.


Forum RPG multivers, plusieurs jeux de rôle sur 1 seul forum. Venez jouer dans des univers différents avec un seul compte sur le forum.
 

Partagez | 
 

 Les Contes Détraqués

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Gribouille


Mes Personnages

Date d'inscription : 31/12/2014
Messages : 80

MessageSujet: Les Contes Détraqués   Dim 15 Fév 2015 - 21:50

TIN TIN TIN TIIIIIIIIN !!!!

J'aurais aimé intituler ce sujet "Ma vie, mon oeuvre"... (*PAF*) oui bon d'accord je me tais.


Nom du RPG : Les Contes Détraqués

Univers : Fantastique

Genre : Féérique alternatif déglingué et déjanté

Type de jeu : Géographique à interprétation régulée

Avatars : dessins (quelques idées sur cette galerie)

Contexte :

Il était une fois un énooorme Livre de contes de fées où cohabitaient paisiblement un nombre incalculable d’Histoires, sous la Loi morale implacable du punissage relativement gore des Méchants par les Gentils.

Hélas, un beau jour, les Barrières lâchèrent, de façon aussi brusque qu’inattendue ! Sans crier gare, les Loups se mirent à manger végétarien, les Fées Marraines démissionnèrent après une série de burnouts sans précédent, les Princes Charmants se mirent à militer pour les droits des gays et les Princesses décidèrent de fonder une Ligue féministe visant à renverser le modèle patriarcal du système social.
Bref, après un léger moment de flottement, l’anarchie se mit à gronder un peu partout, et sans que personne ne comprenne comment c’était arrivé, un joyeux bordel commença à régner chez nos petites compagnes ailées.
On pourrait donc résumer la situation actuelle de façon assez simple : rien ne va plus dans le monde des contes de fées. Les Méchants en ont marre d’être méchants, les Gentils en ont marre d’être gentils, les personnages secondaires aimeraient bien devenir primaires et les primaires aimeraient bien qu’on leur lâche un peu la grappe ! Tout cela sous le regard désespéré des forces de l’ordre qui sentent que ça ne va pas être de la tarte de remettre tout ce beau monde sur les rails du droit chemin…

Les forces de l’ordre parviendront-elles à faire entendre raison aux personnages remis en liberté ? Les méchants auront-ils enfin leur revanche ? Les fins heureuses parties en CDI (Congé à Durée Indéterminée) seront-elles remises à l’ordre du jour ?
L’avenir nous le dira… ou pas ! Car cela, chers amis, ce sera à vous de l’écrire ! ;)


Pourquoi valider votre demande ? parce que déglinguer les contes de fées c’est notre but à tous dans la vie ! en tous cas c’est un sujet qui me tient à cœur Smile

_________________
« Pour aller quelque part, en général, le plus simple est de partir de là où on veut aller. »
Principe Shadok


Dernière édition par Gribouille le Jeu 19 Fév 2015 - 23:12, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Dim 15 Fév 2015 - 22:07

Bonsoir Gribouille,

Ta demande de création de RPG va être étudiée.
Avant de poursuivre le postage de tout le background de ton univers (qui doit se passer lors de l'étape 3), la Régie va étudier ta demande et te dire si tu peux passer à l'étape 3. Pour le moment, tu n'y es pas encore et seul le formulaire nous intéresse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gribouille


Mes Personnages

Date d'inscription : 31/12/2014
Messages : 80

MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Dim 15 Fév 2015 - 22:09

Oh d'accord pardon.

_________________
« Pour aller quelque part, en général, le plus simple est de partir de là où on veut aller. »
Principe Shadok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Dim 15 Fév 2015 - 22:15

Ce n'est pas grave mais il ne faut pas faire preuve de précipitation. Chaque chose en son temps, il faut aller étape après étape pour pouvoir proposer un RPG jouable et compréhensible. Je vais donc supprimer les posts de trop (garde bien une copie de ceux-ci sur ton PC), afin que nous nous concentrions sur l'étape 2 qui est constituée, comme l'indique clairement le sujet dévoilant les étapes, uniquement du formulaire. Tu pourras présenter ton background quand tu auras le feu-vert.




Citation :
Genre : Déglingué, déjanté, détraqué, irrationnel, extravagant… tout ça tout ça.
Ce ne sont pas vraiment les genres que nous attendons comme réponse. Je t'invite à aller voir le genre des autres RPG pour pouvoir définir le tien. Tu pourras voir que Space Chronicles est de genre Space Opera. Tenebrae est apocalyptique.
A quel genre rattaches-tu Les Contes Détraqués ?




Ensuite, pour ce que j'ai pu lire de ton Nouveau Conte, je me demande si cela n'aurait pas un meilleur impact si c'était intégré au contexte. En fait, cela ferait un contexte génial !




Première question : tu souhaites que ton RPG soit hébergé (comme Prohibition par exemple) ou tu préfères qu'il soit en location (comme Depths) ?




Oui, puisque tu as déjà RP sur Imaginarium, nous avons déjà vu tes capacités à RP. Tu es donc exempt de la page word de RP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gribouille


Mes Personnages

Date d'inscription : 31/12/2014
Messages : 80

MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Dim 15 Fév 2015 - 23:42

J'avoue que j'ai du mal à distinguer le genre de l'univers (ou plutôt je dirais que ce que j'ai donné comme univers correspondrait en fait au genre ?), ou tout simplement à trouver un genre qui correspondrait à ce RPG (fantastique ?).

ce que j'ai voulu dire avec ces adjectifs c'est que le principe du forum serait de jouer sur toutes les façons possibles et imaginables de déconstruire une histoire (ici je crois qu'on peut même dire un patrimoine culturel) - même si on en construit une autre derrière...
Bref, je ne suis pas une grande spécialiste des différents genres de rp donc je ne serais pas contre un petit coup de pouce en tous cas ^^'

- pour ce qui est du Nouveau Conte, j'imaginais en fait (en anticipant dans l'excitation du moment) que cela pourrait correspondre dans le RP au post qui résume ce qui se passe (enfin va se passer, je l'espère) sur le forum.
vaudrait-il mieux que je remplace le contexte actuel avec ?
(je viens de re-jeter un oeil aux forums hébergés et je comprends mieux l'enjeu de la chose ; je pensais avant qu'il s'agissait juste de la présentation du projet ici)

- enfin, pour la question de l'hébergement ou de la location je n'ai pas encore d'avis très fixe, entre autres parce que je ne vois pas encore bien comment fonctionne exactement le système de location... (en revanche j'ai cru lire qu'il fallait quelques membres d'avance pour ça ?)

_________________
« Pour aller quelque part, en général, le plus simple est de partir de là où on veut aller. »
Principe Shadok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Lun 16 Fév 2015 - 8:51

J'arrive pour le petit coup de pouce ^^
Je pense que ce que tu proposes n'est pas mal. Fantastique est en effet l'univers dans lequel se range ton RPG.
Pour ce qui est du genre, il est possible de mettre quelque chose comme ceci : Féérique alternatif déglingué et déjanté.


