.


Forum RPG multivers, plusieurs jeux de rôle sur 1 seul forum. Venez jouer dans des univers différents avec un seul compte sur le forum.
 

Partagez | 
 

 Le retour de l'enfant prodigue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Le retour de l'enfant prodigue   Lun 11 Mai 2015 - 22:36

Dans le chapitre précédent...
Citation :
Upsilon se rapprocha de nouveau de l'étrange déphaseur. Jules avait donné son accord et le feu vert pour un test de l'appareil modifié.

- Nous devoir espérer que déphaseur être coopératif. Ou que moi pas faire erreur.


Upsilon programma donc le déphaseur pour que le vaisseau se téléporte sur la terre ferme.

- Écran indiquer coordonnées GPS de île caraïbes privée de Billy Durand.


Upsilon modifia ensuite, avec le plus de prudence possible, la partie temporelle du déphaseur. L'appareil indiquait initialement le 15 aout 490.  La Zassagorienne changea doucement la date pour l'avancer de 1500 ans. La date indiquait maintenant octobre 1900, plus précisément à la date actuelle.

Avant de confirmer la téléportation, Upsilon fit vérifier les coordonnées spatiales et temporelles à Jules, afin de lui montrer que tout était correct. Jules confirma l'exactitude des coordonnées et Upsilon lui montra le bouton qui permettait de valider et commencer la téléportation.

- Allez-y, appuyez.

Jules appuya. Le vaisseau vibra de partout. Par la vitre de la cabine de pilotage, ils pouvaient voir jusqu'à maintenant le fond de l'océan. Mais une seconde plus tard, les sombres abysses avaient laissé place au soleil éclatant des tropiques, à la réverbération de la lumière sur une eau cristalline, et la vue sur une gigantesque villa de pierre blanche.

- Victoire !
s'exclama Upsilon en levant les bras au ciel. Nous avoir maison vacances de Billy Durand. Maison être très somptu...

La Zassagorienne fut interrompue dans son élan de joie. Le vaisseau trembla de nouveau et l'obscurité s’abattit sur eux. Puis, le soleil éclatant fut de retour. Mais la villa était toujours là. Mais derrière, s'élevait un immense bâtiment d'architecture similaire à la villa de Billy Durand, en bien plus grand. Et il y avait du monde sur la place. Des personnes qui n'étaient pas toutes humaines. Certaines, en vêtement ressemblant à des bikini, avaient la peau argentées des Elyriens. D'autres avaient la pâleur des Romundiens. Des cris se firent légèrement entendre. Les personnes coururent vers la villa améliorée, affolées par l'arrivée du vaisseau.

Upsilon regarda le déphaseur. Celui-ci avait déraillé. Il indiquait maintenant le 15 aout 3490. Soit 1500 ans dans le futur, au lieu des 1500 ans dans le passé, initialement inscrit au compteur. De la fumée s'en dégagea. L'écran vacilla et s’éteignit.

En un rien de temps, des patrouilleurs Elyriens encerclaient le vaisseau...

Des patrouilleurs sortirent de leur vaisseau par une trappe sous l'engin volant et sautèrent sur le vaisseau de Glasck, fils de Borgues, le grand-père de Jules. Là, avec une arme, l'un d'eux fit fondre la trappe sur le toit du vaisseau de Jules et Upsilon.

A l'intérieur, la Zassagorienne tentait tout pour faire repartir le vaisseau dans le passé. Mais rien n'y faisait. Le peu d'énergie qu'il restait avait été épuisé et le déphaseur ne répondait plus aux commandes. Les deux comparses étaient coincés.

La trappe du vaisseau de Jules sauta. Les patrouilleurs entrèrent à l'intérieur. Ils se ruèrent vers la cabine de pilotage où se trouvaient encore Jules et Upsilon. Ils tinrent les deux individus du passé en joue et l'un d'eux leur somma de s'identifier.

Upsilon resta silencieuse. Face à cela, le patrouilleur qui leur avait ordonner de donner leur identité s'approcha tout en gardant son arme pointé sur eux.  Ses collègues tirèrent sur Jules et Upsilon. Cela ne les tua pas. Mais ils étaient comme paralysés sur leurs pieds.
Le patrouilleur  sortit un tout petit appareil de sa poche. L'appareil n'était pas plus gros qu'un bipeur, qu'il colla contre le cou de Upsilon. L'appareil lui avait prélevé une minuscule goutte de sang. L'écran du bipeur s'alluma et clignota en rouge.

- Non répertorié, déclara le patrouilleur. Aussitôt, Upsilon eut comme un sursaut et s’évanouit.

