.


Forum RPG multivers, plusieurs jeux de rôle sur 1 seul forum. Venez jouer dans des univers différents avec un seul compte sur le forum.
 

Partagez | 
 

 Les Contes Détraqués

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Gribouille


Mes Personnages

Date d'inscription : 31/12/2014
Messages : 80

MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Dim 12 Avr 2015 - 18:16

Voilà les suggestions ! J'y ai mis ce que j'avais pensé éventuellement mettre dans "les attentes", donc finalement je pense ne faire qu'un seul texte (celui-ci).


Suggestions :

Joueurs, Conteurs, Auteurs en herbe, Pourfendeurs d’histoires en folie et Chevaliers du non-respect de la tradition, vous l’aurez compris, ce monde vous appartient. Sur ses bases, qui se veulent d’une simplicité virginale (pas d’esprit mal placé je vous prie, bande de petits polissons), votre imagination est enfin libre d’accomplir les grandes envolées lyriques (ou pas) dont elle a toujours rêvé ! La seule condition étant de définir au préalable un point de décollage suffisamment clair et strict pour permettre une débandade d’autant plus spectaculaire ;)

Si cependant, alors même que l’univers des possibles s’ouvre à vous, vous vous trouvez subitement en panne d’essence, ou si au contraire votre réserve de gasoil dépasse très largement la capacité de contenance d’un seul moteur, voici une petite liste de suggestions où vous pourrez emprunter comme entreposer vos idées.


PERSONNAGES :

Le Chat Botté a ENFIN pu se débarrasser de ce pauvre mammouth hypertrophié du cerveau qui lui servait de maître geignard ! Non mais quelle délivrance !!
Après avoir joui de sa liberté nouvelle en faisant parler tout le sadisme propre aux chats pour se venger de cet abruti de « marquis de Carabbas » de pacotille, il décide donc de reprendre un peu sa vie en main.
Le Chat Botté souffre en effet d’un léger complexe de reconnaissance. Ce n’est pas faute d’avoir passé une éternité à se taper tout le boulot dans un conte qui ne lui accorde même pas de nom propre… Eh bien, un nom, il va s’en faire un ! Et ce sera dans le monde de la mode. Après tout, il est grand temps de redonner un petit coup de jeune à tout ce beau monde !
C’est ainsi que notre héros, après avoir mis au point une association plus qu’avantageuse avec son Ogre de partenaire, part à la recherche d’une fée encore disposée à lui accorder un petit don – non mais parce que les chats sont certes les plus belles créatures de l’univers, niveau taille c’est pas tout à fait l’idéal pour faire de la couture sur mannequin…

Marraine la Bonne Fée craque. Ce n’est plus possible. Essayer d’arranger les choses, tout le temps, pour tout le monde, ça va bien deux secondes ! Mais là c’est trop. Vraiment trop. Le burn-out. Qu’ils aillent tous se faire f*****, cette bande d’incapables irréfléchis ! Après tout, ils feraient bien d‘essayer de faire un peu moins de … bêtises pour commencer, au lieu de se dire qu’il y aura toujours quelqu’un pour passer derrière eux !! Eh bien non. A partir de maintenant il n’y aura plus personne. Voilà. C’est dit. Et ils auront beau venir pleurer, geindre et faire leurs grands yeux de cockers larmoyants… niet. Nada. Rien du tout. Que dalle. C’est clair. Sûr et certain. Comme de l’eau de la fontaine. Plus de dons. Plus de cadeaux. Plus de coups de pouce en douce. Même pas pour les risettes adorables de la petite dernière… ou ses grands regards interrogatifs et désarmants… ou… ou… Mais où est le chocolat ???

Robin des bois a plaqué Marianne. Comment, vous n’en avez pas entendu parler ? Mais enfin, tout le royaume ne parle que de ça !! Il paraît qu’il a pris le large avec Frère Tuck. Ou le shérif de Nottingham, la rumeur varie. En tous cas, c’est pas joli joli. A force de clamer partout les louanges de Robin des bois et ses gais compagnons, aussi…


LIEUX :

Le Palais des Glaces : où Blanche Neige tape allègrement sur sa Belle-mère ; fausse adresse de la Reine des Neiges qui y fait envoyer la plupart ses factures.

Spoiler:
 

Le Manoir de la Mode : où le Chat Botté a monté sa petite entreprise avec son Ogre de manager.

