.


Forum RPG multivers, plusieurs jeux de rôle sur 1 seul forum. Venez jouer dans des univers différents avec un seul compte sur le forum.
 

Partagez | 
 

 Prédéfinis du chapitre 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Prédéfinis du chapitre 1   Jeu 11 Sep 2014 - 10:28

Humain à adopter



Monty Backamor
Feat Roland Kickinger


Âge : 35 ans
Lieu ou planète d'origine : ****
Caractère : Il est sincère, fidèle, et efficace. Mais parfois, il peut être grognon, il peut ne pas écouter grand-chose et parler peu.

   
Physique : 1m97, 99.99 Kg. Torse majestueux, mais ventre plat et longues jambes, il est parfois abordé par des chasseurs de futurs Super-Héros (moins souvent, passée la trentaine). Plutôt admiré sur les plages, il l'est moins dans le métro à l'heure de pointe quand il se case en vous coinçant contre un strapontin. Il se recoiffe toujours après l'action, et à part les photos pour ses copines comme celle jointe, il est toujours vêtu dans le travail en costard /chemise blanche. Ne porte cependant pas de lunettes noires.

Origines : Il est né d'un père australien, tôt retourné à son élevage de kangourous, d'une mère française vivant à Boston. Elle lui écrit pour son anniversaire et pour Noël et il l'a vue une dizaine de fois dans toute son existence. Il a été élevé en Poitou-Charente par une grand-mère myope qui l'appelle encore Minou et qui l'aime beaucoup et réciproquement.

Son parcours : L'école a été pour lui une période difficile. Ses condisciples le houspillent car il prend trop de place partout : dans le car scolaire, dans la file d'attente au self," Bouge-toi, eh, Hulk !", par rapport au mobilier sous-dimensionné de l’Éducation Nationale, trop de place aussi dans l'esprit des filles de sa classe qui le trouvent plus viril que les minus de leur âge..D'où jalousies, rivalités, coups et blessures avec intention de les donner. Comme il est toujours le plus grand et le plus fort, on lui fait honte d'écraser les plus petits.
Cependant, il se maintient sans peine à un niveau moyen bon dans les matières générales et très bon dans les sports, surtout de combat et d'endurance. Ses professeurs apprécient en général son sérieux et regrettent son " oral trop timide" , en quoi ils se trompent. Monty n'est pas timide mais taciturne et prudent. Lent de réflexion, il est vif et rapide dans l'action.
Il va devenir solitaire sans être triste, circonspect sans être timoré et ne tenant compte que de ce qu'il a décidé.
Aujourd'hui encore il manque de conversation, parle lentement en économisant les mots, or un malabar qui n'est pas beau parleur est vite catalogué comme : " Tout dans les muscles, rien dans la tête".
Titulaire d'un Sport Etudes, mais amateur de métiers au grand air, et désirant voir le monde au delà de la Charente, aussi jolie soit-elle, il laisse tomber la tentation du sport professionnel et le gardiennage de gamins dans les clubs municipaux. Il part au Canada où il devient bûcheron, puis est engagé dans un programme de gestion des ours polaires au Manitoba où il participe au déplacement des ours par hydravion et hélicoptère.
Il ne renouvelle pas son contrat mais est contacté pour devenir garde forestier chargé de la protection des rhinocéros blancs dans une réserve naturelle africaine. Ayant tabassé très gravement un ministre qui avait tiré sur la seule femelle rhino du parc en affirmant que l'animal était trop sale pour voir qu'il était blanc, il doit rentrer à Angoulême et pour ne pas être au chômage, il prend un poste au service des Industries Textiles Artisanales, une filiale du puissant groupe De Neuville. On y recrutait du personnel de sécurité pour lutter contre une menace d'espionnage venu d'Extrême-Orient concernant les secrets de fabrication d'un produit charentais que les industriels de la chaussure nous envient à travers le monde.
Au début, son emploi plut à Monty. Il était responsable du groupe d'agents, et se découvrit un certain goût pour l'organisation d'un service efficace. De plus, karatéka émérite, il espérait avoir à en découdre avec un ninja débarqué clandestinement entre Rochefort et la Rochelle. Il aurait été fier de participer ainsi au sauvetage du patrimoine artisanal français. Mais le ninja ne vint pas au pays des "cagouilles".
Monty commençait à s'ennuyer quand le président Sigismond de Neuville visitant ses usines charentaises en compagnie de Madame, cette dernière remarqua un garde du corps impressionnant et à l'air intelligent. S'étant renseignée sur son cursus, madame de Neuville obtint du directeur qu'il lui cédât Monty Backamor contre deux hôtesses d'accueil, formées à Paris. Monty consulté dit oui, sur le conseil de sa grand-mère pour qui Paris était le centre du monde.

Dans la capitale, Monty devint donc un des gardes du corps de la famille Neuville pendant trois ans. Il ne s'ennuyait plus car Madame de Neuville le prêtait volontiers à ses amis partant faire des safaris-photos au Kenya ou du trakking au Nepal et il accompagnait les délégations du Groupe De Neuville dans les foires internationales où on le photographiait beaucoup pour son aspect décoratif.
Il montra ses ressources quand, seul témoin d'une tentative d'enlèvement d'un ingénieur nippon à la Biennale internationale de Singapour, la police de Tokyo lui demanda de participer activement et discrètement à l'élimination du Yakusa qui avait commandité l'opération. Il ramena du Japon la secrétaire de l'ingénieur enlevé, Amako (ce qui veut dire Enfant de la pluie) une jeune femme charmante, séduite par le gabarit de Monty et sa calme assurance et aussi très attirée par Paris où elle voulait travailler dans la photographie. Il l'appréciait de son côté pour son efficacité en de nombreux domaines et son caractère conciliant et il la présenta à sa grand-mère qui, ayant vu Madame Butterfly à la télévision et lu Amélie Nothomb, plaignait beaucoup les femmes japonaises. Amako, qui s'était habillée en costume traditionnel pour honorer l'esprit provincial de Poitou- Charente, plut beaucoup à la vieille dame qui enjoignit à Monty de ne pas accroître les souffrances passées de la jeune Amako et de l'encourager à parler à table sans demander la permission.
Aujourd'hui, le couple vit toujours en bonne intelligence, partageant un appartement dans le XVe, suffisamment amoureux pour être heureux de se retrouver, mais chacun poursuivant librement ses ambitions professionnelles, ponctuées des deux côtés par de fréquentes absences.

