.


Forum RPG multivers, plusieurs jeux de rôle sur 1 seul forum. Venez jouer dans des univers différents avec un seul compte sur le forum.
 

Partagez | 
 

 Alice Liddell (avorté)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
MessageSujet: Alice Liddell (avorté)   Mar 21 Juil 2015 - 20:09

Alice Liddell

PROFIL


Âge : 26 ans.

Physionomie : Bière brune aux yeux thé vert, la taille de guêpe et la vivacité d'un frelon, un regard démoniaque dans un visage angélique, l'ingénue Alice cède la place à un oxymore obscur et tapageur, comme une calligraphie prise de folie. Fini le bleu et beau tablier ; ses atours sont à l'image de son âme : décalés, sombres et non dénués d'une forme de grâce. Son arme, en bien et bel argent, l'accompagne souvent, qui orne ses hanches. Mais c'est sans conteste une aura sinistre qui habille le plus manifestement la jeune femme.

Caractère : Finie la fantaisie, la politesse et la candeur. Elle avait tout de l'agneau, la voilà loup sous sa peau d'âne pourrie. Alice, c'est la déprime qui trime. Plus de poèmes dans cette fille. La voilà maintenant carcasse fielleuse, spectre vénère des bas fonds, à la besogne comme en enfer, c'est à dire sans espoir. Le calme taciturne tout de violence contenue et le cynisme la caractérisent maintenant ; mais, Barrière ou pas Barrière, on ne change pas comme ça : la jeune femme est éminemment curieuse, même si elle refuse de l'avouer. Sans doute est-ce ce qui l'a prédestiné à son travail. Ça, et son addiction pour le thé, bien sûr.

Pouvoirs ou particularités magiques : Le seul pouvoir qu'elle avait, c'était cette fantastique incapacité à mesurer les risques qui se présentaient à elle ; pouvoir qu'elle a - au demeurant - conservé. Mais les choses ne sont plus les mêmes, désormais. La quantité astronomique de champignons tous plus suspects les uns que les autres qu'elle a absorbé au cours de l'âge bête lui a laissé des séquelles. Sans doute responsable de son caractère crépusculaire, elle lui a légué une étrange forme de synesthésie à laquelle elle doit une ouïe aussi affûtée que celle d'un loup, de bons réflexes et quelques hallucinations olfactives. Loin de s'en plaindre, Alice y voit la cicatrice d'un passé qu'elle aimerait définitivement refermé. Enfin, héritage de la douce époque, son épée vorpale a été refondue... En revolver.

SITUATION

Profession et/ou activité pratiquée : Inspectrice dans la section anti-criminalité de la PAF.

Quartiers : Faubourgs de la ville.

Suite : N'étant pas vraiment le genre de personne à avoir des amis, elle reste souvent en solitaire. On peut la voir faire le pilier de comptoir dans un coin sombre de la taverne de Grumpy, même si elle préfère fréquenter les salons de thé. Le seul ami vivant qui lui reste est Absolem, qu'elle va torturer de temps en temps, en saisissant sa dose de stupéfiants. Elle rend parfois visite à la tombe du lapin blanc.


HISTOIRE


Avant.
J'ai plus beaucoup de souvenirs de cette période. Peut-être que c'est pour le mieux. Je suis pas sûre d'avoir envie de me rappeler une époque où j'étais heureuse ; ça risque d'être encore pire, après. J'étais une tête blonde, sotte, stupide même. J'étais gentille avec tout le monde et je pleurais pour un rien. Un rien je vous dis ! Plus de ça.

Tout ce que je voulais, c'était de l'aventure, des couleurs, de belles choses. Vous voulez mon histoire ? Demandez à n'importe quelle stupide petite fillette bien élevée qu'elle vous raconte la sienne. Vous l'aurez. Si j'ai réalisé quelque chose pendant toutes ces années, c'est que dans la vie, on est tout le monde ou personne. J'étais tout le monde.

