.


Forum RPG multivers, plusieurs jeux de rôle sur 1 seul forum. Venez jouer dans des univers différents avec un seul compte sur le forum.
 

Partagez | 
 

 Il suffira d'une étincelle...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
MessageSujet: Il suffira d'une étincelle...   Dim 1 Fév 2015 - 16:35

« Mmmh pas grand monde aujourd’hui. Je vais fermer plus tôt si ça ne te dérange pas.
-Pas de souci, Nath, tu sais que je serai là demain de toute façon » répondit le vieillard obèse accoudé au comptoir. Il n’y avait effectivement personne d’autre dans le bar que tenait Nathan Belfalis. La bâtisse, habituellement animée par des chants paillards, des querelles ou des jeux d’alcool endiablés, n’était ce jour-là que l’ombre d’elle-même. On entendait grincer les poutres en bois qui soutenaient le plafond tant le silence était lourd. Seul le tabouret de l’unique client raclant le parquet en bois taché par des générations de soulards parvint à briser ce cocon de sérénité.

L’homme se mis sur ses jambes, la bedaine tombant jusqu’à ses cuisses, et se tourna vers la sortie de l’établissement. On distinguait encore la lueur rougeoyante du soleil couchant, et une rafale fit s’envoler son couvre-chef lorsqu’il ouvrit la porte.

« Bordel de… »

Nathan le vit s’éloigner en trottant à la poursuite de son chapeau, déjà essoufflé après quelques mètres. Personne ne savait comment, dans les conditions de vie qu’offrait Terra Nova, cet énergumène arrivait à garder un poids aussi impressionnant.

Après avoir observé son ami ramassant son chapeau, la face rouge pivoine, Nathan lui fit un signe de la main et verrouilla la porte de son bistrot avant de s’en retourner derrière le comptoir pour ranger le peu de verres qu’il avait eu à nettoyer durant la journée. Le bol à pourboire était complètement vide. Peut-être que la tempête de la veille avait donné trop de travail aux habitants de la petite ville pour qu’ils puissent venir se reposer à une table de poker. Nathan profita du temps qu’il lui restait pour passer un coup de balais dans toute la salle, et passa même un coup de chiffon sur l’intérieur des vitres, couvertes d’une fine couche de poussière. Les rayons rouges du crépuscule s’engouffrèrent dans la pièce, donnant aux verreries un aspect sinistre, glaçant.

Après avoir rangé ce qui trainait çà et là, Nathan passa dans l’arrière-boutique, pour faire l’inventaire de ce qui avait été consommé dans la journée. Pas grand-chose, évidemment, mais il se dit qu’il pourrait toujours se rattraper lors d’un événement quelconque. A part son établissement, il n’y avait pas beaucoup de lieu de distraction dans le coin.

Ce que ses clients ignoraient pour la plupart en revanche, c’était ce que ce troquet cahait comme secret. Après avoir vaqué à ses dernières tâches en tant que barman, Nathan se dirigea vers un coin sombre où se tenait une armoire branlante sur laquelle étaient posés divers ouvrages sans grand intérêt, la plupart abimé ou à la couverture illisible. Il la fit glisser vers lui, révélant une ouverture dans le sol, à peine assez grande pour le laisser passer. Son dernier client n’aurait aucune chance d’espérer y pénétrer.

Arrivé en bas de l’échelle que l’ouverture de la trappe avait dévoilé, il actionna un interrupteur, et un groupe électrogène vrombit dans un coin. Quelques instants plus tard, une, puis deux ampoules s’allumèrent, éclairant d’une lumière jaunâtre une pièce aussi grande que le saloon au-dessus. Un établi était collé au mur du fond, couvert de papiers, de cartes, de dessins industriels et autres documents administratifs, qui ne faisaient à l’évidence pas mention de structure sur terra Nova. Un mouvement fit se retourner Nathan vers un endroit de la pièce où la lumière ne semblait pas avoir d’emprise. Il y régnait une obscurité quasi-surnaturelle. Une silhouette encapuchonnée en émergea.


