.


Forum RPG multivers, plusieurs jeux de rôle sur 1 seul forum. Venez jouer dans des univers différents avec un seul compte sur le forum.
 

Partagez | 
 

 L'opération Lazarus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: L'opération Lazarus   Jeu 10 Mar 2016 - 19:24

Précédemment dans l'opération Lazarus... (clic)

Freya tournait en rond comme un fauve en cage. La navette biplace commençait à être trop petite pour elle et pour rendre son impatience supportable par le reste de l'équipage. La jeune rebelle portait un accoutrement bien différent de ses habituelles tenues, la faisant ainsi passer une pour infirmière accréditée par l'Empire. Il allait être difficile pour les gardiens de faire le lien avec la petite rebelle emprisonner quelque temps avant sur Lidatha.

- Tu me donnes le tournis, lui lança Marcelle, qui portait un uniforme de garde du corps.

Freya s'arrêta, la regarda, haussa les épaules et recommença à tourner en rond, les mains dans le dos, la tête baissée.

- J'espère que ce sont des fourmis dans les jambes qui te font trotter et non une angoisse grandissante. On ne va pas sauver mon patron dans de bonnes conditions si on embarque avec nous une gamine apeurée.

Freya stoppa net sa marche et fonça sur Marcelle. Elle lui planta un index accusateur dans la poitrine et répliqua :

- Lidatha ne me fait absolument pas peur. Je te rappelle que je me suis faite volontairement emprisonner là-bas pour pouvoir approcher ton patron et lui proposer une alliance, ni de ses gros bras qu'il a pu se trouver en prison et qui m'ont empêcher de l'approcher. Je ne suis pas angoissée. Je suis lassée d'attendre. Nuance !


- Raja ne se laisse pas approcher facilement, reconnut Marcelle, évitant ainsi de répondre au reste des propos de la jeune rebelle.

Freya reprit sa marche en rond et Marcelle se tut. Mais le silence ne fut pas de longue durée. Freya reprit la parole.

- Raja a bien été mis au courant qu'il aurait une visite médicale ? J'espère qu'il n'en sait pas plus... qu'il n'est pas au courant pour l'opération d'évasion ? Car s'il sait... les gardiens le sauront forcément aussi.

Marcelle haussa les épaules en signe d'ignorance. Freya lâcha un grognement d'exaspération.

- Lidatha en vue, déclara Marcelle. Assis-toi maintenant et attache-toi.

Freya avait le visage sombre.

- Il sait, confessa Marcelle. Il sait qu'une infirmière, autrement dit, toi, viendra lui faire une visite médicale.

Marcelle amorça la procédure d'atterrissage sur une des pistes réservées au personnel de Lidatha. Il ne leur restait plus qu'à sortir de la navette et commencer leur grande comédie... tout en évitant de se faire prendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
HK-47


Mes Personnages

Date d'inscription : 29/02/2016
Messages : 78

MessageSujet: Re: L'opération Lazarus   Ven 11 Mar 2016 - 9:45

Raja était agenouillé dans sa cellule, ses mains jointes posées sur ses cuisses, les paupières closes. À voix basse, il psalmodiait une prière et récitait des textes sacrés que trop de ses semblables avaient oublié. Il était torse nu, laissant apparaître son physique musculeux et les tatouages qui couvraient son corps.

Au centre de son dos, à cheval sur les deux omoplates, s'étalait un grand soleil stylisé, symbole de l'Aube et d'un jour nouveau. Sur le bras gauche était dessiné un oiseau en flammes, souvenir de son premier attentat sur Romundyr. Sur le bras droit se trouvait un tatouage de la Terre et de sa Lune. Sur le côté gauche de son torse étaient inscrit les mots « Fraternité Éternelle ». Enfin, dans le bas de son dos s'étendait une liste de noms.

Karl McGregor – Francis Gupta – Federico Vargas – Nathan Lloyd – Taylor Lloyd – Lee Gun-Ye…

La liste comprenait une vingtaine de noms et se terminait par celui d'Ulrich Zimmer. Le Dragon. Le bras droit d'O'Hara, et autrefois son mentor. L'homme que même les autorités impériales croyaient invulnérable. Ce Dragon qui avait survécu à un gigantesque incendie par lui provoqué, et à plus de blessures par balles qu'il ne pouvait en compter -d'autant que Zimmer, essentiellement illettré, était mauvais en calcul. Ce même homme que Rudyard Munroe avait tué sur Terra Prime. Raja O'Hara jugeait cela moins enrageant… qu'impressionnant.

La cellule de Raja était petite, des proportions d'une chambre de bonne. Il n'y avait aucune fenêtre, pas même de judas à la porte. Le mobilier se composait en tout et pour tout d'un lit, d'une table et d'une chaise. Après deux ans à faire profil bas, on lui avait donné une liseuse lui permettant l'accès à la bibliothèque virtuelle de la prison, ce dont Raja faisait usage fréquemment.

Un gardien cogna à la porte de sa cellule de sa matraque et informa Raja que la nouvelle infirmière serait là bientôt. Ce matin, Raja avait été dispensé de son travail quotidien dans les mines, et confiné à sa cellule, le temps d'une visite médicale.

Raja se leva promptement et enfila son débardeur noir. La porte s'ouvrit, et deux gardiens le conduisirent à l'infirmerie.

_________________
"As the days go by, we face the increasing inevitability that we are alone in a godless, uninhabitated, hostile and meaningless universe. Still, you've got to laugh, haven't you ?" Holly, Red Dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: L'opération Lazarus   Dim 12 Juin 2016 - 15:02

La navette toucha la plateforme d'atterrissage de la prison de Lidatha. Freya se tenait debout face à la porte, en uniforme d'infirmière, une mallette à la main. Marcelle coupa les moteurs de la navette et rejoignit sa complice. Elle appuya sur le bouton qui ouvrit la porte de la navette. Un accueil armé les attendait. Le chef du service médical de la prison s'avança et salua Freya. Son visage montrait son mécontentement. Le Gouvernement Unifié envoyait quelqu'un d'autre pour faire son travail.
Freya s'avança à son tour vers le chef du service, collée de près par Marcelle qui jouait le rôle de son garde du corps.

- Bienvenue à Lidatha,
lâcha le chef du service. Je suis...

- Je sais qui vous êtes,
coupa Freya en sortant de sa mallette une fiche d'identification à l'effigie du chef de service qu'elle mit sous le nez du chef de service, suivie de sa fausse fiche d'identification personnelle. Navrée de vous interrompre, mais  je suis pressée. Le cabinet de la sureté a hâte de connaitre les résultats de l'expérimentation que nous allons mener aujourd'hui sur le lot de prisonnier sélectionné. La procédure doit être bien respectée et je ne bénéficie hélas que de peu de temps. Je vous aurais bien proposer votre assistance mais j'ai des ordres, ajouta Freya en pointant discrètement du doigt son garde du corps. Pouvez-vous me conduire rapidement à l'infirmerie ?

Le chef du service dévisagea le garde du corps de Freya puis leva les yeux au ciel. Sur un ton plus détendu, il murmura à Freya :

- Pourquoi changeraient-ils ? N'est-ce pas ?

