.


Forum RPG multivers, plusieurs jeux de rôle sur 1 seul forum. Venez jouer dans des univers différents avec un seul compte sur le forum.
 

Partagez | 
 

 [Jour 20] À la pêche aux moules, moules, moules !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: [Jour 20] À la pêche aux moules, moules, moules !   Mar 25 Nov 2014 - 18:37

La mer secouait gentiment le bateau de l'expédition que Sébastien de Neuville avait soigneusement préparé en si peu de temps. Comme quoi, l'argent permet bien des miracles.
Jamais Upsilon et les siens n'auraient imaginer que l'expédition aurait été si vite et si bien préparée, en malgré la tragédie familiale que vivait le journaliste. Il était un homme de parole. Il avait promis dans les plus brefs délais une expédition pour repêcher le vaisseau de Glask, fils de Borgues. Et c'était chose faite.

Trois jours avant ce matin froid et pluvieux, Sébastien de Neuville avait envoyé contacté Jules et l'avait invité à rejoindre Upsilon dans son somptueux appartement dans l'hôtel particulier de Coëtlogon, au n°3 de la Place Vendôme.
Il lui avait dit de préparer son sac, car l'expédition commençait. Upsilon avait eu un message légèrement différent. Elle due aussi préparer son sac. Mais elle avait aussi reçut le lieu de rendez-vous, sous forme de coordonnée GPS.
Quand Jules fut arrivé chez elle, Upsilon avait juste eu besoin d'entrer les coordonnées dans le déphaseur portatif afin de les téléporter tous les deux sur le pont du Raspoutine III, un bateau équipé pour les explorations archéologiques sous-marines.

Cela faisait donc trois jours que l'étrange équipage naviguait sur l'océan Pacifique, mettant le cap sur l'emplacement du vaisseau du grand-père de Jules. Il n'était pas difficile de le localiser, car le grand-père avait donné de bonnes informations dans ses mémoires.

En ce troisième jour en mer, c'était le matin. Il faisait froid. Il pleuvait. Et Upsilon était à l'avant du bateau. Silencieuse et l'air songeur, la Zassagorienne observait l'horizon, son déphaseur portatif en main. Elle était prête à l'activer. Elle n'attendait que le signale du capitaine du bateau, qui lui confirmerait qu'ils seraient bien arrivé.
D'après les estimations du capitaine, c'était pour aujourd'hui !

Upsilon, habituée aux froid de la Sibérie, ne craignait pas ce matin annonceur d'hiver.

Lasse d'attendre, Upsilon tourna les talons, quitta l'avant du pont et entra dans la salle commune où Jules se trouvait.


- Pas trop le mal de mer ?
lui demanda-t-elle.

HRP:
 


Dernière édition par Upsilon le Dim 28 Déc 2014 - 16:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maryy
Guide et Correctrice

Mes Personnages

Date d'inscription : 23/08/2014
Messages : 211

MessageSujet: Re: [Jour 20] À la pêche aux moules, moules, moules !   Mer 26 Nov 2014 - 9:57

Jules était assis, fixant d'un œil morne son bol de café et son croissant. C'était peine perdue... Jamais il n'arriverait à manger, avec son estomac qui jouait au yoyo.

Il y avait trois jours de cela, Sébastien de Neuville avait contacté Jules pour lui demander de rejoindre Upsilon, l'opération visant à récupérer le vaisseau de son grand-père allait démarrer. Jules avait alors rapidement préparé un sac et s'était rendu dans le bel appartement d'Upsilon.

Lorsqu'il avait appris la tragédie qui avait touché Sébastien, Jules s'était dit que tous leurs projets étaient tombés à l'eau. Il n'avait pu s'empêcher d'être déçu, car il devait bien avouer qu'l était très excité à l'idée de partir sur les traces de son grand-père. Il voulait découvrir ce que renfermait ce vaisseau...
Mais finalement, Sébastien c'était arrangé pour que l'opération continue, et Jules lui en était très reconnaissant.

Il y avait trois jours donc, il avait retrouvé Upsilon et ils étaient partis directement sur le bateau grâce au déphaseur.
Et il n'avait fallu que quelques heures à Jules pour se rendre compte qu'il n'avait pas du tout le pied marin...
Il avait passé les deux premiers jours entre la couchette de sa cabine et les toilettes, à se demander entre deux hauts le cœur si on pouvait mourir du mal de mer.
Ce matin, enfin, il avait réussi à se traîner mollement jusqu'à la salle commune. Mais quant à manger... C'était hors de question.
Il se contentait donc de regarder son café trembloter dans la tasse, lorsque Upsilon fit son entrée dans la salle commune :


- Pas trop le mal de mer ? lui demanda-t-elle.

Il trouva la force de lever vers elle un regard venimeux, avant de réaliser qu'il ne s'agissait peut être pas d'ironie de sa part.
Elle n'avait peut être pas remarqué son teint blafard, où n'avait pas fait le lien avec le mal de mer. Dans le doute, il ravala la remarque cinglante qu'il s’apprêtait à lancer et se contenta de répondre :


- Disons que je serais plus qu'heureux de retrouver la terre ferme...