Le patrouilleur fit de même à Jules. Le bipeur se ralluma mais l'écran ne devint pas rouge. Un écran hologramme se dessina au-dessus de l'écran. L'hologramme afficha un texte qui fit immédiatement baisser l'arme du patrouilleur. Il s'approcha ensuite du tableau de commande du vaisseau et ouvrit un petit clapet qui révéla un port, similaire à une prise jack. Le patrouilleur connecta son espèce de bipeur au port et se tourna alors bursquement vers ses collègues.

- Glasck, fils de Borgues ! s'exclama le patrouilleur qui enleva aussitôt son casque qui dissimulait son visage.

Il se tourna vers Jules et le dévisagea. Son visage montrait un mélange de curiosité, de méfiance mais ses yeux montraient une pointe d'admiration.

Le patrouille en chef s'avança vers Jules, sans pour autant le libérer de sa paralysie. Il lui prit délicatement le bras et se tourna ensuite vers ses collègues pour leur dire :

- Je conduis cet homme à l'intérieur de l'hôtel Durand, quelqu'un va venir pour lui dans l'heure. Quant à son amie, mettez-la en soute et prévenez le centre de gestion des élevages d'Elyr.

Le patrouilleur en chef activa son déphaseur et téléporta Jules dans l'enceinte de l'hôtel de luxe qui était, 1500 ans plus tôt, la villa de Billy Durand, l'associé d'Upsilon.

Le patrouilleur avait téléporté Jules dans une chambre libre et luxueuse du dixième étage de l'hôtel. Il le laissa au milieu de la chambre et, avant d'en sortir, le libéra de sa paralysie. Puis il quitta la chambre et enferma Jules dedans, sans dire un mot.

Une heure plus tard, des bruits se firent entendre à l'extérieur de la chambre. Des bruits de voix, des conversations agitées. Un grand silence tomba et la porte se rouvrit. Une foule de curieux se tenait dans le couloir. Au milieu d'elle, se tenait deux hommes et une femme, tous trois richement vêtus. Ils entèrent et fermèrent la porte derrière eux.

La femme prit la parole.

- Je suis Maître Darla, je représentante notre Impératrice Bien aimée Morianna. Maître Zvenhil, représentants des chefs de clans anciens, et Maître Ashurk, représentant des chefs de clans nouveaux, seront les témoins de notre entretien. C'est une situation assez inhabituelle... inédite. Oui... inédite, reprit la représentante, à laquelle nous faisons face aujourd'hui. Vous avez été appréhendé suite à une entrée non autorisée sur un territoire à accès modéré, révéla Maître Darla. Vous l'avez de plus fait à bord d'un vaisseau enregistré au nom de Glasck, fils de Borgues, second du grand Elyrius, père de notre précédent chef suprême et grand-père de notre bien aimée Impératrice Morianna. Ce vaisseau a été porté disparu, avec Glasck, depuis des millénaires. Nous sommes donc incroyablement surpris de voir ce vaisseau réapparaitre en si bon état, voire réapparaitre tout simplement. Nous le sommes encore plus, même, lorsque votre identité n'a pas été trouvée dans nos registres malgré le fait que votre sang affirme pourtant que vous n'êtes pas dans l'illégalité en possédant ce vaisseau.

La représentante de l'Impératrice s'approcha de Jules et s'assit sur un des confortables fauteuil de la chambre luxueuse qui servait momentanément de prison à Jules, tandis que les deux autres dignitaires restaient près de la porte.

-  Nous nous interrogeons donc sur la façon dont vous êtes entré en possession de ce vaisseau. Nous nous posons aussi des questions sur votre identité et surtout sur le fait que nos registres ne vous considèrent pas comme le voleur de ce vaisseau mais plutôt comme un potentiel propriétaire légitime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maryy
Guide et Correctrice

Mes Personnages

Date d'inscription : 23/08/2014
Messages : 212

MessageSujet: Re: Le retour de l'enfant prodigue   Mer 27 Mai 2015 - 15:27

J'errais dans une belle chambre d'hôtel, complètement ahuri. J'essayais de comprendre un tant soit peu ce qui m'arrivait, mais je n'y parvenais pas.
Je regardais par la fenêtre sans rien voir, plongé dans mes pensées.
Le déphaseur avait disjoncté...

Il avait disjoncté et nous avait balanccé dans le futur, Upsilon et moi. J'avais vu son visage se tordre d'effroi, juste avant que des soldats n'envahissent le vaisseau, désormais un coquille vide.
Jamais je ne rentrerais chez moi...

En soit, ce n'était pas bien grave, puisque je n'avais pas vraiment d'attache, mais je ressentais quand même un douleur sourde au fond de moi.
Voilà ce que doit ressentir un réfugié, qui a dû tout abandonner derrière lui, sans espoir de retour...