Il ricana et fit signe à Freya de le suivre. Ce qu'elle fit en silence, toujours collée par Marcelle.
Conduite à travers les dédales de couloirs, Freya observait tout sur son passage. Examinait chaque coin et recoin, chaque issue, chaque possibilité de fuite en cas de problème. Et ces possibilités étaient nulles. Freya déglutit difficilement et inspira profondément. Elle n'avait plus qu'à croiser les doigts pour que cela fonctionne correctement.

Le chef de service s'arrêta devant une porte blindée ornée d'un caducée. Les choses sérieuses allaient pouvoir commencer. La porte s'ouvrit sur une salle d'attente où dix détenus étaient déjà en train de patienter, menottés lourdement, attaché au mur, une arme braquée sur eux par leur geôlier personnel. Parmi eux, se trouvait Raja.

Freya et Marcelle traversèrent la salle d'attente sans adresser le moindre regard, le moindre mot aux prisonniers. Mais elles avaient tout de même repéré Raja, qui se trouvait être le septième prisonnier dans la "file d'attente".

Au bout de la salle, le chef de service ouvrit une autre porte, donnant accès à l'infirmière fictive l'accès à la salle de soin. Freya s'installa, déballant le matériel de sa mallette.

- Si vous avez besoin de quoi que ce soit, je serai dans mon bureau, à l'autre bout du couloir.

*autrement dit, suffisamment loin...* se dit Freya en posant sur la table de travail, une dizaine d'implants emballés dans une poche stérile.

- Vous allez leur mettre ça...

- Oui,
dit Freya. Les techniciens passeront comme prévu dans quelques jours pour poser les bornes dans la prison. Quand nous aurons fini, nous ferons des tests avec ces dix prisonniers. Nous verrons si l'implant libère sa décharge électrique lorsqu'ils passeront les bornes électromagnétiques. Si cela fonctionne, vos gardiens de prison n'auront plus besoin d'être si nombreux et votre prison coutera moins cher au Gouvernement et restera ouverte. Vous ne serez pas au chômage, très cher !

- Vous allez simuler une évasion pour le test ?
s'inquiéta le chef de service.

- Bien sûr que non, rassura Freya, nous les forcerons à passer entre les bornes ! S'ils meurent, ce ne seront pas de grosses pertes, d'où le choix du cabinet de sureté de ces dix prisonniers. N'est-ce pas fascinant, le progrès ?

- Sûr, sûr...
dit le chef de service en reculant sans faire de bruit. Je vous laisse.

Puis il disparut, laissant place à un premier prisonnier. Freya allait devoir poser six faux implants électrique, qui contient en réalité le poison, avant d'arriver à Raja.

Après trois heures à poser des implants, deux pauses pipi et une pause casse-croute offerte par le chef de service, se fut enfin le tour de Raja...

HRP:
 


Dernière édition par Upsilon le Mar 12 Juil 2016 - 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
HK-47


Mes Personnages

Date d'inscription : 29/02/2016
Messages : 78

MessageSujet: Re: L'opération Lazarus   Ven 8 Juil 2016 - 11:36

Raja O’Hara pénétra seul dans l’infirmerie. Il avait brièvement croisé le regard de Freya lorsqu’elle est passée, et l’avait immédiatement reconnue. Maître de lui, il s’est assuré qu’aucune expression de son visage ne le trahirait.

La porte se referma derrière lui, il adressa un petit sourire aux deux femmes et les salue non sans ironie :
- Docteurs...

Même après trois années dans ce pénitencier haute sécurité, sans aucun contact avec l’extérieur -on lui avait restreint l’accès à tout média, même à la librairie-, il n’avait pas perdu espoir. Sa Fraternité, si elle avait connu de graves revers, existait toujours, et ses frères et sœurs ne l’avaient pas oublié.

Trois ans… Trois ans à croupir dans une minuscule cellule, à s’occuper l’esprit comme il le pouvait sans aucun divertissement autorisé. Le plus clair de son temps avait été consacré à la prière et à la méditation. Au cours de la dernière année, il avait décidé de se concentrer sur ce qu’il allait faire s’il sortait -une fois qu’il serait sorti, plutôt, car il avait la certitude que, d’une manière ou d’une autre, il ne finirait pas ses jours sur Lidatha. Il avait déjà commencé à fomenter un plan à long terme pour que la Fraternité renaisse de ses cendres. Ce ne serait complexe, difficile, et cela prendrait du temps, mais la cause en valait plus que la peine.

HRP:
 

_________________
"As the days go by, we face the increasing inevitability that we are alone in a godless, uninhabitated, hostile and meaningless universe. Still, you've got to laugh, haven't you ?" Holly, Red Dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: L'opération Lazarus   Mar 12 Juil 2016 - 19:16

- Prisonnier Raja O'Hara, dit Freya en sortant le dispositif de sa boite de protection étiquetée au nom du prisonnier. Lisez ces consignes, ajouta-t-elle en donnant au prisonnier une feuille numérique.

Sur le papier numérique, un texte apparut et défila sous les yeux de Raja :
Ceci est le début de votre évasion. Je vais vous injecter un implant. Dans une heure, il va vous faire passer pour mort. Nous serons là pour recueillir votre "faux" cadavre et vous libérer. Même si elle est fausse, votre mort risque d'être douloureuse. Désolée !

Freya reprit la feuille numérique et le message s'effaça.

- Vous avez compris ? Vous ne bougez pas pendant le processus. Quand je vous le dis, vous retenez votre respiration et vous ne déglutissez pas. Vous ne bougez pas la tête durant toute la prochaine heure.

Freya fit un examen complet de Raja. Cela lui prit une bonne vingtaine de minute. Marcelle s'avança avec du désinfectant. Elle l'appliqua sur la peau du cou de Raja, juste à côté de la jugulaire. Freya s'approcha à son tour avec une seringue dans laquelle se trouvait le minuscule implant. Elle donna l'ordre à Raja de ne plus bouger, de ne plus respirer et de ne pas déglutir. Elle planta l'aiguille et injecta en sous-cutané l'implant.

- Gardiens ! s'exclama Freya.

Deux hommes entrèrent avec le chef du service.

- C'est fini. Il est possible que cela ne réagisse pas comme nos scientifiques l'ont prévu. Alors gardez-les en isolement pendant deux heures. Nous patienterons dans notre navette d'ici la fin de ce délai afin que je fasse mon rapport. Si tout va bien, alors le Cabinet de la Sureté sera aux anges. Sinon... il risque d'y avoir des emplois qui se libèrent dans notre équipe de scientifique, révéla Freya en affichant un large (et faux) sourire de puissance. Si jamais il se passe quelque chose, nous repartirons avec les éléments qui nous permettront de faire évoluer le procédé.

- Quels types d'éléments ? demanda le chef.

- Du sang, des cellules épithéliales, des ponctions... des cadavres... n'importe quoi ! dit Freya avant de se tourner vers Raja qui n'avait pas encore été évacué. Retournons à la navette, le Directeur du Cabinet attend mon appel, ordonna Freya à Marcelle.

Les deux femmes repartirent vers leur navette, sans offrir le moindre regard à Raja, qui était conduit avec les autres cobaye vers un secteur d'isolement. Un de ces secteurs dont la prison de Lidatha était fière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
HK-47


Mes Personnages

Date d'inscription : 29/02/2016
Messages : 78

MessageSujet: Re: L'opération Lazarus   Sam 16 Juil 2016 - 12:56

Deux gardes accompagnèrent Raja jusqu'à la section d’isolement sans lui dire un mot. Il était rare que le personnel de la prison lui adresse jamais la parole, et à chaque fois c’était parce qu’ils y étaient forcés. Depuis son premier jour ici, Raja n’avait fait preuve d’aucune violence, mais cela ne semblait que rendre les gardes plus mal à l’aise -comme s’il était une bombe à retardement, et que chaque jour passé au calme signifiait une explosion plus violente le jour fatidique. Les deux hommes le laissèrent entrer dans sa cellule puis verrouillèrent la porte par télécommande.