« Tu es là depuis combien de temps ? » lança Nathan.
« A peine deux jours. »

L’étrange personnage dévoila son visage en retirant sa capuche. Nathan connaissait bien ces traits fins et ce sourire narquois, mais la jeune fille ne l’avait pas habitué à ce teint blafard, ces cernes et ces longs cheveux gras.

« Tu devrais aller dormir.
-J’attends cette communication depuis trop longtemps. Il est hors de question que je la manque. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: Il suffira d'une étincelle...   Mer 4 Fév 2015 - 17:56


Freya s'installa confortablement sur une chaise. Elle n'avait rien de confortable mais vu ce qu'elle avait vécu ces dernière semaines, mois, voire année au vu de l'histoire de sa planète d'origine... même un caillou pouvait être confortable pour elle.

La jeune femme revenait tout juste de Lidatha, où elle était (volontairement) incarcérée pour tentative de cambriolage.
Six mois plus tôt, la demoiselle avait été prise en flagrant délit d'escalade de la clôture d'une somptueuse maison de vacances Elyrienne sur Terra Prime. Freya n'avait pas pour objectif de cambrioler la maison. Son but était de se faire attraper et envoyée sur la planète minière. Elle aurait pu y aller en se portant volontaire pour le travail dans la mine. Mais Freya voulait accéder aux galeries dédiées à l'usage carcérale.

Freya était originaire de Roxa et il était rare qu'un Roxanien quitte sa planète si secrète. Surtout depuis qu'ils avaient réussi à faire fuir les Elyriens et qu'ils se cachaient du monde sur leur planète. Alors quand une Roxanienne fut prise en flagrant délit, la justice de l'Empire Elyrien en profita pour en faire un exemple. Ce dont Freya se doutait. Elle écopa donc du maximum : 6 mois de prison sur Lidatha, se retrouvant aux travaux forcés.

La jeune femme qui, mine de rien, était à la tête d'un réseau de résistance bien secret et protégé, voulait entrer en contact avec des prisonniers bien particuliers. Ces hommes et femmes n'étaient pas facilement accessibles, surtout leur chef : Raja. Ils étaient des terroristes très surveillés, constamment entouré de gardiens, même dans les galeries de la mine ou dans les commodités. Freya voulait rallier ces hommes à sa cause et les faire rejoindre son réseau.
Les approcher fut laborieux. Il lui fallut un mois entier pour observer les terroristes prisonniers car ils n'étaient jamais seuls, jamais ensemble. Freya les observa un a un, pour mieux les cerner, se concentrant tout de même sur Raja. Quand le moment fut venu, Freya passa un nouveau mois à trouver un moyen d'entrer en communication avec le chef. Ce fut donc au bout de deux mois que le premier contact par message fut fait.
D'abord méfiant, le chef devint rapidement curieux. Et après deux mois d'échange, grâce à un stratagème bien réfléchi par le chef, Freya put le rencontre pendant 15 minutes. 15 minutes durant lesquelles elle devait le convaincre. Malheureusement, Raja refusa de la rejoindre, elle et son réseau, avec son équipe.

Freya était têtue et elle n'en resta pas là. Il lui restait deux mois pour repartir avec une victoire. Pendant ces deux mois, elle tenta de convaincre les hommes du chef des terroristes. Si l'un des terroristes était intéressé, peut-être qu'il saurait convaincre le chef.

Au bout de six mois de prison minière, Freya quitta Lidatha en ayant l'appui d'un des terroristes mais sans savoir si le chef acceptait. Le terroriste qui l'appuyait lui avait toutefois promis le passage d'un porte-parole pour lui donner des nouvelles. La date avait été posée par lui, le lieu par Freya.

Ce jour, ce lieu... c'était ici et maintenant !

Dans la cave du bar, Freya s'impatientait.


- Je ne suis pas fatiguée. Le porte-parole de Raja doit venir ce soir, ici, pour nous informer de la position que vont prendre les terroristes que j'ai pisté jusqu'à Jidatha. Il ne devrait pas tarder à arriver. Je suis pressée d'avoir tous les trois une conversation sur l'avenir que pourrait prendre nos actions. Ton réseau et le mien ont besoin de l'appui du réseau des terroristes que j'ai été rencontrer en prison. Tu le sais bien. Et je n'ai pas passé six mois en taule pour devoir attendre encore. Je veux savoir ce que le porte-parole de Raja aura à nous dire. Raja est proches de Romundiens. S'il est avec nous, il nous apportera tout le matos dont on a besoin. Des vaisseaux, des armes... tellement de chose !