Réprimant un nouveau haut le coeur, il ajouta :

- Sommes-nous bientôt arrivés ? Peut être que je serais un peu moins mal dans le vaisseau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: [Jour 20] À la pêche aux moules, moules, moules !   Dim 28 Déc 2014 - 16:19

Upsilon s'assit à côté de Jules et le regarda avec des yeux ronds.

- Vous pas aimer océan ? Moi reconnaître que mer beaucoup secouer. Mais pas pire que déphaseur je trouve. Vaisseau être plus agréable, vous verrez. Plus agréable que avion terrien, même. Vaisseau être plus stable. Sauf dans tempête solaire ou dans nuage astéroïdes...

La Zassagorienne s'installa confortablement et sortit un paquet de confiserie de la poche de son manteau. Elle le tendit vers Jules pour lui en proposer mais se ravisa quand elle vit la couleur blafarde de son visage.

- Vous ressembler à Sassera en voiture. Elle vomir. Vous avoir envie de vomir ? Demanda-t-elle en écartant un peu sa chaise de Jules.

La Zassagorienne dévora une friandise aux fruits rouges et répondit à la question de Jules.

- Nous bientôt arrivé, oui. Moi être impatiente aussi. Attendre signal du capitaine devenir difficile.

Upsilon lâcha un long soupire.

- Moi attendre depuis décennies aide dans lutte contre Adam. Attendre événement comme découverte du vaisseau de Glasck. Attendre devenir lassant pour moi.

La Zassagorienne sortit un mini album photo de sa poche et l'ouvrit sous le nez de Jules. Dedans, il y avait les photo des derniers Zassagoriens libres en vie. Ils étaient sa seule famille et tous attendait son retour avec le vaisseau dans le luxueux appartement prêté par Billy Durand.

- Moi braver impatience pour eux.

Upsilon sourit et s'apprêtait à tourner les pages pour montrer toutes ses photos de "famille" à Jules quand un membre de l'équipage entra dans la cabine.

- Nous arriverons d'ici un quart d'heures aux coordonnées GPS que vous nous avez donné. Quand nous y serons, nous pourrons utiliser le sonar pour visualiser le fond de l'océan et chercher l'épave.


Upsilon se leva brusquement et dit :

- Vaisseau conçu pour résister à voyage dans froideur de espace. Océan être que broutille pour vaisseau. Nous pas chercher épave. Nous chercher magnifique moyen de transport intergalactique. Plus très jeune, certes. Mais en bon état !

Upsilon se pressa pour sortir de la cabine et marmonna :

- Moi l'espérer.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maryy
Guide et Correctrice

Mes Personnages

Date d'inscription : 23/08/2014
Messages : 211

MessageSujet: Re: [Jour 20] À la pêche aux moules, moules, moules !   Lun 5 Jan 2015 - 17:21

Jules réprima un haut le coeur. Il essaya de concentrer toute sa volonté pour ne pas vomir, oubliant Upsilon qui continuait de parler à côté de lui.
Il voulait dormir...

Il entrevit vaguement la zassagorienne sortir quelque chose de sa poche, mais se refusa à évoquer dans son esprit toute pensée d'ordre alimentaire


- Nous bientôt arrivé, oui. Moi être impatiente aussi. Attendre signal du capitaine devenir difficile. Moi attendre depuis décennies aide dans lutte contre Adam. Attendre événement comme découverte du vaisseau de Glasck. Attendre devenir lassant pour moi.


Jules réussit à lever les yeux pour la regarder. Oui, vu la vie qu'elle avait eu, il pouvait comprendre qu'elle en avait assez d'attendre. Lui-même avant déjà tellement de hâte de découvrir le vaisseaux de son grand-père...

- Moi braver impatience pour eux. dit alors Upsilon en lui montrant des photos de sa famille.
Jules sentit comme une pointe lui serrer le coeur. Lui, il n'avait pas de famille, pas d'attache, personne pour qui se battre.

Il avait décidé il y a longtemps de ne pas avoir d'enfants, mais une sorte de mélancolie le prenait parfais, même s'il n'avait jamais regretté son choix. Mais, avant qu'il ne puisse répondre à Upsilon, un homme d'équipage entre dans la cabine et annonça :

- Nous arriverons d'ici un quart d'heures aux coordonnées GPS que vous nous avez donné. Quand nous y serons, nous pourrons utiliser le sonar pour visualiser le fond de l'océan et chercher l'épave.

- Vaisseau conçu pour résister à voyage dans froideur de espace. Océan être que broutille pour vaisseau. Nous pas chercher épave. Nous chercher magnifique moyen de transport intergalactique. Plus très jeune, certes. Mais en bon état !

Sans s'en rendre compte, Jules s'était levé lui aussi, oubliant son mal de mer.
Le vaisseau !
Enfin !

Il se pressa alors derrière Upsilon et lui demanda :


- Une fois que nous aurons atteint le vaisseaux, combien de temps nous faudra-t-il pour y entrer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: [Jour 20] À la pêche aux moules, moules, moules !   Sam 10 Jan 2015 - 20:36

Upsilon marchait vite et semblait presque courir à travers le bateau pour rejoindre la cabine de pilotage afin d'entendre, de ses propres oreilles, le capitaine annoncer la bonne nouvelle.

Ils étaient devant la porte de la salle où se trouvait la barre quand Jules lui demanda combien de temps cela prendrait pour entrer le vaisseau.