Citation :

- pour ce qui est du Nouveau Conte, j'imaginais en fait (en anticipant dans l'excitation du moment) que cela pourrait correspondre dans le RP au post qui résume ce qui se passe (enfin va se passer, je l'espère) sur le forum.
vaudrait-il mieux que je remplace le contexte actuel avec ?
Pas le remplacer. Je te disais :
Citation :
Ensuite, pour ce que j'ai pu lire de ton Nouveau Conte, je me demande si cela n'aurait pas un meilleur impact si c'était intégré au contexte. En fait, cela ferait un contexte génial !
Tu fusionnes ton contexte et la partie "Nouveau Conte" pour ne faire qu'un seul et même texte.


Citation :
(je viens de re-jeter un oeil aux forums hébergés et je comprends mieux l'enjeu de la chose ; je pensais avant qu'il s'agissait juste de la présentation du projet ici)
Non, ce n'est pas uniquement la présentation du projet ici.
Au début d'Imaginarium, il n'y avait pas un tel travail de préparation comme nous sommes en train de le faire en ce moment. Cela a été mis en place suite à la création de plusieurs RPG qui ont été bâclés lors de leur création puis abandonnés par leur créateur quasiment aussitôt après le lancement du jeu. Comme la Régie ne souhaite pas bosser pour rien, la construction du RPG se fait ainsi. De A à Z dans le bureau des scénaristes. Cela nous permet de nous assurer que le créateur du jeu a vraiment envie de s'investir, qu'il veut vraiment faire vivre son jeu et que le jeu qui sera proposé ne sera pas fait à la va-vite.

Citation :
- enfin, pour la question de l'hébergement ou de la location je n'ai pas encore d'avis très fixe, entre autres parce que je ne vois pas encore bien comment fonctionne exactement le système de location... (en revanche j'ai cru lire qu'il fallait quelques membres d'avance pour ça ?)
C'est simple : la location apporte plus de visibilité au RPG puisque celui-ci n'est pas sur Imaginarium mais sur un forum (appartenant à Imaginarium) qui est prêté au créateur du RPG.
La location demande beaucoup plus de travail dans l'ouverture de l'espace de jeu que l'hébergement. Pour que ton travail et celui de la Régie ne soit pas fait pour rien, c'est une précaution prise pour s'assurer que l'activité sur le RPG soit immédiate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gribouille


Mes Personnages

Date d'inscription : 31/12/2014
Messages : 80

MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Lun 16 Fév 2015 - 23:24

Voilà,

j'ai donc modifié le genre et l'univers, et tenté une première adaptation du contexte.

Après réflexion, je penche plutôt pour l'hébergement que la location (restons dans la simplicité ; et puis, ça me plairait de voir les Contes Détraqués à côté des autres forums hébergés par le site Smile)

_________________
« Pour aller quelque part, en général, le plus simple est de partir de là où on veut aller. »
Principe Shadok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Mer 18 Fév 2015 - 20:48

En attendant l'avis d'une des personnes qui se cachent derrière mon masque sur la réécriture du contexte, nous avons créé quelques mises en situations de choses que peuvent rencontrer les MJ. Elles ont été concoctées afin de savoir quel genre de MJ tu seras et ainsi savoir comment peut être ton autonomie dans la gestion d'un RPG.

Voici les petites situations :

Dis-nous comment tu réagirais pour chacune de ces situations.

Laisse-toi aller dans tes réponses ! Répond-nous de façon naturelle, spontanément... sans chercher à savoir si tu vas trop loin ou pas assez. Tu réponds comme tu le sens et si parfois tu ne sais pas quoi répondre, n'hésite pas à dire que tu ne saurais pas quoi faire, nous pourrons ainsi t'apporter dès à présent de l'aide pour ces points et t'éviter des arrachages de cheveux à l'avenir.

(Lorsque tu auras répondu, je mettrai les questions et les réponses sous la balise cachée pour que cela ne soit pas visible par de potentiels futurs MJ).


Dernière édition par Script Doctor le Jeu 19 Fév 2015 - 12:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gribouille


Mes Personnages

Date d'inscription : 31/12/2014
Messages : 80

MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Jeu 19 Fév 2015 - 0:15

Ok je me lance :

_________________
« Pour aller quelque part, en général, le plus simple est de partir de là où on veut aller. »
Principe Shadok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Jeu 19 Fév 2015 - 12:57

Bonjour Gribouille,

Bonnes réponses !
Tu as même agréablement surpris le Régisseur (ce qui est une bonne chose, Régisseur aime être agréablement surpris) avec ta cinquième réponse. Régisseur s'attendait à autre chose pour réponse mais la tienne est encore mieux.

Concernant maintenant la correction apportée au contexte. Ainsi, il est très bien ! Il donne envie d'en savoir plus et donc incite le lecteur à aller fouiner dans le background pour en apprendre plus sur l'univers.

"Situation initiale", "Élément perturbateur" et "Péripéties" sont par contre de trop.
Les mettre donne un effet "dissertation de lycéen" à ton contexte.
Il serait préférable de ne pas mettre ces trois sous-titre. Surtout que ton texte en lui-même contient les mots clés comme "hélas", "un beau jour", qui font très bien leur travail et montre qu'il y a une rupture dans l'ordre habituel de l'univers.

Enfin, avant de passer à la suite, nous avons une suggestion à te faire concernant une phrase de ton dernier paragraphe :
Citation :
Cela, chers amis, ce sera à vous de l’écrire !
Les forces de l’ordre parviendront-elles à faire entendre raison aux personnages remis en liberté ? Les méchants auront-ils enfin leur revanche ? Les fins heureuses parties en CDI (Congé à Durée Indéterminée) seront-elles remises à l’ordre du jour ?
L’avenir nous le dira… ou pas !
Nous te suggérons de mettre la phrase en gras dans la citation, à la fin du contexte.
Tes phrases interrogatives apportent du suspense, montre de potentielles futures intrigues que les joueurs pourraient suivre dans leurs RP.
La phrase en gras est plus une phrase d'accroche pour inciter le lecteur à devenir joueur. C'est comme la phrase "la suite au prochain épisode", à la fin d'un épisode de série. Tu vois ce qu'on veut te dire ?
En plus, tu t'adresses directement à lui et lui montre qu'il est l'auteur, et pas seulement l'acteur, au sein de ton RPG. Donc il ne faut pas la supprimer, mais juste la place au bon endroit.

De ce fait, il serait peut-être plus judicieux de la mettre tout à la fin plutôt qu'entre deux paragraphes qui ont besoin de se suivre quand on les lit.
A la fin, après un saut de ligne, cela aurait un meilleur effet sur ton contexte.
Citation :
Les forces de l’ordre parviendront-elles à faire entendre raison aux personnages remis en liberté ?
Les méchants auront-ils enfin leur revanche ?
es fins heureuses parties en CDI (Congé à Durée Indéterminée) seront-elles remises à l’ordre du jour ?