La cellule d’isolement était plus petite encore que sa cellule ordinaire, tout juste deux mètres sur deux. Au moins avait-elle encore la hauteur nécessaire pour qu’il puisse se tenir debout malgré sa grande taille. Les murs, d’un jaune décrépit, ne comportait aucune fenêtre ni aucune ouverture à l’exception d’une bouche d’aération grande comme la paume au centre du plafond. Celle-ci émettait de temps à autres un léger sifflement qui était la seule interruption dans le silence total de la pièce.

Raja s’assit contre un mur, une main sur le genou, l’autre sur le sol, et attendit. Malgré son contrôle de lui-même, il sentait la nervosité monter en lui. Son cœur battait la chamade, et ses doigts étaient froids et fébriles. Ce fut lorsqu’il commença à transpirer malgré la fraîcheur mordante de l’endroit qu’il comprit que ces symptômes n’était pas dus à son état émotionnel.

Il appuya une main sur sa mâchoire, où une vive douleur était apparue brutalement, pour disparaître aussitôt. Raja avait déjà entendu parler de ce genre de problèmes. On appelait cela une douleur projetée. Cela arrivait souvent lorsqu’une personne souffrait d’un problème card-

Sans autre signe avant-coureur, le prisonnier s’effondra sur le côté, sa peau hâlée ayant pris une couleur plus pâle au niveau du visage. Ses yeux se révulsèrent, puis ses paupières se refermèrent.

_________________
"As the days go by, we face the increasing inevitability that we are alone in a godless, uninhabitated, hostile and meaningless universe. Still, you've got to laugh, haven't you ?" Holly, Red Dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: L'opération Lazarus   Dim 17 Juil 2016 - 14:26

Freya avait passé l'heure d'attente à vérifier son arsenal de secours. Il y avait toutes sortes d'arme. Elle avait aussi programmé son déphaseur avec des coordonnées d'un sas de téléportation situé à bord d'un vaisseau qui allait les éloigner de Lidatha.
Marcelle, quant à elle, avait préparé son déphaseur sur une autre coordonnée conduisant à un second lieu sûr,  au cas où il ne soit pas possible de s'échapper comme le prévoyait le plan A. Celui-ci était plus risqué car il avait pour destination un lieu sûr de repli sur Lidatha. Mais c'était toujours mieux que de se faire prendre.
Avec ces deux destinations, Freya et Marcelle s'étaient assurées deux options de repli.

Pendant que Freya s'était occupée des armes et du repli du plan A, Marcelle avait vérifié le bon fonctionnement de leur navette. Celle-ci allait devoir partir plein gaz vers un vaisseau situé à proximité du portail spatial de Lidatha.
La navette n'allait pas s’amarrer au vaisseau afin de ne pas porter l'attention dessus. Mais il allait s'approcher suffisamment pour que le déphaseur de Freya les transfert le plus rapidement possible de la navette au vaisseau sans l'être trop pour ne pas que le vaisseau soit vu ni pris.
Le vaisseau était positionné de façon à repartir rapidement en franchissant le portail et en se téléportant ailleurs dans l'Empire, près de Roxa. Le vaisseau était un cargos de fret. Le capitaine aidait de temps en temps Nathan Belfasis à transporter des choses sans jamais poser de question. Aujourd'hui, les choses allaient être trois personnes.

Un bruit de fracas s'éleva et sortit les deux femmes de leur esprit. Quelqu'un frappait à la porte de la navette. Freya alla ouvrir.

- Que se passe-t-il ? demanda Freya au gardien de prison qui venait les chercher. Est-ce que les prisonniers...

Le gardien hocha la tête. Freya prit sa mallette d'infirmière et Marcelle se leva. Cela commençait !
Freya quitta en trombe la navette. Elle pressa le gardien. Marcelle restait dedans pour la préparer au départ précipité qui les attendait.

Une fois sur place, Freya ordonna à ce qu'on lui ouvre les cellules pour examiner les prisonniers. De peur d'aller à l'encontre d'une envoyée du Gouvernement, les gardiens obtempérèrent sans sourciller. Freya entra dans chaque cellule pour prendre les paramètres vitaux. Mais quand elle fut dans la cellule de Raja, elle fit plus. En plus de l’ausculter pour s'assurer que le cœur était lent au point d'être imperceptible sans pour autant être arrêté, elle lui injecta discrètement de la Mama Inala pure, qu'elle s'était procurée sur Roxa, chez son père, au Templo Mayor. Il allait falloir attendre une bonne demi-heure avant que les premiers effets se fassent sentir. Ce psychotrope puissant allait booster la fonction cardiaque de Raja et le réveiller, tout en lui donnant une force de vivre brève mais suffisamment longue pour fuir jusqu'au cargos.
Les prisonniers cobayes qui accompagnaient Raja avaient été méticuleusement choisis par Freya, Marcelle, Nathan et les rebelles qui les avaient aidés à monter le plan. Ils étaient tous les six des détenteurs d'informations sur les différents groupes rebelles. C'étaient par exemple des anciens rebelles attrapés par les polices de l'Empire, et qui avaient vendus des amis de Freya, Raja et Nathan, dans le but d'avoir une peine de prison allégée.

- Il n'y a pas de temps à perdre, conduisez-les à ma navette. Faites-vite, il faut les mettre dans mes caissons cryogéniques dans les premières minutes pour ne pas fausser les résultats de l'autopsie qui sera faite à mon retour sur Elyr. Allez bougez-vous ! ordonna Freya sur un ton digne d'une employée vouée au Cabinet de la Sureté.

Le chef du service qui avait accueilli Freya arriva. La jeune femme resta près de lui, à l'entrée des cellules d'isolement, pendant que les gardiens déplaçaient les "cadavres" jusqu'à la navette où Marcelle les réceptionnait. Marcelle installa chaque prisonnier dans une cuve cryogénique, sous les yeux des gardiens. Elle enclencha la cryogénisation sur tous les caissons, sauf celui de Raja, afin qu'il puisse se réveiller... S'il se réveille !

Pendant ce temps, Freya parlait une dernière fois avec le chef du service.

- Je suis terriblement déçue de la tournure des choses. Des postes vont se libérer ! Vous allez voir... l'échec n'est pas acceptable. Mais rassurez-vous je veillerai à souligner votre pleine coopération auprès de mes supérieurs, assura Freya. Nous reviendrons vers vous pour renouveler l'expérience et trouver une version qui fonctionne. A très bientôt.

Freya laissa un chef de service soulagé de savoir que sa tête ne quittera pas ses épaules. Freya rejoignit avec hâte la navette. A peine la porte fut-elle fermée que Marcelle démarra les moteurs et que la navette s'éleva dans les airs, direction la zone stellaire du cargos qui les attendait pour fuir.