Pendant.
Vous savez, on parle de chute des Barrières, d'avant et d'après. Les gens pensent comprendre le monde. Le monde est pure folie. Pur non-sens. Regardez moi ! J'ai toujours été une créature des carrefours : déjà jeune, je ne savais quoi penser de la réalité. Les choses que je vivais en rentrant dans ce terrier dégueulasse, étaient-elles réelles ? Et avant alors ? Dans cette bonne vieille Angleterre, est-ce que je vivais un rêve, aussi ? Aujourd'hui, les gens pensent que les choses sont plus vraies parce qu'elles sont plus sombres. Mais réveillez vous ! Les choses sont juste différentes. Il n'y a pas d'avant ni d'après pour moi ; j'ai toujours vécu dans ces deux réalités et lorsque vos soi-disant Barrière sont tombées, j'étais toujours dans le même asile, dans le même cauchemar, dans le même corps... Ou presque. Du jour au lendemain, on a considéré que tout ce que j'avais vécu avait un sens. Du jour au lendemain, ma vie était officiellement acceptée dans toute sa substance.
C'est pour ça que je l'ai rejetée.


Après.
Londres cède la place à la grande ville, au village, à la plus haute tour. Tous ces lieux qui n'ont même pas de nom. Ils ne sont rien d'autre que des lieux. Lorsqu'on m'a fait sortir des petites maisons, je n'étais d'autre que moi même. Alors j'ai fais ce qu'il y avait à faire : retrouver mes amis. Et quels amis ! Cet abruti de Lapin Blanc, incapable de trouver un emploi parce qu'il était toujours en retard. J'avais toujours le temps de finir ma tasse avant qu'il ne se pointe au thé. Le Cheshire Cat s'est évanouit dans la nature, à l'heure actuelle, personne ne sait où il se trouve ; il se murmure qu'il a disparu après avoir attrapé le VIH. Les jumeaux travaillent comme dockers, ils arrivent à joindre les deux bouts, tant mieux pour eux. Quand à cette épave d'Absolem... J'aurais pitié de lui si j'avais pas envie de lui botter le cul chaque fois que je vois sa misérable tronche de larve. Il vend un peu de sa soie quand il peut, mais son organisme est tellement détraqué par toutes les drogues qu'il s'envoie qu'il est devenu incapable de produire quoi que ce soit de correct.

Les choses vont ainsi dans la vie, et on s'y fait une place. Moi je gagne la mienne comme je peux, j'accepte les boulots qui peuvent se présenter. Bientôt je fini là où je n'aurais jamais souhaité être : dans la police. Peut-être que notre existence n'est qu'une longue déconstruction de nos rêves, puis de nos espoirs, puis de nos résignations. Peut-être qu'on n'est jamais vraiment accomplis tant qu'il nous reste une once de complaisance. Mon boulot de standardiste me laissait assez pour vivre et j'envisageais même de fonder une famille un jour, histoire de rentrer dans l'moule. Et un jour, mon supérieur me convoque... A la morgue. J'identifie à peine le Lapin Blanc. J'ai envie de pleurer, mais je ne peux que vomir. Le soir même, je suis ivre comme on peut l'être. Je n'ai plus aucun souvenir de cette soirée ; je sais juste que je me suis battu.

Alors très vite, la mélancolie laisse place à la colère, à la haine insidieuse. Je postule à la PAF et je me démène comme la folle que je suis pour être prise. Le résultat est à la hauteur de mes attentes : je suis élue lieutenant de la section anti-criminalité de la PAF, du sérieux. Quelques affaires plus tard, et me voilà inspectrice. Mais je n'ai toujours pas retrouvé mon homme. Cependant, mes investigations personnelles m'ont amenées à entendre un nom que les gens ne prononcent qu'avec peur et force coup d’œil derrière le dos :
Le père castor.

Ça tombe bien, il manque une toque à ma garde robe.