L’avenir nous le dira… ou pas !
Car tout cela, chers amis, ce sera à vous de l’écrire !
Qu'en dis-tu de le mettre ainsi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gribouille


Mes Personnages

Date d'inscription : 31/12/2014
Messages : 80

MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Jeu 19 Fév 2015 - 23:18

Ola,

effectivement cette phrase n'a plus vraiment de raison d'être à cet endroit-là si l'on supprime les titres (ce qui donne effectivement un ensemble plus fluide).
J'ai donc édité le contexte, et je dois dire qu'il me plaît bien ainsi Smile


PS : j'aime ce qui est ludique ^^ et mon travail avec les enfants m'a appris que c'était plus intéressant pour tout le monde de ne pas juste punir pour punir...
par contre j'aurais justement une question : lorsqu'un RP est lancé avec plus de deux participants, il est donc automatiquement d'usage qu'un tour de jeu s'instaure ? j'avoue que personnellement ça ne me dérange pas que les choses se fassent... au feeling disons

_________________
« Pour aller quelque part, en général, le plus simple est de partir de là où on veut aller. »
Principe Shadok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Ven 20 Fév 2015 - 9:07

Gribouille a écrit:
par contre j'aurais justement une question : lorsqu'un RP est lancé avec plus de deux participants, il est donc automatiquement d'usage qu'un tour de jeu s'instaure ? j'avoue que personnellement ça ne me dérange pas que les choses se fassent... au feeling disons
Disons que le tour de jeu est quelque chose d'habituelle dans le RPG. D'eux-même, les joueurs jouent généralement chacun leur tour.
C'est bien que les RP se fassent au feeling quand les conditions de jeu sont favorables.
Pour le RP flash qui est en cours par exemple, les RP sont très courts. Donc le joueur qui vient jouer alors qu'il y a déjà 5/6 posts de fait, il n'aura pas trop de lecture et pourra aisément poster sa participation.

Mais imagine cela sur un RP joué entre 3 personnes. 2 ont un rythme de postage similaire et plus rapide que le rythme de jeu de la troisième personne.
Les deux premières personnes vont poster plus rapidement, elles vont enchainer les posts.
Quand la troisième personne pourra se libérer du temps IRL pour jouer, elle se retrouvera devant beaucoup de lecture (surtout si les posts à lire ont une longueur égale ou supérieure à celle de ton RP sur Prohibition).

Si cette troisième personne n'a pas beaucoup de temps à accorder au RP, elle va finir par gaspiller son peu de temps dans la lecture de son retard et n'aura peut-être pas le temps de répondre.
Résultat : il y a un joueur lésé, car il participera peu voire presque pas au RP. Et c'est ainsi qu'on décourage des joueurs et qu'on les perd.

Sur Imaginarium, nous avons pour principe de respecter le rythme de chacun. Le tour de jeu permet ce respect.
De ce fait, dans un RP à 3 joueurs dont 1 aurait un rythme plus lent, les 2 plus rapide attendent patiemment que le troisième joue. Et ce troisième joueur est ainsi assuré de pouvoir apporter une participation égale aux deux autres, dans le RP.
Pour palier à l'impatience que peut parfois avec des joueurs, Imaginarium autorise le cumul des RP. Ainsi, si les 2 joueurs plus rapides ne veulent pas trop attendre le troisième, rien ne leur interdit d'ouvrir un second RP. Ils auraient alors 2 RP en parallèle. Un à rythme lent, qui respecte le rythme du troisième joueur, et un à rythme plus rapide, pour occuper les 2 autres.

Depuis la création d'Imaginarium, un seul RP sans tour de jeu et à plus de 2 joueurs a été fait.
- Avant la fin du RP, un des participants a quitté le RP (et peu de temps après, le forum).
- Un autre a fait une pause dans le RP et n'est revenu qu'à la fin pour faire un post final. Ce joueur avait fait part au MJ de sa perte d’intérêt pour ce RP.
- Et un dernier joueur, qui a quand même joué un peu jusqu’au bout, avait aussi fait part au MJ de ses difficultés à suivre le RP.
Le résultat a été que le MJ a été obligé de clôturer prématurément ce RP. Quand un joueur arrête et que deux éprouvent des difficultés à suivre, il ne sert à rien de laisser ce RP se poursuivre.

Donc la conclusion est la suivante :
Pour les RP de 3 joueurs et plus, il est préférable de laisser les joueurs choisir s'ils instaurent un tour de jeu ou non dans leur RP. Et s'ils choisissent le feeling plutôt que le tour de jeu, il est recommandé de leur expliquer ce que je viens de t'expliquer. S'ils veulent tout de même continuer au feeling, alors personne ne pourra se plaindre que cela va trop vite, puisqu'ils ont choisis cela.

Sur ce, je t'annonce que tu es pré-validé ! Cela signifie que ton RP va être lancé sur Imaginarium.
Tu passes donc à l'étape 3 !!

Cependant, encore une fois : pas de précipitation ! ^^
Tu postes un premier texte de ton background. L'équipe de Script Doctor le lit. Elle te dit ensuite s'il y a des choses qu'elle ne comprend pas dans l'univers.
Puis quand tu as le feu-vert, on passe au texte suivant. Et ainsi de suite.
Quand tous les textes seront lus et validés, ton RPG sera totalement validé et la création de l'espace de jeu commencera (et tu verras alors cela en privé avec Régisseur).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gribouille


Mes Personnages

Date d'inscription : 31/12/2014
Messages : 80

MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Ven 20 Fév 2015 - 22:54

Wouhou !!!

du coup je remets mon post prématuré :P

Personnages :

Votre personnage doit être issu des contes de fées traditionnels ou du folklore qui y est rattaché. Les créatures mythologiques sont donc acceptées, mais pas les dieux grecs, scandinaves ou autres ; pas pour l’instant du moins.
Sont également admis les personnages de romans dont les univers merveilleux sont assez proches de ceux des contes (Le Livre de la jungle, Alice au Pays des merveilles, Le Petit Prince, Mary Poppins,…).
Pour d'autres propositions, il faudra convaincre le MJ au moment de poster vos Lettres de noblesse !

Vous pouvez changer (ou faire changer, la chirurgie magique fait des miracles de nos jours) le sexe de votre personnage et son apparence - dans de moindres limites : les changements d'espèce demandent justification.
Pour ce qui est de son caractère et de ses capacités, merci de partir sur des éléments déjà présents dans le conte d’origine. En ce qui concerne les capacités, surtout ! N’inventez pas à votre personnage des pouvoirs qu’il n’a pas lieu d’avoir. Bien sûr, le marché des Vœux existe et peut être exploité, mais les lois des fées sont assez strictes et, très honnêtement, je ne vous conseille pas le marché noir, en matière de magie c’est un peu trop risqué.


Catégorie spéciale :  La Police Ananarchiste Féérique (PAF)
(c’est à dire la police qui se bat contre l’anarchie dans les contes de fées – non mais j’explique on sait jamais)

Si cela vous brise le cœur de voir vos modèles d’enfant sauvagement dézingués par une bande de rpgistes sans scrupules complètement déjantés, venez intégrer les rangs des PAF !
Prêts à tout pour ramener un semblant d’ordre dans le foutoir sans nom que sont devenus nos Contes détraqués, ils se sont unis autour d’un mot d’ordre : « Un esprit ceint dans un conte sain. »

Les PAF, comme le reste des personnages du forum, doivent présenter leurs Lettres de noblesse à leur arrivée (c'est-à-dire ce qui les lie à leur conte d'origine) ; mais ils ont aussi le droit exclusif d'être inconnus au bataillon ! C’est donc la seule catégorie pour laquelle vous pouvez créer un personnage entièrement original.