Spoiler:
 

Le Hollandais volant : c’est le nom du navire où Crochet s’est mis en tête d’ouvrir un restaurant-cabaret très baroque… A l’affiche, Clochette et ses girls.

Spoiler:
 

_________________
« Pour aller quelque part, en général, le plus simple est de partir de là où on veut aller. »
Principe Shadok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Dim 12 Avr 2015 - 19:39

Ce texte est nickel ! Rien à ajouter. Je ne vois rien à dire.

Nous allons pouvoir passer à la suite ! A savoir : la fiche PJ.
Quelles sont les infos obligatoires que doivent donner les joueurs dans leur fiche ? Ainsi que les choses facultatives qu'ils ne sont pas obligés de mentionner.

Comment devra-t-elle être construite ? Quel fiche à remplir fournis-tu aux joueurs ?

Nous attendons donc le formulaire que doivent remplir les joueurs.
(Un formulaire de ce style là : http://imaginarium-rp.forumactif.org/t32-fiche-personnage-a-remplir )
Ne te casse pas la tête avec du codage, le texte brut suffit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gribouille


Mes Personnages

Date d'inscription : 31/12/2014
Messages : 80

MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Lun 13 Avr 2015 - 19:26

Yesss !
c'est un modèle assez fourni par rapport aux autres fiches présentes sur Imaginarium, mais je trouve la première partie quand même importante...


Fiche PJ :


LETTRES DE NOBLESSE

Nom : si la circonstance s’y prête, vous pouvez ajouter ici le titre et la profession d’usage de votre personnage.

Conte d’origine : titre.

Profil : profil global de votre personnage, soit un résumé des éléments présents dans le conte et ses différentes versions. Vous pouvez aussi commencer à en donner une légère interprétation psychologique.

Pouvoirs ou particularités magiques : s'il en a.

Résumé du conte d’origine : vous pouvez en donner les grandes lignes, ou faire un simple copier-coller de la version d’origine si elle n’est pas trop longue.


PERSONNAGE LIBERE

Nom : s’il a changé.

Profession : pour vous situer plus précisément dans l’univers du RPG.

Quartiers : (facultatif) pour s’attribuer un lieu, qu’il existe déjà ou soit créé à l’occasion.

Physionomie : on remerciera les contes de fées pour la liberté presque totale qu’ils nous laissent dans ce domaine Very Happy

Caractère :

Journal : l’histoire de votre personnage à partir du moment où il a été libéré des Barrières. Elle peut se résumer simplement à la situation dans laquelle il se trouve au moment de l’Evènement, et votre personnage évoluera alors directement dans le monde du RP, ou être plus fournie d’office.
Cette section a pour vocation d’être complétée au fur et à mesure de l’évolution de votre personnage.

Suite : (facultatif) PNJ ou autres joueurs-compagnons attitrés. Elle aussi peut s’inspirer du conte d’origine, comme se remplir au fur et à mesure d’alliances non-traditionnelles créées au cours du jeu.


LE JOUEUR

Déclaration sur l’honneur : tendres Teneurs de plumes, dites-nous, quels sont les engagements que vous êtes prêts à prendre en vous lançant dans ce rpg ?
Bon, lire le règlement au préalable, évidemment, mais à part ça ? Et trouvez vos formules vous-mêmes, bande de mollassons, cette fois-ci je ne vous aiderai pas.



Like a Star @ heaven  NOTE : en ce qui concerne les PAFs

Vous avez plusieurs possibilités.

Si vous réinterprétez un personnage qui est destiné à en être membre d'office, c'est-à-dire dès son entrée en jeu, vous pouvez l'annoncer ouvertement dans votre fiche, ou vous contenter de le mentionner au Maître du Jeu par mp afin de préserver le suspense pour les autres joueurs.

Si vous créez un personnage entièrement original, destiné à être un PAF (car c'est la seule catégorie qui y a droit), autant pour le suspense, vous serez de toute façon obligés de vous déclarer.

Si vous intégrez leurs rangs au cours du rp (que vous l'ayez prévu dès la création de votre personnage ou non), et bien cela se fera naturellement ; pensez simplement à le mentionner dans votre fiche une fois que ce sera officiel.