LE JOUEUR

Déclaration sur l’honneur : Je déclare sur l'honneur que ça va chier. Je déclare sur l'honneur que les magiciens, les chevaliers et autres grands méchants loups n'ont qu'à bien se tenir, où ils se prendront une calotte qu'ils ne sont pas prêts d'oublier. Je déclare que l'avenir sera fait de sang et de larmes, de thé et de bière et, par dessus, envers et contre tout, je déclare sur l'honneur que celui qui a mis le Lapin Blanc dans une tombe finira tellement déglingué que ceux qui devront en reconnaître le corps deviendront instantanément végétariens.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Shae Razade


Date d'inscription : 29/05/2015
Messages : 93

MessageSujet: Re: Alice Liddell (avorté)   Dim 6 Sep 2015 - 20:18

Bonjour Alice ! 

j'étudie ta fiche et je reviens vers toi ^^

Bienvenue sur les Contes Détraqués !!

_________________
Shae Razade, mangeuse d'histoires
Que crois-tu donc pouvoir contre une femme au cœur d'encre, qui se gave du délire des mots ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Shae Razade


Date d'inscription : 29/05/2015
Messages : 93

MessageSujet: Re: Alice Liddell (avorté)   Jeu 10 Sep 2015 - 14:16

Malheureusement, je viens seulement de voir le sujet "Départ", déplacé dans les archives ^^' 

ma réponse arrive donc trop tard. J'en profite malgré tout pour écrire mon propre petit commentaire sur cette histoire : j'avais prévenu de mon absence prolongée cet été (qui arrivait malheureusement juste après le lancement du forum) pas seulement à cause des vacances mais parce qu'au cours de mes déplacements j'ai été amenée à passer plus d'un mois sans ordinateur... du tout ! 
Et je dois avouer que je n'ai pas pu non plus être très réactive sur la première semaine de rentrée (qui a été je dois dire une rentrée de folie...). 

Je m'excuse donc pour les nouveaux membres qui ont dû ronger leur frein (je sais très bien ce que c'est de perdre l'inspiration et l'envie à force d'attendre).
C'est d'autant plus dommage que nous avions avec Alice un premier membre de la PAF ! Ce qui a été pour moi très excitant en découvrant la fiche, mais me demande aussi bien plus de travail avant la validation car le cadre de jeu des PAFs n'a pas encore été clairement défini (en l'occurence je pensais plutôt à une organisation qui va se mettre en place au fur et à mesure du jeu, après la Chute des Barrières), et qu'il me fallait réfléchir à la proposition très fournie de Wex.
(Celui-ci étant parti, le sujet reste d'ailleurs ouvert jusqu'à la prochaine proposition de personnage.)

Tout cela pour dire que je regrette le départ de Wex et lui souhaite une bonne continuation. 
J'adhère pour ma part au rythme d'Imaginarium qui me permet de ne pas me décourager quand je passe plusieurs semaines sans trouver le temps de répondre à mes RPs, même si je tâche depuis le lancement des Contes d'être le plus réactive possible sur la modération. 

Etant donné que l'univers des Contes est assez particulier, puisqu'il cherche à la fois à avoir un cadre assez défini et strict, et à laisser un maximum de liberté à ses membres (ce qui ne permet que rarement de valider une fiche du premier coup), il ne m'est pas vraiment possible de déléguer la modération à quelqu'un d'autre en cas d'absence.


Cette fiche sera sans doute déplacée dans une nouvelle section ; en attendant je me contente d'en remanier le titre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Alice Liddell (avorté)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES POINTS ☩ ce qu'ça veut dire et ses récompenses
» ALICE LIDDELL ∂ You've used me and abused me, but you will NOT destroy me!
» Alice Liddell
» Alice Liddell - Qu'on lui coupe la tête!
» Carnet d'Alice Liddell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imaginarium :: Le couloir infini des univers :: Les Contes Détraqués :: Les Contes Détraqués - HRP :: Les Contes Détraqués - Lettres de Noblesse :: Les disparus, refusés ou abandonnés-