Freya laissa Marcelle manœuvrer. Elle s'occupa de veiller sur Raja tout en surveillant l'heure. Cela faisait vingt minutes que la Mama Inala avait été injectée. Elle surveillait la température corporelle de Raja et le monitoring qui n'affichait encore qu'une ligne plate pour le rythme cardiaque.
Cela faisait dis minutes que la navette avait décollée. Dix minutes que Freya scrutait Raja, attendait son réveil.
La jeune rebelle savait que le réveil de Raja allait être mouvementé, voire brutal. Son grand-père lui avait dit que cela pouvait être douloureux lorsque le cœur augmente son rythme cardiaque subitement, passant presque de 0 à 110 pulsations, comme si le corps de Raja allait passer d'un repos morbide à une activité sportive intense.

Quand les trente minutes s'écoulèrent et que le réveil se faisait plus immédiat, la navette était à mi-chemin entre l'aérodrome de la prison et le cargos.

- Freya, je crois que nous sommes suivies,
dit Marcelle en accélérant la vitesse de la navette. Où en est le réveil de Raja ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
HK-47


Mes Personnages

Date d'inscription : 29/02/2016
Messages : 78

MessageSujet: Re: L'opération Lazarus   Lun 18 Juil 2016 - 14:28

Raja émergea de sa torpeur en nage. Il avait chaud. Ses sens étaient embrouillés. Ses yeux, en s’ouvrant, ne perçurent qu’une brume blanche trop lumineuse. Ses oreilles ne percevaient qu’un sifflement aigu entrecoupés de sonorités plus graves qui ressemblaient à des voix venues de l’autre côté d’un mur de verre.

Après un temps qu’il était incapable d’estimer, il parvint finalement à bouger la main. Il la porta au niveau de son front, en épongea la sueur, puis se massa l’arête du nez. Une exhalation rauque jaillit de sa gorge, semblable au grognement d’un animal.

Enfin, sa vision redevint claire. Raja s’aperçut qu’il était à l’intérieur d’une sorte de caisson, similaire à un cercueil mais d’un blanc clinique. Il s’était déjà retrouvé dans une situation similaire -il avait dû passer les douanes dans une caisse d’engrais sur Terra Prime-, mais le fait d’être enfermé ne la rassurait pas pour autant, bien au contraire. Par réflexe, il plaça les deux mains sur la partie supérieure et poussa avec toute la force de ces biceps -une chance que la prison ne donnait pas le temps à d’autres activités que la musculation.

Par chance -ou par calcul ? Raja commençait tout juste à se rappeler ce qui s’était produit avant sa perte de connaissance-, le couvercle n’avait pas été verrouillé. Il l’ouvrit entièrement et, dans le même mouvement, se releva en position assise.
« Eh bien » déclara-t-il posément. « Voilà pour la phase 1. »

Il pressa ses poings contre ses yeux, espérant par ce seul geste conjurer la migraine qui venait de le frapper.

« Où en sommes-nous ? »

_________________
"As the days go by, we face the increasing inevitability that we are alone in a godless, uninhabitated, hostile and meaningless universe. Still, you've got to laugh, haven't you ?" Holly, Red Dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: L'opération Lazarus   Mar 19 Juil 2016 - 10:38

Freya avait le sourire jusqu'aux oreilles. La Mama Inala fonctionnait, le plan marchait. Du moins l'étape consistant à faire évader Raja. Maintenant il restait toujours l'étape de leur fuite.

- Le cœur reprend un rythme cardiaque normal. Cela va très vite, mon père ne s'est pas moqué de nous, il nous a donné une Mama Inala de très bonne qualité.


Le visage de Raja se perla de sueur.

- Ça commence ! s'exclama Freya avec joie. Tout va bien aller pour lui !

- Cela ne va pas durer,
dit Marcelle. Le radar indique que nous sommes plus que suivis. On a la milice de Lidatha sur le dos !

- Ils sont comb...


Freya fut interrompue par le réveil en sursaut de Raja. Le couvercle s'ouvrit avec fracas et Freya manqua de se le prendre dans le visage. La jeune femme fronça les sourcils et jura. Quand Raja eut récupéré ses esprits, les deux femmes purent constater qu'il n'avait pas perdu le nord. Il demanda où ils en étaient.

- A l'étape deux, qui consiste à me dire si tu as réfléchi à la proposition d'alliance que je t'ai faite par le biais de ton intermédiaire lorsque j'étais moi-aussi incarcérée à Lidatha, il y a quelques semaines.

- Freya ! s'offusqua Marcelle.

- Je rigole Marcelle ! Vu la situation, il vaut mieux rire que pleurer... En réalité nous en sommes à l'étape où on doit rejoindre un cargos de fret qui est stationné pas loin du portail spatial de Lidatha. Nos déphaseurs portatifs sont programmés pour nous téléporter dans le cargos. Nous y sommes attendus. Mais nous devons être dans un certain périmètre du cargos pour nous assurer de ne pas nous téléporter dans le vide sidéral, expliqua Freya. En attendant de rejoindre la zone recherchée, tu peux toujours continuer de réfléchir à ma proposition, ajouta-t-elle à Raja, à voix basse.

- On aurait programmé notre téléportation vers le sas de transport du cargos, on aurait pas besoin de fuir comme ça en navette avec la Milice de Lidatha sur notre dos, protesta Marcelle.

- Si on avait programmé comme tu le voulais, la Milice aurait pu intercepter le signal de connexion entre nos déphaseurs et le cargos, et elle aurait su immédiatement que nous aurions été à bord. Elle pourrait ensuite transmettre une info très sûre aux autres milices et là, double galère ! Avec le plan, le signal indique un point incertain dans l'espace. Ce point se situera dans le cargos si nous arrivons à temps. Mais la Milice aura plus de mal à le détecter.

- C'est risqué ! Les déphaseurs ne sont pas fiable sur le point de destination ! Il suffit que le cargos bouge d'un poil pour qu'on se retrouve dans le vide de l'espace !
s'exclama Marcelle.

- C'est pour ça qu'on doit approcher la navette dans un périmètre précis du cargos pour minimiser cette marge d'erreur ! s'écria Freya.

Les deux jeunes femmes commencèrent à crier plus fort l'une sur l'autre, devant Raja. Pendant ce temps, la navette continuait de filer vers la "zone de sécurité" mais la milice se rapprochait toujours un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
HK-47


Mes Personnages

Date d'inscription : 29/02/2016
Messages : 78

MessageSujet: Re: L'opération Lazarus   Mar 19 Juil 2016 - 11:22

Raja se hissa hors de son caisson et s’écria : « Ça suffit ! Concentrez-vous sur la situation ! »

Sa voix tonnante avait retrouvé naturellement les inflexions propres à ceux qui ont l’habitude du commandement. Il jeta un œil aux instruments de navigation et constata le rapprochement rapide des véhicules de la milice.
« On n’a pas d’autre choix. Nous devons prendre des risques. Freya, prépare le déphaseur pour une téléportation imminente. Je ne retournerai pas en prison. »

Et si le pire doit arriver… hé bien, ce sera le moyen de savoir si trois ans de prison ont suffit à rouiller la capacité de Raja à improviser dans les situations périlleuses.

Les anciens dieux de Terra Prime sont avec nous, se dit-il en adressant une rapide prière.

