.


Forum RPG multivers, plusieurs jeux de rôle sur 1 seul forum. Venez jouer dans des univers différents avec un seul compte sur le forum.
 

Partagez | 
 

 Margot Stöber

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Siana


Mes Personnages

Date d'inscription : 22/08/2014
Messages : 202

MessageSujet: Margot Stöber    Ven 12 Juin 2015 - 20:25

Margot Stöber, dite La Dame Vengeresse
Gretel, dans Hansel et Gretel des Frères Grimm

   
PROFIL

   Âge : 28 ans

   Physionomie : Elle est de taille moyenne. Margot a le visage fin, les cheveux bruns et les yeux verts. Son corps est élancé et sa peau est blanche comme de la porcelaine. Mais attention ! Elle est loin de se casser comme un vase lorsqu'il tombe ! Margot est certes fluette, elle n'en est pas moins musclée et athlétique.

   Caractère : Elle est d'un naturel calme et patient. Si calme que cela en est parfois effrayant car son visage reste impassible, quelles que soient ses émotions. Il lui arrive tout de même de sourire ou de froncer les sourcils. Mais il ne faut pas s'attendre à un rire à pleines dents. Certains la trouvent froide et insensible. Ce qui n'est absolument pas le cas ! Au contraire ! Disons juste qu'elle ne le montre pas.

   Pouvoirs ou particularités magiques : Margot est née sans pouvoir. Cependant, lors de la chute des Barrières, Margot a gagné un petit pouvoir. Elle peut maintenant inhiber ou affaiblir le pouvoir des sorcières lorsque celles-ci se trouvent à proximité d'elle, plus précisément dans son périmètre vital, qui est d'une dizaine de mètres autour de Margot. (explication de l'acquisition dans l'histoire de Margot)

   
SITUATION

   Profession et/ou activité pratiquée : Le jour, c'est une fermière tout ce qu'il y a de plus banal, qui vend ses productions en ville et au village.
La nuit, elle devient La Dame Vengeresse ! Elle venge, en échange d'une belle bourse de pièces, toutes personnes lésées qui entrent dans ses critères. (Cf l'histoire pour savoir comment elle est devenue La Dame Vengeresse, et le carnet de voyage de Margot pour connaitre ses critères).

   Quartiers : principalement sa petite ferme, qui se trouve en pleine campagne, à mi-chemin entre la Grande Ville et le Village. Ainsi que son office pour son travail nocturne, qui n'est autre que la maison de pain d'épice.

   Suite : son frère, qui est un pâtissier renommé dans la Grande Ville. Il parait qu'il serait le "père" de P'tit Biscuit.
   


   
HISTOIRE

La vie de Margot n'a jamais été toute rose. Lorsqu'elle avait 3 ans, elle perdit sa maman en couche alors qu'elle donnait vie à son petit frère. Depuis sa naissance, elle a toujours veillé sur lui.
Deux ans après la perte de sa maman, Margot fut "gratifiée" d'une belle-mère. Une horrible belle-mère. Une belle-mère comme on en voyait dans tous les contes avant la chute des Barrières. Cette femme était odieuse, égoïste et dépensière. Le peu d'argent que gagnait le père de Margot grâce à ses cultures et ses élevages partait dans les caprices de l'immonde femme.

Un jour, lassée de devoir se priver de belles robes pour nourrir ses deux beaux-enfants, la marâtre entreprit de convaincre son époux d'abandonner ses enfants. Tous les pires mensonges lui servirent pour y arriver. Margot, alors âgée de 6 ans, avait alors le dos large car sa belle-mère la faisait passer pour la pire enfant du monde. Son frère en prenait tout autant. La belle-mère accusait le petit de manger en douce toute la nourriture de la réserve. Pourtant, l'enfant était plutôt rachitique et rien ne prouvait qu'il se gavait la nuit de toute la nourriture du foyer.
Très amoureux, ou très aveuglé, le père accepta d'abandonner ses enfants dans la forêt. Mais Margot était maligne et avait tout entendu. Elle donna pour mission à son frère de ramasser des cailloux car elle était trop occupée avec les corvées de la ferme. Puis le lendemain, les deux enfants étaient conduits en forêt par leur père. Margot et son frère semèrent les cailloux pour retrouver leur chemin. Quand leur père les laissa au cœur de la forêt, Margot et son frère patientèrent un peu, au cas où leur père serait pris de remord. Voyant qu'il ne revenait pas, les deux enfants retournèrent chez eux grâce aux cailloux.