_________________
« Pour aller quelque part, en général, le plus simple est de partir de là où on veut aller. »
Principe Shadok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Mer 15 Avr 2015 - 15:46

Nous sommes en train d'analyser ton formulaire de fiche PJ. On revient vers toi dès qu'on a fini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Jeu 16 Avr 2015 - 13:44

Nous venons de finir de nous concerter au sujet de ton formulaire pour fiche PJ et nous sommes tous les trois arrivés aux mêmes conclusions.

1) la fiche telle que tu nous la présentes est mal organisée.

2) demander un résumé du conte est superflu dans la fiche PJ. Le titre à son intérêt mais pas le résumé du conte. Cela ne fait qu'alourdir une fiche PJ qui est trop souvent lue en diagonale quand elle est longue. Et cela ajoute des informations qui n'ont pas toujours de lien direct avec le personnage. (exemple avec le conte du petit chaperon rouge. Si le personnage est Mère-Grand, quel est l’intérêt de mettre dans la fiche de Mère-Grand le résumé d'un conte où elle est plus que secondaire).
Au pire, si tu tiens vraiment à un résumé des contes, tu peux le mettre dans le background du RPG. Même si encore... cela peut être inutile pour les contes les plus connus.

3) "Profession" est un peu trop restrictif et cela a porté à confusion parmi notre groupe d'analystes.

4) il n'est pas judicieux de demander aux joueurs d'éditer leur fiche au fur et à mesure pour qu'ils ajoutent l'évolution de l'histoire du personnage. Il serait préférable de créer un journal de bord séparé de la fiche PJ, dans un autre sous-forum (comme sur Depths).

5) Quel est le but de demander une déclaration sur l'honneur ? Nous n'avons pas très bien compris ce que cela peut apporter à la fiche PJ ?

Pour finir, nous te proposons un autre modèle de fiche PJ qui reprend ce que tu attends des joueurs et qui règle les soucis que nous avons relevé. Nous y avons laissé la déclaration sur l'honneur mais nous attendons tes explications pour mieux comprendre et cerner sa réelle utilité.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gribouille


Mes Personnages

Date d'inscription : 31/12/2014
Messages : 80

MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Mar 21 Avr 2015 - 0:26

Je suis d'accord pour l'idée du journal de bord séparé de la fiche, effectivement ça fera moins fouillis.

Je tiens par contre assez à mon résumé, même s'il peut paraître rébarbatif. D'abord parce que, même si on est dans une entreprise de démolition totale, je trouve important que chacun prenne la peine, au moins pour son propre personnage, de remonter d'abord aux sources, de se remettre en tête les divers éléments du conte et de chercher les textes "originaux" (pour peu que l'expression s'applique dans un domaine de tradition orale séculaire) sans se contenter des versions Disney édulcorées.
Ensuite parce que, et encore plus en ce qui concerne les contes les plus connus, il est important de se mettre d'accord sur une version de référence. Sans parler des multiples adaptations qui ont pu voir le jour au fil du temps, on remarque en effet que les frères Grimm et Perrault, pour ne citer qu'eux, se partagent parfois les mêmes contes.
Vu qu'on s'attaque à un domaine de culture collective (drôle de formule), où les personnages ne sont pas vraiment originaux donc maîtrisés par leurs rpgistes, il pourra s'avérer problématique qu'un joueur balance tout à coup une référence sur le personnage d'un autre, alors que celui-ci ne l'avait pas retenue à la base.
Pour que ça ne rallonge pas trop la fiche, on pourrait peut-être mettre la chose sous forme de spoiler ?
L'idée du copier-coller, c'était pour essayer de rendre ça moins fastidieux, mais on peut imaginer que le joueur, s'il veut jouer Mère Grand, choisisse de ne donner que les éléments du conte portés à la connaissance de ce personnage, voire raconter tout le conte strictement mais de son point de vue.

La "déclaration sur l'honneur", par contre, c'est plutôt un délire qui m'a prise sur le moment mais n'a pas vraiment d'utilité. A vrai dire j'imaginais des déclarations du type "Je m'engage à mettre le bazar dans les contes de fées jusqu'à ce qu'effondrement s'ensuive", "Je m'engage à rendre soeur Anne folle avec des questions bidons sans fin", "Je m'engage à devenir le maître inconditionné de la Mode féérique", ou encore "Je m'engage à mettre au moins une fois le mot "anthropoïde" dans chacun de mes rps", "Je m'engage à suivre le règlement tout en cherchant sans cesse le moyen de le contourner", etc.
Bref, un petit plus pour donner autrement la parole au joueur et le motiver, d'une certaine manière (même si je ne suis pas sûre que ça marche vraiment...).