Mpnty menait donc une vie active et plaisante quand, à ce moment de l'Histoire, Adam débarqua sur terre avec ses Elyriens et son vaisseau cosmique. Monty se fit remarquer lors de l'attentat de la Galerie des Glaces où il avait été envoyé pour surveiller de loin le cadet de Neuville, journaliste. Il participa à l'évacuation de la foule et assomma trois malfrats qui s'étaient introduits pour voler dans les vestiaires et qui voulaient profiter du désordre pour embarquer en plus un des candélabres historiques de ce célèbre lieu.
Cependant son patron lui reprocha de ne pas avoir suffisamment surveillé son fils, qui fut légèrement blessé dans l'attentat. Fâché, et malgré le soutien de madame de Neuville et de son fils Sébastien-Maxence, Monty donna aussitôt sa démission et décida de devenir son propre maître.
Avec ses économies, il a donc ouvert une Agence d' Aide à la Protection Personnelle (ADAPP), et vient juste de mettre sa plaque à l'heure où nous écrivons ses lignes.

   

(c) CREDITS : Code : Siana - Background : space by ~tozzie sur Deviant art
   Texte : Fanghorn - Avatar : Tumblr

Code:
<div style="border: 6px solid #ffffff; border-radius: 50px; -moz-border-radius: 50px; -o-border-radius: 50px; -htm-border-radius: 50px; -webkit-border-radius: 50px; width:99%; background-color:#ffffff;"><div style="border: 6px solid #ffffff; border-radius: 50px; -moz-border-radius: 50px; -o-border-radius: 50px; -htm-border-radius: 50px; -webkit-border-radius: 50px; widht:99%; background-image: url('http://img.xooimage.com/files7/3/c/8/space-333928d.jpg'); background-size: 100% 100%;"><br><br><div style="width:100%;display: block; text-align: center; font-size: 30px; color: #ffffff; letter-spacing: 2px;">Monty Backamor</div><div style="display: block; text-align: center; font-size: 10px; color: #ffffff; letter-spacing: 2px;">Feat Roland Kickinger</div><br><br><center><div style="width:90%;border: 6px solid #ffffff; border-radius: 10px; -moz-border-radius: 10px; -o-border-radius: 10px; -htm-border-radius: 10px; -webkit-border-radius: 10px;background-color:#ffffff;text-align: justify; font-size: 12px; color: #253f4d;text-align:justify;">[b]Âge :[/b] 35 ans
[b]Lieu ou planète d'origine : [/b] ****
[b]Caractère :[/b] Il est sincère, fidèle, et efficace. Mais parfois, il peut être grognon, il peut ne pas écouter grand-chose et parler peu.</div>
   <div style="width:90%;text-align:justify;border: 6px solid #ffffff; border-radius: 10px; -moz-border-radius: 10px; -o-border-radius: 10px; -htm-border-radius: 10px; -webkit-border-radius: 10px;font-size: 12px;background-color:#ffffff;min-height:300px;color: #253f4d;"><img src="http://img.xooimage.com/files102/1/3/e/backa-433374c-447abaf.jpg" align="left" style="margin-right:15px;width:40%">[b]Physique : [/b]1m97, 99.99 Kg. Torse majestueux, mais ventre plat et longues jambes, il est parfois abordé par des chasseurs de futurs Super-Héros (moins souvent, passée la trentaine). Plutôt admiré sur les plages, il l'est moins dans le métro à l'heure de pointe quand il se case en vous coinçant contre un strapontin. Il se recoiffe toujours après l'action, et à part les photos pour ses copines comme celle jointe, il est toujours vêtu dans le travail en costard /chemise blanche. Ne porte cependant pas de lunettes noires.

[b]Origines : [/b]Il est né d'un père australien, tôt retourné à son élevage de kangourous, d'une mère française vivant à Boston. Elle lui écrit pour son anniversaire et pour Noël et il l'a vue une dizaine de fois dans toute son existence. Il a été élevé en Poitou-Charente par une grand-mère myope qui l'appelle encore Minou et qui l'aime beaucoup et réciproquement.