_________________
"As the days go by, we face the increasing inevitability that we are alone in a godless, uninhabitated, hostile and meaningless universe. Still, you've got to laugh, haven't you ?" Holly, Red Dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: L'opération Lazarus   Mar 19 Juil 2016 - 19:35

Freya offrit à Raja son plus beau regard mécontent. Elle était chef de son propre réseau. Elle n'appréciait pas beaucoup qu'on lui dise quoi faire. Mais là, pour cette opération, elle ne dirigeait rien. Elle était volontaire. C'était une mission en association entre trois organisations. Il y avait celle de Freya, qui apporta les éléments pour faire passer Raja pour mort et pour le réanimer. Il y avait celle de Nathan Belfasis, qui fournissait les moyens de transport comme la navette et un accord avec le capitaine du cargos. Et il y avait Marcelle, une ancienne membre du groupe de Raja, qui s'était occupé d'organiser la fausse opération de sécurité au nom du cabinet de Sureté. Mais malgré la participation de Freya, Marcelle et Nathan restaient les têtes pensantes du plan. Elle ne donnait donc qu'un coup de main.
Pourquoi aider ? Parce que libérer Raja lui permettrait de relancer ses projets d'actions. Elle s'était faite incarcérer pour l'approcher. Elle avait été jusque là pour l'approcher. Alors pourquoi pas tenter de le faire sortir de prison.
Si on n'avait jamais eu idée de le rencontrer et si on lui avait parlé de l'opération Lazarus, il y aurait eu peu de chance qu'elle y participe bénévolement comme en ce moment.

Freya laissa sa fierté de côté et retint sa colère contre Marcelle. Elle sortit son déphaseur par le col de son t-shirt et le reprogramma avec les coordonnées du sas de téléportation du cargo.

- Il faudra s'attendre à être face à des ouvriers du cargo qui ne s'attendent pas à nous voir, dit Freya regardant son déphaseur se paramétrer et faire ses calculs de trajectoire. Il est presque programmé, Marcelle rapproche toi et tenez-vous tous les deux à moi.

Freya prit une arme dans une main, son déphaseur dans l'autre. Marcelle mit le pilote automatique. Elle se plaça debout à côté de Freya, une arme dans une main, l'autre main agrippant fermement l'épaule de la veste de Freya.

Freya montra un sac à dos rempli d'arme à Raja et lui dit :

- Tu te prends une arme, tu mets le sac sur ton dos. Après, accroche-toi bien à moi et dis-moi quand tu es prêt pour que j’enclenche le déphaseur.

Le signal du déphaseur indiqua alors les 100% de charge et le bouton indiquant que le sas de téléportation était opérationnel passa du rouge au vert. Freya garda les yeux sur le signal, un pouce à quelques centimètres du bouton lançant la téléportation. Elle était prête à attendre le signal de Raja.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
HK-47


Mes Personnages

Date d'inscription : 29/02/2016
Messages : 78

MessageSujet: Re: L'opération Lazarus   Mar 19 Juil 2016 - 20:32

Raja O’Hara enfila le sac à dos sans attendre, indifférent à son poids, puis en sortit une arme de poing. Après avoir vérifiée qu’elle était chargée, il regarda Freya et dit :
« Je suis prêt. »

En la considérant, il repensa à son offre d’alliance. Plusieurs semaines auparavant, Freya était parvenue à impressionner ses hommes suffisamment pour qu’elle puisse l’approcher. Elle lui avait fait sa proposition, mais Raja, désirant garder ses options ouvertes, lui avait simplement répondu qu’il y réfléchirait.

Durant ses années en tant que chef de la Fraternité, Raja n’avait pas d’alliés, uniquement des Frères en lesquels il pouvait avoir confiance. Cela lui paraissait la meilleure façon de fonctionner : on ne peut pas être reconnu comme une organisation terroriste et espérer tisser des liens d’amitié avec qui que ce soit. Mais, au final, sa Fraternité se retrouva seule, un Frère la trahit et Raja se retrouva en prison. Raja O’Hara ne comptait pas faire deux fois les mêmes erreurs. Il ne survivrait peut-être pas à une seconde arrestation.

Sa mâchoire se crispa, anticipant les évènements.

_________________
"As the days go by, we face the increasing inevitability that we are alone in a godless, uninhabitated, hostile and meaningless universe. Still, you've got to laugh, haven't you ?" Holly, Red Dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: L'opération Lazarus   Mer 20 Juil 2016 - 9:23

Freya sentait sur ses deux épaules la pression faite par la poigne de Raja et celle de Marcelle. Ils étaient tous les deux bien accrochés à elle. Freya abaissa donc son pouce sur le bouton et appuya dessus. Comme ils étaient trois à se déplacer, le déphaseur allait mettre une dizaine de seconde pour les téléporter.

Au même moment, la navette trembla et un bip d'alerte retentit. Sans faire la moindre sommation, la Milice venait de leur tirer dessus tandis que le déphaseur se lançait dans la manœuvre de téléportation. Des lumières enveloppèrent les trois fuyards. Leur environnement se modifia. L'intérieur de la navette semblait fondre pour laisser peu à peu place à l'intérieur du sas de téléportation du cargo. La navette trembla une seconde fois, plus violemment. Cette fois-ci, la Milice avait percé la carlingue. Freya se sentit brièvement aspirée dans deux directions opposées : par l'espace d'un côté et par le sas de téléportation de l'autre. Cela ne dura que trois ou quatre secondes mais c'était suffisant pour se sentir déchiré en deux. Puis le tiraillement cessa en même temps que l'intérieur de la navette disparu pour laisser place au sas de téléportation. Ils étaient arrivés à bord du cargo. Tous les trois sains et saufs. Autour d'eux, le sol était jonché de débris de leur navette.
Apparemment, la chance était de leur côté car ils étaient vivants, entiers, et il n'y avait pas d'ouvrier dans la pièce.

- Nathan a conclu un marché avec le capitaine du cargo. Il reste stationné à l'entrée du portail spatial jusqu'à 16h. Passé cette heure, il ne nous attend plus et part sans nous. Il nous reste environ vingt minutes, dit Freya en regardant l'heure indiquée sur son déphaseur. Que voulez-vous faire ? On cherche le capitaine pour qu'il franchisse plus tôt le portail ou on attend ici pour qu'il fasse partir le cargo à l'heure venue ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
HK-47


Mes Personnages

Date d'inscription : 29/02/2016
Messages : 78

MessageSujet: Re: L'opération Lazarus   Jeu 21 Juil 2016 - 15:07

L’évadé secoue la tête, encore agité des étranges sensations subies durant le déphasage. S’appuyant contre un débris lui arrivant à hauteur de la taille, il dit d’une voix pâteuse :

« Il… Il nous faut aller le rejoindre, si nous le pouvons. Plus tôt j’aurais mis cette foutue planète derrière moi, plus tôt nous serons en sécurité et mieux je me sentirai. »

Raja s’efforce de calmer sa respiration, puis demande :

« Parlez-moi encore de ce Nathan Belfasis… À quel point peux-t’on se fier à lui ? »

Raja ne cherche pas à paraître trop ouvertement méfiant, mais il aimerait au possible éviter les mauvaises surprises. Ajustant les bretelles de son sac et vérifiant la sécurité de son arme, il se met en route d'un pas de loup, le regard aux aguets. Il avise ses vêtements de bagnard, et se dit qu'il lui faudra en changer au plus vite -d'autant que, les conditions de vie dans la prison étant ce qu'elles sont, ils ne sentent pas précisément la rose.