La belle-mère avait échoué mais elle n'en restait pas là. Un mois plus tard, cela recommençait. Par précaution, le frère et la sœur avaient amassé des cailloux et le petit garçon en avait la charge. Ce qu'il ignorait, cependant, c'était que les cailloux avaient été découverts par la belle-mère et qu'elle les avait remplacés par de la mie de pain.
Lorsque la deuxième tentative commença, le garçon sema son pain et, trop jeune du haut de ses trois ans, ne remarqua pas qu'il ne s'agissait pas de cailloux. Margot et son frère étaient donc perdus pour de bon.

Une fois abandonnés en forêt, ils attendirent comme la première fois. Puis tentèrent ensuite de rentrer chez eux. Mais le pain avait été mangé. Ils errèrent dans la forêt et tombèrent sur une maison en pain d'épice. Affamés, ils s'approchèrent pour en manger un bout.
Sauf que la maison appartenait à une sorcière, qui les kidnappa. Elle chargea Margot de faire à manger afin de bien gaver son frère. La sorcière avait dans l'esprit de le manger. Margot s'exécuta. Mais lorsque le moment de manger son frère vint, la fillette prit la sorcière par surprise alors qu'elle vérifiait le feu. Elle la poussa et la sorcière mourut dans les flammes.
Margot et son frère prirent une nouvelle fois la décision de rentrer chez eux dès le lendemain. Son petit frère passa la nuit à dormir tandis que Margot explorait la maison en pain d’épice, ce qu’elle n’avait pas pu faire lorsque la sorcière était en vie. Là, elle découvrit plein de choses. Des livres de sorcellerie, des potions et un étrange bâton orné à ses extrémités de deux lames faites dans un étrange bois dangereusement taillé. Le trouvant fort joli et facile à manipuler, Margot décida de garder le bâton. Celui-ci allait leur être utile pour leur retour à la maison.
Le lendemain, dès l’aube, Margot et son frère prirent le chemin du retour. Il ne leur fut pas aisé de retrouver leur foyer. Ils mirent toute la journée pour y parvenir. Cette fois, Margot était bien décidée à raisonner son père et lui faire comprendre qu’elle était assez forte pour les aider à la ferme et leur faire gagner plus d’argent. Lorsqu’ils revirent la ferme de leur père, les deux enfants s’y précipitèrent. Quelle ne fut leur frayeur quand ils entrèrent et firent face à une horrible bonne femme cornue et au nez crochu.  

- Qui êtes-vous ? demanda Margot en saisissant son frère et en le cachant derrière elle.

- Margot ?! S’étonna la sorcière en reprenant sa forme humaine.

- Belle-mère ? demanda Margot, sans la moindre tonalité dans sa voix.

- Où est papa ? s’empressa de demander le petit garçon apeuré.

La sorcière ricana et se frotta le ventre en disant « miam miam ». Margot s'avança tout en tenant fermement son bâton.

- Alors comme ça, tu es une sorcière, conclut Margot. Bien, cela me fera doublement plaisir de te tuer.

Margot se rua sur la sorcière qui la repoussa d'un simple coup de main, sans même la toucher, et la fit voler contre le mobilier. Margot chargea de nouveau, encore et encore. Cela amusait la sorcière, qui prenait plaisir à fatiguer la jeune fille avant de l'anéantir. Margot continuait pourtant, sans relâche. Au bout d'un quart d'heure, lassée par ce jeu, la sorcière se jeta sur Margot et la saisit par la gorge.

- Je vais te tuer, comme j'ai tué ton père. Après je m'occuperai du gnome qui te sert de frère. Je vais prendre un grand plai...

La sorcière grimaça et lâcha Margot qui retomba sur ses pieds. La sorcière regarda son ventre et vit que le bâton de Margot était planté dans son corps.

- C'est moi qui vais te tuer comme j'ai tué ta copine de la maison en pain d'épice, dit Margot avec un grand calme. Je vais venger papa.

- Tu ne peux pas me tuer comme ça, rit la sorcière. Ce n'est pas possi...

Du sang jaillit de la bouche de la sorcière. Elle retira l’arme qui était plantée dans son ventre et reconnut le bâton fait de bois de licorne.

- Où as-tu trouvé ça ? Non ! Du bois de licorne ! Sale peste ! Vociféra la sorcière en tentant une dernière fois d’étrangler Margot, qui replanta son arme dans le ventre de la sorcière.

- Je vais te tuer et venger papa. Ensuite, je vais récupérer notre ferme. Et quand on sera de nouveau chez nous, j'apprendrai à vous trouver, à vous traquer. Et quand j'y arriverai, je jure sur ma vie que je m'attaquerai à toutes tes sœurs qui font du mal aux gens innocents et je jure sur celle de mon frère que je protègerai celles qui font le bien. Je le jure, insista Margot en enfonçant davantage son arme dans le ventre de la sorcière. Je le promets à feu mes parents ! s'exclama Margot.

