre 1] 1990 - La Délégation Terre-