_________________
"As the days go by, we face the increasing inevitability that we are alone in a godless, uninhabitated, hostile and meaningless universe. Still, you've got to laugh, haven't you ?" Holly, Red Dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: L'opération Lazarus   Ven 22 Juil 2016 - 10:40

Freya acquiesça d'un signe de tête. Aller voir le capitaine était la meilleure chose à faire. Elle vérifia aussi la sécurité de son arme et dit :

- Il devrait être sur la passerelle pour veiller à ce que le cargo parte à l'heure. Normalement, sur ce genre de vaisseau, la passerelle se trouve sur le troisième pont. Y a plus qu'à suivre les panneaux des coursives.

Freya laissa Raja prendre la tête de leur petit groupe. Marcelle se mit en troisième position. Il n'y avait plus qu'à avancer discrètement jusqu'au premier escalier qui les mènera au troisième pont.

Quand Raja voulut en savoir plus sur Nathan et sur le degré de confiance qu'il pouvait lui accorder, Freya ne put s'empêcher d'esquiver un petit sourire. Elle aurait été tentée de lui retourner la question.

Elle répondit à Raja :

- Au point que je lui confie ma vie sans crainte. Cela va même plus loin. Il est le seul dans les réseaux à connaitre mon vrai nom, mes origines, mon histoire, ma famille... à savoir où les trouver, quelle corde toucher pour m'atteindre. Je le considère comme un père. Il a été mon mentor, en quelque sorte...

Freya se tut, se remémorant leur rencontre. Puis, elle demanda à Raja :

- As-tu songé à la destination que tu souhaites prendre une fois que nous en aurons fini avec ton évasion ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
HK-47


Mes Personnages

Date d'inscription : 29/02/2016
Messages : 78

MessageSujet: Re: L'opération Lazarus   Ven 22 Juil 2016 - 13:21

Raja parvint à l’escalier et escalada les marches rapidement. En entendant Freya parler de Nathan avec une telle confiance, il hocha la tête et se contenta de répondre :

« Bon. Ça me va. »

Il arriva au deuxième pont et s’arrêta un instant pour souffler et tendre l’oreille, mais n’entendit aucun son trahissant la proximité de qui que ce soit, patrouille ou technicien. Après un moment, il se remit à monter les marches.

« J’y ai réfléchi -j'ai eu beaucoup de temps pour cela. Ma première destination sera Roxa. C’est là où tout a commencé, c’est donc l’endroit idéal pour prendre un nouveau départ. La planète comporte nombre de ruines que l’Empire n’a jamais exploré et où il est aisé de se cacher. Là-bas, je tenterai d’entrer en communication avec mes derniers Frères encore en liberté. Il y a aussi… autre chose de plus personnel que j’ai l’intention d’y faire. »

À mesure qu’il approchait du troisième pont, il ralentit le rythme et baissa la voix, une fois de plus aux aguets.

« Je ne demeurerai pas longtemps sur Roxa, bien sûr. L’Empire finira par venir m’y chercher. Suffisamment pour planifier mes prochaines actions. »

Raja O’Hara fit mentalement la liste de ce qu’il aurait à faire pour mettre en place le plan qu’il avait échaffaudé durant sa réclusion. Que lui faudrait-il ? Des recrues, des armes, de l’argent…

Les recrues étaient simples à trouver. L’Empire créait lui-même naturellement ses propres ennemis. Terra Prime et Terra Nova grouillaient de mécontents, de laissés pour compte, d’idéalistes déçus, de jeunes désœuvrés, d’indépendantistes frustrés… Le sentiment anti-impérial transcendait les classes, les religions, les ethnies, les clivages sociaux de toutes sortes. Raja avait même entendu parler à une époque d’Élyriens opposés à l’Empire -il n’avait cependant pas porté beaucoup de crédit à ces rumeurs.

Les armes n’étaient pas plus difficiles à dénicher. Dans une galaxie belliciste, toujours entre deux conflits, il y avait toujours de nombreux arsenaux dont le contenu ne demandait qu’à être récupéré -par l’or ou par l’acier. Raja, féru d’histoire des mouvements rebelles de la Terre-Mère, avait appris l’existence de réseaux de résistants et d’organisations terroristes qui commettaient des actes suffisamment forts pour déstabiliser le régime contre lequel ils œuvraient en s’aidant de vulgaires armes de fortune, mais il préférait malgré tout s'assurer que ses Frères seraient convenablement équipés. Aussi honorable que soit le fait de mourir pour la cause, mieux valait encore vivre pour elle.

L’argent, en revanche… Comme l’univers serait différent s’il était facile de l’obtenir. Différent, et pas nécessairement plus heureux, ni plus juste. Raja ne comptait pas faire la quête, il ne voyait donc que deux moyens d’obtenir le financement nécessaire à la renaissance de la Fraternité : le voler, ou s’associer à des personnes riches dont les intérêts coïncidaient avec les siens. Peut-être y’avait-il quelque corporatiste qui n’appréciait pas les taxes mises en place par l’Empire ?...

_________________
"As the days go by, we face the increasing inevitability that we are alone in a godless, uninhabitated, hostile and meaningless universe. Still, you've got to laugh, haven't you ?" Holly, Red Dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: L'opération Lazarus   Sam 23 Juil 2016 - 16:14

Sur le deuxième pont, le chemin était toujours dégagé. Une certaine chance leur souriait et cela ne rassurait pas Freya. Tandis que Raja montait le dernier escalier, il lui dévoila sa prochaine destination.

- Roxa est aussi ma prochaine destination, pour affaire personnelle, révéla Freya. Dès que le cargo aura passé le portail spatial, je programme mon déphaseur pour me transporter dans ma navette personnelle qui est positionnée près du portail de destination du cargo. Une fois dans ma navette, j'emprunte le portail pour rejoindre Roxa. Je suis attendue au Templo Mayor. Si tu le souhaites, je te fournirai là-bas les moyens d'entre en communication avec tes derniers Frères. Par contre je ne pourrais pas te fournir de navette. Je suis assez limitée en moyen de transport.

Une fois sur le troisième pont, du bruit se fit enfin entendre. Il y avait surtout des rires.
C'était rassurant, car cela signifiait qu'il y avait bien du monde à bord, et en même temps c'était une raison d'être encore plus prudent.
Cette fois-ci, ce fut Marcelle qui prit la tête de l'avancée. Quelques mètres plus loin, Marcelle s'arrêta. Le bruit provenait de derrière une porte entrouverte. Apparemment, c'était une salle de repos où l'équipage était en train de se prélasser et de s'amuser.
Marcelle poursuivit son avancée à pas de loup et quand la porte fut passée, elle pressa le pas pour rejoindre la passerelle, qui n'était plus très loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
HK-47


Mes Personnages

Date d'inscription : 29/02/2016
Messages : 78

MessageSujet: Re: L'opération Lazarus   Sam 23 Juil 2016 - 16:42

L’ex-prisonnier hoche la tête avec un mince sourire.

« Ce serait avec plaisir que je vous accompagnerai au Templo Mayor. Il y a bien longtemps que je ne m’y suis pas rendu... Quand au reste, je saurai me débrouiller. »

Après un moment, il suit Marcelle en faisant attention à chacun de ses pas. Il fut soulagé lorsque les voix furent pratiquement inaudibles, signe qu’il pouvait de nouveau se dépêcher.