[b]Son parcours :[/b] L'école a été pour lui une période difficile. Ses condisciples le houspillent car il prend trop de place partout : dans le car scolaire, dans la file d'attente au self," Bouge-toi, eh, Hulk !", par rapport au mobilier sous-dimensionné de l’Éducation Nationale, trop de place aussi dans l'esprit des filles de sa classe qui le trouvent plus viril que les minus de leur âge..D'où jalousies, rivalités, coups et blessures avec intention de les donner. Comme il est toujours le plus grand et le plus fort, on lui fait honte d'écraser les plus petits.
Cependant, il se maintient sans peine à un niveau moyen bon dans les matières générales et très bon dans les sports, surtout de combat et d'endurance. Ses professeurs apprécient en général son sérieux et regrettent son " oral trop timide" , en quoi ils se trompent. Monty n'est pas timide mais taciturne et prudent. Lent de réflexion, il est vif et rapide dans l'action.
Il va devenir solitaire sans être triste, circonspect sans être timoré et ne tenant compte que de ce qu'il a décidé.
Aujourd'hui encore il manque de conversation, parle lentement en économisant les mots, or un malabar qui n'est pas beau parleur est vite catalogué comme : " Tout dans les muscles, rien dans la tête".
Titulaire d'un Sport Etudes, mais amateur de métiers au grand air, et désirant voir le monde au delà de la Charente, aussi jolie soit-elle, il laisse tomber la tentation du sport professionnel et le gardiennage de gamins dans les clubs municipaux. Il part au Canada où il devient bûcheron, puis est engagé dans un programme de gestion des ours polaires au Manitoba où il participe au déplacement des ours par hydravion et hélicoptère.
Il ne renouvelle pas son contrat mais est contacté pour devenir garde forestier chargé de la protection des rhinocéros blancs dans une réserve naturelle africaine. Ayant tabassé très gravement un ministre qui avait tiré sur la seule femelle rhino du parc en affirmant que l'animal était trop sale pour voir qu'il était blanc, il doit rentrer à Angoulême et pour ne pas être au chômage, il prend un poste au service des Industries Textiles Artisanales, une filiale du puissant groupe De Neuville. On y recrutait du personnel de sécurité pour lutter contre une menace d'espionnage venu d'Extrême-Orient concernant les secrets de fabrication d'un produit charentais que les industriels de la chaussure nous envient à travers le monde.
Au début, son emploi plut à Monty. Il était responsable du groupe d'agents, et se découvrit un certain goût pour l'organisation d'un service efficace. De plus, karatéka émérite, il espérait avoir à en découdre avec un ninja débarqué clandestinement entre Rochefort et la Rochelle. Il aurait été fier de participer ainsi au sauvetage du patrimoine artisanal français. Mais le ninja ne vint pas au pays des "cagouilles".
Monty commençait à s'ennuyer quand le président Sigismond de Neuville visitant ses usines charentaises en compagnie de Madame, cette dernière remarqua un garde du corps impressionnant et à l'air intelligent. S'étant renseignée sur son cursus, madame de Neuville obtint du directeur qu'il lui cédât Monty Backamor contre deux hôtesses d'accueil, formées à Paris. Monty consulté dit oui, sur le conseil de sa grand-mère pour qui Paris était le centre du monde.

Dans la capitale, Monty devint donc un des gardes du corps de la famille Neuville pendant trois ans. Il ne s'ennuyait plus car Madame de Neuville le prêtait volontiers à ses amis partant faire des safaris-photos au Kenya ou du trakking au Nepal et il accompagnait les délégations du Groupe De Neuville dans les foires internationales où on le photographiait beaucoup pour son aspect décoratif.
Il montra ses ressources quand, seul témoin d'une tentative d'enlèvement d'un ingénieur nippon à la Biennale internationale de Singapour, la police de Tokyo lui demanda de participer activement et discrètement à l'élimination du Yakusa qui avait commandité l'opération. Il ramena du Japon la secrétaire de l'ingénieur enlevé, Amako (ce qui veut dire Enfant de la pluie) une jeune femme charmante, séduite par le gabarit de Monty et sa calme assurance et aussi très attirée par Paris où elle voulait travailler dans la photographie. Il l'appréciait de son côté pour son efficacité en de nombreux domaines et son caractère conciliant et il la présenta à sa grand-mère qui, ayant vu Madame Butterfly à la télévision et lu Amélie Nothomb, plaignait beaucoup les femmes japonaises. Amako, qui s'était habillée en costume traditionnel pour honorer l'esprit provincial de Poitou- Charente, plut beaucoup à la vieille dame qui enjoignit à Monty de ne pas accroître les souffrances passées de la jeune Amako et de l'encourager à parler à table sans demander la permission.
Aujourd'hui, le couple vit toujours en bonne intelligence, partageant un appartement dans le XVe, suffisamment amoureux pour être heureux de se retrouver, mais chacun poursuivant librement ses ambitions professionnelles, ponctuées des deux côtés par de fréquentes absences.

Mpnty menait donc une vie active et plaisante quand, à ce moment de l'Histoire, Adam débarqua sur terre avec ses Elyriens et son vaisseau cosmique. Monty se fit remarquer lors de l'attentat de la Galerie des Glaces où il avait été envoyé pour surveiller de loin le cadet de Neuville, journaliste. Il participa à l'évacuation de la foule et assomma trois malfrats qui s'étaient introduits pour voler dans les vestiaires et qui voulaient profiter du désordre pour embarquer en plus un des candélabres historiques de ce célèbre lieu.
Cependant son patron lui reprocha de ne pas avoir suffisamment surveillé son fils, qui fut légèrement blessé dans l'attentat. Fâché, et malgré le soutien de madame de Neuville et de son fils Sébastien-Maxence, Monty donna aussitôt sa démission et décida de devenir son propre maître.
Avec ses économies, il a donc ouvert une Agence d' Aide à la Protection Personnelle (ADAPP), et vient juste de mettre sa plaque à l'heure où nous écrivons ses lignes. </div>
   </center></div><br></div><div style="display: block; text-align: center; text-decoration: none !important; font-size: 7px; color: #253f4d; letter-spacing: 2px;">(c) CREDITS : Code : Siana - Background : space by ~tozzie sur Deviant art
   Texte : Fanghorn - Avatar : Tumblr</div><div style="clear: both;"></div>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: Prédéfinis du chapitre 1   Jeu 11 Sep 2014 - 10:38

Humain à adopter
Avatar et caractère négociables.
L'histoire peut être complétée.

 


Nicolas Santoni
Feat Éric Cantona


Âge : 51 ans
Lieu ou planète d'origine : Ajaccio
Caractère : Nicolas est intuitif, persévérant et attentif. Mais il est aussi alcoolique, râleur et têtu.

     
Depuis la disparition de sa femme et de ses deux fils (âgés de 20 et 18 ans), trois ans avant l'arrivée de la Délégation Terre, Nicolas n'était plus que l'ombre de lui-même. Sa famille avait-elle été enlevée ? Tuée ? L'avait-elle quitté volontairement ? Aucune piste, aucune preuve, pas de demande de rançon, pas de corps retrouvé... Rien. Trois ans qu'il vivait dans le doute et l'incertitude... dans l'espoir de les voir un jour franchir le seuil de la maison.

