.


Forum RPG multivers, plusieurs jeux de rôle sur 1 seul forum. Venez jouer dans des univers différents avec un seul compte sur le forum.
 

Partagez | 
 

 [RP Flash n°3] Event - Les addicts anonymes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Régisseur
Admin

Les liens utiles
Le "contexte" d'Imaginarium
La visite guidée du forum.
Date d'inscription : 20/08/2014
Messages : 515

MessageSujet: Re: [RP Flash n°3] Event - Les addicts anonymes   Dim 22 Fév 2015 - 8:25

Chapitre 1
Révéler son addiction


Vous avez une dépendance et elle vous empêche de vivre normalement. Aucun traitement ou suivi psychologique n'a réussi à vous soigner. Seule solution : trouver le soutien et l'écoute d'autres addict. Une idée vous vient à l'esprit : "Et si je m'inscrivais dans un cercle d'addict anonyme" ? Deux/trois recherches sur le net et Bingo ! Vous trouvez l'adresse d'une association aidant les addicts à sortir de leur dépendance. Cette adresse vous mène à un immeuble un peu vieillot. Sur la porte de la l'immeuble, il est écrit : "défense d'entrée, dératisation en cours". Vous entrez quand même. Dans le hall, se trouve une dame en tailleur noir brillant, et répondant au nom de Adalind Krau. Il semblerait que... ce soit elle... qui guide les addicts vers la voie de la guérison.

Adalind Krau, coach professionnelle, travaillant pour You&Me (société de coaching personnalisé), spécialisée dans le coaching en entreprise et en lieu public.:
 
Adalind Krau, c'est moi. Et je serai votre guide vers la libération. Vers votre libération. Rejoignez-nous, et vous serez débarrassé en douceur de votre petite dépendance. Il ne faut pas avoir honte de son addiction. C'est elle qui devrait avoir honte de s'accrocher à vous, de vous tenter et de vous rappeler continuellement son existence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: [RP Flash n°3] Event - Les addicts anonymes   Dim 22 Fév 2015 - 8:26

L'homme, plutôt bien fait, bien mis, bien coiffé, bien sous tous rapports mais visiblement mal à l'aise, se leva sur un signe de la belle Adalind Krau, et, tournant un charmant bonnet de marque entre ses doigts nerveux, commença :
-Je m'appelle Amaury . Vous pouvez m'appeler Momo mais pas Riri ; et je souffre d'une addiction qui me fait chercher de l'aide. Je suis sujet à des conduites répétitives dans plusieurs domaines, mais la plupart sont sans réelles conséquences, comme ma passion pour le pâté en croûte ou le jeu de Spider Solitaire sur Internet. Je gère assez bien. Mais mon autre addiction est beaucoup plus gênante. Je suis collectionneur passionné d'objets pour lesquels on n'éprouve habituellement qu'une attirance occasionnelle et superficielle.

Mon addiction, ma collectionnite, a ceci de particulier qu'elle varie d'objectif environ tous les quatre ans. J'ai 36 ans et si je passe sur les habituelles et brèves collections de petites voitures, de maquettes, de pin's, de vinyles, de bonnets et de photos de femmes blondes vêtues de brésiliens noirs, passions qui m'ont conduit de l'enfance à l'âge adulte, j'ai été depuis successivement obsédé par le désir intense d'acquérir d'abord des parapluies tompouce, puis par la recherche fébrile de gants en matières rares, suivie d'une plus banale mais folle passion pour les étiquettes de camembert, laquelle céda devant l'attrait des ballons gonflables modèle anniversaire, gonflés à l'hélium, taille standard et couleurs assorties, sans inscriptions ni dessins, mais rayures et points acceptés.

Amaury s'arrêta, comme fasciné à l'évocation de ces objets. Le silence après l'aveu était fréquent. Tout le monde hocha la tête en souriant benoîtement pour l'encourager à poursuivre. Ce qu'il fit :
-Comme vous le voyez, mes collections sont financièrement acceptables, bien que la paire de gants en peau d'autruche doublée vison sauvage, ornée de perles aux poignets avec chaînette d'or, ait quasiment vidé mes économies. Mes ballons coûtent peu , une bouteille d'hélium pour une quarantaine de ballons vaut 49€50, c'est abordable. Je gonfle rarement plus de quarante ballons par semaine, sauf quand je suis contrarié. Mais ma petite amie vient de me quitter, elle a crevé tous mes ballons, je suis désespéré et comme elle m'a dit que j'étais un malade et que je devrais me faire soigner, me voilà.. Les ballons, j'en ai regonflé, mais Mélusine me manque. Elle s'appelle Mélusine.
Amaury rougit et baissa piteusement le nez.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MessageSujet: Re: [RP Flash n°3] Event - Les addicts anonymes   Dim 22 Fév 2015 - 8:27