A ce moment, un bang se fit entendre. Les Barrières, branlantes depuis un moment, venaient de chuter pour de bon. Quelque chose se produisit. Une orbe de lumière sortit de la plaie de la sorcière maintenant morte et frappa Margot de plein fouet. Elle l'ignorait encore, mais en chutant les Barrières avaient entendu sa promesse et l'avaient gratifié d'un pouvoir : celui d'inhiber ou affaiblir le pouvoir des sorcières lorsque celles-ci se trouvent à proximité d'elle, plus précisément dans son périmètre vital, qui est d'une dizaine de mètres autour de Margot. Pourquoi offrir ce cadeau à Margot ? Les Barrières avaient-elle quelque chose en tête ? Espéraient-elles s'en faire une alliée afin de se rétablir ?
Pour le moment, Margot ignorait ce qui venait de se passer.

Le temps passa lentement. Margot vivait entre deux mondes : celui de la ferme, qu’elle avait récupéré mais ne gérant pas encore, et celui de la sorcellerie, dans la maison en pain d’épice, qu’elle avait maintenant en sa possession. Margot y passait le plus clair de son temps, à apprendre tout sur le monde des sorcières grâce aux livres de celle qui avait voulu manger son frère. Son frère l’accompagnait. Elle ne voulait jamais le laisser seul. Le petit dégustait les dons sucrés de la maison et éduquait ses papilles plaisir de la pâtisserie, puis à leur confection. Pendant ce temps, Margot s’entrainait sans relâche et découvrit son don par hasard, lorsqu’elle fut confrontée à une sorcière venue rendre visite à l’ancienne habitante de la maison de pain d’épice.

Un jour, alors que Margot avait douze ans, elle fut découverte en pleine lecture dans la maison de pain d’épice par une troupe de chasseurs qui traquaient un loup suspecté d'avoir mangé une mamie et sa petite-fille. Stupéfaits de découvrir une enfant vivante et en pleine santé dans la maison de la sorcière, les chasseurs voulurent savoir comment elle avait réussi à rester dans la maison et voulurent savoir où était passée la sorcière.
De façon inexpressive, Margot leur expliqua ce qui s'était passé plusieurs années auparavant et les évènements depuis sa première sorcière tuée. Les chasseurs se mirent à rire et la traitèrent de menteuse. Jamais une fille n’aurait tué trois sorcières !
Toujours sans la moindre émotion sur le visage et dans la voix, Margot leur prouva le contraire en exhibant le trophée au-dessus de l’ancien four de la sorcière. Sur le mur, trônaient deux  crânes cornus. L’un était celui de la sorcière au pain d’épice, l’autre était celui de sa belle-mère. Suspicieux, les chasseurs exigèrent de voir le tueur de sorcières.
Margot persista. Amusé face à l'adolescente, un des chasseurs lui demanda une preuve. Il lui révéla qu'une sorcière résidait dans une cabane sinistre construite au sommet d’un arbre, un peu plus loin dans la forêt.

Décidée à faire ses preuves et de clouer le bec aux chasseurs, Margot prit la route de l’arbre maudit en compagnie des chasseurs, impatients d'être spectateurs. Une fois sur place, Margot fit face à la sorcière, qui s'était précipitée en bas de l’arbre pour défendre son territoire.
Grâce à son pouvoir, Margot put tenir à bonne distance la sorcière. Elle n’était pas encore assez puissante pour inhiber ou affaiblir le pouvoir de la sorcière, mais elle l’était suffisamment pour que la monstrueuse créateur ne puisse pas l’approcher.
Le combat dura un bon quart d’heure. Mais Margot réussit à trancher la tête de la sorcière avec une arme qu’elle s’était créée grâce aux livres de sorcellerie.

Le bec des chasseurs cloués, Margot retourna à ses activités.
L'exploit de la jeune fille fit le tour du village, puis de la campagne, et enfin de la Grande Ville. Margot avait maintenant une sacrée réputation.
Installée dans sa ferme avec son frère, le jour elle travaillait dur. Puis le soir, elle s’éclipsait dans la maison de pain d’épice, devenue son « repaire » pour son apprentissage de la chasse aux sorcières.
Les gens venaient peu à peu solliciter son aide le soir, lorsqu’elle était dans la maison de pain d’épice, afin de lui demander de faire face à toutes sortes de créatures magiques malveillantes. Contre quelque chose, bien entendu. Souvent de quoi manger ou s’habiller. La maison de pain d’épice était devenue plus qu’un repaire… c’était l’office de la Dame Vengeresse.

