.


Forum RPG multivers, plusieurs jeux de rôle sur 1 seul forum. Venez jouer dans des univers différents avec un seul compte sur le forum.
 

Partagez | 
 

 Une pause à sec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Calypso Teach


Mes Personnages

Date d'inscription : 01/01/2015
Messages : 118

MessageSujet: Une pause à sec   Jeu 16 Avr 2015 - 17:17

Devinez qu'elle est la pire chose qui puisse exister pour une pirate. Allez-y ! Réfléchissez. Vous verrez, c'est une réponse bateau. Non ? Vous ne trouvez pas ? La pire chose, c'est d'être à sec.
A sec de pognon, à sec dans le réservoir, à sec dans la cale. Le manque de sous, ça rend forcément à sec des deux autres. C'est le pire du pire.

Heureusement pour mon équipage et moi, on est pas à sec. On est juste en panne électrique. Un truc a cramé sur le tableau de bord de la cabine de pilotage. C'est rien, mais c'est con, on peut plus appuyer sur le bouton du frein à main. Le vaisseau est immobilisé. C'est doublement con parce que ça nous immobilise sur un coin paumé de Terra Nova.
Déjà que cette planète, c'est la zone... Une chouette zone qui regorge de merveilles sur le marché noir. Ça s'arrête là. A côté de ça, c'est vraiment la zone. Pour trouver un bon technicien, c'est la merde !
J'en avais un bon, avant. Le pauvre bougre a osé volé l'équipage. Erreur Fatale ! On vole pas la famille. Ben on l'a fait voler autrement. Un saut dans le vide sidéral, avec une bouteille d’oxygène pour tenir une ou deux heure et une radio pour contacter le vaisseau le plus proche (on est pirate mais on reste humain !) et bon débarras !
Prions pour son âme... (et pour que personne n'ait entendu son signal de détresse sur sa radio).

Donc voilà. Plus d'ingénieur à bord, en panne sur Terra Nova et en galère pour trouver un réparateur qui se fout pas de nous en nous faisant payer un bras.

Malheureusement, on court plusieurs risques en restant coincés ici.

D'abord, on peut se faire choper par la milice de ce foutu Empire Elyrien. Ils aiment pas les rebelles, les pirates non plus apparemment. Pourtant on les fait pas chier ! On fait notre vie tranquille pèpère, on pille par ici. On menace par là. Rien de mal ! On fait rien contre leur domination. Ce qui n'est pas le cas des rebelles qui grouillent principalement sur... devinez où... Terra Nova !!! Et on est coincé où déjà ? Terra Nova. Sur la planète la plus surveillée par la milice.

Ensuite, et c'est peut-être pire que d'être chopé. (Faudra que je vérifie à combien on est mis à prix...) on est dans un coin paumé où il y aurait, parait-il, le meilleur tripot du coin. Là ça devient délicat. Parce qu'on risque d'être à sec de pognon en voulant éviter d'avoir le gosier à sec. Et si on se fait plumer par la bouteille, on finira à sec de tout. On frise le désastre aujourd'hui. Y a vraiment des jours où on préfèrerait rester coucher. Ou qu'on regrette d'avoir jeté dans l'espace la seule personne qui aurait pu réparer le frein à main à l’œil. On aurait dû lui couper une main... Ce qui est fait est fait.

Nous voilà donc, mon second et moi, à une table, dans un petit bar qui aurait, selon des connaissances du marché noir, le meilleur alcool de la région. Notre "ami" nous aurait dit que Nathan, le barman, serait doué pour plus que son alcool fait maison et que ses tonneaux regorgeraient de bien plus que de la gnôle. J'ai eu droit à un clin d’œil et à signe de la main vers mon arme. Ça sent le marché d'arme. Et ça me plait.

- Hep ! Par ici !
m'exclamai-je en levant la main pour attirer le barman.


info RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Une pause à sec   Jeu 7 Mai 2015 - 23:57

Le bar de Nathan Belfalis avait autant d’histoire à raconter que son propriétaire. On pouvait lire sur les murs comme dans un livre. Ici, les traces de brulures dues à un jeu d’alcool qui avait ml tourné, là, les perforations de balles de petits calibres, signes qu’un joueur de poker avait une main sans doute trop bien garnie. Le plafond, lui aussi, avait son mot à dire. Ce trou par exemple, qui avait il y a longtemps été creusé par la tête d’un amuseur qui pensait pouvoir s’amuser en collant des projeteurs antigravitationnels sous sa chaise.

Mais malgré ce que les clients avaient vécu dans cette pièce, peu connaissaient la vraie raison d’être de l’établissement. Plusieurs années avaient passé depuis sa création, et qui aurait pu se douter que le fait que cela corresponde avec la naissance d’une des plus actives des cellules de rébellion soit plus qu’une coïncidence ?