Freya se leva de la chaise et s'approcha d'une table où se trouvait d'habitude une petite bouteille d'alcool. Freya retourna un verre à l'endroit, souleva la bouteille et se tourna vers Nathan.

- Tu permets que je me serve ? Ça fait longtemps que je n'ai pas eu droit à un vrai bon verre. Au fait, as-tu des nouvelles des taupes que tu avais envoyé dans le centre de vacances sur Terra Prime ? Tu m'avais promis des infos sur la sécurité du centre, si tu en obtenais.


Dernière édition par Upsilon le Sam 13 Aoû 2016 - 21:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Il suffira d'une étincelle...   Dim 8 Fév 2015 - 0:41

Nathan prit place à son tour à la table, non sans soupirer de manière à ce que Freya comprenne qu’il n’approuvait pas à cent pour cent ses actions. Il attrapa lui aussi un verre et se servit une bonne dose de cet alcool local auquel personne n’avait pensé à donner de nom. On avait pris l’habitude de demander « un verre », ou une « bonne rasade », sans chercher à y apposer une marque particulière. Personne ici ne se souciait du nom commercial d’un objet. Seule l’utilité de celui-ci comptait. Et l’utilité de cette bouteille était, par ces temps-là, primordiale pour toute la population.

« J’ai effectivement reçu de leurs nouvelles. Des bonnes et des nouvelles. Tu te souviens qu’ils étaient quatre au départ. J’ai moi-même monté cette opération. Leur voyage clandestin, les faux papiers… J’avais même prévu un moyen de les décrasser à l’arriver pour qu’ils passent inaperçus. Malgré tout, Johan, Lila et Amedé y sont resté. Les nouvelles les ont décrit comme des « dissidents ne présentant aucun danger ». Mais les autorités sur place les ont quand même liquidés. »

Il vida son verre d’un trait, et s’en resservit un dans la foulée. Freya haussa un sourcil.

« Mais tu viens de dire qu’ils étaient quatre…

-Laisse-moi finir, veux-tu ? Oui, le quatrième a réussi à passer. Je n’ose pas imaginer la force d’esprit que ça a dû lui demander, d’abandonner ses amis à leur sort, mais il a fait passer la mission avant tout, et il a réussi à obtenir pas mal d’infos. »


Nathan se leva et se dirigea vers la table où se trouvaient les monceaux de papiers en tout genre. Il en sélectionna une dizaine, les dépoussiéra en soufflant dessus et les ramena devant Freya.

« Alors, on a le plan général du centre, le plan du réseaux électrique du centre et du quartier autour. Ça, c’est les consignes d’évacuation en cas d’incendie. On a aussi des listes de personnels. J’ai quelque part des infos personnelles sur certains d’entre eux. Ah, et j’ai reçu un fichier informatique contenant leur algorithme de création des codes de sécurité. A moins qu’ils ne le modifient, on aura accès à pas mal de trucs sur place. »

Nathan rangea les différents documents dans une pochette qu’il fit glisser vers Freya.

« J’en ai fait une copie pour moi, je te laisse ça. Tu pourrais en avoir besoin si c’est personnes demandent des détails quant à la mission. Ils nous rejoindront d’autant plus facilement s’il voient qu’on ne rigole pas. »

Nathan pu lire une expression d’hésitation sur le visage de la jeune fille.

« Quoi ? Ne me dit pas que ça ne suffit pas !

-Non c’est pas ça… Je me demandais juste ce qui était arrivé au quatrième…

-J’en sait rien. J’ai perdu le contact après avoir reçu les documents. Il est peut-être encore sur place… »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: Il suffira d'une étincelle...   Dim 15 Fév 2015 - 17:35

Tout en sirotant le breuvage, Freya écoutait le rapport de Nathan avec une grande attention et un respectueux silence... du moins jusqu'à ce qu'elle lui demande pour le quatrième homme et qu'il dut lui demander de le laisser finir.