C'était une grande salle aux murs blancs crème. Il y avait des tables contre les murs sur lesquelles étaient disposés des petits gâteaux et des thermos de thé et de café pour la fin de la séance. Les participants les avaient-ils amenés eux-mêmes? Flower n'aurait su le dire... Elle n'osait parler à personne et s'asseya en même temps que tous les autres sur les chaises disposées en un cercle de façon à ce que chacun pu voir tout le monde.
Un premier participant se leva et se présenta. Amaury... c'est un joli non Amaury. Pourquoi veut-il qu'on l'appelle Momo? C'est moche Momo... C'est quoi son problème? La collectionite aiguë. Il collectionne tout et n'importe quoi apparemment! Enfin, surtout n'importe quoi. L'évocation de la paire de gant en autruche doublés vison manque de la faire rire aux éclats mais non, il ne faut pas, ce n'est pas le lieux pour ça.Et puis cette histoire ballon... Sa maison doit ressembler à une salle de bal de village. Ca la fait rêver à es petits bals populaires qui ont lieu le soir du 14 juillet... Mais il se tait. C'est finit et quelqu'un doit continuer. Bon, quand faut y aller...


Bonjour, je m'appelle Flower... Je n'ai pas particulièrement honte de ce qui m'amène ici parce que je trouve ça mignon mais je crois que si je ne décroche pas très vite, je vais avoir bientôt de sérieux problèmes financiers et dentaires. Mon carburant, mon péché mignon, ma motivation dans la vie ce sont les fraises tagada. Oui, à dire comme ça, ça a l'air con, pardon, bête. Mais cela fait maintenant 2 ans que je ne décroche plus de mes 4 paquets hebdomadaires. Ca a commencé à une soirée d'anniversaire. J'étais arrivée en retard et il y avait eu razzia sur la bouffe... Il ne restait plus qu'un saladier de fraises et comme j'avais la dalle... J'ai plus jamais réussit à m'en sortir de ce saladier. Le matin, je me bouffe 4 ou 5 fraises dès le petit déjeuner, puis dans la matinée pendant que je travaille,au dessert à midi, au goûter et bien sûr le soir et plus tard devant le film. Curieusement, je ne grossis pas. Par contre... mon dentiste est devenu mon meilleur ami malgré un sérieux investissement dans le dentifrice et les bains de bouche. Résultat mon banquier me fait la tronche et entre eux deux, mon cœur balance. Alors, je ne choisis pas et je plonge au milieux de ces petits bonbons rouges sucrés... personne n'en aurait amenés par hasard?

Elle sourit bêtement à l'assemblée et se rassit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MessageSujet: Re: [RP Flash n°3] Event - Les addicts anonymes   Dim 22 Fév 2015 - 8:27

Paul -oui Paul- était entré en suivant la ravissante jeune femme qui l'avait accueillit. Il s'était retenu de lui faire un compliment d'ailleurs sur sa beauté et son sex... hum, saillant tailleur noir. Oui, Paul était célibataire, et ce depuis un long, très long moment, alors autant dire que presque n'importe quelle membre de la gente féminine lui faisait de l'effet. Mais il savait se tenir, surtout pour éviter de transpirer dans sa chemise à carreaux boutonner jusqu'au col et rentrée dans son pantalon en velours. Puis Paul s'était assis, bien sagement, les jambes serrées l'une contre l'autre et les mains posées sur les cuisses. Il avait tout de même très vite repéré le buffet gratuit contre le mur du fond et surtout les bouilloires. La séance avait débutée.

"Bonjour Amaury !, avait-il lancé haut et fort à la fin de la première prise de parole. Ah non ? Vous ne faites pas ça ici ?"

Puis une seconde personne avait enchaîné. Mais Paul l'écoutait d'une oreille. Non pas qu'il était vite distrait, mais les regards en direction du buffet se faisaient de plus en plus insistants. L'homme, plus que trentenaire d'ailleurs, tremblait presque, se tordant les mains au-dessus de ses cuisses.

Un silence passa. Ce devait être son tour.

"Bonjour, commença t-il en se levant bien droit, je m'appelle Paul, j'ai trente-sept ans et toutes mes dents et je suis ici parce que, apparemment, il se pourrait que, selon certains, je boive trop de café."

Petit regard vers le buffet avant de reprendre :

"C'est mon psychiatre qui m'a conseillé ce groupe. Mais je suis pas accro !, clama t-il tout en se déplaçant vers les tables contre le mur avant de prendre un verre en plastique et de se le remplir de café brûlant. Je n'en suis qu'à ma huitième tasse aujourd'hui !"