Il y avait cependant des rumeurs, qui circulaient dans des cercles très fermés, parlant de trafics en tout genre, certains complètements farfelus, mentionnant  des enfant envoyés en esclavage sur Elyr, rapidement démentis par les connaissances de Nathan. D’autres, plus plausibles mais moins intéressantes, parlaient de trafic de matériels militaire et d’informations sensibles. C’était ce qui attirait certaines personnes dans le bar. Et Nathan était persuadé que cette femme en particulier ne voulait pas simplement profiter du confort du mobilier.

Après lui avoir fait signe, il se dirigea vers l’arrière-boutique en demandant au garçon qu’il employait de prendre sa place derrière le bar. Il jeta un dernier regard insistant vers la jeune femme, signe qu’il l’invitait à le rejoindre quand elle voudrait, loin des regards indiscrets.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Calypso Teach


Mes Personnages

Date d'inscription : 01/01/2015
Messages : 118

MessageSujet: Re: Une pause à sec   Mar 26 Mai 2015 - 19:42

Je regardai la "déco" du bar avec une certaine appréciation. Ça sentait le vécu ici. Y avait des marques un peu partout, du sol au plafond, qui témoignaient de l'histoire du bar. J'aime bien les choses qui touchent à l'histoire. C'est le truc de la famille. Enfin... c'était. Depuis la mort de Noras et de Joras, c'est surtout le mien.

Et merde. Voilà que je me remets à penser à eux. C'est à cause de pensées comme celle-là que je ressens le poids du veuvage. Et que je vois combien mon Joras peut encore me manquer malgré le temps et les aventures à travers l'espace.

Faut que je pense à autre chose... Hmm...
Pourquoi pas penser à la gnôle qui m'attend depuis que j'ai topé le tavernier pour qu'il nous serve ? Nan. Ça marche pas. Joras aimait aussi boire un verre de temps en temps.
L'argent que je vais perdre en restant coincée comme ça sur Terra Nova ? Non. C'est pas mieux comme pensée.
Haaaa ! Pourquoi pas penser au clin d’œil de notre "ami" et à signe de la main vers mon arme. Il a dit que Nathan, le barman, serait doué pour plus que son alcool fait maison et que ses tonneaux regorgeraient de bien plus que de la gnôle. Je m'étais dit sur le moment que ça sentait le marché d'arme. Ça me plait ce genre de petit trafic. Mine de rien, ça rempli bien les caisses quand on est vendeur. Et pour ce qui est de vendre, grâce au Parthénope, on est de fichtre bons vendeurs.

Après avoir relancé mon appel à la soif à étancher, le barman me fit signe de la main et me regarda avec insistance. Y avait pas à tortiller, il voulait quelque chose. M'aurait-il reconnu ? Ça m'étonnerait pourtant. Faudrait que je l'ai vu au moins une fois pour qu'il me connaisse. Et c'est sûr que c'est pas le cas. Et puis il peut pas me reconnaitre grâce à mon avis de recherche... Y a pas de  photo de mon vrai visage sur l'avis de recherche publié par la Milice de l'Empire, il n'y a pas non plus mon vrai nom. L'avis de recherche est au nom d'une certaine Parthénope, pirate et trafiquante en tout genre. Ces nuls ! Ils ont même pas mon vrai visage et mon vrai nom ! Quelle bande d'empotés !
Je me mis à rire intérieurement puis... extérieurement.

- Qu'est-ce qui te fait rire ? me demanda mon second.

- Rien. Suis-moi, on va voir le barman.

- Et ma gnôle ? s'indigna mon second en s'avachissant encore plus sur sa chaise.

- Tu fais comme moi, tu t’assoies dessus, répliquai-je. Lève ton cul, suis-moi et tu me laisses parler, ordonnai-je.

Je m'avançais d'un pas lent vers le bar. Je m'y appuya et tentai de regarder par-dessus pour voir le genre de bouteille qu'il y avait sous le bar. Ou s'il y avait une arme de défense de cachée. Évidemment qu'il y en avait une. Et une belle ! Je m'éloigna du comptoir rapidement, avant de me faire prendre par le garçon qui avait reçu l'ordre de s'occuper du bar.

Je fis un signe approbatif à mon second puis nous nous dirigeâmes vers le barman qui m'avait fait signe.

- Mon instinct me dit que c'est digne d'Ali Baba ici, dis-je à mon second en souriant.

D'une main, j'attrapai mon second par son t-shirt pour qu'il me suive de près. Je me dirigeai vers l'arrière-boutique où avait disparu le barman. Me retrouvant face à une porte fermée, je déclarai en m'amusant :

- Tu crois qu'il faut dire "Sésame, ouvre-toi ?"

- Tu peux toquer, aussi, me répondit mon second.

Pas faux. Donc me voilà à toquer doucement à la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une pause à sec
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La pause Olympique
» Petite pause...
» Pause déjeuner
» Pause spirituelle [Pv Simalia]
» Une petite pause s'impose... [Pv Aaron Gray]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imaginarium :: Le couloir infini des univers :: Space Chronicles :: Terra Nova-