Quand Nathan termina son histoire, Freya ne put s'empêcher de lever un bras vers le ciel en signe de victoire. Son signe de joie était tellement grand qu'elle manqua de renverser son verre, déjà à moitié vide.

Elle n'avait pas dit à Nathan pourquoi elle avait demandé une telle action de la part du réseau résistant ami au sien. Maintenant que Nathan lui avait donné des informations plus que bonnes, elle se sentie dans l'obligation de lui révéler ses plans.


- Tout ce que tu as fait, tes hommes et toi, ont une signification immense pour moi. Je te remercie d'avoir fait cela. Tu n'as pas idée de combien cela va tout changer pour ton réseau, pour le mien, pour nous. Pour tout Terra Nova. Pour Roxa, aussi. Les hommes que tu as perdu dans cette mission ne seront pas disparus en vain. Ce que tu as pu obtenir est capital. Cela me permettra de mettre en place un de mes petits plans.

Freya se tut soudainement en voyant la façon dont Nathan la regarda quand elle évoqua ses plans. Ce regard, Freya le connaissais que trop bien. Combien de fois elle avait pu le voir sur le visage de son père... Nathan n'était pas son père mais son âge, comparé au sien, aurait pu faire de lui son paternel.

- Je sais que tu n'aimes pas trop mes plans, reconnut Freya sur un ton mollasson emprunt d'une (très) faible reconnaissance de culpabilité. Surtout celui qui constituait à me faire incarcérer sur Lidatha... Bref ! Le plan dont il est question dans le centre de vacances est bien moins stupide que celui d'aller chercher le soutien d'un groupe terroriste redouté des Elyriens. Mon plan consiste à dérober des Cristaux de Zassagor sur les élites Elyriens qui viennent se faire masser le derrière ! s'exclama Freya en se redressant sur sa chaise.

Elle était si enthousiasme à l'idée d'évoquer ce plan qu'elle se leva d'un bon.


- Imagine ce que nous serions capable d'endurer avec de tels cristaux ! Finis les blessures mortelles lors de nos missions. Les cristaux protègeront nos hommes de la mort. Ils leur préserveront la santé. Et si nous venons à avoir besoin d'argent, les revendre sur le marché noir mettra nos réseaux à l'abri du besoin. Nous n'aurons plus de souci pour acheter nos armes, nos bombes, nos équipements médicaux... tout !

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Il suffira d'une étincelle...   Mer 25 Fév 2015 - 22:13

Voir Freya dans un état d’excitation tel rendait Nathan à la fois heureux et inquiet. Heureux car cela faisait longtemps qu’il ne l’avait pas vu esquisser un simple sourire, le monde dans lequel ils vivaient ne leur permettant pas de profiter des plaisirs de la vie bien souvent. Inquiet parce qu’il avait déjà vu ce regard, cette étincelle dans des yeux jeunes et remplis d’espoirs pour un meilleur futur. Il ne le connaissait que trop bien, il avait le même quelques années auparavant. Et cela ne lui rappelait pas que des bons souvenirs.

« Tu sais ce que je vais te dire. Prends ton temps, ne précipite pas les choses. Pense à toi, et pense aussi à ceux que tu envoies en mission. Tu as la vie de dizaines de personnes entre tes mains. »

Il la vit tendre la main vers la bouteille et la plaça hors de sa portée en la regardant d’un air concerné. Elle fit une moue d’enfant pendant quelques secondes puis compris qu’elle ne pourrait pas amadouer si facilement cet homme sage et paternel.

« Voler des cristaux est très risqué, et si vous vous faites chopper, ils ne prendront même pas le temps de vous faire passer devant un tribunal. Encore une fois, tu as intérêt à bien préparer cette opération. »

Il allait ajouter quelques phrases de conseil quand il fut interrompu. Les yeux de Freya s’écarquillèrent alors que ses lèvres se mettaient à trembler. Un bip répétitif provenant du bureau au fond de la pièce signalait une communication entrante.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: Il suffira d'une étincelle...   Dim 8 Mar 2015 - 21:05

Freya fronça les sourcils quand Nathan lui rappela qu'elle devait penser à tout le monde, elle y compris. Le jeune femme souleva la manche de son bras gauche, dévoilant une série de petit bâtons tatoués sur la peau de l'intérieur de son avant-bras. Des bâtons surement tatoués par elle-même. Quasiment tout son avant-bras était recouvert de bâton.