On peut remplacer "Profession" par "activité" si cela semble trop restrictif (à vrai dire je cherchais juste une dénomination assez vague, "vagabond" pouvant faire partie selon moi de la catégorie des professions).
La distinction que je fais entre "titre" et "profession" est d'ordre plutôt... formel ? administratif ?
en gros le Titre c'est l'activité/profession que le conte alloue au personnage, qu'il le veuille ou non (genre prince de...) ; la Profession c'est la place prise par le personnage dans l'univers du rp : celle qu'il garde ou adopte et va vraiment le situer parmi les lieux et les autres joueurs (par exemple Cendrillon qui se fait embaucher comme serveuse dans le salon de thé de Mère Grand à la Ville, on sait qu'on pourra la trouver là-bas) - donc on rentre un peu plus dans le concret.

Enfin, je ne sais pas si c'était très clair (visiblement non), mais le principe de cette fiche c'est qu'elle est censée s'articuler en Avant/Après, avec une part aussi de Tradition (ce que nous lèguent les textes)/Création (ce que va rajouter le joueur).
Vu que les textes d'origine sont souvent très vagues sur la personnalité et le physique des personnages (c'est un truc propre au conte en même temps), le joueur peut donc vraiment s'approprier son personnage et doit prendre le temps de lui donner une forme plus définie ; mais pour moi ça appartient plutôt à la deuxième partie (Personnage libéré).
En gros, le message aux joueurs, ce serait "LETTRES DE NOBLESSE : merci de nous indiquer et au besoin re-préciser ce que vous prenez comme base dans la tradition féérique ; PERSONNAGE LIBERE : et maintenant à vos plumes, c'est le moment de partir en vrille !"
D'où le titre de Lettres de noblesse (l'énonciation souvent rébarbative des ancêtres dont on se réclame mais qui vont nous permettre d'entrer dans la joute :P)

_________________
« Pour aller quelque part, en général, le plus simple est de partir de là où on veut aller. »
Principe Shadok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Mar 21 Avr 2015 - 11:23

Parfait ! Un espace pour le journal de bord sera donc créé.



Ce que tu nous expliques rend la déclaration bien plus claire. Car de notre côté, on avait tous cru que tu demandais au joueur montrer qu'ils s'engagent à s'investir dans le RPG, à vraiment jouer et pas juste faire une fiche et disparaître. Généralement, une déclaration sur l'honneur, c'est vu comme chercher un code dans le règlement d'un forum pour pouvoir être validé. Il ne faudrait pas que ta déclaration sur l'honneur fasse mauvais effet sur le potentiel futur joueur.
Nous te laissons le choix de laisser cette ligne ou de la retirer. Par contre, si tu la laisses, renomme la ligne et donne lui une explication plus claire (une comme celle que tu viens de nous donner).



Nous te conseillons d'éviter de trop en demander dans les fiches PJ car plus elles sont longues, plus elles sont susceptibles de décourager le joueur. D'expérience, nous pouvons te dire que : plus il y a de choses à lire et à rédiger avant de pouvoir entrer en jeu, plus les joueurs seront fuient. (mais ce qui est paradoxal... c'est que les univers bien construits sont préférés aux plus light... mais pour être construit... il faut du texte... >_> bref, c'est étrange XD)

C'est pour cela que nous voyons le résumé du conte comme quelque chose de trop contraignant.
Demander le résumé, cela fait courir le risque d'avoir des fiches PJ hyper longues. Et il est bien connu qu'un texte trop long n'est pas bien lu voire pas lu du tout. Quant au fait de le mettre en spoiler... le lecteur va dérouler le spoiler, et si le spoiler est long... le lira-t-il pour autant ?