Leur couleur de reconnaissance est le Bleu roi, et les supérieurs de la hiérarchie possèdent un pouvoir assez particulier, appelé pouvoir de Barrière : une fois et une seule, il leur est permis d’influer sur un élément de conte, afin de le rétablir ou de l’empêcher d’évoluer.
Ils peuvent ainsi produire un trou de mémoire insoluble ou l’impossibilité de franchir une porte ; rendre une personne absolument insupportable à une autre, produire au contraire un coup de foudre pour restaurer un couple traditionnel, faisant fi des incompatibilités de caractère potentielles des personnages libérés... ce genre de choses.

Ainsi, certains PAF tenteront d'arranger les choses en s'érigeant comme figures d'autorité (entreprise pour le moins hasardeuse dans l'état actuel des choses), tandis que d'autres choisiront plutôt d'agir comme infiltrés, pensant sans doute qu'en restant dans l'ombre leur action sera plus efficace... chacun sa méthode, n'est-ce pas.



(est-ce que le modèle de la fiche de présentation est à poster à cette étape ou à la suivante ?
j'ai également fait une liste récapitulant le gros des personnages incarnables, pour donner des idées aux nouveaux membres, mais ce n'est pas un texte à proprement parler...)

_________________
« Pour aller quelque part, en général, le plus simple est de partir de là où on veut aller. »
Principe Shadok


Dernière édition par Gribouille le Lun 23 Fév 2015 - 23:11, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Sam 21 Fév 2015 - 19:56

On va lire tout ça et on revient vers toi.

Gribouille a écrit:
(est-ce que le modèle de la fiche de présentation est à poster à cette étape ou à la suivante ?
j'ai également fait une liste récapitulant le gros des personnages incarnables, pour donner des idées aux nouveaux membres, mais ce n'est pas un texte à proprement parler...)
Non il vaut mieux les faire tout à la fin, une fois que tout l'univers a été dévoilé car cela permet de mieux comprendre les fiches PJ et voir s'il ne manque rien qui pourrait être utile aux joueurs dans les fiches PJ.

Pour ce qui est de la liste récapitulant le gros des personnages jouables, tu peux l'ajouter au texte que tu viens de présenter (entre la partie "Personnages" et la partie "Catégorie spéciale : La Police Ananarchiste Féérique (PAF) ")

D'ailleurs, tu pourras faire des postes vacants (des prédéfinis) avec quelques personnages (ou tous si tu le souhaites) de cette liste. (mais les prédéfinis se feront à la fin aussi).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Lun 23 Fév 2015 - 11:51

Deux choses ont été relevées pour ce premier texte.

D'abord, le paragraphe suivant :
Citation :

Vous pouvez changer (ou faire changer, la chirurgie magique fait des miracles de nos jours) le sexe de votre personnage et son apparence (dans de moindres limites - les changements d'espèce demandent justification) ; pour ce qui est de son caractère et de ses capacités, merci de partir des éléments déjà présents dans le conte d’origine (en ce qui concerne les capacités surtout : n’inventez pas à votre personnage des pouvoirs qu’il n’a pas lieu d’avoir - bien sûr, le marché des Vœux existe et peut être exploité, mais les lois des fées sont assez strictes, et, très honnêtement, je ne vous conseille pas le marché noir, en matière de magie c’est un peu trop risqué).
C'est... carrément une seule phrase ! Une phrase bien longue. Un peu trop même.  
Pour un confort de lecture (et pour ne pas perdre le fil de la phrase avant qu'on arrive à sa fin), la couper en plusieurs phrases serait plus judicieux.
On sens dans ce paragraphe une petite touche d'études littéraires dans tes textes et surtout dans ce paragraphe Very Happy

Nous voyons plutôt le paragraphe ainsi :
Citation :

Vous pouvez changer (ou faire changer, la chirurgie magique fait des miracles de nos jours) le sexe de votre personnage et son apparence (dans de moindres limites - les changements d'espèce demandent justification).
Pour ce qui est de son caractère et de ses capacités, merci de partir (?) des éléments déjà présents dans le conte d’origine. En ce qui concerne les capacités, surtout ! N’inventez pas à votre personnage des pouvoirs qu’il n’a pas lieu d’avoir. Bien sûr, le marché des Vœux existe et peut être exploité, mais les lois des fées sont assez strictes et, très honnêtement, je ne vous conseille pas le marché noir, en matière de magie c’est un peu trop risqué.
En gras, j'ai mis un "?" car il semble manquer un mot, non ?

Petit conseil pour les prochains textes que tu nous soumettras :
Spoiler:
 


Enfin, il y a cette phrase :
Citation :
« Un esprit ceint dans un conte sain. »
Le sens de cette phrase a échappé à deux des trois personnes qui décortiquent tes textes. La difficulté de compréhension vient du fait que le verbe ceindre (en plus d'être peu utilisé dans notre langue) et ses synonymes ont pour définition le fait d'entourer quelque chose par autre autre.
Un de nous trois a émis l'hypothèse suivante :
Citation :
"un esprit contrôlé, encadré (par la police féérique) dans un conte sain ?"
Est-ce la juste compréhension de ta phrase ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gribouille


Mes Personnages

Date d'inscription : 31/12/2014
Messages : 80

MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Lun 23 Fév 2015 - 20:41

Aaargh eh oui j'ai la grande mauvaise habitude de faire des phrases à rallonge... et j'ai remarqué du coup que je mets un peu trop de parenthèses inutiles.

J'ai donc essayé d'éclaircir un peu tout ça (enlevé quelques parenthèses, changé deux ou trois mots) et retouché le paragraphe souligné (d'ailleurs j'ai remarqué que j'avais fait la même chose dans la partie sur les PAF donc j'ai changé aussi).
Pour ce qui est du verbe "partir", je n'arrive pas à trouver d'équivalent satisfaisant donc je l'ai laissé pour l'instant : l'idée c'est de prendre comme point de départ le texte d'origine et les éléments qu'il renferme.


"Un esprit ceint dans un corps sain" : très honnêtement, je trouve moi-même cette phrase assez bizarre (mais cette bizarrerie m'a justement séduite). En fait c'est un truc sorti comme ça sur lequel je ne me suis pas vraiment repenchée par la suite.
L'idée, effectivement, c'est que les contes sont là pour formater, dans une certaine mesure, l'esprit des enfants (leur inculquer une morale, tout ça). Donc le conte est effectivement ce qui doit servir de moule à l'esprit.
Le conte remplace le corps (sain) en tant que contenant de l'esprit. Mais comme l'adjectif "sain" est transformé en participe "ceint", on a en plus l'idée de murailles, de barrières qui se rajoute en filigrane (on peut aussi penser à la ceinture...).