Tout en marchant, ses pensées le ramenèrent à Templo Mayor. C’était là-bas, au cœur des vastes et anciennes ruines que le petit groupe para-militaire était devenu la Fraternité Libératrice qui fit trembler l’Empire Élyrien. Raja se souvenait encore de chaque mot du discours qu’il avait prononcé face à plus de deux cents Frères, annonçant la venue de l’Aube nouvelle, qui mettrait fin à la Nuit apportée par les Impériaux.

Combien de ceux qui avait entendu ces paroles étaient encore en vie, aujourd'hui ? Les pertes avaient été lourdes, comme il fallait s’y attendre. On n’entre pas en guerre -car c’en était une, n’en déplaise aux organes de propagande d’Elyr- avec un Empire interstellaire sans en payer le prix. Mais O’Hara s’était toujours assuré d’infliger de plus grandes blessures à l’ennemi.

_________________
"As the days go by, we face the increasing inevitability that we are alone in a godless, uninhabitated, hostile and meaningless universe. Still, you've got to laugh, haven't you ?" Holly, Red Dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: L'opération Lazarus   Dim 24 Juil 2016 - 23:04

- Le Templo Mayor n'a pas changé, dit Freya. Par contre, autour... enfin je ne dis rien, c'est à voir par soi-même, ajouta-t-elle en souriant.

Le trio avançaient à pas assurés vers la passerelle où le commandement du vaisseau s'effectuait. Ils s'approchèrent d'une grande porte sans serrure, sans digicode. Pour l'ouvrir, il y avait un système de reconnaissance digital. Comme sur chaque vaisseau de fret, la passerelle n'était accessible qu'à certains membres de l'équipage. Ce vaisseau était assez ancien car maintenant, une Intelligence artificielle de bord gérait les accès, et non plus des commandes de reconnaissance oculaire, digitale ou vocale.

- On pourrait peut-être sonner, proposa Marcelle en montrant un dispositif avec micro qui permettait aux personnes non autorisée de demander l'autorisation d'entrer.

- Ou le pirater, proposa Freya en sortant d'une poche un petit appareil pas plus gros que son déphaseur, qui permettait de prendre le contrôle de ce genre de serrure.

Pour éviter une nouvelle dispute entre filles, Freya et Marcelle se tournèrent vers Raja afin de lui laisser le dernier mot sur la façon d'entrer et ainsi de découvrir qui se trouvait de l'autre côté de la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
HK-47


Mes Personnages

Date d'inscription : 29/02/2016
Messages : 78

MessageSujet: Re: L'opération Lazarus   Dim 24 Juil 2016 - 23:25

« Mmmmh... » marmonna Raja en levant les yeux au ciel.

Ces deux femmes avaient-elles donc prévu d’improviser durant toute l’opération ? Étaient-elles seulement capables de tomber d’accord sur un seul sujet ? Ah, soit…

« Je n’ai jamais vu quiconque parvenir à pirater une intelligence artificielle. Freya, j’espère que tu sais ce que tu fais. » dit-il en lui faisant signe de procéder.

Et sinon… La violence sera sûrement le seul recours possible. Malgré sa profession, Raja n’aimait pas les situations où il n’y avait plus d’autre choix que celui-là. Comme cette fois, il y a trois ans, sur Terra Prime, où lui et ses Frères s’étaient retrouvés pris au piège par la Milice.

Cette fois-là non plus, en y réfléchissant, Raja n’avait pas de plan, et avait décider d’improviser…

_________________
"As the days go by, we face the increasing inevitability that we are alone in a godless, uninhabitated, hostile and meaningless universe. Still, you've got to laugh, haven't you ?" Holly, Red Dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: L'opération Lazarus   Sam 6 Aoû 2016 - 22:06

- Oui, je sais ce que je fais, dit Freya en connectant l'appareil au système de fermeture. Ce système n'est pas équipé d'une intelligence artificielle. C'est pour ça que je le fais. Il en aurait une, je m'abstiendrais.

Le petit appareil afficha une série d'empreinte digitale. Elles étaient toutes rouges et clignotantes. Puis, une empreinte verte apparut à l'écran du petit appareil et s'afficha ensuite sur le pouce de la marque en forme de main de l'écran de la serrure à reconnaissance digitale. Petit à petit, en l'espace d'une minute, les autres empreintes de la marque en forme de main devinrent vertes. La serrure accepta le piratage. Freya retira son appareil tandis que la porte s'ouvrait, leur laissant accès à la passerelle.

Sur ses gardes, Freya cacha son arme dans son dos. Elle ne voulait pas faire peur aux probables personnes présentes et risquer d'avoir des problèmes.
A l'intérieur de la salle, se trouvait le capitaine et quelques membres de l'équipage.
Le capitaine ne connaissait que le visage de Marcelle. La grande gaillarde passa donc la première et se présenta au capitaine avant que quiconque eut le temps de dire quoi que ce soit.

Le capitaine ne se laissa pas désirer. Il donna l'ordre à son second de franchir le portail spatial. Tandis que l'homme s'affairait à faire partir le cargo, le capitaine quitta la passerelle et ferma la porte derrière lui.
Dans le couloir, il fit face au trio et leur demanda :

- Vous êtes en avance ! Je vous attendais dans le sas de téléportation que dans dix minutes... Vous n'avez croisé personne en venant ? Et vous avez ouvert comment la porte de la passerelle ? Je vais dire quoi à mon second pour justifier votre entrée dans la passerelle ? Je vais vous conduire dans mes appartements et vous allez y rester jusqu'à ce que je vienne vous signaler que la voie est libre et que vous pourrez rejoindre votre navette de l'autre côté du portail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
HK-47


Mes Personnages

Date d'inscription : 29/02/2016
Messages : 78

MessageSujet: Re: L'opération Lazarus   Sam 6 Aoû 2016 - 22:28

Raja étira ses muscles épais, soulagé d’être enfin à bord du cargo après tant de péripéties. Lorsque le capitaine eut terminé sa tirade, il s’avança aux côtés de Marcelle et tendit la main et dit de sa voix de baryton :

« Mes respects, capitaine. Je vous remercie de nous accueillir à votre bord. »

Se laissant conduire jusqu’aux appartements du capitaine par celui-ci, il continua sitôt qu’il se sût à l’abri des oreilles indiscrètes.

« C’est Freya ici-présente qui s’est chargée de la passerelle. Son rôle dans notre opération s’est avéré crucial. La galaxie regorge de pirates informatiques, mais bien peu peuvent sérieusement affirmer être suffisamment compétents pour accéder à un tel système. »

Avec un sourire, il hocha la tête en direction de l’intéressée.

« Combien de temps avant le passage du portail, capitaine ? »

Raja s’approcha d’un hublot. C’était avec un bonheur non dissimulé qu’il regardait Lidatha rétrécir en s’éloignant. Il espéra ne plus jamais la revoir, jugeant qu'elle était décidément laide, même vue d'aussi loin.

_________________
"As the days go by, we face the increasing inevitability that we are alone in a godless, uninhabitated, hostile and meaningless universe. Still, you've got to laugh, haven't you ?" Holly, Red Dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: L'opération Lazarus   Mer 10 Aoû 2016 - 21:45

Le capitaine accepta de serrer la main de Raja et accueillit les remerciements de l'ancien prisonnier par un faible grognement plutôt respectueux.