Et qu'allait-il m'arriver maintenant ? Quel était le système politique en place ? Qu'était-il advenu des Elyriens et des Zassagoriens ? D'ailleurs, qu'était-il advenu d'Upsilon ? Et pourquoi le nom de Glasck me valait-il un traitement spécial ?
Les soldats l'avaient emmenée je ne sais où. J'éspérais qu'elle était aussi dans une chambre confortable, mais j'avais comme un mauvais pressentiment...

Toutes ces questions et ces réflexions me donnaient mal à la tête.
Soudain, j'entendis des bruits provenant du couloir. On approchait de ma chambre. Je m'avançais alors vers la porte, qui s'ouvrit sur un foule de curieux, entourant deux hommes et une femme, qui semblaient manifestement détenir un pouvoir ou une autorité quelquonque.
Je me contentais de les regarder sans dire un mot.
Pour le moment, je ne savais pas si j'était un prisonnier ou un invité, ou les deux à la fois... Je semblais en tout cas leur poser problème...

Les deux hommes et la femme refermèrent alors la porte derrière eux, et la femme se présenta :

- Je suis Maître Darla, je représentante notre Impératrice Bien aimée Morianna. Maître Zvenhil, représentants des chefs de clans anciens, et Maître Ashurk, représentant des chefs de clans nouveaux, seront les témoins de notre entretien.

Impératrice ? Clan ? Manifestement, beaucoup de choses avaient changé en 1500 ans... Je me contentais de hocher brièvement la tête, sans répondre. Mieux valait que j'en dise le moins possible pour le moment...

- C'est une situation assez inhabituelle... inédite. Oui... inédite,  à laquelle nous faisons face aujourd'hui. Vous avez été appréhendé suite à une entrée non autorisée sur un territoire à accès modéré. Vous l'avez de plus fait à bord d'un vaisseau enregistré au nom de Glasck, fils de Borgues, second du grand Elyrius, père de notre précédent chef suprême et grand-père de notre bien aimée Impératrice Morianna.

Elyrius, grand-père de l'impératrice. Les Elyriens avaient donc pris le contrôle de la Terre, d'une façon ou d'une autre... Ce n'était pas très encourageant pour moi, mais pas terrible non plus, vu mes antécedents familliaux. J'eus une petite pensée pour Upsilon. Pour elle, l'avenir s'avérait bien sombre...

- Ce vaisseau a été porté disparu, avec Glasck, depuis des millénaires. Nous sommes donc incroyablement surpris de voir ce vaisseau réapparaitre en si bon état, voire réapparaitre tout simplement. Nous le sommes encore plus, même, lorsque votre identité n'a pas été trouvée dans nos registres malgré le fait que votre sang affirme pourtant que vous n'êtes pas dans l'illégalité en possédant ce vaisseau.

Alors des millénaires après, la disparition du vaisseau de mon grand père était toujours enregistrée quelque part ? Ces Elyriens étaient les rois de l'archivage... Et ils avaient pu instantannément déterminer que jétais de sa famille... Que saveitn-ils d'autre ? Et qu'attendaient-ils de moi ?

La femme s'avança alors et s'assit dans un fauteuil, les deux hommes resdtant debout. Je chosis alors de m'assoir en face d'elle, pour ne pas donner l'impression que j'avais peur.

-  Nous nous interrogeons donc sur la façon dont vous êtes entré en possession de ce vaisseau. Nous nous posons aussi des questions sur votre identité et surtout sur le fait que nos registres ne vous considèrent pas comme le voleur de ce vaisseau mais plutôt comme un potentiel propriétaire légitime.

Je la toisais un moment, histoire de lui montrer que je n'étais pas impressionné, puis je répondis :

- Avant que je réponde à vos questions, je souhaiterais que vous répondiez aux miennes : Où est la personnes qui m'accompagnait dans le vaisseau ? Quel est mon statut actuellement ? Dois-je me considérer comme prisonnier ? Et où est mon vaisseau ?

L'attaque est la meilleure des défenses.
Et je n'avais aucune intention de livrer toutes mes informations sans contrepartie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: Le retour de l'enfant prodigue   Jeu 28 Mai 2015 - 18:45

La représentante de l'impératrice écouta attentivement Jules, tandis que ses deux accompagnateurs observait l'hybride avec attention. Dans leur regard, n'importe qui aurait pu y voir une note d'admiration. Ils avaient devant eux le potentiel héritier de Glasck, fils de Borgues. L'illustre Glasck ! Celui qui avait, avec Elyrius, trouvé une planète pour un peuple sans terre.

Maître Darla n'avait pas de flamme dans le regard. Il y avait plutôt du vide.

Jules ne répondit bien évidement pas aux questions de Maître Darla. Il passa plutôt à l'attaque. Ce qui ne fit pas réagir les trois maîtres qui faisaient face à Jules.

