.


Forum RPG multivers, plusieurs jeux de rôle sur 1 seul forum. Venez jouer dans des univers différents avec un seul compte sur le forum.
 

Partagez | 
 

 Prince le pas charmant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Gribouille


Mes Personnages

Date d'inscription : 31/12/2014
Messages : 80

MessageSujet: Prince le pas charmant    Jeu 11 Juin 2015 - 22:17

   
PRINCE
Prince Charmant dans Contes de la culture populaire

PROFIL

 
Âge : 30 ans.
 
Physionomie : cheveux blonds, yeux bleus, mâchoire carrée, petite fossette au menton, fesses bien musclées… bref tout le tralala du parfait cliché ambulant. Si c’est pas triste quand même.
 
Caractère : parfait, bien sûr. Haha, c’te blague. Disons qu’en surface il y a le joli charmant Prince mignon tout plein, intrépide, altruiste, courageux, avenant, droit, exemplaire, généreux, fort, loyal, ponctuel, euh pardon persévérant, serviable, gentil, hardi, bien élevé, blaaaaaaaa bla bla bla ; et puis derrière il y a ce type un peu paumé qui sait pertinemment ce qu’il est censé être, mais ignore au fond ce qu’il est vraiment, ce qu’il aime, ce qu’il aimerait faire, ce qu’il ressent… A part peut-être un immense ras-le-bol. L’envie d’envoyer chier son père et l'ensemble des pucelles en mal de sexe du Royaume une bonne fois pour toute. Le désir secret de ne plus avoir la responsabilité de rien ni de personne. Une grande aspiration à l’ombre et au silence… Ce genre de trucs.
 
Pouvoirs ou particularités magiques : selon une légende urbaine, ses baisers seraient magiques – genre capables de réveiller des mortes, tout ça tout ça. A vérifier.
 
SITUATION

Profession et/ou activité pratiquée : euh ben pour l’instant les attributions royales le gonflent un peu donc Prince joue au vagabond. Haha.
 
Quartiers : ses fesses. C’est encore le seul endroit où il peut s’asseoir sans avoir de compte à rendre.
 
Suite : son cheval, Rex. Prince et Rex, les altesses déchues en joyeux compagnonnage vers de nouvelles aventures… haha.

 
HISTOIRE

 
Elle était là, étendue dans son cercueil de verre, si pâle, si brune, les lèvres fraîches comme deux boutons de rose prêts à éclore. Magnifique.
Elle l'attendait. Il le savait. 
Le nain qui montait la garde aussi l'attendait, d'ailleurs - mais quelle que soit son impatience, il ne se retournerait pas ; le protocole le lui interdisait. Et lui il était là, comme un con, incapable de faire le moindre pas.
Tout y était, pourtant : le soleil, le chant des petits oiseaux, le juste nombre d'années avant le réveil de la belle empoisonnée... mais non, vraiment, aujourd'hui il ne savait pas pourquoi mais il ne le sentait pas. 
 
Il était tout comme il fallait, hein. Frais comme un gardon, propre du matin même, rasé au poil près, et il n'y avait même pas de dragon à trucider, en plus. Il n'y avait jamais de dragon, de toute façon. C'était juste un vieux mythe, ça. Son père, à tous les coups, inquiet que sa royale progéniture n'ait pas l'air assez virile. Vieux con.
La vérité, c'est qu'elles finissaient toujours par se réveiller toutes seules, ces gourdasses, comme par magie. Lui il servait juste à faire la potiche. "Tiens, une fille morte. Oh, c'est drôle, elle se réveille. Bon, ben je vais l'emmener avec moi, hein."
Mais pourquoi il fallait systématiquement qu'on vienne l'emmerder si elles étaient capables de se réveiller toutes seules ??? Il était pas nécrophile, lui, de base, d'abord.
Franchement, il le connaissait par coeur, ce conte-là, en plus, c'est même pas lui qui délogeait le foutu morceau de pomme de la gorge délicate de madame, c'était un serviteur. Un foutu serviteur. Sauf que la fille, pas conne, c'est toujours LUI qu'elle regardait enamourée en ouvrant ses beaux grands yeux de biche. C'est drôle, hein. L'or de ses cheveux devait lui inspirer des idées d'ascension sociale plus réjouissantes que les fossettes du petit serviteur maladroit...
 
Alors non, vraiment, aujourd'hui il ne le sentait pas. 
En fait, il commençait à en avoir sérieusement marre de tout ça. Toute une vie à s'entraîner pour être l'Homme Parfait. A savoir répondre ce qu'il fallait quand on lui adressait la parole. A fermer sa gueule le reste du temps. A s'habiller comme il le fallait. A avoir les cheveux coupés à la bonne longueur et le sourire étiré à la bonne amplitude. A faire les bons mouvements par rapport aux gens, aux bêtes, au meubles, au millimètre près. Toute une vie à apprendre à devenir un légume. 
Même pas un nom à lui, on lui avait donné. Même pas un foutu putain de nom à lui. Non. Il était né pour être Prince. Juste Prince. Haha. Le Héros. Le trophée. Le joli machin que la princesse a le droit d'avoir au bout de cent ans si elle a été bien sage comme il faut, et avec qui elle pourra espérer avoir une vie sexuelle de folie qui l'amènera à pondre plein de mômes aussi jolis et sages qu'elle. 
Sauf que lui, il voulait que ses enfants ils aient un nom à eux. Un vrai nom. Il voulait que ses enfants aient le droit de se faire des dreadlocks si ça leur chante, de prendre des bains de boue quand l'envie leur vient, de dire merde à ceux qui les font chier et de puer de la gueule à force de manger des tartes à l'oignon si ça leur fait plaisir. Non, attendez, en fait il n'en voulait même pas, d'enfants ! Que les autres s'occupent donc d'assurer l'avenir de l'Humanité. Ce n'est pas un légume qui pourra le faire, après tout.
 