Depuis le jour marquant la fin de son existence et le début de sa survie, Nicolas errait chez lui, comme une âme en peine, dans une maison vidée de vie. Il n'avait plus les chants traditionnels de sa femme, il n'avait plus les rires de ses enfants. Il ne lui restait que sa peine et ses bouteilles d'alcool, qu'il vidait avec une facilité déconcertante.

Puis un jour, sous les effets néfastes de trois ans d'alcoolisme, Nicolas clama haut et fort que ce ne pouvait être qu'un coup des extra-terrestres. Sur le moment, dans son bar habituel, tout le monde se mit à rire. Lui y compris. Mais le lendemain, quand l'ivresse et la gueule de bois furent parti, il se demanda si finalement, il n'avait pas raison. La blague devint alors une conviction : sa famille avait été enlevée par des créatures venues de l'autre bout de l'univers.

Aujourd'hui, dans son quartier, tout le monde le prend pour un fou. Du moins, jusqu'à ce que sur les écrans télévisés, la Délégation Terre n'apparaisse. Nicolas a enfin la preuve que son illumination n'était pas si... illuminée ! Sur un coup de tête, Nicolas quitte le village. Direction : Paris et les "sales Aliens". Les conséquences, il s'en moque, quitte à y perdre la vie ou ce qui reste de son existence. Il n'a qu'une chose en tête : récupérer sa femme et ses deux enfants.

     

(c) CREDITS : Code : Siana - Background : space by ~tozzie sur Deviant art
     Texte : Ginie - Avatar : Tumblr

Code:
<div style="border: 6px solid #ffffff; border-radius: 50px; -moz-border-radius: 50px; -o-border-radius: 50px; -htm-border-radius: 50px; -webkit-border-radius: 50px; width:99%; background-color:#ffffff;"><div style="border: 6px solid #ffffff; border-radius: 50px; -moz-border-radius: 50px; -o-border-radius: 50px; -htm-border-radius: 50px; -webkit-border-radius: 50px; widht:99%; background-image: url('http://img.xooimage.com/files7/3/c/8/space-333928d.jpg'); background-size: 100% 100%;"><br><br><div style="width:100%;display: block; text-align: center; font-size: 30px; color: #ffffff; letter-spacing: 2px;">Nicolas Santoni</div><div style="display: block; text-align: center; font-size: 10px; color: #ffffff; letter-spacing: 2px;">Feat Éric Cantona</div><br><br><center><div style="width:90%;border: 6px solid #ffffff; border-radius: 10px; -moz-border-radius: 10px; -o-border-radius: 10px; -htm-border-radius: 10px; -webkit-border-radius: 10px;background-color:#ffffff;text-align: justify; font-size: 12px; color: #253f4d;text-align:justify;">[b]Âge :[/b] 51 ans
[b]Lieu ou planète d'origine : [/b] Ajaccio
[b]Caractère :[/b] Nicolas est intuitif, persévérant et attentif. Mais il est aussi alcoolique, râleur et têtu.</div>
     <div style="width:90%;text-align:justify;border: 6px solid #ffffff; border-radius: 10px; -moz-border-radius: 10px; -o-border-radius: 10px; -htm-border-radius: 10px; -webkit-border-radius: 10px;font-size: 12px;background-color:#ffffff;min-height:300px;color: #253f4d;"><img src="http://img.xooimage.com/files90/1/d/4/nicolas-santoni-3b11976.jpg" align="left" style="margin-right:15px;width:40%">Depuis la disparition de sa femme et de ses deux fils (âgés de 20 et 18 ans), trois ans avant l'arrivée de la Délégation Terre, Nicolas n'était plus que l'ombre de lui-même. Sa famille avait-elle été enlevée ? Tuée ? L'avait-elle quitté volontairement ? Aucune piste, aucune preuve, pas de demande de rançon, pas de corps retrouvé... Rien. Trois ans qu'il vivait dans le doute et l'incertitude... dans l'espoir de les voir un jour franchir le seuil de la maison.

Depuis le jour marquant la fin de son existence et le début de sa survie, Nicolas errait chez lui, comme une âme en peine, dans une maison vidée de vie. Il n'avait plus les chants traditionnels de sa femme, il n'avait plus les rires de ses enfants. Il ne lui restait que sa peine et ses bouteilles d'alcool, qu'il vidait avec une facilité déconcertante.

Puis un jour, sous les effets néfastes de trois ans d'alcoolisme, Nicolas clama haut et fort que ce ne pouvait être qu'un coup des extra-terrestres. Sur le moment, dans son bar habituel, tout le monde se mit à rire. Lui y compris. Mais le lendemain, quand l'ivresse et la gueule de bois furent parti, il se demanda si finalement, il n'avait pas raison. La blague devint alors une conviction : sa famille avait été enlevée par des créatures venues de l'autre bout de l'univers.

Aujourd'hui, dans son quartier, tout le monde le prend pour un fou. Du moins, jusqu'à ce que sur les écrans télévisés, la Délégation Terre n'apparaisse. Nicolas a enfin la preuve que son illumination n'était pas si... illuminée ! Sur un coup de tête, Nicolas quitte le village. Direction : Paris et les "sales Aliens". Les conséquences, il s'en moque, quitte à y perdre la vie ou ce qui reste de son existence. Il n'a qu'une chose en tête : récupérer sa femme et ses deux enfants.
</div>
     </center></div><br></div><div style="display: block; text-align: center; text-decoration: none !important; font-size: 7px; color: #253f4d; letter-spacing: 2px;">(c) CREDITS : Code : Siana - Background : space by ~tozzie sur Deviant art
     Texte : Ginie - Avatar : Tumblr</div><div style="clear: both;"></div>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: Prédéfinis du chapitre 1   Jeu 11 Sep 2014 - 10:42

Zassagorienne à adopter
Le caractère est laissé au choix de l'adoptant.
Le background est à compléter librement.