- Bien sûr, répondit calmement Maître Darla. Vous aurez toutes vos réponses. Et bien plus encore. Maître Zvenhil, auriez-vous l'amabilité d'éclairé notre interlocuteur ?

Maître Zvenhil s'approcha de Jules et de Darla. Il s'assit sur un des fauteuils libres et sortit une tablette tactile d'une poche intérieure de son manteau. Sur la tablette, s'afficha la fiche de renseignement de Upsilon.

- La personne qui vous accompagne est une fugitive et criminelle portée disparue il y a plus de 1600 ans. Elle a pris la fuite avec d'autres individus, détruisant une partie d'une importante usine de notre ancienne industrie, aujourd'hui révolue. Sa tête est mise à prix depuis des millénaires et jamais nous n'aurions songé un jour la retrouver... vivante. Concernant votre statut...


Les trois maîtres se regardèrent avec stupeur. Ils étaient étonné de voir que Jules ne connaisse pas la position de son aïeul.

- Eh bien... votre sang montre un lien de parenté avec Glasck, fils de Borgues. Votre sang nous a indiqué que vous êtes son descendant. Vous êtes donc l'héritier de l'homme qui a permis, avec Elyrius, au peuple Elyrien de retrouver une planète, expliqua Maître Zvenhil  Vous êtes le descendant d'un des deux Sauveurs. Vous nous...

Maître Zvenhil hésita à le dire. Il jeta un bref coup d’œil à Maître Darla qui soupira, baissa les yeux avec dépit, et d'un signe de main, lui demanda de continuer.

- Vous nous êtes supérieur, Maître... heu... fils de Glasck, hiérarchiquement et socialement. Malgré le fait que votre sang démontre une hybridation, si vous aviez été sur Elyr durant la recherche d'un successeur à Adam, vous auriez été un sérieux concurrent au trône de l'Empire Elyrien. Mais aujourd'hui, louez soient nos deux Sauveurs, louez soit votre aïeul, nous avons aujourd’hui notre bien aimée impératrice Morianna ! s'exclama Maître Zvenhil avec un fière geste des mains.

- Comprenez-nous donc, reprit Maître Darla, que malgré le fait que vous ayez été trouvé en compagnie d'une criminelle au bord d'un vaisseau vous appartenant de droit, vous êtes loin d'être considéré comme un prisonnier. voyez-vous plutôt comme le messie tombé du ciel. Vous allez être l'homme du siècle ! Le fils perdu tant attendu. Depuis des millénaires, le Gouvernement Unifié pardonne bien des choses à celui que nous pensions être le seul descendant des Deux sauveurs, conclut-elle sur un ton assez ironique et sec, laissait paraitre ses opinions sur Adam. Donc vous n'avez rien à craindre.

Adam était la preuve vivante de l'étendue du pardon fait aux descendant des Deux Sauveurs. Maître Darla ne le dit pas, mais le pensait fortement !

- Pouvons-nous maintenant avoir réponse à nos questions ? D'ailleurs, nous aimerions aussi connaitre votre nom, afin de pouvoir vous appelez correctement, comme le protocole le demande, demanda Maître Darla.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maryy
Guide et Correctrice

Mes Personnages

Date d'inscription : 23/08/2014
Messages : 212

MessageSujet: Re: Le retour de l'enfant prodigue   Mar 16 Juin 2015 - 9:42

Je regardais attentivement maître Darla, pour voir comment elle allait réagir. Elle ne réagit pas. J'avais l'impression d'avoir un robot en face de moi...
Néanmoins, ledit robot me répondit, d'une voix de robot parfaitement neutre :

- Bien sûr. Vous aurez toutes vos réponses. Et bien plus encore. Maître Zvenhil, auriez-vous l'amabilité d'éclairé notre interlocuteur ?

Un homme s'approcha alors, s'assit sur un fauteuil et sortit une sorte d'écran, sur lequel il pianota rapidement :

- La personne qui vous accompagne est une fugitive et criminelle portée disparue il y a plus de 1600 ans. Elle a pris la fuite avec d'autres individus, détruisant une partie d'une importante usine de notre ancienne industrie, aujourd'hui révolue. Sa tête est mise à prix depuis des millénaires et jamais nous n'aurions songé un jour la retrouver... vivante.

Je ne pu m'empêcher de grimacer en entandant cela. Cela ne sentait pas bon du tout pour Upsilon, et donc pour moi...
Mais l'homme poursuivit, avec un ton étrange, presque... surpris, comme s'il avait peur de parler.