- Fraction de seconde, répondit Upsilon en se tournant vers Jules tout en prenant la poignée de la porte dans une main. Déphaseur portatif très rapide, vous bien le savoir maintenant. Mais le plus long être repérage exacte du vaisseau, calcule de profondeur et localisation de salle de pilotage. Prendre temps pour faire ça être important car erreur fatale pour nous. Si déphaseur mal réglé à cause de mauvais calcul, nous arriver dans eaux de profondeur de océan. Nous mourir si mal calculer.

Upsilon ouvrit la porte mais avant d'entrer, elle ajouta :

- Pas à être inquiet, Jules fils de Borgues, localisation vaisseau se faire avec matériel Elyrien. Pas avec sonde terrienne. Erreur être impossible avec technologie Elyrienne.

La Zassagorienne esquissa un sourire.

- Technologie puissance, cela être seule chose bonne chez eux.

Upsilon entra enfin et demanda au capitaine de voir l'instrument terrien qui lui assurerait qu'ils étaient bien au-dessus du vaisseau. La Zassagorienne regarda le radar et haussa les sourcils. De surprise, et de façon très naturelle, presque enfantine, elle s'exclama :

- Vous jamais vous perdre dans mer avec vieillerie comme ça ?!


La Zassagorienne s'adressa à Jules avec un geste de victoire de ses mains.

- Nous être au-dessus ! Moi aller activer sonde Elyrienne pour calcul de transport avec Déphaseur. Sonde être dehors sur pont du bateau. Vous rester ici Jules ? Ou vous penser pouvoir venir aider moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maryy
Guide et Correctrice

Mes Personnages

Date d'inscription : 23/08/2014
Messages : 211

MessageSujet: Re: [Jour 20] À la pêche aux moules, moules, moules !   Mer 14 Jan 2015 - 14:02

Upsilon fonçait à toute allure devant Jules, qui avait beaucoup de mal à suivre son rythme. Le bon côté, c'est qu'il commençait à en oublier sa nausée, tant la pensée de bientôt découvrir le vaisseaux de son grand-père l'enchantait.
Lorsqu'ils arrrivèrent à la cabine de pilotage, Upsilon prit le temps de répondre à sa question

- Fraction de seconde. Déphaseur portatif très rapide, vous bien le savoir maintenant. Mais le plus long être repérage exacte du vaisseau, calcule de profondeur et localisation de salle de pilotage. Prendre temps pour faire ça être important car erreur fatale pour nous. Si déphaseur mal réglé à cause de mauvais calcul, nous arriver dans eaux de profondeur de océan. Nous mourir si mal calculer.


Voilà qui était rassurant ! Mourir écrasé sous des tonnes d'eau de mer...
Peut-être remarqua-t-elle la grimace que Jules ne pu contenir, car Upsilon ajouta immédiatement :

- Pas à être inquiet, Jules fils de Borgues, localisation vaisseau se faire avec matériel Elyrien. Pas avec sonde terrienne. Erreur être impossible avec technologie Elyrienne. Technologie puissance, cela être seule chose bonne chez eux.

Ils pénétrèrent enfin dans la cabine de pilotage. C'était la première fois pour Jules, et il sentit son âme de petit garçon remonter à la surface.
Il était dans la cabine de pilotage d'un navire...
Upsilon se mit à parler au commandant mais Jules ne l'écouta pas. Il devait bien s'avouer qu'il la trouvait très fatigante parfois.
Il regarda intensivement les instruments, cherchant à deviner leur fonction, sans réellement prêter attention à Upsilon jusqu'à ce qu'elle l'interpelle :

- Nous être au-dessus ! Moi aller activer sonde Elyrienne pour calcul de transport avec Déphaseur. Sonde être dehors sur pont du bateau. Vous rester ici Jules ? Ou vous penser pouvoir venir aider moi ?

Jules n'hésita qu'une fraction de secondes avant de s'écrier :

- Bien sûr que je vais vous aider ! Je ne veux plus rien rater du renflouement du vaisseaux ! Dites-moi ce que je dois faire !

Il avait complètement oublié son mal de mer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: [Jour 20] À la pêche aux moules, moules, moules !   Ven 16 Jan 2015 - 13:28

Upsilon ouvrit grand les bras et poussa un sifflement digne d'un reptile. L'horrible bruit de sa langue de serpent mêlé à son aspect tout à fait humain effraya un peu les hommes de l'équipage qui se trouvait dans la cabine de pilotage. Cela mettant en avant la vérité durement acceptée lors de la préparation de l'expédition : Upsilon n'était pas humaine et les Zassagoriens existaient bien.

Si Upsilon montra un tel signe de joie à la Zassagorienne, c'est parce qu'elle était ravie de voir Jules si investi.


- Toi piloter sonde pendant que moi gérer calculateur. Toi prendre ton sac avec toi. Et toutes affaires à toi. Toi rejoindre moi devant porte de cale.