Sassera
Feat ***


Âge : inconnu
Lieu ou planète d'origine : Elyr, dans les galeries du sous-sol de la planète
Caractère : ???

       
Sassera est une Zassagorienne arrivée sur Terre avec Vranak et son groupe. Elle est une nièce au troisième degré du chef des Zassagoriens. Elle est l'unique Zassagorienne à avoir un lien de sang avec celui qu'ils appellent tous "Père" et une des rares survivantes de l'expédition à être une Zassagorienne née libre, dans les souterrains d'Elyr, cachées des Elyriens.
Lorsque les Zassagoriens se sont enfuis d'Elyr, emportant avec eux quelques spécimens de l'élevage Elyrien, dont Upsilon, Sassera était encore une enfant. A son arrivée sur Terre, plus précisément en URSS, durant la guerre froide, Sassera était devenue une femme.
   

       

(c) CREDITS : Code : Siana - Background : space by ~tozzie sur Deviant art
        Texte : ***** - Avatar : Tumblr
Code:

<div style="border: 6px solid #ffffff; border-radius: 50px; -moz-border-radius: 50px; -o-border-radius: 50px; -htm-border-radius: 50px; -webkit-border-radius: 50px; width:99%; background-color:#ffffff;"><div style="border: 6px solid #ffffff; border-radius: 50px; -moz-border-radius: 50px; -o-border-radius: 50px; -htm-border-radius: 50px; -webkit-border-radius: 50px; widht:99%; background-image: url('http://img.xooimage.com/files7/3/c/8/space-333928d.jpg'); background-size: 100% 100%;"><br><br><div style="width:100%;display: block; text-align: center; font-size: 30px; color: #ffffff; letter-spacing: 2px;">Sassera</div><div style="display: block; text-align: center; font-size: 10px; color: #ffffff; letter-spacing: 2px;">Feat ***</div><br><br><center><div style="width:90%;border: 6px solid #ffffff; border-radius: 10px; -moz-border-radius: 10px; -o-border-radius: 10px; -htm-border-radius: 10px; -webkit-border-radius: 10px;background-color:#ffffff;text-align: justify; font-size: 12px; color: #253f4d;text-align:justify;">[b]Âge :[/b] inconnu
[b]Lieu ou planète d'origine : [/b] Elyr, dans les galeries du sous-sol de la planète
[b]Caractère :[/b] ???</div>
        <div style="width:90%;text-align:justify;border: 6px solid #ffffff; border-radius: 10px; -moz-border-radius: 10px; -o-border-radius: 10px; -htm-border-radius: 10px; -webkit-border-radius: 10px;font-size: 12px;background-color:#ffffff;min-height:300px;color: #253f4d;"><img src="http://img.xooimage.com/files105/f/d/1/lezar212-43dd332.png" align="left" style="margin-right:15px;width:40%">Sassera est une Zassagorienne arrivée sur Terre avec Vranak et son groupe. Elle est une nièce au troisième degré du chef des Zassagoriens. Elle est l'unique Zassagorienne à avoir un lien de sang avec celui qu'ils appellent tous "Père" et une des rares survivantes de l'expédition à être une Zassagorienne née libre, dans les souterrains d'Elyr, cachées des Elyriens.
Lorsque les Zassagoriens se sont enfuis d'Elyr, emportant avec eux quelques spécimens de l'élevage Elyrien, dont Upsilon, Sassera était encore une enfant. A son arrivée sur Terre, plus précisément en URSS, durant la guerre froide, Sassera était devenue une femme.
  </div>
        </center></div><br></div><div style="display: block; text-align: center; text-decoration: none !important; font-size: 7px; color: #253f4d; letter-spacing: 2px;">(c) CREDITS : Code : Siana - Background : space by ~tozzie sur Deviant art
        Texte : ***** - Avatar : Tumblr</div><div style="clear: both;"></div>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: Prédéfinis du chapitre 1   Jeu 11 Sep 2014 - 10:50

Hybride à adopter
Avatar et caractère négociables.



Logan de Borgues
Feat Hugh Laurie


Âge : une centaine. En apparence : 50 ans
Lieu ou planète d'origine : inconnu
Caractère : Logan est égoïste, peu combattif et méfiant. Mais c'est aussi un homme diplomate, adroit et prudent.

           
Logan est mi-humain, mi-Elyrien.
Avant d'arriver sur Terre pour se cacher, son père, Glasck fils de Borgues, était le pilote de Elyrius, fondateur et dictateur d'Elyr. Malgré son vieillissement très lent, Logan a essayé d'avoir une vie la plus normale, la plus humaine, la plus terrienne possible. Il s'en sortait à merveille, jusqu'à ce que sa femme ne meurt en couche. C'est le lot des de Borgues, les femmes meurent en donnant la vie.
Logan n'a alors que pour seule famille : son père et son fils, Jules. Il a bien eu des frères et sœurs ainés, son père ayant des millénaires, il avait eu de nombreuses femmes. Mais Logan n'en connaissait aucun. Même son fils Jules ignorait l'existence de ces oncles et tantes et de possibles cousins et cousines. Le grand-père non plus ne parlait pas de ses autres enfants.

La perte de sa femme rendit Logan un peu lâche et peu courageux. Plongé corps et âme dans son garage automobile, il délaisse un peu l'éducation de son fils. Heureusement, son père était là pour s'occuper de Jules. "Était". Car il meurt lui aussi. Il part au moment où les Elyriens, ceux qu'il avait fui, arrivent sur Terre. Surement pas avec de bonnes intentions, à en croire le vieux Glasck.