Paul alla se rassoir, croisa les jambes et sirota doucement son café, levant les yeux au-dessus de son gobelet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Régisseur
Admin

Les liens utiles
Le "contexte" d'Imaginarium
La visite guidée du forum.
Date d'inscription : 20/08/2014
Messages : 515

MessageSujet: Re: [RP Flash n°3] Event - Les addicts anonymes   Dim 22 Fév 2015 - 8:27

Adalind était assise au milieu de ses nouveaux protégés. Elle les avait salué un à un à leur arrivé. Accueilli dans le hall. Maintenant, elle les écoutait. Prenant des notes. Souriant naturellement à chacune de leur parole. Elle était à l'écoute de ces gens dépendant d'une chose toute aussi étrange les unes que les autres. Elle retenait parfois un rire. Surtout quand elle vit le malaise de ce pauvre Paul. A en croire par sa dégaine, il ne manquait pas seulement d'aide avec le café, mais aussi de conseil en matière de vêtement. Adalind avait l'impression de voir un papi.

- Bienvenue Amaury, bienvenue Flower. Merci de votre présence et de notre honnêteté. Amaury, nous allons tous vous aider à retrouver votre Mélusine en vous débarrassant de ce qui la dérange chez vous. Flower, vous avez conscience de votre dépendance, mais il faut maintenant faire la deuxième étape : accepter le fait de se détacher de ces sucreries. Nous n'avons pas de fraise tagada ici. A la place, vous avez des bâtonnets de légumes crus sur la table. Ainsi que de l'eau et des jus de fruits.

Adalind avait tilté sur ce prénom étrange. Flower... comme le parfum de Kenzo ?

- Bienvenue à vous aussi Paul. Il ne faut pas avoir honte de votre dépendance. Ici, vous pouvez parler librement. Dire que vous n'êtes pas accro alors que votre psychiatre vous envoie.. Tutututtttt. Soyez honnête avec vous-même. Reconnaitre sa dépendance, c'est la première étape avant la guérison.

Adalind, qui était assise sur la chaise à droite de Paul, tapota amicalement l'épaule de son voisin bizarrement vêtu.

- Courage Paul. Quelqu'un d'autre veut prendre la parole avant notre premier exercice ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: [RP Flash n°3] Event - Les addicts anonymes   Dim 22 Fév 2015 - 8:28

Sophia était entrée en catimini dans la pièce. Elle s'était installée juste à côté de Flower mais un peu en retrait. La beauté de l'autre blonde lui permettrait de passer plus ou moins inaperçu. La jeune femme avait écouté les premiers à parler. Entre la folie du Amaury, l'addiction de la blonde et le déni du dernier, elle se demandait si elle ne devrait pas plutôt payer un psy une somme astronomique pour régler son soucis. C'est bien sur à ce moment là que la cheffe de groupe braqua son regard sur elle en prononçant ses derniers mots.

- Euh ben euuuuuuuuuh. Moi je suis Sophia. Sosso pour les intimes.

Sophia regarde ostensiblement ses doigts. Adalind lui laisse le temps de reprendre.

- Ben voilà, moi mon problème c'est que je suis accro aux jeux de rôles. Du coup je vis un peu dans une autre réalité et puis, j'ai pas d'amis normaux juste des geeks crados qui sont en train de devenir albinos tellement ils voient plus la lumière du jour.

Un regard terrifié passe sur son visage.

- Je veux pas finir albinos. Mais persoooone ne comprend quand je parle de fumble, de CA et de counterspell. Même les blagues sur la fin du monde style: "Y-a une tarasque qui va tous nous bouffer" ça fait rire que moi.

Sophia se met à pleurer.

- Je veux être normale.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MessageSujet: Re: [RP Flash n°3] Event - Les addicts anonymes   Dim 22 Fév 2015 - 20:42