(pour ce qui est de la fameuse liste elle est en fait assez longue donc je me demande à quel point elle sera vraiment utile - en tous cas au début, il y a beaucoup de personnages évidents à prendre... par contre ce que je pense faire dès le début c'est un post récapitulatif que j'éditerai régulièrement pour donner une idée des différents personnages présents sur le forum, et leur réinterprétation)

_________________
« Pour aller quelque part, en général, le plus simple est de partir de là où on veut aller. »
Principe Shadok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Lun 23 Fév 2015 - 21:36

Gribouille a écrit:
Aaargh eh oui j'ai la grande mauvaise habitude de faire des phrases à rallonge... et j'ai remarqué du coup que je mets un peu trop de parenthèses inutiles.
On se laisse vite emporter par les longues phrases car quand on écrit, les idées se bousculent.

Gribouille a écrit:
J'ai donc essayé d'éclaircir un peu tout ça (enlevé quelques parenthèses, changé deux ou trois mots) et retouché le paragraphe souligné (d'ailleurs j'ai remarqué que j'avais fait la même chose dans la partie sur les PAF donc j'ai changé aussi).

Tu pourrais même enlever encore plus de parenthèses.
Gribouille a écrit:
(les créatures mythologiques sont donc acceptées, mais pas les dieux grecs, scandinaves ou autres ; pas pour l’instant du moins).
Cette parenthèse apporte un élément important pour le choix du personnage. Elle serait mieux sans parenthèse. Et en plus, cela ferait deux petites phrases avec cette grande phrase de 4 lignes.

Concernant l'auto-correction du paragraphe 2, il y a du mieux ! C'est très bien !

Gribouille a écrit:
Pour ce qui est du verbe "partir", je n'arrive pas à trouver d'équivalent satisfaisant donc je l'ai laissé pour l'instant : l'idée c'est de prendre comme point de départ le texte d'origine et les éléments qu'il renferme.
Ce verbe allait très bien ! Il convenait mais il lui manquait juste un mot après.
Tu avais écrit : Pour ce qui est de son caractère et de ses capacités, merci de partir des éléments déjà présents dans le conte d’origine.
Il suffit de rajouter "sur" ou "avec". Pour le sens de cette phrase, ce serait plutôt : "partir sur".
Ce qui donnerait : Pour ce qui est de son caractère et de ses capacités, merci de partir sur des éléments déjà présents dans le conte d’origine.

Gribouille a écrit:
"Un esprit ceint dans un corps sain" : très honnêtement, je trouve moi-même cette phrase assez bizarre (mais cette bizarrerie m'a justement séduite). En fait c'est un truc sorti comme ça sur lequel je ne me suis pas vraiment repenchée par la suite.
L'idée, effectivement, c'est que les contes sont là pour formater, dans une certaine mesure, l'esprit des enfants (leur inculquer une morale, tout ça). Donc le conte est effectivement ce qui doit servir de moule à l'esprit.
Le conte remplace le corps (sain) en tant que contenant de l'esprit. Mais comme l'adjectif "sain" est transformé en participe "ceint", on a en plus l'idée de murailles, de barrières qui se rajoute en filigrane (on peut aussi penser à la ceinture...).
On avait bien compris que tu reprenais l'expression Esprit sain dans corps sain. Mais le verbe ceindre portait la confusion dans notre compréhension de ta phrase.


Gribouille a écrit:
(pour ce qui est de la fameuse liste elle est en fait assez longue donc je me demande à quel point elle sera vraiment utile - en tous cas au début, il y a beaucoup de personnages évidents à prendre... par contre ce que je pense faire dès le début c'est un post récapitulatif que j'éditerai régulièrement pour donner une idée des différents personnages présents sur le forum, et leur réinterprétation)
Une longue liste risque aussi d'enfermer le joueur dans une liste précise et l'empêcher de réfléchir par lui-même et de trouver un personnage auquel toi-même tu n'aurais pas pensé.

L'idée du post récapitulatif des personnages présents en jeu est une très bonne idée. Ce serait une sorte de bottin des personnages joués. Cela fait partie de ton travail de gestion qui vient après l'ouverture de ton RPG, donc tu gèreras cela comme cela t'arrange. Tu as carte blanche pour ce genre de chose.



On te laisse corriger le mot qui manque après "partir", retirer les dernières parenthèses en trop. Tu peux laisser ta petite expression "Esprit ceint dans conte sain".  C'est joliment dit et ce ne sera pas gênant pour la suite.
Ensuite, quand tu l'auras fait, tu pourras passer au texte suivant.

Par contre, pour le texte prochain, quand tu apporteras une correction, nous aimerions que tu postes carrément une nouvelle copie du texte à la suite du message te demandant la correction. Comme cela, nous avons sous les yeux la première version, les demandes de correction et après, la seconde version du texte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gribouille


Mes Personnages

Date d'inscription : 31/12/2014
Messages : 80

MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Lun 23 Fév 2015 - 23:16

voilà c'est fait Smile

je n'ai que deux textes, dans l'idée, à ajouter : un récapitulatif des lieux, et éventuellement un texte inspiré du cours très intéressant que j'ai eu un semestre sur les contes de fées (et qui, je pense, pourrait inspirer, ou au moins intéresser les membres), sous forme de bonus donc.
Par contre toutes mes notes sont sur mon ordi à Paris, pour les deux textes, et je suis partie pour une semaine. Donc ce sera plutôt pour la semaine prochaine !

_________________
« Pour aller quelque part, en général, le plus simple est de partir de là où on veut aller. »
Principe Shadok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Jeu 26 Fév 2015 - 15:19

Alors nous nous disons à la semaine prochaine pour le reste de tes textes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gribouille


Mes Personnages

Date d'inscription : 31/12/2014
Messages : 80

MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Dim 8 Mar 2015 - 14:09

Les Lieux :
Liste évolutive, malléable et non exhaustive. A vos claviers !

La Forêt :
Ne vous êtes-vous jamais pris à songer, posté à l’orée d’une forêt, aux secrets inavouables que renferment ses profondeurs ? Aux créatures monstrueuses et ensorcelantes, aux sentiers sans fin menant à l’oubli, aux maisonnettes appétissantes qui se cachent ici ?
Monde de l’étrange, la Forêt est plus mouvante, plus bavarde, plus mystérieuse que la Mer elle-même.  Les buissons de ronces y cachent des clairières pittoresques où dansent les farfadets les soirs de pleine lune, les chaumières des princesses déchues réduites à s’abîmer les mains en faisant la vaisselle, les rivières des écrevisses qui parlent sans qu’on sache trop comment, et les châteaux ensorcelés des activités assez louches, passablement illégales…
Réfléchissez bien avant de vous y engager : qui sait si vous pourrez jamais en ressortir ? Mais peut-être ne le désirez-vous pas…

La Fontaine :
Au bord de son eau toujours claire attendent avec plus ou moins de bonne volonté les fées déguisées en vieilles dames, impatientes de combler de leurs dons les pauvres jeunes filles à l’âme pure passant par là… ou pas.
Attention : grenouilles en liberté.

La Grande Ville :
Venez savourer la douceur égale des routes pavées de notre belle cité ! Lors de votre journée shopping, agréablement ponctuée des coups de carillon de la Grande Horloge, vous pourrez faire, entre deux boutiques, un petit détour en douce par le Cabinet du Psy - ou le confessionnal, au choix -, prendre le goûter au Salon de thé de Mère Grand, l’apéritif à la Taverne, et vous faire détrousser dans les allées du Cimetière… Méfiez-vous, vous pourriez vous réveiller dans la fosse commune.