Lorsque Raja lui expliqua que Freya avait haché la serrure de la passerelle, le capitaine leva un sourcil et dévisagea Freya d'un air étonné, se demandant comment ce petit brin de fille pouvait être appelé "pirate".
Freya fit fi de la réaction du capitaine et rendit à Raja un sourire quand il loua ses capacités.

Avant de répondre à la question de Raja, le capitaine s'approcha lui aussi du hublot à travers lequel regardait l'ancien prisonnier. Mais au lieu de regarder l'horrible planète minière et carcérale, le capitaine observait le portail spatial. L'immense machine était en train de s'ouvrir.

- Il reste une minute avant l'ouverture totale du portail, puis deux ou trois minutes pour le vaisseau d'avancer et s'engager dans le portail. Une fois le vaisseau en contact avec les rayons du portail, il ne faudra que quelques secondes pour être à destination. Et là-bas, il faudra deux ou trois minutes pour que le cargo sorte du portail spatial de destination.

Tandis que le capitaine s'écartait du hublot pour aller s’installer derrière son bureau pour fouiller dans sa paperasse, Freya s'approcha aussi du hublot et dit doucement à Raja :

- Je ne vois plus de patrouille de la milice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
HK-47


Mes Personnages

Date d'inscription : 29/02/2016
Messages : 78

MessageSujet: Re: L'opération Lazarus   Mer 10 Aoû 2016 - 22:10

L'évadé hoche la tête en direction du capitaine, puis dit à Freya :

- Excellent. Avec un peu de chance, personne ne pourra nous pister jusqu'à notre destination.

Il était enfantin de se cacher sur Roxa, parmi les étendues sauvages ou au sein des vastes temples, mais ça l'était davantage quand ses poursuivants ne savaient même pas sur quelle planète commencer les recherches. Raja avait joué à ce jeu avec succès pendant des années. Il avait fallu pour le capturer que le capitaine Munroe lui tende un piège pour le forcer à sortir de sa cachette, en utilisant le bon appât : la haine que Raja concevait pour la trahison. Se laisser manipuler de la sorte était une autre erreur que Raja escomptait bien ne plus commettre.

Raja considèra Freya un instant, le regard scrutateur.

- Je crois qu'il est temps que nous discutions des termes de notre alliance, dit-il avec un mince sourire.

_________________
"As the days go by, we face the increasing inevitability that we are alone in a godless, uninhabitated, hostile and meaningless universe. Still, you've got to laugh, haven't you ?" Holly, Red Dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: L'opération Lazarus   Sam 13 Aoû 2016 - 21:43

Lorsque Raja proposa à Freya de parler des termes de leur alliance, la jeune rebelle ne put s'empêcher de sourire. Mais ils furent interrompu avant mème de commencer.
Le capitaine prit un papier sur lequel étaient rédigés les termes du contrat passé entre Nathan Belfalis et le capitaine du cargo. Il s'approcha de Freya et Raja et brandit le papier sous les yeux de la rebelle.

- Le cargo a maintenant franchi à moitié le portail. Il est donc impossible pour la milice de nous faire sortir de là. Votre fuite est assurée. Maintenant j'aimerai qu'on me donne mon dû.

Nathan aimait les bonnes vieilles méthodes, celles qui ne laissent aucune trace numérique. Il aimait faire ses contrats sur papier. C'était facilement destructible. Et il faisait tous ses contrats de façon manuscrite. Il fallait donc trouver un bon faussaire pour reproduire l'écriture et le sceau de Nathan pour falsifier un de ces contrats.

Freya relut le papier pour s'assurer que tout était en règle. Voyant que le dû n'avait pas été changé, la jeune femme sortit de son sac une petite bourse en cuir. Elle l'ouvrit et en sortit un petit cristal de Zassagor. Petit mais magnifique. Il était brillant, avec un léger reflet argenté et scintillant. Il était surtout d'une transparence limpide, pure, exceptionnelle. Nathan ne s'était pas moqué du capitaine !

- Est-ce qu'il... commença le capitaine.

- Il a un numéro de série gravé dessus , interrompit Freya. Il a sa carte de titre de propriété et vous êtes enregistré sur le registre impérial des propriétaires de cristaux, avec le numéro de série de votre cristal.

- Est-ce sûr ?

- Absolument sûr, assura Freya en refermant la bourse et en la tendant au capitaine.

- Et le titre de propriété ?
demanda le Capitaine.

- Comme le stipule le contrat que vous venez de me présenter, elle sera vôtre quand nous aurons ma navette personnelle en vue.

Le capitaine esquissa un sourire amusé et quitta sa cabine en disant qu'il allait s'assurer que le cargo s'approche bien de la navette de Freya. Marcelle l'accompagna pour s'assurer que le capitaine bosse bien.

Maintenant seuls, Freya se tourna vers Raja et dit :

- Les termes de notre alliance sont simples. C'est le principe de l'échange équivalent. Nous avons tous les deux des spécialités différentes mais complémentaires. J'ai mes entrées dans tout le système numérique de l'Empire. C'est comme cela que la petite opération d'aujourd'hui a pu être faite soi-disant sur ordre de Cabinet de Sûreté, en montrant des documents on ne peut plus officiels au directeur de la prison. C'est aussi comme ça que notre hôte va avoir légalement un cristal de Zassagor.

Mon équipe et moi-même arrivons à mettre notre nez dans les services informatiques de l'Empire sans nous faire prendre. Nous avons ainsi piraté la grande loterie impériale. Cela nous a fait gagné pas mal d'argent et nous a permis de nous équiper, d'acheter une navette, d'acheter nos entrées dans certains lieux prisés de l'élite et nous rapprocher ainsi de quelques têtes riches, intéressantes et utiles. Aujourd'hui nous sommes à sec et pirater une seconde fois la loterie nous ferait prendre.

Donc on cherche un autre moyen de nous procurer facilement de l'argent. Nous avons la possibilité d'entrer légalement dans des galas de riches mais nous sommes incapables de braquer et partir en prenant les richesses par la forces.

Mon réseau est davantage constitué de rats de bibliothèques et de geek à lunettes que de gros balèzes capables de violence. Si nous sommes doués pour leurrer les gens et les machines, nous sommes incapable de nous battre et nous défendre. C'est pour ça qu'aujourd'hui, j'avais super Marcelle avec moi. J'ai une arme, je sais m'en servir mais cela s'arrête là. S'il avait fallu donner des baffes, j'aurais été dans le pétrin. Toi, tu as la force et l'armement dont nous avons besoin. Notre arme à nous, ce sont nos ordinateurs et nos virus informatiques, qui nous ouvrent les portes de toutes les places stratégiques de l'Empire.

Tu comprends maintenant l'échange équivalent qui peut en découler ? Tu nous aides quand on a besoin de gros bras. Et nous on t'ouvre les portes qui te restent fermer lorsque tu as besoin d'aller quelque part pour tes actions. tu as besoin d'entrer dans le bureau d'un conseiller de l'Empire ? Pas de problème ! On te l'ouvre, qu'importe ce que tu comptes y faire. On ne pose pas de question, si en échange, tu nous prêtes des gros bras sans poser de question non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'opération Lazarus   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'opération Lazarus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» tuto haradrim, opération désert
» Salle d'opération section civile
» Votre fédération 2011.
» Ambassade de la Confédération du Rhin {LCR}
» L'Opération d'Opium pour sa dysplasie ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imaginarium :: Le couloir infini des univers :: Space Chronicles :: Lidatha-