- Ce sont les vies que j'ai perdue. Elles sont presque toutes de ma planète et de ma famille, révéla-t-elle. Et encore... même si je continue le compte, j'ai arrêté de me les tatouer car la place vient à manquer. Alors je te rassure, je pense toujours aux vies car je ne veux pas que mes comptes augmentent encore plus. Je pense à toutes les vies, et j'aimerais bien pouvoir les sauver, ajouta-t-elle en dévoilant son bras droit.

Sur le bras droit, il n'y avait presque pas de petit bâton.

- Malheureusement, les vies sauvées ne sont pas aussi nombreuses, comme tu peux le voir, que les vies perdues. J'espère que posséder un cristal permettra de me tatouer davantage mon bras droit.

Nathan fut interrompu par un bip. Freya espérait que ce soit la réponse qu'elle attendait.

- Je prépare cette mission depuis longtemps maintenant. Deux, peut-être trois ans. Donc bien avant que je ne te rencontre. J'ai quitté Roxa dans le but de mettre la main sur une de ces pierres de vie. Te rencontrer m'a rapproché de mon but. Tes informations d'aujourd'hui encore plus. Je ne t'imposerai pas de me suivre jusqu'à... hmmm.. j'allais dire le centre de vacances, mais la mort serait mieux.


Freya se leva et se tourna vers l'endroit d'où émanait les bip.

- J'espère que c'est l'homme de Raja. Son porte-parole n'a pas retard on dirait, dit-elle en regardant l'heure. Il sonne même à la seconde près !

Nathan se leva à son tour et Freya le suivit jusqu'à l'entrée du bureau du fond. Elle n'entra cependant pas dans la pièce sans y avoir été invitée. Restée dans l'embrasure de la porte, appuyée contre l'encadrement en bois, elle croisa les bras et demanda :

- Est-ce le porte-parole de Raja qui demande l'autorisation d'entrer pour nous informer de la décision de son chef ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Il suffira d'une étincelle...   Dim 19 Avr 2015 - 15:22

La réaction de Freya quand le communicateur bipa en disait plus que n'importe quel discours à Nathan quant à l'importance de cette communication pour elle. Il entra dans le petit cagibi servant de centre de communication au complexe rustique que représentait la cachette sous l'auberge, et plaça un casque rudimentaire sur ses oreilles. L'appareil était manifestement composé de multiples pièces détachées, provenant de divers autres moniteurs, et agencés de telle manière qu'on ne pouvait en deviner la provenance.

"La communication ne se fait pas directement. Il faut d'abord établir un lien sécurisé. J'ai mis en place un code d'identification pour chaque cellule, et pour les personnes non affiliées au réseau mais souhaitant communiquer. Si le code est correct, c'est que la communication a été autorisée par un membre du groupe. Le même système est en place pour la sécurité de cet endroit. On va voir ça tout de suite."


Nathan sorti un carnet d'une vingtaine de page, contenant plusieurs lignes de symboles, correspondant chacune à un numéro différent. Pour le moment, les seuls sons qu'il pouvait entendre était des bips et des craquements incompréhensibles du commun des mortels. Mais après des années d'expérience, il n'avait même plus besoin de traduire sur papier, un simple coup d’œil au carnet lui permettait de savoir d'où provenait la communication, et si elle était en règle.

Quelques secondes de silences passèrent, puis il se retourna vers Freya, avec un petit sourire sur le visage.


"C'est notre homme, je te laisse le soin de l'accueillir."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: Il suffira d'une étincelle...   Mer 27 Mai 2015 - 21:33

Freya lâcha un soupire de soulagement lorsque Nathan lui confirma que c'était son homme. Elle avait enduré tellement de chose dans cette prison minière. Plus qu'elle ne saurait l'avouer. Tellement qu'elle aurait été déçue, contrariée et fâchée que cela ne mène pas à au moins une entrevue avec le porte-parole de Raja. Cela montrerait que le chef des terroristes aura au moins prêté un peu attention à elle et son réseau. Même si c'est pour annoncer un refus de Raja.