Upsilon alla chercher toutes ses affaires, qui tenait dans un petit sac à dos. Puis, elle alla attendre Jules devant la cale.
Quand Jules arriva, la Zassagorienne ouvrit la lourde porte. L'hybride se retrouva devant une énorme masse recouverte d'un drap. Upsilon retira le drap et dévoila une étrange machine qui ressemblait à un jeu d'arcade pour deux personnes. Il y avait deux écrans, avec un siège par écran. L'un des sièges avait une console avec un joystick et des boutons. L'autre avait une console avec un clavier et un pavé tactile.


- Toi te mettre devant écran avec joystick. Moi prendre calculateur.

Son sac sur le dos, Upsilon s'installa dans le siège faisant face au clavier et au pavé tactile, laissant l'autre à Jules.

- Prêt ? demanda-t-elle à Jules. Nous commencer.

Upsilon alluma la machine. Les écrans s'illuminèrent. Celui de Jules afficha les fonds marins en image réelle. Celui d'Upsilon affichait la même chose mais en image similaire à des dessins sur un fond quadrillé, où chaque colonne et ligne avait un numéro.

Upsilon sortit une photo de sa poche et la montra à Jules.


- Cela être photo de vaisseau à nous, vaisseau que toi avoir vu sur vidéo chez moi, avec Sébastien. Cela être trappe sur toit de vaisseau, juste au-dessus de cabine de pilotage. Avec joystick, toi déplacer caméra pour chercher trappe identique sur vaisseau englouti. Toi devoir mettre trappe dans carré qui est à l'écran, expliqua-t-elle en pointant du doigt un petit carré affiché au centre de l'écran. Quand trappe être bien dans carré, toi appuyer sur bouton bleu ici, ajouta-t-elle en montrant un bouton bleu à Jules. Bouton bleu verrouiller position. Puis appuyer sur bouton jaune. Bouton jaune envoyer signal vers trappe pour calculer distance. Distance s'afficher à ton écran. Quand toi avoir réussi et avoir appuyé sur bouton bleu, moi passer à calcule de position GPS. Quand moi avoir fini, moi paramétrer déphaseur avec coordonnées GPS et chiffre distance affichée sur écran à toi. Ensuite, nous aller dans vaisseau.

Upsilon scotcha la photo sur la machine à côté de l'écran de Jules pour qu'il puisse voir l'exemple de la trappe.

- Toi pas de voir te tromper sinon nous mourir. Toi bien comparer trappe de photo avec écran. Toi pouvoir commencer, moi attendre signal à toi pour calculer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maryy
Guide et Correctrice

Mes Personnages

Date d'inscription : 23/08/2014
Messages : 211

MessageSujet: Re: [Jour 20] À la pêche aux moules, moules, moules !   Jeu 26 Fév 2015 - 16:44

Dès que j'eus finis ma phrase, Upsilon ouvrit grand les bras et poussa un long sifflement strident. Bien que sachant à quoi m'en tenir sur sa nature, je ne pu m’empêcher de faire un pas en arrière. Javais sans doute trop regardé Alien... Mais je me repris rapidement, car je ne voulais pas vexer Upsilon. Si nos relations n'étaient pas franchement cordiales, du moins de mon côté, je ne voulais pas la blesser.

- Toi piloter sonde pendant que moi gérer calculateur. Toi prendre ton sac avec toi. Et toutes affaires à toi. Toi rejoindre moi devant porte de cale. me dit elle alors
- Ok, je reviens tous de suite. répondis-je en repartant en direction de ma cabine.

Je jetais rapidement en vrac mes affaires dans mon sac, et rejoignis presque en courant la cale. Je m’arrêtais presque en glissade devant la porte tellement j'étais impatient. On aurait dit un adolescent qui allait à sa première boum...

Upsilon ouvrit alors la porte, révélant dans la cale un drap recouvrant un objet de taille imposante. D'un geste involontairement théâtral, elle retira le drap et apparu une machine dont l'aspect ne m'évoquait rien de précis. En regardant de plus près, je vis deux sièges devant deux écrans munis d'une série de boutons et de joystick. J'avais l'impression de me trouver devant un mélange de console de jeu et de cockpit d'avion de ligne.

Upsilon me dit alors :

- Toi te mettre devant écran avec joystick. Moi prendre calculateur.

J’acquiesçais sans mot dire et m'installais devant mon écran, les mans légèrement moites.


- Prêt ? Nous commencer. me dit-elle alors
- Oui, je suis prêt, dis en essuyant mes mains sur mon pantalons, discrètement.

Puis je saisis fermement le joystick.
Les choses sérieuses commençaient !

Upsilon alluma la machine, et mon écran s'alluma sur une image du fond de la mer. Elle sortit ensuite une photo et me la montra

- Cela être photo de vaisseau à nous, vaisseau que toi avoir vu sur vidéo chez moi, avec Sébastien. Cela être trappe sur toit de vaisseau, juste au-dessus de cabine de pilotage. Avec joystick, toi déplacer caméra pour chercher trappe identique sur vaisseau englouti. Toi devoir mettre trappe dans carré qui est à l'écran, expliqua-t-elle en pointant du doigt un petit carré affiché au centre de l'écran. Quand trappe être bien dans carré, toi appuyer sur bouton bleu ici, ajouta-t-elle en montrant un bouton bleu à Jules. Bouton bleu verrouiller position. Puis appuyer sur bouton jaune. Bouton jaune envoyer signal vers trappe pour calculer distance. Distance s'afficher à ton écran. Quand toi avoir réussi et avoir appuyé sur bouton bleu, moi passer à calcule de position GPS. Quand moi avoir fini, moi paramétrer déphaseur avec coordonnées GPS et chiffre distance affichée sur écran à toi. Ensuite, nous aller dans vaisseau.