Le Village :
Qu’est-ce qu’on dit, qu’est-ce qu’on chuchote au Village ?
Que les gars en train de travailler aux champs se sont laissés tyranniser par un animal de la taille leur botte, que la Reine muette du pays voisin aurait tué ses enfants pendant que sa belle-mère étendait le linge (mon œil !), que la pluie ne va pas tarder parce que le chat s’est passé la patte derrière l’oreille, que les impôts vont s’alourdir avec la récession, c’est sûr, et que le potimarron c’est quand même meilleur avec de la crème fraîche.
Bref, un peu tout et n’importe quoi.

La Campagne :
Déserte, aride, poussiéreuse, la Campagne a tout pour faire rêver : la boue, les cris, les piaillements des bêtes, la bêtise des maîtres, les histoires de fesses… *
Que vous y soyez né ou seulement relégué, vous aurez du mal à ne pas vouloir la quitter au plus tôt !

* Si vous ne me croyez pas, allez donc lire ce que rapporte Pourrat.

La Plage :
Ma foi, c’est… une plage, tout ce qu’il y a de plus banal. Sauf peut-être pour les drôles de colis échoués qu’on peut y trouver, qu’ils soient à une, deux ou trois tentacules…
Promenade des rêveurs et des frustrés ; cimetière des naufragés.

La Grotte du Dragon :
Grotte désaffectée à usages multiples. Potentiel énorme mais souvent inexploité. Situation stratégique, non loin de la plage. Vue relativement dégagée. Voisinage peu incommodant. Tranquillité assurée.
Attention aux marées et aux éboulements quand même. Présence possible de chauves-souris.

La Plus Haute Tour :
Temple de la mélancolie, des cancans et de la neurasthénie, cette salle relativement isolée voit défiler beaucoup de monde. On raconte même que c’est là que vient se réfugier le Psy quand ses patients lui pèsent…

Le Palais des Glaces :
Oui, comme le jeu aux fêtes foraines, vous savez ? Un palais fait avec tout plein de miroirs, quoi. Pas avec des glaces vanille-fraise… ni avec des glaçons. Ne vous inquiétez pas, les gens font souvent l’erreur. La Reine des Neiges a très vite compris l’utilité du quiproquo d’ailleurs, et en profite allègrement pour y faire envoyer ses factures d’eau.

Le Manoir de la Mode :
Parce qu’il est grand temps de redonner un coup de jeune à tout ce petit monde…


NOTE :
Ce petit aperçu des différents lieux du forum a pour vocation d’être étoffé, voire modifié au fur et à mesure du rp. Ne le voyez donc pas comme un carcan mais plutôt comme une source d’inspiration ! Chaque nouvel arrivant peut tout à fait prétendre à provoquer la création d’un nouveau lieu. Les suggestions faites avec le Palais des Glaces ou le Manoir de la Mode ne sont donc pour l’instant que cela : des suggestions.

NOTE 2 :
Vous remarquerez que les PAF n’ont pas encore de QG. Au vu des récents évènements, il leur faut en effet un peu de temps pour s’organiser ! Et étant donné l’enthousiasme des personnages à retrouver leur liberté, ils préfèrent sans doute rester discrets pour l’instant. Chaque lieu est donc un potentiel point de rendez-vous en soi !

_________________
« Pour aller quelque part, en général, le plus simple est de partir de là où on veut aller. »
Principe Shadok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Jeu 12 Mar 2015 - 20:28

On peut constater que les lieux n'ont pas grand chose à voir avec la forêt enchantée, le pays des merveilles ou le pays imaginaire des contes que nous connaissons.

Les descriptions sont parfois trop légères, ce qui fait qu'il n'est pas forcément facile de se faire une idée de ce que ces lieux sont exactement.
Prenons l'exemple du palais des Glaces. Quel est son rôle dans l'univers de ton RPG ? Il appartient à qui ?
Ou encore, le manoir de la mode. C'est quoi exactement comme lieu ? Le nom sonne comme celui d''un grand magasin du 19ème siècle. Mais est-ce vraiment cela ?

En donnant une description aux lieux, le but est que les joueurs puissent vraiment cerner l'espace dans lequel évoluera leur personnage. Alors le manoir de la mode et le palais des glaces mériteraient d'être un peu plus expliqués.

Deux petites suggestions pour apporter un plus à ton texte :
1) pourquoi pas ajouter une carte, pour visualiser l'emplacement de chaque lieu, les uns par rapport aux autres, ce serait pas mal !  Si tu ne te sens pas capable de la créer, cela peut être fait par le Régisseur (il en a bien créé une de A à Z pour Depths ici)
2) et aussi une illustration (un peu comme un panorama) pour illustrer chaque lieu. Par exemple, pour accentuer le côté paysan de la description de la Campagne, une image bien caricaturale de la campagne serait un bon plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gribouille


Mes Personnages

Date d'inscription : 31/12/2014
Messages : 80

MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Ven 13 Mar 2015 - 20:59

Le Palais des Glaces et le Manoir de la Mode sont effectivement des cas particuliers : comme ce ne sont que des suggestions, j'ai volontairement gardé le descriptif à sa forme minimum. Comme j'ai essayé de l'expliquer dans la petite note en fin de page, ce sont simplement des exemples de lieux spécifiquement rattachés à des personnages ; ici cela ne se voit pas, mais je rattache pour l'instant le Palais à Blanche-Neige et le Manoir au Chat Botté. Sauf que comme les joueurs qui s'empareront des personnages ne voudront peut-être pas aller sur ce chemin, je leur laisse la possibilité de modifier, voire complètement transformer le lieu en question.
Dans la construction du forum par la suite, je pensais présenter présenter les choses comme ça :

La Forêt (on y perd des enfants et on y trouve des loups et des palais remplis d’ogres ou de princes enchantés, ça dépend de la chance qu’on a)
Spoiler:
 

La Fontaine (coin des rendez-vous ratés, où les fées aiment à poireauter)
Spoiler:
 
La Grande Ville (comprenant entre autres : la Tour de l’Horloge, le Salon de thé de Mère Grand, la Taverne, le Cimetière, les Ruelles, les Boutiques, l’Eglise et le Cabinet du Psy)
Spoiler:
 

Le Village (où on parle d’à peu près tout tandis qu’il ne s’y passe à peu près rien)
Spoiler:
 

La Campagne (où les filles de bonne famille se retrouvent à nourrir les poules et où les paysans se font exploiter par des chats sur deux pattes)

La Plage (où s’échouent des sirènes sans queue, des princes semi-amnésiques et des types bizarres enfermés dans des tonneaux)

La Grotte du Dragon (cherchez pas, y a plus de trésor)
Spoiler:
 

La Plus Haute Tour (repère des princesses dépressives et de leurs nourrices psychopathes)
Spoiler:
 

Le Palais des Glaces (où Blanche Neige tape allègrement sur sa Belle-mère ; fausse adresse de la Reine des Neiges qui y fait envoyer la plupart ses factures)
Spoiler:
 