Tu peux cependant couper la poire en deux. Trouver un juste milieu entre ce que nous t'avons proposé et ce que tu veux. Nous comprenons qu'un conte peut avoir plusieurs versions et qu'il faut les distinguer.
Dans ce cas, pourquoi ne pas "tricher" en intégrant le résumé dans l'histoire du personnage. (dans notre nouvelle proposition de fiche, tu verras comment nous trichons ^^)



Pour la question de la profession et de l'activité, tu peux mettre à la fois profession et activité. C'est tout à fait possible. Car si toi tu vois "vagabond" comme une profession, c'est pas du tout notre cas, on le voit comme un statut.
Donc mettre profession et/ou activité, cela permet de viser plus large et de toucher le plus de "façon différente de penser", donc plus de personne. C'est tout simple. Et pour faire encore plus simple, il faut mettre des exemples de profession et d'activité dans la description de la ligne à remplir. Les exemples, il n'y a rien de mieux pour rendre une fiche plus compréhensible. Après tout, ne dit-on pas qu'un dessin vaut mieux qu'un long discours ? Pour l'exemple, c'est pareil. Une description + un exemple, cela fait toujours son effet ! ^^




Concernant l'articulation de la fiche, en effet, nous n'avons pas trouvé cela très clair.
On l'a cerné qu'un peu, et ce n'était pas aussitôt. On s'y est pris à trois et plusieurs fois. Et il faut que la compréhension d'une fiche soit immédiate, sinon le lecteur passe vite à autre chose.

Dans notre première proposition de fiche, nous avons essayé de respecter ton avant/après en gardant ta structure, mais même là, après relecture de notre propre proposition, cela fait toujours un peu boiteux.
Le souci vient certainement du fait que la structure n'est pas la plus adaptée à l'effet avant/après que tu veux donner.
On voit que les doublons sont mal organisés, qui donnent une mauvaise forme au tout. On s'y perd vite. C'est d'ailleurs ce qui nous a perdu ^^

De plus, pourquoi les pouvoirs n'ont pas de doublon dans le paragraphe qui correspond au "après" ?
Après tout, un personnage peut avoir un certain pouvoir "avant" (donc dans le conte) mais ne plus l'avoir dans le RPG. Pourquoi donner la possibilité au joueur de décrire à deux endroits différent, la psychologie du personnage que les autres joueurs vont rencontrer dans le jeu. On peut commencer à décrire sa personnalité dans "profil" et on termine dans "caractère" ? C'est disparate.
Enfin, concernant le nom :
1)  que devront mettre les joueurs qui invente un nom pour un personnage qui n'existe pas dans les contes ? Il n'y a ni avant, ni après.
2) comme il y a plusieurs versions des contes, il y aura plusieurs versions de personnage. On pourra se retrouver face à deux version PJ Mère-Grand. Comment les distinguer si elles s'appellent toutes les deux Mère-Grand ? Pourquoi ne pas imposer un nom unique en titre de fiche et mettre en sous-titre le nom du personnage dont est tiré le PJ ? Cela permet d'avoir toujours le avant/après.

Tout cela montre un souci de forme.
Je ne sais pas si c'est très clair comme explication  ^^

En gros, en résumant tout ce qui vient d'être dit après la partie sur profession et activité, c'est la structure même de la fiche qui fait fouillis. Le fond est bon ! Il ne manque rien. La forme, par contre, elle l'est moins.
La forme l'est moins car tu essayes de couper ta fiche par rapport au avant/après. Ce n'est peut-être pas la meilleure structure.
Tu peux conserver le avant/après sans problème tout en proposant une structure proche de la "base" dans une fiche PJ.

Cette base revient à séparer la fiche ainsi :
- Le nom est généralement en titre de fiche. C'est la première chose qui doit être vue.
- Après le titre (= le nom), il y a une première partie avec  l'âge (tiens ! Pas d'âge pour les PJ sur ta fiche ?), le lieu de résidence ou la localisation, l'activité/profession.
- Il y en a une deuxième avec la description physique et le caractère
- Enfin, la troisième est  l'histoire du personnage, son background.

Parfois, la partie n°2 est intégrée à la première ou à la troisième.
Il existe aussi une quatrième (ou troisième si la 2 est intégrée à une autre), plus rare. Cette quatrième correspond à ta déclaration sur l'honneur ou à des choses similaires. Cette partie est un "petit plus". On peut y trouver la position du PJ par rapport au contexte (politique, environnemental, etc.) de l’univers dans lequel il arrive.

Cette façon de structurer est majoritairement utilisée sur un RPG car c'est celle qui fonctionne le mieux, qui est la mieux comprise.