Au fil des années, ses missions se faisaient de plus en plus nombreuses.

Aujourd'hui, Margot a 28 ans. Elle vit seule dans la ferme de ses parents. Elle a relancé l'exploitation et la tient d’une main de fer (selon les dires de ses garçons de ferme). Elle est devenue une fermière aguerrie le jour et une toute autre personne la nuit. Elle est connue sous le nom de Dame Vengeresse parmi les criminels et les chanceux qui connaissent son existence. Elle venge les gens lésés par les créatures magiques. Elle traque les sorcières, avant tout pour son plaisir personnel. Ce petit travail nocturne lui permet d'avoir une vie confortable et aussi de choyer son frère, devenu un grand pâtissier de la grande ville.
   


   
LE JOUEUR

   Déclaration sur l’honneur : Margot s'engage a botter le derrière des sorcières qui ne se sont pas repenties de leurs méfaits après la chute des Barrières et qui refusent de se remettre sur le droit chemin. Idem pour les sorcières gentilles qui décident de passer dans le côté obscur de la sorcellerie. Faut comprendre Margot, elle déteste vraiment les sorcières depuis un certain trauma datant de sa plus tendre enfance...
Gare aux personnes qui maltraiteront les enfants ! Ainsi qu'aux enfants qui mangent trop de sucrerie... et refusent de se brosser les dents. Attention aussi aux personnes qui l'engagent pour son travail de nuit et qui refusent de la payer comme il se doit. On n'arnaque pas Margot ! C'est pas en bossant à la ferme qu'elle va avoir un train de vie confortable. Alors faut pas l'entuber sur le contenu de la bourse, sinon cela risque d'être la vie...
   


Dernière édition par Siana le Lun 22 Juin 2015 - 20:30, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Shae Razade


Date d'inscription : 29/05/2015
Messages : 93

MessageSujet: Re: Margot Stöber    Mar 16 Juin 2015 - 13:53

Bienvenue chère amie !! ^^

je sens que ça va dépoter tout ça...

_________________
Shae Razade, mangeuse d'histoires
Que crois-tu donc pouvoir contre une femme au cœur d'encre, qui se gave du délire des mots ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Siana


Mes Personnages

Date d'inscription : 22/08/2014
Messages : 202

MessageSujet: Re: Margot Stöber    Ven 19 Juin 2015 - 20:39

J'ai terminé ma fiche. Je me suis laissée emportée par ma plume mais j'ai réussi à me retenir tout de même car cela aurait pu être encore plus long !
Bonne lecture ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Shae Razade


Date d'inscription : 29/05/2015
Messages : 93

MessageSujet: Re: Margot Stöber    Sam 20 Juin 2015 - 21:45

Eh bien, sacrée histoire ! ^^

par contre je suis un peu embêtée par le moment où survient la chute des Barrières, c'est-à-dire après que le conte ait déjà dévié de sa trame d'origine...

_________________
Shae Razade, mangeuse d'histoires
Que crois-tu donc pouvoir contre une femme au cœur d'encre, qui se gave du délire des mots ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Siana


Mes Personnages

Date d'inscription : 22/08/2014
Messages : 202

MessageSujet: Re: Margot Stöber    Sam 20 Juin 2015 - 23:40

A la fin du conte, Hansel et Gretel rentrent bien chez eux et retrouvent leurs parents après avoir tué la sorcière.
Cela ne dévie donc pas tant que cela de la trame d'origine. Margot rentre chez elle mais seule et longtemps après, mais elle rentre, après tout.

Dois-je tout de même changer quelque chose ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Shae Razade


Date d'inscription : 29/05/2015
Messages : 93

MessageSujet: Re: Margot Stöber    Dim 21 Juin 2015 - 14:03

disons que si l'on veut être rigoureux, la chute des Barrières doit se produire au moment où la déviation commence. Dans l'histoire de Margot, ce serait par exemple à cet endroit-là :

Siana a écrit:
Sauf que la maison appartenait à une sorcière, qui les kidnappa. Elle chargea Margot de faire à manger afin de bien gaver son frère. La sorcière avait dans l'esprit de le manger. Margot s'exécuta. Mais lorsque le moment de manger son frère vint, la fillette prit la sorcière par surprise alors qu'elle vérifiait le feu. Elle la poussa et la sorcière mourut dans les flammes.
(ici)
Margot et son frère s'établirent dans la maison en pain d'épice. Ils décidèrent de ne plus rentrer chez eux. 
Dans leur nouvelle maison, tandis que son frère se délectait des confiseries et pâtisseries qui poussaient dans la maison et dans son jardin, Margot s'entrainait ardemment pour devenir forte et pour ne pas prendre de poids. 