Le Manoir de la Mode (où le Chat Botté a monté sa petite entreprise avec son Ogre de manager)
Spoiler:
 

(je rajoute les images déjà rassemblées, il m'en manque encore et je ne suis pas super satisfaite de toutes - celle du village irait sans doute mieux pour la campagne - mais ça fait une base)


Pour ce qui est des autres lieux, le descriptif n'est pas très détaillé... en fait, puisqu'on est dans l'idée d'un mélange global de tous les contes connus (qu'ils soient merveilleux ou très réalistes comme ceux de Pourrat), je préfère ne pas privilégier les éléments d'un conte par rapport à un autre. Je m'en tiens donc aux termes génériques (la Forêt, la Ville) pour rester dans l'idée assez commune qu'on peut avoir de ces lieux à leur simple évocation (un truc assez réaliste donc pour le moment). J'ai essayé en revanche de faire allusion aux contes dans lesquels ils sont évoqués et utilisés, pour que les joueurs aient l'idée d'aller y puiser directement leurs idées au besoin, selon leur propre conte d'origine.
Par la suite, je pense bien étoffer les descriptifs d'après la façon dont les joueurs eux-mêmes décriront et modèleront ces lieux au fur et à mesure de leurs rps.
J'aime l'idée que chaque personnage, selon son degré d'émancipation par rapport à son propre conte bien sûr, décrira le monde de ses propres yeux (Alice pourra voir des fleurs qui parlent tandis que Blanche Neige règnera sur les petits animaux et aura peur des arbres...).

De façon générale, comme on est dans l'idée d'une libération des personnages de conte, le message que j'ai envie de faire passer aux joueurs c'est : ce monde vous appartient, vous avez le pouvoir de le modeler à la guise de votre inspiration. Il faudrait peut-être l'écrire plus clairement dans la première note.


En ce qui concerne le plan, je prends, je prends (si Régisseur veut bien) ! celui de depths est impressionnant Smile (et honnêtement je serais bien incapable d'en faire un)
Pour l'instant tout se situe sur le même continent, délimité à l'ouest par la Plage près de laquelle on trouve la Grotte, un peu en hauteur, et à l'est par la Forêt qui sort de la carte (puisqu'elle n'a pas de limites). La Campagne est vers le Sud, avec le Village non loin, tandis que la Grande Ville est plus au Nord, proche de la Plage. La Fontaine est proche de la Forêt, ainsi que la Plus Haute Tour.
Il est peut-être inutile de placer le Palais et le Manoir tant que leur existence n'a pas été confirmée ?

_________________
« Pour aller quelque part, en général, le plus simple est de partir de là où on veut aller. »
Principe Shadok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Mer 18 Mar 2015 - 18:52

Pour les illustrations des lieux, tant qu'elles sont toutes sur un style graphique identique, tous tes choix nous conviendront.

Gribouille a écrit:
Le Palais des Glaces et le Manoir de la Mode sont effectivement des cas particuliers : comme ce ne sont que des suggestions, j'ai volontairement gardé le descriptif à sa forme minimum. Comme j'ai essayé de l'expliquer dans la petite note en fin de page, ce sont simplement des exemples de lieux spécifiquement rattachés à des personnages ; ici cela ne se voit pas, mais je rattache pour l'instant le Palais à Blanche-Neige et le Manoir au Chat Botté. Sauf que comme les joueurs qui s'empareront des personnages ne voudront peut-être pas aller sur ce chemin, je leur laisse la possibilité de modifier, voire complètement transformer le lieu en question.
Il ne faut pas oublier que ton RPG doit avoir des lieux de bases pour être lancé. Rien n'empêche d'en ajouter plus tard comme tu souhaites déjà de le faire (cela apporte un aspect évolutif au RPG qui est très apprécié ici). Mais il en faut quand même pour la base. Les lieux que tu présentes au lancement de ton RPG doivent être des lieux de base, des lieux bien établis, bien définis, qui puissent apporter une base (justement) de jeu aux joueurs. Donc les lieux qui figurent dans le sujet des lieux lors du lancement de ton RPG ne doivent pas être des suggestions car des suggestions, cela n'a rien de concret. Or, lors du lancement d'un RPG, on demande du concret.
Donc si pour le moment, le Palais des Glaces et le Manoir de la Mode ne sont pas des choses concrètement jouables, il est préférable de ne pas les mêler aux lieux concrets. Deux solutions s'offrent à toi :
1) tu peux te les garder au chaud pour plus tard, quand le RPG sera bien lancé et qu'il aura besoin de ces lieux.
2) tu peux créer un nouveau sujet contenant les suggestions de lieux pour les joueurs. Ces suggestions ne doivent pas être détaillées comme les lieux "concrets" afin de laisser plus de liberté dans l'élaboration du lieu par les joueurs.
Finalement, il y en a une troisième :
3) Tu peux les mettre directement en lieu concret. Mais dans ce cas, il te faut étoffer leur description.



Citation :
Pour ce qui est des autres lieux, le descriptif n'est pas très détaillé... en fait, puisqu'on est dans l'idée d'un mélange global de tous les contes connus (qu'ils soient merveilleux ou très réalistes comme ceux de Pourrat), je préfère ne pas privilégier les éléments d'un conte par rapport à un autre. Je m'en tiens donc aux termes génériques (la Forêt, la Ville) pour rester dans l'idée assez commune qu'on peut avoir de ces lieux à leur simple évocation (un truc assez réaliste donc pour le moment). J'ai essayé en revanche de faire allusion aux contes dans lesquels ils sont évoqués et utilisés, pour que les joueurs aient l'idée d'aller y puiser directement leurs idées au besoin, selon leur propre conte d'origine.
Explications claires et entendues. Cela nous va ! D'ailleurs, c'est même mieux ainsi car cela donnera une personnalité propre à ton RPG et ce ne sera pas un copier coller comme on peut le voir parfois ailleurs.

Citation :
Par la suite, je pense bien étoffer les descriptifs d'après la façon dont les joueurs eux-mêmes décriront et modèleront ces lieux au fur et à mesure de leurs rps.
J'aime l'idée que chaque personnage, selon son degré d'émancipation par rapport à son propre conte bien sûr, décrira le monde de ses propres yeux (Alice pourra voir des fleurs qui parlent tandis que Blanche Neige règnera sur les petits animaux et aura peur des arbres...).
Faire un background évolutif donc. C'est parfait !
Citation :

De façon générale, comme on est dans l'idée d'une libération des personnages de conte, le message que j'ai envie de faire passer aux joueurs c'est : ce monde vous appartient, vous avez le pouvoir de le modeler à la guise de votre inspiration. Il faudrait peut-être l'écrire plus clairement dans la première note.
Un sujet bien à part serait mieux. Un sujet dans lequel tu écris toutes les choses qui permettrait de cerner ton RPG et l'idée que tu en fais. Tu peux y lister tout ce que tu attends des joueurs. Ce que tu aimerais éviter de voir dans ton RPG. Exemple : si tu ne veux pas que ton RPG devienne une pale copie des contes, tu peux le préciser dans ce sujet). Ce sujet définira tes attentes.