Freya ne traina pas pour aller accueillir le porte-parole tant attendu. Nathan la laissait faire, alors elle n'allait pas mettre du temps pour s'y appliquer. La jeune femme se précipita vers la porte derrière laquelle se trouvait l'homme tant attendu. Ou plutôt... la femme...

En ouvrant la porte, Freya se trouva nez à nez avec une femme. Elle ne s'y attendait absolument pas. Sur Lidatha, on lui avait dit que le porte-parole répondrait au nom de Marcel. Mais finalement, c'était plutôt Marcelle. Freya leur avait alors répondu qu'elle répondrait à celui de Colibri.
Physiquement, la femme faisait à peu près le même âge que Nathan. Mais elle pouvait tout aussi bien être plus jeune. La dureté de la vie sur certain coin de l'Empire était telle que les gens avait un sacré coup de vieux.


- Colibri ? demanda la femme.

- Marcelle ? répondit Freya.

- Raja vous salue, ajouta Marcelle.

- Vous lui retournerez les salutations, dit Freya en se poussant un peu pour laisser entrer la femme.

Freya conduisit la femme auprès de Nathan et la présenta à son ami, en se gardant cependant de révéler le prénom de Nathan. Elle préféra le laisser choisir de lui même s'il voulait révéler son nom ou pas.

Une fois la femme entrée et présentée, Freya ne passa pas par quatre chemins. Elle lui demanda aussitôt de l'informer de la décision de Raja.


- Il est d'accord pour que son réseau aide celui du Colibri a condition qu'il soit sorti de Lidatha,
révéla Marcelle.

Personne n'avait encore réussi à s'échapper de Lidatha. Les seules façons pour les prisonniers de sortir de cette prison était de purger leur peine, d'en sortir entre quatre planches, d'être tiré de la mine pour une séance au tribunal ou de voir la peine allégée. Ce qui était très rares, pour les deux dernières possibilités car les peines étaient quasiment jamais allégées et les prisonniers assistaient toujours aux séances au tribunal via hologramme.

Face à cet imprévu, Freya se tourna vers Nathan en espérant avoir un soudain conseil plein de sagesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Il suffira d'une étincelle...   Jeu 28 Mai 2015 - 21:17

Nathan était resté en retrait jusqu’à ce que Freya le présente sommairement comme l’un de ses amis sans entrer dans le détail, mais la personne qui venait de rentrer savait sans aucun doute à qui elle avait à faire. Il ne vit donc pas d’inconvénient à se dévoiler.

« Je suis Nathan Belfalis, et c’est un plaisir de vous rencontrer. »

Il la pria de prendre place autour de la table en lui tirant une chaise. Le petit sourire sur le visage de Marcelle lui montra quelle n’était pas indifférente aux gestes de galanterie et aux bonnes manières.

« Avant tout, puis-je vous offrir quelque chose à boire ? Je ne peux pas dire que je manque de choix. »

Il montra d’un geste ample les étagères autour d’eux, sur lesquelles étaient entreposées les bouteilles les plus précieuses du débit de boisson de Nathan. Les alcools plus communs étaient conservés à l’étage, sans inquiétude d’attirer d’éventuels « collectionneurs ».

« Je ne prendrai qu’un verre d’eau je vous remercie. Je tiens à garder la tête claire.
-Madame, avec tout le respect que je vous dois, vous allez avoir besoin d’un bon tord-boyau après avoir écouté ce que je vais vous proposer. »


Freya, qui ne se souciait guère des formalités d’usages entre les deux personnages, et qui passait le temps en essayant de déchiffrer les étiquettes délavées sur les bouteilles les plus anciennes, releva la tête et hausa les sourcils. Sa curiosité avait été piquée, tout comme celle de Marcelle. Celle-ci croisa les bras, le sérieux ayant repris le dessus sur son visage.

« Je vous écoute. »

Nathan pris le temps de se servir un verre d’une boisson verdâtre, non sans filtrer à l’aide d’une passoire les nombreux morceaux de matière peu ragoutante qui sortaient du goulot en même temps que le liquide. Il aimait jouer avec les nerfs des gens en ménageant des instants de suspens. S’asseyant, il trempa à peine les lèvres dans son verre, ferma les yeux et inspira profondément.