Dans cette structure, il est parfaitement possible d'y retrouver le avant/après auquel tu tiens.
Voici un nouvel exemple de structure pour ta fiche, dans laquelle tu trouveras la structure basique des fiches PJ associée au avant/après.
nouvelle structure que nous te proposons:
 

Tu remarqueras que, dans la nouvelle structure que nous te proposons, la distinction entre le avant et le après est toujours présente. (il faut juste que modifier la déclaration)

L'histoire du personnage, par exemple, décrit au début, la vie du personnage avant la fin des barrières. Cela signifie donc la vie dans le conte.
Le voilà le fameux résumé caché ! Voilà notre tricherie ! ^^
Cela donne un résumé du conte reprenant uniquement les détails du conte liés au personnage (pas de superflu !). C'est ce que tu voulais dans le résumé, non ?
Là, le résumé, tu l'as de façon détournée (et sournoise ^^ on triche !). Il y est sans vraiment avoir la tête d'un résumé puisqu'il est intégré à l'histoire du personnage. Cela passera comme une lettre à la poste auprès des futurs joueurs !

Le avant/après est toujours présent sans alourdir la fiche pas trop de doublons dans les lignes à remplir.
De plus, tu vas moins perdre le joueur entre les infos propres au conte et celles propres aux RPG. Il y aura moins de risque qu'un joueur visualise, au cours d'un RP, le PJ de l'autre joueurs sous la forme du personnage du  conte, plutôt que le personnage issu de l'imagination du joueur et créé spécialement pour le RPG.. Il n'y aura pas de quiproquo.

Enfin, le nom du PJ (joué dans le jeu) est devenu le titre de la fiche. Et le nom d'origine (dans le conte) + le conte et l'auteur de sa version, constituent tous les trois le sous-titre de la fiche PJ.
En faisant ainsi, dès qu'on arrive sur la fiche, on voit à quel PJ joué on a affaire et de quel personnage (et conte) ce PJ est tiré. Encore une fois : pas de quiproquo possible dans un futur RP.

Est-ce que cela colle mieux à ce que tu imagines pour ton RPG ? Si cela ne va pas, donnes-nous une autre version de ton cru.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gribouille


Mes Personnages

Date d'inscription : 31/12/2014
Messages : 80

MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Lun 27 Avr 2015 - 14:58

j'aime bien cette façon de "tricher" Smile
au regard de ça, finalement la version "avant/après", qui se rapprochait en fait plus du "version traditionnelle (récapitulatif)/nouvelle version (départ en live)", me paraît trop laborieuse, lourde.

j'ai donc fait un nouveau modèle qui s'inspire du vôtre, quelque chose d'effectivement plus simple et qui permet de se mettre tout de suite dans l'ambiance du jeu je trouve :

NOM DU PJ
(Nom dans le conte), dans (nom du conte + lien vers résumé)
de (nom de l’auteur)


PROFIL


Âge : l'âge du personnage au moment de son entrée en jeu.

Physionomie : à quoi ressemble votre PJ ? On remerciera les contes de fées pour la liberté presque totale qu’ils nous laissent dans ce domaine Very Happy  

Caractère : C'est le profil psychologique du personnage. S'il y a un changement entre avant et après la fin des Barrières, mettez-le en avant.

Pouvoirs ou particularités magiques : pensez à distinguer ceux que votre personnage avait dans son conte d’origine (s’il en avait) de ceux qu’il a éventuellement gagnés, ou perdus, après la chute des Barrières, en précisant les circonstances de leur acquisition/perte.


SITUATION

Profession et/ou activité pratiquée : pour vous situer plus précisément dans l’univers du RPG.

Quartiers : facultatif ; pour s’attribuer un lieu, qu’il existe déjà ou soit créé à l’occasion.

Suite : facultatif ; PNJ ou autres joueurs-compagnons attitrés (assurez-vous qu'ils soient d'accord avant de les déclarer comme tels). Elle peut s’inspirer du conte d’origine, ou être faite d’alliances non-traditionnelles créées à l’occasion du jeu.

Histoire du personnage :
Elle s’écrit en trois parties :
1) d'abord, sa vie avant la chute des Barrières, dans le conte d'origine donc.
2) puis sa façon de vivre l'Evènement, ou tout simplement la situation dans laquelle il est au moment où cela se produit.
3) enfin sa vie après la chute, jusqu'à ce qu'il soit mis en jeu dans le RPG. Cette partie peut être plus ou moins longue, que vous décidiez de le faire entrer en jeu juste après l'Evènement, ou de lui faire faire auparavant un certain parcours.
La suite de l'histoire (celle qu'il vit dans le RPG) est à gérer dans le Journal de bord.