Après le décès de son père, les relations avec son fils en sont ressorties un peu tendues. Voire distantes. Une sorte d'incompréhension règne entre eux. Logan se moque pas mal de l'arrivée du peuple de son père. Une fois sorti de son garage, plus grand chose ne l'intéresse. Peut-être que la lubie de son fils, son désir de retrouver le vaisseau caché de Glasck lui redonnera goût à la vie.
     

           

(c) CREDITS : Code : Siana - Background : space by ~tozzie sur Deviant art
           Texte : Siana - Avatar : Tumblr

Code:
<div style="border: 6px solid #ffffff; border-radius: 50px; -moz-border-radius: 50px; -o-border-radius: 50px; -htm-border-radius: 50px; -webkit-border-radius: 50px; width:99%; background-color:#ffffff;"><div style="border: 6px solid #ffffff; border-radius: 50px; -moz-border-radius: 50px; -o-border-radius: 50px; -htm-border-radius: 50px; -webkit-border-radius: 50px; widht:99%; background-image: url('http://img.xooimage.com/files7/3/c/8/space-333928d.jpg'); background-size: 100% 100%;"><br><br><div style="width:100%;display: block; text-align: center; font-size: 30px; color: #ffffff; letter-spacing: 2px;">Logan de Borgues</div><div style="display: block; text-align: center; font-size: 10px; color: #ffffff; letter-spacing: 2px;">Feat Hugh Laurie</div><br><br><center><div style="width:90%;border: 6px solid #ffffff; border-radius: 10px; -moz-border-radius: 10px; -o-border-radius: 10px; -htm-border-radius: 10px; -webkit-border-radius: 10px;background-color:#ffffff;text-align: justify; font-size: 12px; color: #253f4d;text-align:justify;">[b]Âge :[/b] une centaine. En apparence : 50 ans
[b]Lieu ou planète d'origine : [/b] inconnu
[b]Caractère :[/b] Logan est égoïste, peu combattif et méfiant. Mais c'est aussi un homme diplomate, adroit et prudent.</div>
           <div style="width:90%;text-align:justify;border: 6px solid #ffffff; border-radius: 10px; -moz-border-radius: 10px; -o-border-radius: 10px; -htm-border-radius: 10px; -webkit-border-radius: 10px;font-size: 12px;background-color:#ffffff;min-height:300px;color: #253f4d;"><img src="http://img.xooimage.com/files94/c/5/0/logan-de-borgues-3abbe51.jpg" align="left" style="margin-right:15px;width:40%">Logan est mi-humain, mi-Elyrien.
Avant d'arriver sur Terre pour se cacher, son père, Glasck fils de Borgues, était le pilote de Elyrius, fondateur et dictateur d'Elyr. Malgré son vieillissement très lent, Logan a essayé d'avoir une vie la plus normale, la plus humaine, la plus terrienne possible. Il s'en sortait à merveille, jusqu'à ce que sa femme ne meurt en couche. C'est le lot des de Borgues, les femmes meurent en donnant la vie.
Logan n'a alors que pour seule famille : son père et son fils, Jules. Il a bien eu des frères et sœurs ainés, son père ayant des millénaires, il avait eu de nombreuses femmes. Mais Logan n'en connaissait aucun. Même son fils Jules ignorait l'existence de ces oncles et tantes et de possibles cousins et cousines. Le grand-père non plus ne parlait pas de ses autres enfants.

La perte de sa femme rendit Logan un peu lâche et peu courageux. Plongé corps et âme dans son garage automobile, il délaisse un peu l'éducation de son fils. Heureusement, son père était là pour s'occuper de Jules. "Était". Car il meurt lui aussi. Il part au moment où les Elyriens, ceux qu'il avait fui, arrivent sur Terre. Surement pas avec de bonnes intentions, à en croire le vieux Glasck.

Après le décès de son père, les relations avec son fils en sont ressorties un peu tendues. Voire distantes. Une sorte d'incompréhension règne entre eux. Logan se moque pas mal de l'arrivée du peuple de son père. Une fois sorti de son garage, plus grand chose ne l'intéresse. Peut-être que la lubie de son fils, son désir de retrouver le vaisseau caché de Glasck lui redonnera goût à la vie.
     </div>
           </center></div><br></div><div style="display: block; text-align: center; text-decoration: none !important; font-size: 7px; color: #253f4d; letter-spacing: 2px;">(c) CREDITS : Code : Siana - Background : space by ~tozzie sur Deviant art
           Texte : Siana - Avatar : Tumblr</div><div style="clear: both;"></div>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: Prédéfinis du chapitre 1   Jeu 11 Sep 2014 - 10:55

Elyrienne à adopter
Avatar négociable
Nom extraterrestre au choix



Ava Rolland
Feat ****


Âge : inconnu
Lieu ou planète d'origine : Elyr
Nom extraterrestre :
Caractère : Elle est serviable, débrouillarde et intelligente. Mais Ava est aussi soupçonneuse, manipulatrice et cachotière.

             
Quand elle arriva sur Paris, 10 ans jour pour jour avant la venue de la Délégation Terre, Ava était seule. Pas de famille, pas d'attache, rien. Personne ne savait d'où elle venait. Elle vivait de petits boulots, payait ses études de médecine en donnant des cours de français, d'anglais, de russe et d'arabe. Une fois ses études terminée, elle travailla ensuite à l'Hôtel-Dieu, au service des soins palliatifs. De temps à autre, elle travaille pour Médecins sans frontières.