Citation :
En ce qui concerne le plan, je prends, je prends (si Régisseur veut bien) ! celui de depths est impressionnant Smile (et honnêtement je serais bien incapable d'en faire un)
Pour l'instant tout se situe sur le même continent, délimité à l'ouest par la Plage près de laquelle on trouve la Grotte, un peu en hauteur, et à l'est par la Forêt qui sort de la carte (puisqu'elle n'a pas de limites). La Campagne est vers le Sud, avec le Village non loin, tandis que la Grande Ville est plus au Nord, proche de la Plage. La Fontaine est proche de la Forêt, ainsi que la Plus Haute Tour.
Il est peut-être inutile de placer le Palais et le Manoir tant que leur existence n'a pas été confirmée ?
Petit mot du Régisseur et non des Scripts Doctors :
Gardons cette idée de carte sous le coude. Tu en parleras le moment venu en privé avec moi. Ce que tu peux faire, en attendant d'en parler, c'est faire comme Faith l'a fait avant toi : tu fais un dessin vite-fait de ton continent et de l'emplacement des lieux de base. Ne cherche pas à faire du beau. Fais juste du simple et avec ce dessin basique, je te ferai la carte.
(HS : j'ai mis tes images de lieux en spoiler car le forum a doublé de largeur chez moi et je ne vois plus que la moitié des pages, c'est pas le top pour suivre la conversation  ^^).
(fin du mot du Régisseur).

Retour des Scripts Doctors :
On te laisse prendre ta décision concernant les deux lieux problématiques et après on pourra passer au texte suivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gribouille


Mes Personnages

Date d'inscription : 31/12/2014
Messages : 80

MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Dim 22 Mar 2015 - 16:59

(Régisseur : merci oui, je n'ai pas eu le réflexe de redimensionner les images en les publiant... je continue à chercher celles qui me manquent en attendant)

la solution 2 est celle qui me plaît le plus, je pense donc faire un sujet "Suggestions" qui recensera non seulement des lieux mais aussi des personnages prédéfinis, proposables par moi et les joueurs.

sinon je réfléchis encore à mon idée d'essai sur les contes de fées mais je ne suis pas encore sûre de la garder...
et je réfléchis aussi au texte sur mes attentes.

2 ou 3 textes à venir donc Smile

voici le précédent remanié :


Les Lieux :
Liste évolutive, malléable et non exhaustive. A vos claviers !

La Forêt :
Ne vous êtes-vous jamais pris à songer, posté à l’orée d’une forêt, aux secrets inavouables que renferment ses profondeurs ? Aux créatures monstrueuses et ensorcelantes, aux sentiers sans fin menant à l’oubli, aux maisonnettes appétissantes qui se cachent ici ?
Monde de l’étrange, la Forêt est plus mouvante, plus bavarde, plus mystérieuse que la Mer elle-même.  Les buissons de ronces y cachent des clairières pittoresques où dansent les farfadets les soirs de pleine lune, les chaumières des princesses déchues réduites à s’abîmer les mains en faisant la vaisselle, les rivières des écrevisses qui parlent sans qu’on sache trop comment, et les châteaux ensorcelés des activités assez louches, passablement illégales…
Réfléchissez bien avant de vous y engager : qui sait si vous pourrez jamais en ressortir ? Mais peut-être ne le désirez-vous pas…

La Fontaine :
Au bord de son eau toujours claire attendent avec plus ou moins de bonne volonté les fées déguisées en vieilles dames, impatientes de combler de leurs dons les pauvres jeunes filles à l’âme pure passant par là… ou pas.
Attention : grenouilles en liberté.

La Grande Ville :
Venez savourer la douceur égale des routes pavées de notre belle cité ! Lors de votre journée shopping, agréablement ponctuée des coups de carillon de la Grande Horloge, vous pourrez faire, entre deux boutiques, un petit détour en douce par le Cabinet du Psy - ou le confessionnal, au choix -, prendre le goûter au Salon de thé de Mère Grand, l’apéritif à la Taverne, et vous faire détrousser dans les allées du Cimetière… Méfiez-vous, vous pourriez vous réveiller dans la fosse commune.

Le Village :
Qu’est-ce qu’on dit, qu’est-ce qu’on chuchote au Village ?
Que les gars en train de travailler aux champs se sont laissés tyranniser par un animal de la taille leur botte, que la Reine muette du pays voisin aurait tué ses enfants pendant que sa belle-mère étendait le linge (mon œil !), que la pluie ne va pas tarder à tomber parce que le chat s’est passé la patte derrière l’oreille, que les impôts vont s’alourdir avec la récession, c’est sûr, et que le potimarron c’est quand même meilleur avec de la crème fraîche.
Bref, un peu tout et n’importe quoi.

La Campagne :
Déserte, aride, poussiéreuse, la Campagne a tout pour faire rêver : la boue, les cris, les piaillements des bêtes, la bêtise des maîtres, les histoires de fesses… *
Que vous y soyez né ou seulement relégué, vous aurez du mal à ne pas vouloir la quitter au plus tôt !

* Si vous ne me croyez pas, allez donc lire ce que rapporte Pourrat.

La Plage :
Ma foi, c’est… une plage, tout ce qu’il y a de plus banal. Sauf peut-être pour les drôles de colis échoués qu’on peut y trouver, qu’ils soient à une, deux ou trois tentacules…
Promenade des rêveurs et des frustrés ; cimetière des naufragés.

La Grotte du Dragon :
Grotte désaffectée à usages multiples. Potentiel énorme mais souvent inexploité. Situation stratégique, non loin de la plage. Vue relativement dégagée. Voisinage peu incommodant. Tranquillité assurée.
Attention aux marées et aux éboulements quand même. Présence possible de chauves-souris.

La Plus Haute Tour :
Temple de la mélancolie, des cancans et de la neurasthénie, cette salle relativement isolée voit défiler beaucoup de monde. On raconte même que c’est là que vient se réfugier le Psy quand ses patients lui pèsent…


NOTE :
Ce petit aperçu des différents lieux du forum a pour vocation d’être étoffé, voire modifié au fur et à mesure du rp. Ne le voyez donc pas comme un carcan mais plutôt comme une source d’inspiration ! Chaque nouvel arrivant peut tout à fait prétendre à provoquer la création d’un nouveau lieu.

NOTE 2 :
Vous remarquerez que les PAF n’ont pas encore de QG. Au vu des récents évènements, il leur faut en effet un peu de temps pour s’organiser ! Et étant donné l’enthousiasme des personnages à retrouver leur liberté, ils préfèrent sans doute rester discrets pour l’instant. Chaque lieu est donc un potentiel point de rendez-vous en soi !

_________________
« Pour aller quelque part, en général, le plus simple est de partir de là où on veut aller. »
Principe Shadok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Dim 29 Mar 2015 - 19:09

impec' ! Tu peux passer au texte suivant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Contes Détraqués
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un livre de contes
» Snobisme des contes classiques..?
» Contes et Légendes de Bretagne
» Les contes du Baragouineur : Thiekar et Tarkh, frères de sang
» Le silm sans les contes inachevés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imaginarium :: Le bureau du Régisseur :: Bureau des scénaristes-