Amaury fut très ému à chaque aveu. Il chercha dans sa poche, en tira un petit sachet de Fizzpik, mais n'osa pas les présenter à la jolie fervente des fraises Tagada. L'addiction ne supporte pas les substituts, les à-peu-près et il avait vivement réagi quand Mélusine lui avait dit que, s'il aimait tant que cela les ballons, il aurait dû s'inscrire à un club de montgolfières plutôt que d'envahir l'appartement avec ses baudruches. Le mot baudruche l'avait blessé.
« Vous ne faites pas ça ici ? »
Il ne comprit pas bien la question que Paul lui posait. Qu'est-ce qu'il ne faisait pas ici ? gonfler des ballons ? Bien sûr que non, il n'était pas fou, n'avait jamais consulté un psy. Quelques amis étaient seuls au courant et le trouvaient juste un peu original. Sauf Mélusine.
L'air faussement tranquille de Paul lui parut cacher une personnalité affirmée, sa manière de s'habiller le faisait ressembler à John Wayne ou à un bûcheron canadien protecteur des grizzlys. Après tout, Balzac buvait aussi des litres de café, jour et nuit, et avec sa dégaine, Paul était peut-être lui aussi un écrivain,tendance régionaliste et écolo. En tout cas, il en avait de l'aplomb d'aller satisfaire son désir de café sans même demander la permission ! Impressionné d'avoir peut-être près de lui un homme de lettres ou un leader d'un groupe anti OGM, Amaury n'osa pas l'assurer que huit tasses de café par demi -journée, ce n'était pas si grave que ça.
Il écouta avec attention Adalind Krau, apprécia son discours sans concession, tout autant que la manière dont sa tenue de vinyle, artistiquement travaillée, mettait en valeur l'harmonie de ses formes. Elle portait une ceinture comme il n'en avait jamais vue, sauf dans les publicités pour parfums. Il trouva cette ceinture extrêmement attirante, voire osée, sans qu'il sache exactement pourquoi. Puis Adalind demanda si quelqu'un voulait parler; oui, il voulait préciser qu'il n'était pas fou. Il se rendait parfaitement compte que sa présentation faisait de lui un monomaniaque, excentrique , lunaire, déjanté. Alors qu'il était parfaitement intégré, qu'il vivait normalement et qu'il n'avait même pas un ballon sur lui.
L'entrée discrète d'une autre participante ne retint pas son attention jusqu'au moment où elle parla, la voix un peu brouillée par l'émotion. Quand elle se mit à pleurer, il ressentit immédiatement une grande sympathie pour la rôliste, car lui-même passait souvent ses soirées à jouer aux Elder Scrolls. Mais il n'était pas addict , ne jouant en moyenne que deux à trois heures de suite, après avoir gonflé quelques ballons. Il se pencha vers elle en souriant gentiment et lui dit :
-Moi, je vous comprends tout à fait. Pour le fumble, ne jouant pas à des jeux avec lancer de dés, je n'ai pas d'expérience, mais en ce qui concerne les counterspells, je suis magicien niveau 96 dans Oblivion. Alors, je trouve très normal de plaisanter sur la fin du monde en invoquant une tarasque. Et vous n'avez rien d'un albinos ; d'ailleurs Geralt, le héros du jeu The Witcher, en est un et il est extrêmement séduisant. Non, non, vous êtes très normale.


Il était tout à fait sincère. Ils étaient tous normaux. En fait, une addiction, c'est seulement une propension à l'exagération. On peut arrêter quand on veut. Il suffit de trouver le frein. Adalind semblait savoir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MessageSujet: Re: [RP Flash n°3] Event - Les addicts anonymes   Dim 22 Fév 2015 - 20:42

"Oh mais je n'ai... je n'ai pas honte", avait répondu Paul en frissonnant sous la main amicale d'Adalind.

C'était vrai en plus, Paul n'avait pas honte. Et n'était pas non plus dans le déni. Il savait qu'il buvait beaucoup de café, plus que la plupart des gens, plus que la moyenne nationale selon les récents sondages d'ailleurs, mais pas trop. On a jamais trop de ce qu'on aime de toute manière. Puis ça ne risquait pas de le tuer : c'était du café, pas de la mort aux rat. Quant à son psychiatre, il l'avait envoyé ici plus pour se débarrasser gentiment de lui plutôt que de devoir racheter des dosettes de café hors de prix toutes les semaines.

Mais Paul n'en dit pas plus. Silencieusement, il écouta les autres participants en lançant alternativement des regards à Adalind, le thermos sur la table, les chevilles d'Adalind, Flower, le thermos, Amaury, le thermos, Adalind, Sophia et enfin le thermos. Finalement et sans demander -mais après tout Paul était du genre plutôt à l'aise-, le trentenaire se releva pour aller se resservir un gobelet de café qu'il avala d'un trait sec (enfin humide vu que le café est un liquide), et remplir de nouveau son gobelet.

Allant pour retourner à sa place, Paul fit volte-face à quelques pas de la table du buffet et se saisit de la thermos. Gobelet dans une main, réserve du précieux liquide dans l'autre, il retourna enfin s'asseoir en frôlant Adalind au passage, un petit sourire au coin des lèvres.

"Quelqu'un en veux ?", proposa t-il à l'assemblée en lançant un regard qui disait de loin "si tu réponds oui, tu vas tâter de mon pied dans ton derrière", avant de finir le thermos.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Régisseur
Admin

Les liens utiles
Le "contexte" d'Imaginarium
La visite guidée du forum.
Date d'inscription : 20/08/2014
Messages : 515

MessageSujet: Re: [RP Flash n°3] Event - Les addicts anonymes   Dim 22 Fév 2015 - 20:42

Chapitre 2
Crier sa volonté de libération

Les addicts s'étaient présentés. Adalind se leva et les choses sérieuses purent commencer. L'étape deux était simple : accepter de se détacher de sa dépendance et le crier, haut et fort.
Elle s'avança vers Amaury, le prit par les mains et l'incita à se lever.


- Levez-vous Amaury. Se tenir droit et affronter votre dépendance. Nous allons crier un souhait : celui d’être libéré de votre passager noir qu'est l'addiction.

Adalind fit de même avec Flower.