LE JOUEUR

Déclaration sur l’honneur : une dernière petite folie, pour nous éclairer un peu plus encore sur l’état d’esprit du joueur qui s’apprête à entrer dans la partie ! Vous engagerez-vous à mettre le bazar dans les contes de fées jusqu’à ce qu’effondrement s’ensuive ? à rendre folle Marraine la Bonne Fée ? à révolutionner les codes esthétiques et vestimentaires du monde féérique ? à mettre au moins une fois le mot « anthropomorphique » dans chacun de vos RP ? à... simplement vous montrer de bonne volonté ? XD


NOTE : en ce qui concerne les PAFs

Vous avez plusieurs possibilités.

Si vous réinterprétez un personnage qui est destiné à en être membre d'office, c'est-à-dire dès son entrée en jeu, vous pouvez soit l'annoncer ouvertement dans votre fiche, soit le mentionner au Maître du Jeu par mp afin de préserver le suspense pour les autres joueurs.

Si vous créez un personnage entièrement original, destiné à être un PAF (car c'est la seule catégorie qui y ait droit), autant pour le suspense, vous serez de toute façon obligés de vous déclarer.

Si vous intégrez leurs rangs au cours du rp (que vous l'ayez prévu dès la création de votre personnage ou non), et bien cela se fera naturellement ; pensez simplement à le mentionner dans votre journal une fois que ce sera officiel.


(j'ai remis ma petite note à la fin, vu qu'elle fait partie du même post)
donc finalement "Lettres de noblesse" serait simplement le nom du post.

_________________
« Pour aller quelque part, en général, le plus simple est de partir de là où on veut aller. »
Principe Shadok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Lun 27 Avr 2015 - 16:10

Tip top ! Même l'ajout de la suite (des compagnons) dans la fiche ne dérange pas tant que cela puisque la fiche en elle-même est bien plus light.

Envoie-nous ton prochain texte ^^ On est prêt pour la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gribouille


Mes Personnages

Date d'inscription : 31/12/2014
Messages : 80

MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Lun 18 Mai 2015 - 16:19

Argh je prends du retard !
je n'arrive pas à trouver le temps de me replonger sans mes notes de cours pour écrire mon petit texte sur les contes de fées...
j'espère boucler ça cette semaine, sinon au pire on fera sans.

_________________
« Pour aller quelque part, en général, le plus simple est de partir de là où on veut aller. »
Principe Shadok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Lun 25 Mai 2015 - 19:34

Si ce texte n'est pas important pour la compréhension du RPG et pour imaginer son personnage au coeur de l'univers, c'est pas trop grave, on pourra l'ajouter plus tard.
C'est quoi le sujet du texte en question ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gribouille


Mes Personnages

Date d'inscription : 31/12/2014
Messages : 80

MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Mar 26 Mai 2015 - 19:16

ce que c'est qu'un conte de fées en soi (c'est-à-dire un peu plus que ce qu'on en voit au cinéma aujourd'hui)
je voulais ressortir les passages intéressants de mes cours de fac mais je ne pense pas avoir le temps avant les vacances d'été, donc j'y renonce pour l'instant.
Il n'est pas forcément essentiel et il pourra effectivement être rajouté par la suite.

du coup je n'ai plus de texte à soumettre !

_________________
« Pour aller quelque part, en général, le plus simple est de partir de là où on veut aller. »
Principe Shadok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   Mar 26 Mai 2015 - 20:00

Dans ce cas, le RPG est considéré comme totalement validé ! Tu passes donc à la suite. Cela se fera en privé avec le Régisseur qui te contactera dès qu'il sera prêt et aura aménagé l'espace privé de gestion des Contes Défaits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les Contes Détraqués   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Contes Détraqués
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Un livre de contes
» Snobisme des contes classiques..?
» Contes et Légendes de Bretagne
» Les contes du Baragouineur : Thiekar et Tarkh, frères de sang
» Le silm sans les contes inachevés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imaginarium :: Le bureau du Régisseur :: Bureau des scénaristes-