J'écoutais attentivement, tentant de bien enregistrer tout ce que j’allais devoir faire dans les minutes qui allaient suivre, tandis qu'Upsilon scotchait la photo comme aide mémoire à côté de mon écran.
Joystick, carré, bouton bleu, bouton jaune. Bon j'avais tout compris... en théorie.

- Toi pas de voir te tromper sinon nous mourir. Toi bien comparer trappe de photo avec écran. Toi pouvoir commencer, moi attendre signal à toi pour calculer.

Pourquoi avait-elle toujours la petite phrase de trop ? je sentis mon coeur se mettre à battre plus rapidement à l'idée que j'allais être responsable de nos vies.
Je fermais alors un instant les yeux, respirais profondément trois fois et les rouvris.

Je raffermis ma prise sur le joystick et commençais à faire lentement un tour sur elle même à la caméra pour trouver le vaisseaux.
Soudain, je découvris sa masse sombre sur le fond marin. je m'approchais alors doucement. Inutile de prendre des risques, mieux valait prendre mon temps...

Lorsque je fus suffisamment près du vaisseau, je commençais prudemment à chercher la trappe, en référant à la photo régulièrement.
Je finis par la découvrir, plus facilement que je ne l'avais pensé. Mais le fond était assez clair, et je n'avais pas de mal à voir les détails du vaisseau.
J'eus en revanche plus de mal a fixer la trappe dans le carré sur l'écran et du m'y reprendre à plusieurs reprises. Lorsque je fus enfin certains qu'elle était parfaitement centrée, j’appuyais sur le bouton bleu.
Puis, avec tout de même une petite boule au ventre, j'appuyais sur le bouton jaune...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: [Jour 20] À la pêche aux moules, moules, moules !   Jeu 12 Mar 2015 - 19:46

Dès que Jules appuya sur ses deux boutons, l'écran d'Upsilon s'affola. Une longue suite de symboles s'afficha. Upsilon passa alors au calcul des données écrites en Elyrien sur son écran. Il lui fallut près de cinq minutes pour parvenir à un premier résultat sur la distance entre la trappe et eux. Par précaution, la Zassagorienne recalcula à trois reprises la distance. Le résultat était chaque fois le même, la Zassagorienne sortit son déphaseur. Elle entra les coordonnées GPS associées à la distance à parcourir en profondeur. Par sécurité, Upsilon rajouta trois mètres, afin qu'ils ne se retrouvent pas hors du vaisseau. Avec ces trois mètres en plus, le pire qui pouvait leur arriver était de se prendre le sol en pleine figure.

La Zassagorienne saisit son sac et demanda à Jules de faire de même.


- Toi prendre ton sac mais surtout pas bouger de siège à toi.

Quand Jules eut son sac en main, Upsilon lui attrapa le bras fermement et appuya sur le bouton de son déphaseur.

En l'espace d'une fraction de seconde, ils n'étaient plus dans la cale du bateau prêté par Sébastien de Neuville. Ils n'étaient pas non plus en train de se noyer au fond de l'eau. Il était dans un espace glacial, sombre et puant le renfermer. L'air y était rare.

Ni une ni deux, Upsilon sortit une lampe torche de son sac et éclaira les alentours. Ils étaient là où elle l'avait imaginer. Sauf que se retrouver à plat ventre sur le sol métallique ne faisait pas partie de ses plans. La Zassagorienne se releva, examina la cabine de pilotage. Elle ressemblait à celle du vaisseau qui lui appartenait et qu'elle avait montré à Jules sur la vidéo. Mais elle n'était pas totalement identique. Quelque chose était différent sur le tableau de bord et sur les commandes de pilotages, et Upsilon n'arrivait pas à savoir quoi.


- Commandes pas être comme dans vaisseau à moi. Écrans, boutons ici et là, autour de déphaseur intégré à vaisseau, être en plus. Par contre, moi reconnaitre commandes ici, dit-elle en montrant un bouton caché sous un clapet transparent.

Upsilon souleva le clapet, appuya sur le bouton et un grondement sourd se fit entendre, suivit par des sifflements et des bips. Le vaisseau se réveillait doucement. D'abord, le système d'oxygénation se mit en route. Ensuite, la lumière s'alluma. Enfin, l'air commença à se réchauffer et le vaisseau trembla un peu. Il venait de s'élever des fonds marins, flottant maintenant à un mètre du sol.


- Faisons sortir vaisseau.

Upsilon s'assit aux commandes pour le faire sortir de l'océan. Le vaisseau trembla encore plus. Mais il ne se rapprocha pas de la surface pour autant...
Upsilon grimaça.