- Levez-vous Flower. Vous allez crier avec nous. Vous crierez votre souhait de sortir de votre dépendance.

Elle se tourna vers Sophia.

- Vous aussi Sophia. On se lève, et on se libère.

Puis, quand elle arriva face à Paul, elle tendit ses mains vers lui et attendit qu'il les prenne.

- Il va vous falloir choisir. Le thermos de café ou la voie de la libération. Prenez mes mains et levez-vous Paul. Je vous aiderai à ne plus dépendre du café. Si votre médecin vous envoie, c'est qu'il a une bonne raison, liée à votre santé. Pensez à votre santé. Pensez à tous ce que vous pourrez faire sans avoir la sensation de manque de caféine. Levez-vous Paul. Vous allez crier votre volonté de libération avec nous.


Adalind se tourna une dernière fois vers les autres addicts et ajouta :

- Personne ne vous jugera. Criez à plein poumon. Vous pouvez même taper des pieds, trépigner, vous rouler par terre. Je veux juste que vous extériorisez votre malêtre. Tout le monde vous soutiendra et vous aidera. Ce qui se passe ici, reste ici ! Ce qui se dit entre nous, reste pour nous.

Elle serra les poings et les leva au ciel en s'écriant :

- Criez votre malheur ! Criez votre souhait le plus chère ! Criez votre volonté d'être libéré de votre passager noir ! Criez votre envie de liberté ! Criez sans retenue !


Volte-face vers Paul.

- Alors Paul ? Thermos ou liberté ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: [RP Flash n°3] Event - Les addicts anonymes   Dim 22 Fév 2015 - 20:43

Paul se leva en tremblotant presque lorsqu'Adalind lui tendit ses mains. Comment refuser sa demande à une si belle femme ? Après avoir posé le thermos sur la chaise, Paul prit donc les mains de la conseillère dans les siennes -ou plutôt mit ses paluches dans celles de la femme-, en souriant niaisement. Mais quand elle lui demanda s'il préférait le café ou la guérison, Paul ne sut que répondre et reprit ses mains en tirant la grimace.

Certes, il aimait le café. Sûrement en buvait-il trop. Mais les autres, ces dépendants qu'il avait autour de lui, et même la belle Adalind ne savaient pas ce que le liquide sombre lui procurait comme sensations, comme plaisir, comme... Paul allait leur faire voir

Se retournant, il prit le thermos posé sur la chaise avant de le secouer face au reste du groupe pour bien leur montrer qu'il était vide. Sans doute la conseillère allait-elle être contente de ce geste, mais Paul alla alors chercher le thermos d'eau chaude, prévu pour le thé, posé sur la table. Revenant à sa place en en remplissant son gobelet ainsi que les trois autres récipients en plastique qu'il venait d'apporter en même temps, Paul tira fièrement de ses poches de pantalon des dosettes souples de café. D'un geste leste, quasi théâtral, il les plongea dans les piscines d'eau bouillante, les faisant s'infuser d'une manière bien peu conventionnelle que tout amateur de café traiterait d'hérésie. Mais Paul s'en fichait et, quelques minutes plus tard, il avala d'un trait, et sous les yeux ébahis, les trois nouveaux gobelets.

Total du jour : 15. Il approchait du seuil. Bientôt, oui très bientôt, les autres verraient.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MessageSujet: Re: [RP Flash n°3] Event - Les addicts anonymes   Dim 22 Fév 2015 - 20:44

C'était terrible ! Adalind venait de lui saisir les mains .. alors qu'ils venaient à peine d'être présentés! Et elle lui disait de crier ! Amaury se sentait paralysé d'avance. Il ne pouvait crier en public, lui qui ne criait jamais, et il ne pouvait concevoir que ses jolis ballons arc-en-ciel soient assimilés à «un passager noir», un mal épouvantable, alors que ce n'était qu'un passe-temps inoffensif qui lui donnait bien des satisfactions. Le passager noir, c'était bien pour Paul et son café.. En fait, il se rendit compte qu'il était venu, non en opposition à sa ballonnite, mais parce que Mélusine lui avait donné l'adresse des Addicts Anonymes , qu'il voulait adoucir Mélusine en lui montrant sa bonne volonté et qu'il espérait au fond apprendre comment concilier Mélusine et les ballons.
Il était très malheureux sans Mélusine.Il serait très malheureux sans ses ballons. Mais Mélusine était unique et non renouvelable comme les ballons. Il fallait faire un effort et obéir à Adalind.
La dame à la ceinture motivante dégageait une énergie qui lui rappelait son professeur de chimie de seconde année, scandant avec autorité : «Il n'y a pas que des éléments organiques dans les composés organiques !» comme elle aurait pu asséner : «Il n'y a pas que les ballons dans la vie!». Mais à l'époque, il collectionnait les parapluies.
Il parvint à extraire de sa gorge nouée un filet de voix et cria à voix basse ( performance que tous les inhibés savent être parfaitement possible):
-Je ne veux plus aimer mes ballons !
Mais Adalind était passée à Flower * c'est joli Flower, mais moins que Mélusine * puis aux autres. Et cela ne s'arrangeait pas. On devait trépigner, et même se rouler par terre ! Ça, non, il ne pourrait jamais ! Il leva un pied hésitant. Il pourrait peut-être trépigner un peu ? Pour Mélusine...
Mais à ce moment, Paul, qui s'était levé, en apparence docile et concentré, se mit délibérément à se concocter trois cafés qu'il avala à la chaîne dans le silence médusé de l'assistance.
Amaury était dans tous ses états . Qu'allait dire Adalind dont l'autorité était ainsi bafouée ? Allait-elle chasser Paul, suspendre la séance, se mettre à hurler des propos violents, les autres allaient-ils se partager en clans rivaux et ce serait le chahut général et lui ne saurait où se mettre.
Et dire que chez lui, ses ballons attendaient sagement, bien rangés, par couleurs selon les pièces - les bleus dans la salle de bains formaient un camaïeu particulièrement réussi-..., frémissant à peine sur leurs fils en nylon transparent, si beaux, si calmes, sans rien dire et sans engloutir des cafés quand c'était interdit par la maîtresse. Enfin, par Adalind.
S'il le fallait, il défendrait Adalind !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Régisseur
Admin