- Concernant votre statut... Eh bien... votre sang montre un lien de parenté avec Glasck, fils de Borgues. Votre sang nous a indiqué que vous êtes son descendant. Vous êtes donc l'héritier de l'homme qui a permis, avec Elyrius, au peuple Elyrien de retrouver une planète. Vous êtes le descendant d'un des deux Sauveurs. Vous nous...

L'un des deux sauveurs... je sentis mon moral remonter en flèche. Ma situation n'était peutr être pas si terrible après tout...

- Vous nous êtes supérieur, Maître... heu... fils de Glasck, hiérarchiquement et socialement. Malgré le fait que votre sang démontre une hybridation, si vous aviez été sur Elyr durant la recherche d'un successeur à Adam, vous auriez été un sérieux concurrent au trône de l'Empire Elyrien. Mais aujourd'hui, louez soient nos deux Sauveurs, louez soit votre aïeul, nous avons aujourd’hui notre bien aimée impératrice Morianna !

Je restait un moment scotché, incapable d'assimiler ce que je venais d'apprendre. J'aurais pu prétendre au trône d'Elyr ! Je faillis avoir un fou rire nerveux, tellement cette situation me semblait grotesque. Mais les trois personnes en face de moi n'avaient pas envie de rire, elles étaient tout à fait sérieuses.
Maître Darla ajouta d'ailleurs, pendant que j'essaiyais de me faire à cette idée :

- Comprenez-nous donc, malgré le fait que vous ayez été trouvé en compagnie d'une criminelle au bord d'un vaisseau vous appartenant de droit, vous êtes loin d'être considéré comme un prisonnier. voyez-vous plutôt comme le messie tombé du ciel. Vous allez être l'homme du siècle ! Le fils perdu tant attendu. Depuis des millénaires, le Gouvernement Unifié pardonne bien des choses à celui que nous pensions être le seul descendant des Deux sauveurs. Donc vous n'avez rien à craindre.

Le messie, rien que ça ! Je me sentis presque saisis de vertige à la simple idée de ce que ce statut allait me permettre. Je ne pensais plus du tout à la Terre de 1990, j'avais maintenant trop envie de découvrir ce nouveau monde et mon héritage, même si je me méfiais toujours des Elyriens.
Mais, comme j'étais coincé avec eux pour le moment, autant rentrer pleinement dans mon personnage de sauveur tout droit tombé du ciel...

- Pouvons-nous maintenant avoir réponse à nos questions ? D'ailleurs, nous aimerions aussi connaitre votre nom, afin de pouvoir vous appelez correctement, comme le protocole le demande ? me demanda alors maître Darla.

je me décidais alors à lui répondre, d'une voix que j'essayais de rendre aussi neutre quer la sienne :

- Je m'apelle Jules de Borgues, et je suis le petit fils de Glasck.

Je laissais linformation faire son chemin, puis je continuais :

- Je crois que j'ai beaucoup de retard à rattraper concernant le monde actuel. Pourriez-vous m'en dire davantage sur le gouvernement unifié et l'impératrice Moriana ?

Au deuxième abord, cette histoire de messie, d'homme du siècle, commençait à m'inquiéter un peu.
Je ne savais pas qui était cette Moriana, ni comment elle avait pris le pouvoir. Et je n'avais pas très envie qu'elle voit en moi un potentiel rival...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: Le retour de l'enfant prodigue   Dim 21 Juin 2015 - 12:05

Les trois Maîtres se regardèrent avec étonnement lorsqu'il entendirent le véritable nom de leur interlocuteur. Il ne s'attendait pas à cela. Il n'avait pas affaire à un arrière-arrière-arrière-...-petit fils. Mais juste au petit-fils. Ils savaient que les Cristaux de Zassagor avaient un sacré pouvoir, mais grâce à la fouille effectuée sur le vaisseau, ils avaient été mis au courant que Jules n'en portait pas sur lui. Sa longévité resta inexpliquée pour les trois maîtres. Jules avait été détecté comme un hybride. Son génome lui offrait donc une vie plus longue que celle des humains, mais pas autant que celle des Elyriens. Sans cristaux et avec un génome hybride, comment pouvait-il être aussi bien conservé ?

- Jules de Borgues, dites-vous ? Répéta Maître Darla. C'est une dénomination typiquement terrienne. Êtes-vous né sur Terre ? Et comment devons-nous donc vous appeler ? Maître Jules ou Maître de Borgues ?

La suite des révélations de Jules laissa encore plus perplexes les trois Maîtres. Que voulait-il dire par "beaucoup de retard à rattraper concernant le monde actuel" ? Comment se faisait-il que Jules ignore autant de chose sur le Gouvernement Unifié et sur l'Impératrice Morianna.