du coup ce paragraphe : 
Siana a écrit:
A ce moment, un bang se fit entendre. Les Barrières venaient de chuter. Quelque chose se produisit. Une orbe de lumière sortit de la plaie de la sorcière maintenant morte et frappa Margot de plein fouet. Elle l'ignorait encore, mais en chutant les Barrières avaient entendu sa promesse et l'avaient gratifié d'un pouvoir : celui d'inhiber ou affaiblir le pouvoir des sorcières lorsque celles-ci se trouvent à proximité d'elle, plus précisément dans son périmètre vital, qui est d'une dizaine de mètres autour de Margot. Pourquoi offrir ce cadeau à Margot ? Les Barrières avaient-elle quelque chose en tête ? Espéraient-elles s'en faire une alliée afin de se rétablir ? 
pourrait être simplement déplacé à cet endroit-là, si cela ne change pas le déroulé de l'histoire tel que tu l'avais imaginé. 

qu'en penses-tu ?

_________________
Shae Razade, mangeuse d'histoires
Que crois-tu donc pouvoir contre une femme au cœur d'encre, qui se gave du délire des mots ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Siana


Mes Personnages

Date d'inscription : 22/08/2014
Messages : 202

MessageSujet: Re: Margot Stöber    Dim 21 Juin 2015 - 15:05

Cela ne colle pas avec ce que j'avais imaginé. Je voyais plutôt les choses ainsi : Margot reçoit le pouvoir car elle a juré de traquer les méchantes sorcières pour laisser place au bien. Et ce qui l'a poussé avec cette promesse, c'est le fait de découvrir que sa belle-mère est une sorcière.

J'ai réarrangé l'histoire pour que la chute tombe mieux et que cela corresponde à ce que j'avais en tête. J'ai un peu développé en plus ^^

Est-ce que c'est mieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Shae Razade


Date d'inscription : 29/05/2015
Messages : 93

MessageSujet: Re: Margot Stöber    Lun 22 Juin 2015 - 19:26

Ca me va mieux en effet, vu que l'acquisition du pouvoir a été rapprochée du début de la déviation. 
Pour que ce soit tout bon, on pourrait simplement rajouter une petite tournure, comme :

Siana a écrit:
A ce moment, un bang se fit entendre. Les Barrières, branlantes depuis un moment, venaient de chuter pour de bon

qu'en dis-tu ? tu peux reformuler la chose bien sûr.


PS : il y a une petite redite qui a du t'échapper dans tes remaniements :
Siana a écrit:
La sorcière ricana et se frotta le ventre en disant « miam miam ». Margot s'avança tout en tenant fermement un bâton dont les deux extrémités étaient ornées d'un étrange bois dangereusement taillé.
Le bâton en question est déjà détaillé quelques lignes plus haut à présent, tu peux alléger je pense Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Siana


Mes Personnages

Date d'inscription : 22/08/2014
Messages : 202

MessageSujet: Re: Margot Stöber    Lun 22 Juin 2015 - 20:31

Le doublon m'a échappé ! Quand on a le nez dedans, on loupe parfois des choses ^^

J'ai ajouté ta suggestion concernant les barrières lorsqu'elles chutent. J'ai copié et collé car ta formulation me plait.

As-tu autre chose à me faire corriger ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Shae Razade


Date d'inscription : 29/05/2015
Messages : 93

MessageSujet: Re: Margot Stöber    Mar 23 Juin 2015 - 18:10

pour moi c'est tout bon !

si tu ressens en jouant le besoin de créer un lieu spécifique pour la maison en pain d'épices, on pourra en reparler mais en attendant on peut considérer qu'elle se trouve tout simplement dans la Forêt (idem pour la ferme)

Fiche validée !
Bon rp ;)

_________________
Shae Razade, mangeuse d'histoires
Que crois-tu donc pouvoir contre une femme au cœur d'encre, qui se gave du délire des mots ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Margot Stöber
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Margot de Soltariel [Duchesse de Soltariel]
» La Reine Margot [OS]
» While your lips are still red (Théo et Margot)
» Baptême de Dõna Margaux
» De la musique?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imaginarium :: Le couloir infini des univers :: Les Contes Détraqués :: Les Contes Détraqués - HRP :: Les Contes Détraqués - Lettres de Noblesse-