Les liens utiles
Le "contexte" d'Imaginarium
La visite guidée du forum.
Date d'inscription : 20/08/2014
Messages : 515

MessageSujet: Re: [RP Flash n°3] Event - Les addicts anonymes   Dim 22 Fév 2015 - 20:44

Adalind félicita ouvertement Amaury pour les efforts qu'il faisait.

- Vous êtes quelqu'un de fort et courageux Amaury. Vous êtes, pour nous tous, un exemple de courage. Oser se lancer le premier. C'est très encourageant ! Je suis fière de vous. Continuez, lâchez-vous. Libérez-vous.

Elle se tourna vers Paul et ajouta :

- Voyez Paul. Amaury semble bien plus libre qu'il y a 5 minutes. Avec ces trois gobelets, vous venez de faire trois pas en arrière. Il y a trois pas de plus entre vous et la liberté. Loin d'une chance de renaissance. De la libération. Loin d'une vie nouvelle pour vous. Une vie sans être dépendant à la caféine.

Il fallait faire réagir ce pauvre homme. Il n'était pas là par hasard. Si son psychiatre l'avait envoyé à la talentueuse Adalind, c'était qu'une raison valable était là, caché sous la chemise et le pantalon de grand-père. Adalind dévisagea ouvertement Paul. De haut en bas, elle passa son regard tel un scanner. Un regard critique. Elle avait une petite idée sur la raison.

- Êtes-vous heureux Paul ? Avez-vous confiance en vous ? Rien ne manque dans votre vie ? Réfléchissez bien et trouvez par vous-même ce qui vous manque. Réfléchissez et dites-moi ce que votre dépendance vous fait louper. De quoi votre dépendance à la caféine vous prive-t-elle ? Qu'est-ce que la caféine ne peut pas vous apporter ? Qu'est-ce qui est bien plus important que la caféine ?


Elle laissa Paul réfléchir et demanda à Sophia et Flower :

- Sophia... Flower... est-ce que vous voulez suivre Amaury sur la voie de la libération ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: [RP Flash n°3] Event - Les addicts anonymes   Dim 22 Fév 2015 - 20:45

Paul, qui s'était rassis sur sa chaise tel un écolier écoutant attentivement la maitresse, commençait à trembler. Le café agissait vite chez lui et il en avait déjà ingurgité pas mal. C'est d'une oreille bourdonnante qu'il entendit les paroles d'Adalind et la libération d'Amaury. Mais ses pensées étaient ailleurs : les yeux sur le tailleurs et les jambes de la belle conseillère, Paul sentait que ça venait, qu'il était sur le point de tout donner. Par rapport à la quantité de café bu, entendons-nous sans malentendu ! Mais il lui manquait quelque chose, une seizième tasse, une ultime tasse. D'autant que seize était un chiffre lourd de sens pour Paul puisque c'était à seize ans exactement qu'il avait eu sa première fois. Sa première fois avec le café espèce de petits pervers ! D'accord, sa première fois aussi tout court, mais là n'est pas le sujet.

Les thermos étaient vides et il n'y avait pas de cafetière en vue. Paul tremblait de plus en plus sur son séant, parcourut de frissons, d'excitation et de tics nerveux au niveau des yeux. Il lui fallait la dose finale, et vite. Mais Paul était plein de ressources ! Et, à l'instar des dosettes souples sorties de ses poches, Paul tira une petite fiole de sa manche. Petite fiole de café, cela va de soit. C'était là sa dose de réserve, du café froid et très fort qu'il gardait en cas d'extrême urgence. Comme maintenant. Paul ouvrit le petit flacon et le bu d'un trait.