« Comme vous le savez sans doute, on dit de la prison de Lidatha que personne ne s’en est jamais échappé vivant. Et bien, je peux vous confirmer que c’est vrai. Personne n’y est jamais parvenu. »

La surprise et l’impatience laissèrent place à l’incrédulité sur le visage des deux femmes. Elles se regardèrent, cherchant à voir si l’une des deux avait compris ce que voulait dire Nathan. Marcelle scruta le visage de Nathan, à la recherche d’une moue traduisant ses pensées, mais rien ne venait perturber l’expression sereine du barman.

« Je ne comprends pas en quoi ça nous avance de savoir ça. Je n’ai pas fait tout ce chemin pour qu’on me lance des vérités connues de tous. »

Nathan avait réussi à faire hausser le ton à son invité, et il n’était pas peu fier de sa capacité à se jouer des gens. Côtoyer la fine fleur des beau-parleurs, des escrocs et des pirates en tout genre de Terra-Nova derrière son comptoir au fil des ans lui avait permis de savoir jauger une personnalité après quelques minutes de discussion.

« Personne n’a jamais quitté la prison… vivant. Il faut donc être mort pour espérer en sortir » lança-t-il. Le visage de Marcelle était en train de virer au rouge.

« Ne vous foutez pas de m… »
« L’opération Lazarus n’a jamais fonctionné, c’est de la folie » l’interrompu Freya. Le sourire de Nathan s’élargit.

« Disons, qu’il n’a jamais été question que ça se sache. »

Marcelle ne comprenait plus rien. Son regard passait de Nathan à Freya, cherchant des réponses. Nathan, voyant son regard interrogateur, décida d’en venir au fait.

« L’opération Lazarus consistait à tuer une personne au sein de la prison, afin qu’elle en soit évacuée, puis de la récupérer et de la faire revenir à la vie. Pour cela, nous avons utilisé un cocktail de drogues expérimentales ralentissant de manière drastique les fonctions vitales d’un corps humain, au point qu’il n’est plus possible de déceler un signe de vie. Bien entendu, l’opération est extrêmement risquée. Seul les plus forts peuvent s’en sortir. »

Il se versa un nouveau verre, et en rempli un deuxième, qu’il fit glisser en direction de Marcelle.

« La première opération, et la seule jamais menée jusqu’à présent, avait pour but l’évasion d’un membre très important d’une cellule de résistance implantée sur Terra prime. Il s’appelait Lazare, comme quoi, le destin peut avoir le sens de l’humour. L’opération a officiellement été un échec, et il est officiellement mort après ingestion des drogues.
-Officiellement ?
-Et bien, il faut comprendre que si nous avions annoncé une réussite, cette opération aurait certainement fuité et serait parvenue à des oreilles hostiles. Nous ne voulions pas que cela s’ébruite. Si les autorités carcérales avaient appris cela, ils auraient tiré une balle dans le crâne de chaque cadavre sortant de la prison à partir de ce moment. Nous avons donc fait savoir que Lazare était mort, et que l’opération n’avait pas réussi. Peu de personne savent qu’il est encore actif, sous une identité nouvelle et secrète. »


Marcelle prit le verre et l’avala d’une traite.

« Et vous voulez qu’on retente le coup avec le patron ?
-Moi je ne veux rien, je ne fais qu’émettre l’idée. Je ne vous ai donné que les grandes lignes, je m’occuperai de la logistique si vous acceptez. J’espère que vous comprenez les risques. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: Il suffira d'une étincelle...   Sam 30 Mai 2015 - 18:14

Freya s'était attendue à recevoir un conseil de Nathan l'expérimenté, pas un plan élaboré près à l'emploi. Cependant, le plan de Nathan avait tout d'une mission à haut risque. Freya fronça les sourcils et d'un air grognon, elle fixa Nathan. Lui qui venait de lui faire la moral sur ses plans concernant les cristaux de Zassagor, voilà qu'il proposait le plan le plus célèbre de l'histoire des rebelles mais aussi le plus suicidaire. Si ça, ce n'était pas mettre une vie en danger...
Malgré tout le respect qu'elle avait pour lui, Freya s'était permise d’interrompre Nathan pour lui rappeler l'échec cuisant qu'avait été l'opération Lazarus. Que c'était de la folie.