- Avant de vous éclairer, nous aimerions l'être en premier. Qu'entendez-vous par "beaucoup de retard à rattraper" ? Nous vous dirons tout ce que vous voudrez savoir. Mais d'abord, répondez-nous à cette dernière question. D'où venez-vous exactement ? demanda Maître Zvenhil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maryy
Guide et Correctrice

Mes Personnages

Date d'inscription : 23/08/2014
Messages : 212

MessageSujet: Re: Le retour de l'enfant prodigue   Mar 15 Sep 2015 - 14:34

- Jules de Borgues, dites-vous ? Répéta d'un air abasourdi la femme devant Jules. C'est une dénomination typiquement terrienne. Êtes-vous né sur Terre ? Et comment devons-nous donc vous appeler ? Maître Jules ou Maître de Borgues ?

Je la regardais avec attention. Je ne savais toujours pas avec certitude si j'avais bien fait de leur révéler d'où je venais.
Dans le même temps, je ne voyais pas non plus ce que j'aurais pu leur dire à la place.
Autant maintenant tout leur révéler, pour espérer en apprendre un maximum en retour...

- Oui, je suis bien né sur Terre... Et vous pouvez m'appelez Maître Jules, leur répondis-je.

Maître de Borgues me semblait vraiment trop formel ! Je n'arrivais pas encore à assimiler que les personnes devant moi me prenaient pour un supérieur.

- Avant de vous éclairer, nous aimerions l'être en premier. Qu'entendez-vous par "beaucoup de retard à rattraper" ? Nous vous dirons tout ce que vous voudrez savoir. Mais d'abord, répondez-nous à cette dernière question. D'où venez-vous exactement ? me demanda alors Maître Zvenhil.

Je me demandais si ce que je m’apprêtais à leur dire allait leur plaire. Ils n'avaient manifestement pas envisagé que je puisse venir du passé.
Je pris alors mon souffle, et débitais d'une traite, pour ne pas qu'ils me coupent :

- Je suis né sur Terre, en 1935. En 1990, j'ai participé à une mission qui avait pour but de récupérer le vaisseau de mon grand-père. Pour sortir le vaisseau de la mer,nous avions prévu de nous servir du déphaseur. Mais quelque chose à mal fonctionné et... me voilà, ajoutais-je gauchement.

Je n'avais pas parlé d'Upsilon, je n'avais pas envie de lui attirer plus d'ennui qu'elle n'en avait déjà, ni, pour être honnête, d'en avoir aussi en leur avouant que cette récupération avait pour but de lutter contre les Elyriens...

Les Elyriens... Je me demandais brièvement s'ils avaient réduit l'espèce humaine en esclavage. Je me souvenais encore des récits glaçant d'Upsilon...
Mais je n'avais aucune option, je devais coopérer avec eux, au moins pour le moment...

- Voilà, vous savez tout. Allez-vous maintenant me dire tout ce qui s'est passé sur Terre et ailleurs depuis mon... "absence " ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: Le retour de l'enfant prodigue   Dim 27 Sep 2015 - 14:16

Les Elyriens se regardèrent quand Jules révéla qu'il était né sur Terre. La Terre était devenu le fief des plus grands clans et familles de haut rang. Autrement dit, de la crème de la crème. Maître Darla ravala difficilement sa salive. Elle se dit que cet individu n'allait pas être n'importe qui. Savoir comment se comporter face à lui devenait sa nouvelle problématique. Les deux autres Elyriens ne paraissaient pas aussi perturbés que Maître Darla. Et leur visage montrait une expression de curiosité bien plus grande qu'au début de l'entretien.

- Bien, Maître Jules, dirent en cœur les deux hommes avant de se retrouver bouches bées face à la révélation de Jules.

1935 ! ... 1990 ! Cela révéla Maître Darla. Maître Zvenhil se ressaisit aussi. Sauf le troisième Elyrien, qui continuait de regarder Jules avec des yeux ronds et une bouche béante.

- Attendez... que dites-vous ? demanda Maître Darla, pour s'assurer qu'elle avait bien entendu ce qu'elle croyait avoir entendu.

- Je ne crois pas qu'il plaisante, dit Maître Zvenhil, en faisant signe à Maître Darla de se taire, ce qui lui fit écarquiller les yeux, plus grands encore que ceux du troisième Elyrien.

C'est que... on ne dit pas à Maître Darla de se taire, d'habitude.

- Êtes-vous en train de nous dire que le déphaseur vous a fait voyager dans le temps ?
demanda Maître Zvenhil. Mais... en 1990, nous venions d'arriver sur Terre. Deux dernières choses avant de tout vous dire sur l'histoire durant votre absence. Je me chargerai personnellement de tout vous dévoiler et de vous faire visiter la nouvelle Terre. Mais d'abord, dites-nous pourquoi ne pas vous êtes présentés à nous en 1990 ? Aviez-vous des problèmes avec les terriens ? Quand Maître Glasck est-il mort ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maryy
Guide et Correctrice

Mes Personnages

Date d'inscription : 23/08/2014
Messages : 212

MessageSujet: Re: Le retour de l'enfant prodigue   Mer 14 Oct 2015 - 15:02

Au moment ou je finis de parler, je réalisais que j'avais fait une grosse erreur...