A ses oreilles, les questions d'Adalind résonnaient encore : était-il heureux ? Évidemment ! Avait-il confiance en lui ? Bien sûr ! Lui manquait-il quelque chose dans la vie ? Hum, Paul se considérait comme plutôt bien loti et, à part l'absence de montre Mickey dont il ne se plaignait pas, rien ne lui manquait réellement. Qu'est-ce qui était plus important que le café ? Eh bien...

Ça y était, l'ultime dose avait fait effet : Paul se leva d'un bond, droit comme un "i" (ou comme s'il avait un balai dans le... ahem), en proie à de très forts tremblements et ses yeux sautant de plus en plus. D'un coup, il déchira sa chemise à carreaux impeccablement repassée et rentrée dans son pantalon.

"RRRRRRRRRRRRRAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHH !"
, cria t-il pour accompagner son geste.

Les lambeaux de la chemise laissèrent place à un maillot rouge flamboyant sur lequel un éclair jaune était dessiné. Paul tira rapidement de sa poche un masque aussi rouge que son maillot et se le colla sur les yeux, laissant dépasser les deux petites "oreilles" en forme d'éclairs elles aussi. Puis il délaissa son pantalon pour se retrouver en collants écarlates.

"JE SUIS.... FLASH !
, s’époumona t-il avant de se mettre à courir tout autour de la salle et du cercle de chaises à une vitesse qu était bien loin de frôler celle du recors du monde mais qui valait son pesant de ca.. de café. VOUS VOULEZ DES FRAISES ? DES BALLONS ? DES CARTES MAGIQUES ? J'Y COURS !!!!"

Et, avant qu'Adalind ou quiconque d'autre n'ai pu réagir, dans une vitesse incroyablement... normale en fait, Paul se précipita vers la fenêtre fermée à travers laquelle il sauta, l'explosant en morceaux.

"FLASSSSHHHHHHHHHH ! SAVIOR OF THE UNIVERSE ! I SAVE EVERYONE OF US !", pouvaient entendre chanter à tue-tête les autres participants de la réunion depuis la fenêtre du... premier étage.

Autant dire que Paul ne s'était pas fait mal. Si, il avait un bleu, mais sous son costume rouge il ne se verrait pas.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MessageSujet: Re: [RP Flash n°3] Event - Les addicts anonymes   Dim 22 Fév 2015 - 20:45

Alala! Exprimer qu'elle était prête à se débarrasser du mal qui était en elle c'était une chose mais le faire... en serait-elle capable?
Pourtant elle les voyait tour à tour prendre leur courage à deux mains et crier, hurler, cette volonté farouche d'une libération qui tardait à venir. Il fallait qu'elle le fasse elle aussi...


*Allez ma grande fraise, sois courageuse... dis-le!*
*Es-tu prête à te séparer de moi pour toujours?*
*Oui!! non... tu est trop mignonne... sir ose... si croquante... si fondante...*
*... et si sucrée...*
*Oui... c'est si bon le sucre... et ça donne de l'énergie!*
*Je ne te le fais pas dire! Je n'ai que des avantages! Tu n'as aucune raison de te séparer de moi*
*C'est bien vrai ça.*

Oh le difficile combat! Mais il fallait s'exprimer, c'était la règle du jeu qu'elle avait acceptée en venant ici. Elle se leva donc et tortillant ses doigts.

NON!!! J'AIME LES FRAISES!!! LES FRAISES SONT MES AMIES, AIMEZ-LES AUSSI!!! Vous comprenez, elles me soutiennent dans tellement de situations, me réconfortent quand je vais mal... ce serait un crime que de les abandonner là, comme ça, au milieu de cette salle, comme de vieilles chaussettes trouées.

Ouf! Elle se sentait beaucoup mieux ainsi! Conforter son addiction c'était vraiment une bonne idée! Elle avait eu raison de venir ici. Elle reviendrait, c'est certain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MessageSujet: Re: [RP Flash n°3] Event - Les addicts anonymes   Dim 22 Fév 2015 - 20:46