- Moi pas avoir pensé à possibilité de carburant pas suffisant... avoua-t-elle à demi mot. Mais nous pas bloqué, solution être là, dit-elle en montrant le déphaseur. Mais déphaseur de vaisseau être... hmmm.. étrange... comme voiture humaine... lui sembler être complété par option...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maryy
Guide et Correctrice

Mes Personnages

Date d'inscription : 23/08/2014
Messages : 211

MessageSujet: Re: [Jour 20] À la pêche aux moules, moules, moules !   Mer 8 Avr 2015 - 16:24

A l'instant ou j'appuyais sur le bouton, l'écran d'Upsilon s'illumina, vomissant une série de symboles étranges. Upsilon se mit alors à faire des calculs auxquels je ne compris rien pendant un long moment.
Finalement, elle sortit son déphaseur, entra les cordonnées et se tourna ensuite vers moi en déclarant :

- Toi prendre ton sac mais surtout pas bouger de siège à toi.


Je saisis donc fortement la lanière de mon sac. Upsilon m'attrapa alors par le bras et appuya sur le déphaseur. Je ressentis de nouveau cette drôle de sensation dans tout mon corps, pendant que celui ci quittait la cale du bateau pour se rematérialiser dans un espace sec. Nous finîmes à plat ventre sur une surface plane et sèche.
J'avais l'impression d'être dans une vieille cave tellement le peu d'air qu'il y avait sentait le moisi. Pendant que je haletais, Upsilon sortit une lampe torche pour éclairer la pièce. Il s'agissait d'une cabine de pilotage, ressemblant fortement à celle du propre vaisseau d'Upsilon à mes yeux. Je me relevais péniblement pendant qu'Upsilon faisait le tour du propriétaire.

- Commandes pas être comme dans vaisseau à moi. Écrans, boutons ici et là, autour de déphaseur intégré à vaisseau, être en plus, fit remarquer Upsilon.

Je regardais les commandes sans remarquer quelque chose de spécial, mais je n'y connaissais rien.

- Par contre, moi reconnaître commandes ici,ajouta-t-elle en montrant un bouton caché sous un clapet transparent. Sans attendre, elle souleva le clapet et appuya sur le bouton.

Le vaisseau sembla secoué par un grand frisson tandis que des bruits se faisaient entendre et que des lumières apparaissaient un peu partout. Cela me rassura, le vaisseau semblait toujours en état de marche.

Une vibration plus importante secoua le vaisseau qi sembla se soulever avec effort des fonds marins

- Faisons sortir vaisseau, déclara alors Upsilon en s'installant.

Je me rapprochais aussi du poste de pilotage, lorsque je vis la zassagorienne afficher une mine contrariée :

- Moi pas avoir pensé à possibilité de carburant pas suffisant... Mais nous pas bloqué, solution être là, dit-elle en montrant le déphaseur. Mais déphaseur de vaisseau être... hmmm.. étrange... comme voiture humaine... lui sembler être complété par option...

Je regardais le déphaseur avec plus d'intérêt. des options ? Quelles pouvaient être les options de ce genre d'appareil ? Il fout servait un verre durant le voyage ? Cela pouvait-être intéressant ceci dit...

Je me rapprochais encore et demandais à Upsilon :

- Vous êtes certaine qu'il n'y a pas assez de carburant pour remonter le vaisseau ? Il n'y aurait pas de ballast, comme sur un sous-marin ?

Mais Upsilon semblait vraiment intriguée par ce nouveau déphaseur

- Vous n'en avez vu de comme celui ci ? Pensez-vous que vous saurez nous ramener à la surface quand même ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: [Jour 20] À la pêche aux moules, moules, moules !   Dim 19 Avr 2015 - 18:15

Upsilon se sentit un peu bête devant ce déphaseur étrange. Elle était hébétée devant lui. D'abord, le manque de carburant la surprit beaucoup. Comme le grand-père de Jules avait incité son petit-fils à retrouver le vaisseau, Upsilon s'attendait à trouver un appareil prêt à être utilisé. Mais non. Ce ne fut pas le cas. Le vaisseau ne semblait pas opérationnel. Loin de là puisqu'il manquait de carburant pour s'élever seul hors de l'eau. Upsilon avait donc pensé le déplacer avec le déphaseur intégré au tableau de commande. Mais lui aussi n'était pas comme elle l'avait espéré. Il était plus complexe. Plus élaboré, en réalité.

- Non, pas de ballast, répondit Upsilon à Jules. Vaisseau destiné à être dans espace, dans vide sidéral. Pas dans eau. Donc pas de ballast pour remonter à la surface car dans espace, pas de surface. Dans espace, pas de haut, pas de bas, pas de droit ni de gauche. Pas de points cardinaux dans espace.

Upsilon examina le déphaseur.

- Par contre, avec déphaseur, moi pouvoir téléporter vaisseau ailleurs sur planète Terre. Et donc sur terre ferme. Mais... déphaseur pas être comme déphaseur portatif à moi ou déphaseur intégré normaux à vaisseau.


La Zassagorienne se frotta le menton. Elle prit dans son sac une trousse de secours qui contenait en réalité des petits outils Elyriens. Elle dévissa une plaque métallique autour de l'écran et des boutons qu'elle trouvait bizarre et examina l'intérieur de la technologie Elyrienne.