Les Elyriens me regardaient tous avec des yeux effarés, avant que maître Darla ne se ressiassisse assez pour bégayer :

- Attendez... que dites-vous ?
- Je ne crois pas qu'il plaisante, répondit un autre Elyrien en lui faisant un signe qui ne m'échappa pas

Mais quel imbécile j'étais !
J'avais foncé tête baissée sans réfléchir. Ils n'avaient manifestement pas vraiment fait de lien entre moi et Upsilon, où du moins n'avaient pas compris que j'avais cherché à les doubler en 1990...
Jusqu'à maintenant.

- Êtes-vous en train de nous dire que le déphaseur vous a fait voyager dans le temps ? Mais... en 1990, nous venions d'arriver sur Terre. Deux dernières choses avant de tout vous dire sur l'histoire durant votre absence. Je me chargerai personnellement de tout vous dévoiler et de vous faire visiter la nouvelle Terre. Mais d'abord, dites-nous pourquoi ne pas vous êtes présentés à nous en 1990 ? Aviez-vous des problèmes avec les terriens ? Quand Maître Glasck est-il mort ? demanda alors lentement maître Darla.

Dans le mille. Evidemment, ils n'étaient pas stupides... et avaient gardé une bonne mémoire des dates.

Bon, avant tout, je devais rester calme et sûr de moi. Je pris donc une grande inspiration et répondis :

- Je... Je ne me suis pas présenté à vous en 1990 parce que... Parce que j'avais peur en fait. Peur d'être mal reçu... Je n'ai pas beaucoup connu mon grand-père, et il n'était pas très bavard... et... je ne savais pas en quels termes il était avec son peup... avec vous.

Mon mensonge prenait forme dans mon esprit en même temps que je parlais, mais je trouvais que j'aurais pu m'en sortir plus mal.

- Alors, je me suis dit que retrouver son vaisseau pour vous le rendre serait un preuve de ma bonne volonté. Et c'est en voulant le remonter à la surface que j'ai voyagé dans le temps.

Puis je regardais attentivement les Elyriens en face de moi et enchaînais :

- Quand aux terriens, je dois vous avouer que je n'ai jamais eu beaucoup de relations avec eux.

Ça au moins, c'était la vérité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: Le retour de l'enfant prodigue   Lun 23 Nov 2015 - 11:44

Maître Darla ne laissa pas le temps à ses deux compagnons de répondre à Jules.

- Votre grand-père était notre héros. Sa disparition a été une grande perte pour notre peuple. Nous avons perdu toutes traces de lui il y a des milliers d'années. Des millions, même. Il était parti en mission de recherche. Il avait pour mission de nous trouver une seconde planète habitable car notre population, devenant trop nombreuse pour Elyr, épuisait les ressources de notre planète plus vite que nous l'avions calculé. Nous le croyons mort. LE revoir, à notre arrivé sur Terra Prime... enfin, sur Terre... aurait été un bonheur immense. Si vous vous étiez présenté à nous, nous vous aurions accueilli comme nous le faisons aujourd'hui. A savoir à bras ouvert et avec une joie incommensurable. Vous êtes l'égale d'Adam...

- Mais rassurez-vous, vous n'êtes pas perçu comme un rival d'Adam. Il n'est, d'ailleurs, rien de plus que le géniteur de notre bien aimée Impératrice,
ajouta Maître Zvenhi.

- Concernant le voyage dans le temps, nous sommes à la fois stupéfait mais pas si étonné car votre grand-père était un brillant scientifique. Nous vous remercions pour votre délicate attention de nous retrouver, même si cela se fait avec pas mal d'année de retard, ajouta Maître Darla qui esquissa ce qui semblait être un sourire.

- Une nouvelle question se pose, continua Maître Zvenhi. Celle de votre place dans ce monde qui est nouveau pour vous. Vous allez avoir des choses à rattraper. A apprendre. Souhaitez-vous le faire par vous-même ou accepteriez-vous de rencontrer une personne qui serait parfaitement apte à vous éclairer.