Amaury eut soudain l'impression qu'il s'était trompé d'adresse. Il était venu aux Addicts Anonymes dans l'espoir de trouver le chemin de la paix dans un univers déchiré par le conflit entre Mélusine, qui haïssait ses ballons, et lui qui les aimait tout en aimant Mélusine. C'était pire qu'une tragédie de Racine. Oreste qui aime Hermione qui aime Pyrrhus qui aime Andromaque qui aime Hector, ça ne valait même pas une fraise tagaga à côté de sa catastrophe personnelle. La situation de celui qui aime sans être aimé, c'était simple et banal. Mais avoir deux amours en même temps dont l'un ne pouvait supporter l'autre, c'était invivable ! Le triangle infernal ! Lui qui n'aimait que la tranquillité d'esprit et la douceur de vivre dans les bras berceurs et rassurants de l'harmonie universelle! Cette image lui fit presque monter les larmes aux yeux. Il aimait ses ballons justement parce qu'ils ne réclamaient rien qu'un peu d'hélium pour exister et pour ça, il ne fallait que 49€50 par semaine. Après, ils devenaient dociles, le suivaient en ondulant gentiment de pièce en pièce, acceptant ses réorganisations esthétiques simples - les pastels par ci, les flashant par là - aussi bien que les compositions stochastiquement déterminées par l'ordinateur.
Adelind en le félicitant, l'avait un peu rassuré, comme lorsque le professeur écrivait jadis sur sa copie : « Très bon devoir. Sujet bien compris et bien traité. Excellente conclusion». Quelle satisfaction de pouvoir bien conclure quelque chose, alors que les évènements de la vie laissent toujours traîner derrière eux des souvenirs qui vous poignardent dans le dos, des débris suspects qui n'en finissent pas de ressortir des fentes de la mémoire.

Mais Adalind n'avait pu empêcher la stupéfiante métamorphose de Paul qui n'aimait le café que pour pouvoir devenir Super Flash et échapper à la malédiction du pantalon de velours et de la chemise à carreaux. Et voilà que Flower réclamait le droit de vivre avec ses fraises et de les aimer comme les seuls calmants à ses malaises existentiels. La composition des fraises Tagada méritait d'ailleurs d'être vérifiée de plus près (Amaury était chercheur dans un laboratoire pharmaceutique). Gouli et Goulash, ses rats préférés du moment, seraient ravis de commencer une cure de fraises.
Amaury regarda la fenêtre brisée par où avait bondi SuperPaul. Lui, il n'oserait même pas ouvrir la porte pour quitter ce pandemonium. Il attendit les réactions des autres dans la plus grande anxiété, se rapprochant cependant d'Adalind et de sa ceinture de cuir, lisse, brillante, qui communiquait à sa silhouette pourtant féminine, une solidité de maintien, une inflexibilité de comportement somme toute encourageante, comme celle du moniteur d'éducation physique quand, de sa grande perche, il touillait Amaury sombrant dans la piscine, en affirmant péremptoirement :'Mais si, vous flottez ! Tout le monde flotte ! Vous êtes comme les autres! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Régisseur
Admin

Les liens utiles
Le "contexte" d'Imaginarium
La visite guidée du forum.
Date d'inscription : 20/08/2014
Messages : 515

MessageSujet: Re: [RP Flash n°3] Event - Les addicts anonymes   Dim 22 Fév 2015 - 20:46

Ces addicts anonymes étaient plutôt récalcitrants avec l'idée de s'en sortir.
Flower restait dans son idée que les fraises tagada étaient le bien. Quant à Paul, n'en parlons même pas ! Amaury pouvait peut-être sauvé. Malheureusement, Adalind avait un temps limité pour cette réunion des addicts anonymes.

Elle regarda sa montre du futur (ou d'une autre planète ?). Elle avait rendez-vous ailleurs et le temps pouvant être accordé aux addicts était écoulé. Adalind soupira. Tant pis, elle allait devoir employer la manière forte.

Adalind sortit un étrange tube métallique de la poche intérieur de sa veste ainsi qu'une paire de lunettes noires. Elle mit les lunettes et programma le tube. En fait, elle programmait son neurolaser.


- Votre attention s'il vous plait ?

Bam ! Les addicts avaient à peine tourné la tête vers elle qu'elle appuya sur le bouton.

- Aumary, vous n'êtes plus accro à quoi que ce soit. Vous n'avez d'yeux que pour la femme de votre vie. Flower, vous allez arrêter de vous goinfrer de fraises tagada. Vous n'êtes plus accro à cette sucrerie. Sophie, vous êtes vous aussi libéré de votre addiction. Vous allez tous oublier et quitter l'immeuble ainsi que cette réunion pour reprendre une vie normale.


Elle retira ses lunettes et rangea son neurolaser pour prendre son communicateur.

- Communicateur Jones, dit-elle dans l'appareil. Aucun alien dans les addicts. Je cherche toujours. Par contre, un cas spécial a fugué. Drogué au café.

Adalind ferma son communicateur et appuya sur le porte-clé de sa voiture. Celle-ci arriva et se stationna devant l'entrée du bâtiment. Elle attendit que les addicts fussent dehors. Là, le bâtiment implosa et s'effondra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Flash n°3] Event - Les addicts anonymes   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP Flash n°3] Event - Les addicts anonymes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PREMIERE HEURE FLASH !UNE INFORMATION VANT KOK !
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Flash! Flash! Dissolution du Conseil Electoral Provisoire
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imaginarium :: Une porte vers du RP, toujours plus de RP :: Events, Minis jeux RP et RP Flash :: RP Flash-