- Déphaseur avoir été artisanalement amélioré. Car normalement, déphaseur intégré à vaisseau avoir un écran pour afficher deux choses. Première chose être nom planète de choix, ou système solaire, ou galaxie. Deuxième chose être coordonnée GPS de destination sur planète choisie, ou dans système solaire ou galaxie voulue. Mais ici, sur vaisseau à grand-père à toi, Déphaseur être équipé de un écran en plus. Bouton ici et là, dit-elle en montrant trois boutons qui se tournent et un bouton qui s'enfonce, être relié à écran et à technologie de déphaseur. Moi pas savoir à quoi servir... encore... car seule solution être allumer déphaseur et prendre risque.

Upsilon jeta un œil à Jules et attendit un bref instant un signe négatif de sa part. Voyant que le jeune hybride ne semblait pas contre son envie de tester la chose, Upsilon appuya sur le bouton qui mettant en route le déphaseur.

Les deux écrans du déphaseur s'allumèrent. L'un indiquait d'ancienne coordonnées GPS sur Terre. L'autre, bien plus étrange, indiquait la ligne temporelle d'une planète et une date !


- Déphaseur toujours indiquer destination précédente quand nous allumer lui. Là, déphaseur de grand-père à toi indique coordonnées GPS actuelle du vaisseau. Glasck avoir coulé vaisseau en téléportant vaisseau au fond de océan. Autre écran être incroyable ! Lui indiquer date terrienne ! Regarde... écran indiquer "Time/Temps" sur première ligne de écran, puis sur seconde ligne  y avoir le mot Terre en français et en anglais. Enfin, sur troisième ligne, être écrit "15/08/490". Moi rêver ou grand-père à toi avoir créé déphaseur à voyager dans temps. C'est...


Upsilon se tut et ajouta :

- Déphaseur temporel. Mieux que déphaseur portatif ! Moi me demander si en combinant déphaseur temporel et portatif, nous pouvoir téléporter nous à époque et lieu de choix à nous...

La Zassagorienne écarta rapidement ses mains du déphaseur et les rangea dans ses poches. De peur de faire une bêtise.

- Déphaseur de vaisseau être seule solution pour nous. Mais moi pas assurer que lui fonctionner correctement. Toi seul être maître de décision. Si toi être d'accord, moi programmer déphaseur pour sortir vaisseau. Si toi contre... nous rester au même point. Vaisseau sous eau. Lutte contre Elyrien point mort.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maryy
Guide et Correctrice

Mes Personnages

Date d'inscription : 23/08/2014
Messages : 211

MessageSujet: Re: [Jour 20] À la pêche aux moules, moules, moules !   Jeu 23 Avr 2015 - 15:44

- Non, pas de ballast. Vaisseau destiné à être dans espace, dans vide sidéral. Pas dans eau. Donc pas de ballast pour remonter à la surface car dans espace, pas de surface. Dans espace, pas de haut, pas de bas, pas de droit ni de gauche. Pas de points cardinaux dans espace. affirma Upsilon.

Bien sûr ! Que j'étais bête ! Mais c'était tellement ragent d'être si prêt du but et de pas pouvoir remonter ce fichu vaisseau tout simplement car il n'y avait plus assez de carburant !
Mon grand père aurait pu y penser... A moins qu'il y ait eu une sorte de fuite ?

Et ce téléporteur qui semblait lui aussi causer des soucis à Upsilon ! Je m'étais décidément embarqué dans une sacrée galère...

Mais la zassagorienne ajouta alors lentement, tout en commençant à démonter le téléporteur avec des outils qu'elle avait dans son sac.

- Par contre, avec déphaseur, moi pouvoir téléporter vaisseau ailleurs sur planète Terre. Et donc sur terre ferme. Mais... déphaseur pas être comme déphaseur portatif à moi ou déphaseur intégré normaux à vaisseau. Déphaseur avoir été artisanalement amélioré. Car normalement, déphaseur intégré à vaisseau avoir un écran pour afficher deux choses. Première chose être nom planète de choix, ou système solaire, ou galaxie. Deuxième chose être coordonnée GPS de destination sur planète choisie, ou dans système solaire ou galaxie voulue. Mais ici, sur vaisseau à grand-père à toi, Déphaseur être équipé de un écran en plus. Bouton ici et là, dit-elle en montrant trois boutons qui se tournent et un bouton qui s'enfonce, être relié à écran et à technologie de déphaseur. Moi pas savoir à quoi servir... encore... car seule solution être allumer déphaseur et prendre risque.

Je m'approchais pour voir l'écran et les boutons, comme si j'allais avoir l'illumination subite et comprendre à quoi ils servaient. Mais aucune idée lumineuse ne me vins.
Upsilon avait probablement raison, la solution la plus simple était sans doute d'allumer et de voir ce qu'il allait se passer.
De toute façon, au point ou on en était...

Je hochais alors la tête en signe d'assentiment et Upsilon appuya sur le bouton de mise en route.

Je m'approchais alors davantage pour voir ce qu'indiquaient les écrans. Bien sûr, je ne pouvais rien déchiffrer, alors Upsilon m'expliqua :

- Déphaseur toujours indiquer destination précédente quand nous allumer lui. Là, déphaseur de grand-père à toi indique coordonnées GPS actuelle du vaisseau. Glasck avoir coulé vaisseau en téléportant vaisseau au fond de océan. Autre écran être incroyable ! Lui indiquer date terrienne ! Regarde... écran indiquer "Time/Temps" sur première ligne de écran, puis sur seconde ligne  y avoir le mot Terre en français et en anglais. Enfin, sur troisième ligne, être écrit "15/08/490". Moi rêver ou grand-père à toi avoir créé déphaseur à voyager dans temps. C'est... Déphaseur temporel. Mieux que déphaseur portatif ! Moi me demander si en combinant déphaseur temporel et portatif, nous pouvoir téléporter nous à époque et lieu de choix à nous...