Maître Darla leva les sourcils avec étonnement. A qui pouvait-il bien penser ? Et d'ailleurs, pour qui se prenait-il pour faire une telle proposition !
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maryy
Guide et Correctrice

Mes Personnages

Date d'inscription : 23/08/2014
Messages : 212

MessageSujet: Re: Le retour de l'enfant prodigue   Jeu 26 Nov 2015 - 12:16

La femme assise devant moi me répondit instantanément :

- Votre grand-père était notre héros. Sa disparition a été une grande perte pour notre peuple. Nous avons perdu toutes traces de lui il y a des milliers d'années. Des millions, même. Il était parti en mission de recherche. Il avait pour mission de nous trouver une seconde planète habitable car notre population, devenant trop nombreuse pour Elyr, épuisait les ressources de notre planète plus vite que nous l'avions calculé. Nous le croyons mort. LE revoir, à notre arrivé sur Terra Prime... enfin, sur Terre... aurait été un bonheur immense. Si vous vous étiez présenté à nous, nous vous aurions accueilli comme nous le faisons aujourd'hui. A savoir à bras ouvert et avec une joie incommensurable. Vous êtes l'égale d'Adam...

- Mais rassurez-vous, vous n'êtes pas perçu comme un rival d'Adam. Il n'est, d'ailleurs, rien de plus que le géniteur de notre bien aimée Impératrice, ajouta l'homme debout à ses côtés.

Bon, j'étais rassuré, je n'étais pas vu comme un déserteur où un traître. Bon, j'avais un peu l'impression d'être un objet de foire, mais cela valait mieux que rien...

- Concernant le voyage dans le temps, nous sommes à la fois stupéfait mais pas si étonné car votre grand-père était un brillant scientifique. Nous vous remercions pour votre délicate attention de nous retrouver, même si cela se fait avec pas mal d'année de retard, ajouta la femme avec une ébauche de sourire.

Je souris également. Je n'arrivais moi non plus pas encore pleinement à réaliser que j'avais fait un bond dans le futur de 1500 ans. Et il me faudrait sans doute encore pas mal de temps pour pleinement l'appréhender...
J'avais tellement de choses à apprendre, tout un millénaire d'histoire à rattraper.

- Une nouvelle question se pose. Celle de votre place dans ce monde qui est nouveau pour vous. Vous allez avoir des choses à rattraper. A apprendre. Souhaitez-vous le faire par vous-même ou accepteriez-vous de rencontrer une personne qui serait parfaitement apte à vous éclairer, déclara l'homme, comme s'il avait lu dans mes pensées.

Maître Darla sembla surprise par ses paroles, mais moi j'étais ravi. Je ne demandais rien de mieux en effet que de rencontrer quelqu'un qui pourrait faciliter mon adaptation à cette nouvelle vie !
Je m'empressais donc de répondre, avant que Maître Darla n'intervienne :

- Oui, je serais ravie de rencontrer quelqu'un qui pourrait m'aider à rattraper tout mon retard de connaissance. Pouvons-nous aller à sa rencontre dès maintenant ? Je vous avoue qu'il me tarde de savoir ce qui s'est passé pendant ces 1500 ans...

J'étais tellement impatient de bouger que je me levais sans attendre. Je voulais reprendre l'initiative, et ne plus me sentir comme un pauvre bouchon ballotté sur les eaux.
Plus vite j'en apprendrais sur les Elyriens et cette impératrice, moins j'aurais de risque de pouvoir être manipulé par ces êtres auxquels je n'accordais aucune confiance.
Cette dernière pensée ramené l'image d'Upsilon à ma mémoire. Je m'inquiétais pour elle, mais je n'osais pas relancer le sujet pour le moment.
Mon statut était encore fragile...
J'espérais pouvoir l'aider plus tard, lorsque j'aurais trouvé ma place dans cette nouvelle société... si je trouvais ma place un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: Le retour de l'enfant prodigue   Ven 26 Fév 2016 - 9:16

Les trois dignitaires Elyriens se levèrent. La femme salua Jules d'un signe de tête et quitta la pièce sans un mot de plus, suivit d'un autre qui déclara à Jules qui serait ravi de le revoir une prochaine fois. Il ne restait plus que Maître Zvenhi. Il balaya la pièce du regard et leva les sourcils.

- Vous n'avez aucun bagage ? s'étonna-t-il. La personne chez qui je vais vous conduire, pour votre découverte de notre monde, vous hébergera tout le temps que vous désirerez et vous fournira quelques vêtements.

Maitre Zvenhil montra la porte d'une main et tendit l'autre vers Jules pour l'inciter à sortir.

- Nous allons y aller dès à présent. Si vous voulez bien me suivre jusqu'à ma navette, je vous conduis chez lui, à Néo-Paris.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le retour de l'enfant prodigue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le retour d'un fils prodigue.
» Le retour de l'enfant prodige (Pv Hakuryuu Ren)
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imaginarium :: Le couloir infini des univers :: Space Chronicles :: Terra Prime-