Aujourd'hui, elle vit toujours seule, à Montmartre. Pas ou peu d'ami, pas de famille qui passe la voir, pas de fiancé. Ses voisins n'ont pas à se plaindre d'elle, elle est silencieuse et passe totalement inaperçu. Seule chose étrange dans sa routine de médecin : ses passages quasi-quotidiens dans une ruelle près de chez elle. Nul ne sait ce qu'elle y fait, car aucune porte d'entrée ne donne dans cette rue. Mais elle la traverse régulièrement. Elle entre par un côté, ressort par l'autre, fait le tour des maisons et rentre chez elle. A part des chats, il n'y avait rien. Rien à part un objet savamment caché en haut d'un réverbère. Un transmetteur. Celui qui lui permettait de rester en contact avec les siens : avec Adam.

Oui... Ava est Elyrienne. Tout comme les Elyriens, elle a la peau argentée et résistante. Elle porte chaque jour sa peau synthétique, lui donnant un aspect plus terrien. Alors il ne fut pas étonnant de la voir sourire joyeusement, quand le vaisseau et le visage de son Maître apparut au dessus de la Tour Eiffel. 10 ans qu'elle est sur Terre, à préparer l'arrivée des siens. 10 ans qu'elle travaille pour comprendre les humains et aider Adam à s'en faire accepter. 10 ans qu'elle prend sur elle, qu'elle supporte ceux qu'elle considère comme inférieur à elle.
       

             

(c) CREDITS : Code : Siana - Background : space by ~tozzie sur Deviant art
              Texte : Ginie - Avatar : Tumblr
Code:

<div style="border: 6px solid #ffffff; border-radius: 50px; -moz-border-radius: 50px; -o-border-radius: 50px; -htm-border-radius: 50px; -webkit-border-radius: 50px; width:99%; background-color:#ffffff;"><div style="border: 6px solid #ffffff; border-radius: 50px; -moz-border-radius: 50px; -o-border-radius: 50px; -htm-border-radius: 50px; -webkit-border-radius: 50px; widht:99%; background-image: url('http://img.xooimage.com/files7/3/c/8/space-333928d.jpg'); background-size: 100% 100%;"><br><br><div style="width:100%;display: block; text-align: center; font-size: 30px; color: #ffffff; letter-spacing: 2px;">Ava Rolland</div><div style="display: block; text-align: center; font-size: 10px; color: #ffffff; letter-spacing: 2px;">Feat ****</div><br><br><center><div style="width:90%;border: 6px solid #ffffff; border-radius: 10px; -moz-border-radius: 10px; -o-border-radius: 10px; -htm-border-radius: 10px; -webkit-border-radius: 10px;background-color:#ffffff;text-align: justify; font-size: 12px; color: #253f4d;text-align:justify;">[b]Âge :[/b] inconnu
[b]Lieu ou planète d'origine : [/b] Elyr
[b]Nom extraterrestre : [/b]
[b]Caractère :[/b] Elle est serviable, débrouillarde et intelligente. Mais Ava est aussi soupçonneuse, manipulatrice et cachotière.</div>
              <div style="width:90%;text-align:justify;border: 6px solid #ffffff; border-radius: 10px; -moz-border-radius: 10px; -o-border-radius: 10px; -htm-border-radius: 10px; -webkit-border-radius: 10px;font-size: 12px;background-color:#ffffff;min-height:300px;color: #253f4d;"><img src="http://img.xooimage.com/files96/3/1/9/qui-ve10-3f28e5f-3f2d86e.jpg" align="left" style="margin-right:15px;width:40%">Quand elle arriva sur Paris, 10 ans jour pour jour avant la venue de la Délégation Terre, Ava était seule. Pas de famille, pas d'attache, rien. Personne ne savait d'où elle venait. Elle vivait de petits boulots, payait ses études de médecine en donnant des cours de français, d'anglais, de russe et d'arabe. Une fois ses études terminée, elle travailla ensuite à l'Hôtel-Dieu, au service des soins palliatifs. De temps à autre, elle travaille pour Médecins sans frontières.

Aujourd'hui, elle vit toujours seule, à Montmartre. Pas ou peu d'ami, pas de famille qui passe la voir, pas de fiancé. Ses voisins n'ont pas à se plaindre d'elle, elle est silencieuse et passe totalement inaperçu. Seule chose étrange dans sa routine de médecin : ses passages quasi-quotidiens dans une ruelle près de chez elle. Nul ne sait ce qu'elle y fait, car aucune porte d'entrée ne donne dans cette rue. Mais elle la traverse régulièrement. Elle entre par un côté, ressort par l'autre, fait le tour des maisons et rentre chez elle. A part des chats, il n'y avait rien. Rien à part un objet savamment caché en haut d'un réverbère. Un transmetteur. Celui qui lui permettait de rester en contact avec les siens : avec Adam.

Oui... Ava est Elyrienne. Tout comme les Elyriens, elle a la peau argentée et résistante. Elle porte chaque jour sa peau synthétique, lui donnant un aspect plus terrien. Alors il ne fut pas étonnant de la voir sourire joyeusement, quand le vaisseau et le visage de son Maître apparut au dessus de la Tour Eiffel. 10 ans qu'elle est sur Terre, à préparer l'arrivée des siens. 10 ans qu'elle travaille pour comprendre les humains et aider Adam à s'en faire accepter. 10 ans qu'elle prend sur elle, qu'elle supporte ceux qu'elle considère comme inférieur à elle.
        </div>
              </center></div><br></div><div style="display: block; text-align: center; text-decoration: none !important; font-size: 7px; color: #253f4d; letter-spacing: 2px;">(c) CREDITS : Code : Siana - Background : space by ~tozzie sur Deviant art
              Texte : Ginie - Avatar : Tumblr</div><div style="clear: both;"></div>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Prédéfinis du chapitre 1   Mer 15 Oct 2014 - 19:20

Humain à adopter
Avatar négociable



Billy Durand
Feat Simon Baker


Âge : 31 ans
Lieu ou planète d'origine : Londres
Caractère : Charismatique, charmeur et intelligent, Billy est aussi colérique, soupçonneux et manipulateur.