Je restais la bouche ouverte devant Upsilon. Un déphaseur temporel ? Le voyage dans le temps ?
J'étais en plein livre de science fiction...
Je murmurais alors entre mes dents :

- Nom de Zeus !

Je failli éclater de rire tout seul, mais je me retins, car je ne voulais pas perdre de temps à expliquer à Upsilon le pourquoi de cette réplique.
Elle ne sembla d'ailleurs rien remarquer, complètement absorbée par le problème de ce déphaseur temporel.

Je redevins alors sérieux également. Une fois passée l'euphorie de la découverte, je commençais à entrevoir tous les problèmes que pouvait engendrer ce déphaseur spécial.

D'ailleurs Upsilon s'était éloignée, comme si elle avait peur d'appuyer sur un bouton par inadvertance et de faire une bêtise.

- Déphaseur de vaisseau être seule solution pour nous. Mais moi pas assurer que lui fonctionner correctement. Toi seul être maître de décision. Si toi être d'accord, moi programmer déphaseur pour sortir vaisseau. Si toi contre... nous rester au même point. Vaisseau sous eau. Lutte contre Elyrien point mort. m'annonça gravement Upsilon.

Je la regardais intensément.
J'avais peur bien sûr. Peur de mourir noyé, d'arriver dans un endroit inconnu et complètement inhospitalier, peur de souffrir...

Mais pouvais-je abandonner maintenant le vaisseau et reprendre ma vie d'errance ?
Pouvais je trahir la confiance que mon grand-père avait placé en moi ?
Pouvais-je abandonner Upsilon ?
Même si je ne l'appréciais pas toujours, je devais bien me rendre compte qu'aujourd’hui, elle était ce qui se rapprochait le plus d'une amie pour moi...

Non.
La réponse à ces questions était non.


Je respirais alors un grand coup et lui répondis d'une voix grave :

- Allez-y, programmez le déphaseur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: [Jour 20] À la pêche aux moules, moules, moules !   Mar 5 Mai 2015 - 13:31

Upsilon se rapprocha de nouveau de l'étrange déphaseur. Jules avait donné son accord et le feu vert pour un test de l'appareil modifié.

- Nous devoir espérer que déphaseur être coopératif. Ou que moi pas faire erreur.


Upsilon programma donc le déphaseur pour que le vaisseau se téléporte sur la terre ferme.

- Écran indiquer coordonnées GPS de île caraïbes privée de Billy Durand.


Upsilon modifia ensuite, avec le plus de prudence possible, la partie temporelle du déphaseur. L'appareil indiquait initialement le 15 aout 490.  La Zassagorienne changea doucement la date pour l'avancer de 1500 ans. La date indiquait maintenant octobre 1990, plus précisément à la date actuelle.

Avant de confirmer la téléportation, Upsilon fit vérifier les coordonnées spatiales et temporelles à Jules, afin de lui montrer que tout était correct. Jules confirma l'exactitude des coordonnées et Upsilon lui montra le bouton qui permettait de valider et commencer la téléportation.

- Allez-y, appuyez.

Jules appuya. Le vaisseau vibra de partout. Par la vitre de la cabine de pilotage, ils pouvaient voir jusqu'à maintenant le fond de l'océan. Mais une seconde plus tard, les sombres abysses avaient laissé place au soleil éclatant des tropiques, à la réverbération de la lumière sur une eau cristalline, et la vue sur une gigantesque villa de pierre blanche.

- Victoire !
s'exclama Upsilon en levant les bras au ciel. Nous avoir maison vacances de Billy Durand. Maison être très somptu...

La Zassagorienne fut interrompue dans son élan de joie. Le vaisseau trembla de nouveau et l'obscurité s’abattit sur eux. Puis, le soleil éclatant fut de retour. Mais la villa était toujours là. Mais derrière, s'élevait un immense bâtiment d'architecture similaire à la villa de Billy Durand, en bien plus grand. Et il y avait du monde sur la place. Des personnes qui n'étaient pas toutes humaines. Certaines, en vêtement ressemblant à des bikini, avaient la peau argentées des Elyriens. D'autres avaient la pâleur des Romundiens. Des cris se firent légèrement entendre. Les personnes coururent vers la villa améliorée, affolées par l'arrivée du vaisseau.

Upsilon regarda le déphaseur. Celui-ci avait déraillé. Il indiquait maintenant le 15 aout 3490. Soit 1500 ans dans le futur, au lieu des 1500 ans dans le passé, initialement inscrit au compteur. De la fumée s'en dégagea. L'écran vacilla et s’éteignit.

En un rien de temps, des patrouilleurs Elyriens encerclaient le vaisseau...

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Jour 20] À la pêche aux moules, moules, moules !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imaginarium :: Le couloir infini des univers :: Space Chronicles :: [Chapitre 1] 1990 - La Délégation Terre-