Prince soupira. Derrière lui, Rex, son cheval - parce que son cheval, lui, il a le droit d'avoir un nom, même si c'est un nom aussi débile que Rex - s'était mis à brouter l'herbe en attendant qu'il se passe enfin quelque chose. Le nain, de son côté, montrait des signes d'impatience de plus en plus marqués, mais il n'osait toujours pas se retourner. Trop bien discipliné. Haha.
Plus loin, ses autres copains nains, qui étaient censés arriver en même temps que la Royale Potiche, commençaient légèrement à paniquer après avoir dû rebrousser chemin un certain nombre de fois, s'efforçant pourtant de donner le change de façon remarquable en marchant de-ci de-là de façon presque naturelle, prétendant s'intéresser aux différentes espèces de champignons présentes dans la région...
Prince sentit un rire nerveux lui monter dans la gorge. Trop. C'était trop. Tout ça, c'était tellement trop.
 
Alors, pour la première fois de sa vie, Prince décida de faire la seule chose censée qui puisse se faire. Il décida d'arrêter d'être un légume.
Après un dernier regard pour la fausse morte enfermée dans son cercueil en verre et ses  gardiens nains, tous ces sages petits protagonistes qui chercheraient sans doute à le zigouiller un jour ou l'autre pour ce qu'il s'apprêtait à faire, Prince tourna les pieds, remonta sur le dos de son cheval, et partit.

 
LE JOUEUR

Déclaration sur l’honneur : 
Je jure solennellement de détruire, dérouiller, défenestrer, dézinguer avec joie et enthousiasme le mythe de l'homme parfait, paix à son âme ; de donner enfin leur chance aux pauvres princes potiches martyrisés depuis des siècles par les contes de fées et les vieilles dames sadiques qui les racontent, et de leur faire découvrir la vraie vie par la même occasion. 
Prince, pour sa part, s'engage à encourager la concurrence des autres Princes en lice - qu'ils ne se gênent suuuuuuuuurtout pas pour venir prendre sa place - et à prendre enfin le temps d'avoir une vraie réflexion pour trouver sa voie.


_________________
« Pour aller quelque part, en général, le plus simple est de partir de là où on veut aller. »
Principe Shadok


Dernière édition par Gribouille le Mer 17 Juin 2015 - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maryy
Guide et Correctrice

Mes Personnages

Date d'inscription : 23/08/2014
Messages : 213

MessageSujet: Re: Prince le pas charmant    Mer 17 Juin 2015 - 9:35

Haaa ! je n'avais pas lu ton histoire !
Il nous faudra absolument un rp ensemble ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Calypso Teach


Mes Personnages

Date d'inscription : 01/01/2015
Messages : 118

MessageSujet: Re: Prince le pas charmant    Mer 17 Juin 2015 - 11:12

Yop Prince, Shae Razade m'envoie ! J'ai ouvert un rp dans la forêt, viens y jouer si tu veux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gribouille


Mes Personnages

Date d'inscription : 31/12/2014
Messages : 80

MessageSujet: Re: Prince le pas charmant    Mer 17 Juin 2015 - 14:54

comment dire... j'ai peur d'y rencontrer une certaine princesse... mais je ne pourrai sans doute pas lui échapper longtemps :P

_________________
« Pour aller quelque part, en général, le plus simple est de partir de là où on veut aller. »
Principe Shadok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maryy
Guide et Correctrice

Mes Personnages

Date d'inscription : 23/08/2014
Messages : 213

MessageSujet: Re: Prince le pas charmant    Mer 17 Juin 2015 - 14:56

hhaha !
Non en effet !

Il faudra juste que tu me dise si on s'est déjà croisées avant que je dorme dans mon cercueil, que je sache si je reconnais ta tête ou pas ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gribouille


Mes Personnages

Date d'inscription : 31/12/2014
Messages : 80

MessageSujet: Re: Prince le pas charmant    Jeu 18 Juin 2015 - 19:30

eh ben je te laisse le choix, moi je vois parfois les contes comme des histoires qui se répètent à l'infini, et du coup les personnages doivent à chaque fois rempiler sur un truc qu'ils connaissent par coeur (c'est un peu comme ça que j'ai présenté les choses dans l'histoire de Prince) ; ou alors quelque chose de plus linéaire, qui était censé se passer d'une certaine façon et a été dévié (auquel cas Blanche ne connaîtrait pas le visage de Prince).

c'est toi qui choisis ! et je vais peut-être vous rejoindre dans la forêt en cours de route, mais je vous laisse démarrer avant ;)

_________________
« Pour aller quelque part, en général, le plus simple est de partir de là où on veut aller. »
Principe Shadok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Prince le pas charmant    

Revenir en haut Aller en bas
 
Prince le pas charmant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Charmant
» damoiseau, vous êtes charmant. ▹perry
» Un homme charmant... [Terminé / à corriger]
» Bazin et la nouvelle Gendarmerie Nationale
» Un endroit pour dormir... Oh un chat ! Minou Minou !! [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imaginarium :: Le couloir infini des univers :: Les Contes Détraqués :: Les Contes Détraqués - HRP :: Les Contes Détraqués - Lettres de Noblesse-