Puis Nathan révéla la vérité. Freya était toute ouïe. L'opération Lazarus, elle l'avait suivi de très près, alors qu'elle n'était encore qu'une enfant. Elle vivait encore de façon permanente sur Roxa. Elle avait entendu parler pour la première fois de l'opération Lazarus quand un homme avait fait irruption un jour chez son grand-père, afin de lui demander de la poudre concentrée de Mama Inala, une plante originaire de Roxa qui pousse aussi sur Terra Prime. Sur Terra Prime, elle était principalement connue sous le nom de coca.

La plante avait été apportée par mégarde sur Terre par les Roxaniens, lorsqu'ils firent un bref passage sur la planète bleue, alors que la civilisation Inca était florissante. Ce passage fut d'ailleurs la dernière étape du dernier voyage d'exploration des Roxaniens dans l'espace. Quelques Roxaniens s'étaient d'ailleurs établis sur Terre, devenant ainsi l'origine de bien des mythes partout sur la planète. Odin, Huitzilopochtli et bien des dieux auraient été, à l’origine, des Roxaniens.

L'homme voulait impérativement de la Mama Inala poussant sur Roxa. Celle-ci était beaucoup plus puissante que celle de Terra Prime. Une fois transformer, son pouvoir psychotrope était plus fort. Mais les effets sur le cœur l'était aussi. Il espérait pouvoir "réveiller un presque mort" avec la Mama Inala.
Il raconta alors le but de l'opération Lazarus, afin de convaincre le vieil homme de lui donner un peu Mama Inala, afin d'en administrer à l'homme qu'il voulait sauver de la prison des Elyriens au cas où il n'arrive pas à se réveiller une fois sorti de Lidatha.
Freya se souvenait comme si c'était hier de la réponse de son grand-père. "Si c'est pour aller contre les Elyriens, tu auras un peu de Mama Inala." Son aïeul avait une sainte horreur des Elyriens. Pour lui, ils étaient à l'origine de la perdition de Roxa. L'homme était reparti avec un sachet de Mama Inala. Puis n'était jamais revenu. Peu de temps après, son grand-père avait appris que Lazare était mort. D'après Freya, le vieux monsieur aurait été déçu de l'apprendre.

Freya laissa de côté ses souvenirs et se concentra sur le moment présent.
Marcelle demanda si Nathan proposait de le faire sur son patron. Nathan se porta juste volontaire pour la logistique.

- Est-ce que la Mama Inala a été utilisée lors de l'opération Lazarus pour aider au réveil de Lazare ? demanda Freya. Si elle a bien été utile et efficace, je pourrais facilement nous en procurer, révéla-t-elle en souriant. Par contre si elle n'a pas été efficace et que le réveil se fait vraiment que par la force du prisonnier, alors ça me va très bien. Cela m'évitera de devoir aller quémander une faveur à mon père, marmonna-t-elle en s'avachissant sur sa chaise, les bras croisés et le visage boudeur.

Freya n'était pas en très bon terme avec son père. Surtout depuis qu'elle avait fait un séjour volontaire sur Lidatha. Pourtant, s'il fallait de la Mama Inala, Freya allait devoir prendre sur elle car la poudre de Mama Inala était maintenant en la possession de son père, au Templo Mayor sur Roxa.

Après un long entretien avec Marcelle, une ébauche de plan fut élaboré. Puis, dans les jours et semaines qui suivirent, le plan définitif fut mis en place.

L'opération Lazarus pouvait (re)commencer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Il suffira d'une étincelle...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il suffira d'une étincelle...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» run : Il suffira d'un Signe (15/11/2070 - Marseille)
» » Ma vie entière ne suffira à couvrir la honte qui me submerge... « || Le journal de Schäme
» Odette ¤ Il suffira d'un cygne...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imaginarium :: Le couloir infini des univers :: Space Chronicles :: Terra Nova-