             
Billy Durand... Est-ce réellement son nom ? Nul ne le sait !
Fraichement arrivé de Londres, où il y dirige une société de marketing et de communication, Billy voulait profiter de son séjour en France pour y installer une succursale de son entreprise. Il était en rendez-vous d'affaire quand les vaisseaux Elyriens arrivèrent. Voyant l'évènement comme l'opportunité d'étendre son activité à des campagne de communication centrées sur les Elyriens, Billy décida de rester en France pour installer une succursale de sa société dans Paris. Il voyait les Elyriens comme un atout. Pour lui, les Elyriens allaient pousser les services publics à avoir recours à ses services plus que compétitifs.
Pourtant, Billy changera vite de but. La facilité avec laquelle les Elyriens furent acceptés par les Gouvernements mondiaux, quels qu'ils soient, et par l'ONU ne lui plaisait pas. Pas de résistance. Pas de méfiance apparente. Billy se doutait que quelque chose n'allait pas. La communication faite par les gouvernements était quasi inexistante. Pour lui, ce n'était pas normal. Le calme n'était pas normal. Rien ne l'était. Il fallait faire réagir la population. Comment ? En usant de son meilleur atout : la communication. Billy crée La voix de la Liberté, une organisation visant à communiquer les moindres faits et gestes des Elyriens.
Billy devient de plus en plus obnubilé par son besoin d'ouvrir les yeux aux terriens. Loin d'être louable et honnête, La voix de la Liberté devient un groupe terroriste, qui cherche à discréditer les Elyriens par tous les moyens. Manipuler par la communication terroriste.
       

             

(c) CREDITS : Code : Siana - Background : space by ~tozzie sur Deviant art
              Texte : Ginie - Avatar : Tumblr
Code:

<div style="border: 6px solid #ffffff; border-radius: 50px; -moz-border-radius: 50px; -o-border-radius: 50px; -htm-border-radius: 50px; -webkit-border-radius: 50px; width:99%; background-color:#ffffff;"><div style="border: 6px solid #ffffff; border-radius: 50px; -moz-border-radius: 50px; -o-border-radius: 50px; -htm-border-radius: 50px; -webkit-border-radius: 50px; widht:99%; background-image: url('http://img.xooimage.com/files7/3/c/8/space-333928d.jpg'); background-size: 100% 100%;"><br><br><div style="width:100%;display: block; text-align: center; font-size: 30px; color: #ffffff; letter-spacing: 2px;">Billy Durand</div><div style="display: block; text-align: center; font-size: 10px; color: #ffffff; letter-spacing: 2px;">Feat Simon Baker</div><br><br><center><div style="width:90%;border: 6px solid #ffffff; border-radius: 10px; -moz-border-radius: 10px; -o-border-radius: 10px; -htm-border-radius: 10px; -webkit-border-radius: 10px;background-color:#ffffff;text-align: justify; font-size: 12px; color: #253f4d;text-align:justify;">[b]Âge :[/b] 31 ans
[b]Lieu ou planète d'origine : [/b] Londres
[b]Caractère :[/b] Charismatique, charmeur et intelligent, Billy est aussi colérique, soupçonneux et manipulateur.</div>
              <div style="width:90%;text-align:justify;border: 6px solid #ffffff; border-radius: 10px; -moz-border-radius: 10px; -o-border-radius: 10px; -htm-border-radius: 10px; -webkit-border-radius: 10px;font-size: 12px;background-color:#ffffff;min-height:300px;color: #253f4d;"><img src="http://img.xooimage.com/files91/e/0/f/avatar-billy-durand-3b14ba6.png" align="left" style="margin-right:15px;width:40%">Billy Durand... Est-ce réellement son nom ? Nul ne le sait !
Fraichement arrivé de Londres, où il y dirige une société de marketing et de communication, Billy voulait profiter de son séjour en France pour y installer une succursale de son entreprise. Il était en rendez-vous d'affaire quand les vaisseaux Elyriens arrivèrent. Voyant l'évènement comme l'opportunité d'étendre son activité à des campagne de communication centrées sur les Elyriens, Billy décida de rester en France pour installer une succursale de sa société dans Paris. Il voyait les Elyriens comme un atout. Pour lui, les Elyriens allaient pousser les services publics à avoir recours à ses services plus que compétitifs.
Pourtant, Billy changera vite de but. La facilité avec laquelle les Elyriens furent acceptés par les Gouvernements mondiaux, quels qu'ils soient, et par l'ONU ne lui plaisait pas. Pas de résistance. Pas de méfiance apparente. Billy se doutait que quelque chose n'allait pas. La communication faite par les gouvernements était quasi inexistante. Pour lui, ce n'était pas normal. Le calme n'était pas normal. Rien ne l'était. Il fallait faire réagir la population. Comment ? En usant de son meilleur atout : la communication. Billy crée La voix de la Liberté, une organisation visant à communiquer les moindres faits et gestes des Elyriens.
Billy devient de plus en plus obnubilé par son besoin d'ouvrir les yeux aux terriens. Loin d'être louable et honnête, La voix de la Liberté devient un groupe terroriste, qui cherche à discréditer les Elyriens par tous les moyens. Manipuler par la communication terroriste.
        </div>
              </center></div><br></div><div style="display: block; text-align: center; text-decoration: none !important; font-size: 7px; color: #253f4d; letter-spacing: 2px;">(c) CREDITS : Code : Siana - Background : space by ~tozzie sur Deviant art
              Texte : Ginie - Avatar : Tumblr</div><div style="clear: both;"></div>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Prédéfinis du chapitre 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Chapitre 1 : L'arrivée .
» Histoire de l'économie mondiale, chapitre 1
» ~ Chapitre I : Interprétation des rêves ~
» [CHAPITRE 4] Le monde des sorciers s'embrase.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imaginarium :: Le couloir infini des univers :: Space Chronicles :: [Chapitre 1] 1990 - La Délégation Terre :: Personnages du chapitre 1-