.


Forum RPG multivers, plusieurs jeux de rôle sur 1 seul forum. Venez jouer dans des univers différents avec un seul compte sur le forum.
 

Partagez | 
 

 [RP flash n°1] Le petit chaperon rouge, 10 ans plus tard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Régisseur
Admin

Les liens utiles
Le "contexte" d'Imaginarium
La visite guidée du forum.
Date d'inscription : 20/08/2014
Messages : 515

MessageSujet: [RP flash n°1] Le petit chaperon rouge, 10 ans plus tard   Sam 18 Juin 2016 - 15:58

Vous connaissez le conte du Petit Chaperon rouge ? La version des frères Grimm est la plus connue. Pour son premier RP flash, Imaginarium vous propose de jouer une suite, dans un univers futuriste et fantastique !

10 ans après ses aventures contre le Grand Méchant Loup, le Petit Chaperon Rouge, 1/4 elfe et 3/4 humaine, a bien changé. Elle est devenue une jeune femme fort séduisante, qui exerce la profession de taxidermiste et qui traque les bêtes dans la forêt, afin de répondre aux commandes de ses client.
Le fils du grand méchant loup, un lycanthrope végétarien, débarque dans le village. Ce pianiste de bar ignore que cette bourgade abrite la fillette qui avait rempli son père de cailloux (chose qui l'avait tué).
Quant à la grand-mère, et bien cette petite mamie n'a pas pris une ride et vit toujours cachée dans sa maisonnette. Au village, tout le monde la croit morte. Mais en réalité, elle est belle et bien vivante. Sa nature elfique lui permet de vivre quasiment éternellement. Mais sa longévité effraie, alors elle se cache et se fait passer pour morte. Seule sa famille est au courant de son petit manège.
Enfin,
le chasseur Cyborg a bien changé lui aussi. L'homme courageux du passé est devenu un ivrogne aigri, qui ne sait rien faire d'autre que lever le coude.

Pour redorer son blason, le chasseur décide de faire croire aux villageois, que les grands méchants loups sont de retour (quitte à se déguiser en loup et à rôder à l'orée des bois), et qu'il est leur unique chance de survivre.

Cependant... le plan ne se passe pas du tout comme prévu. Voila ce qui se passe (ce qui marque donc le début du rp) :
Le Chaperon Rouge, taxidermiste émérite et chasseuse hors paire, vole la vedette au chasseur... Le vrai loup, caché aux yeux et à la barbe de tous, voit sa paisible existence mise en danger... La rumeur attire les chasseurs de loup des environs et la forêt devient un terrain de chasse. Grand-mère risque donc d'être découverte.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: [RP flash n°1] Le petit chaperon rouge, 10 ans plus tard   Sam 18 Juin 2016 - 15:59

Tour de jeu n°1 (début du rp flash)

Le chasseur est fier de lui. Il vient de lancer sa supercherie pour redorer son blason. Il fête l'évènement à la taverne, en buvant en solitaire, comme toujours. Le loup est là et joue du piano, comme chaque jour. Après tout, il est payé pour ça. Mais dans la taverne, la rumeur de l'arrivée des grands méchants loups gronde. Le loup apprend la nouvelle, le chasseur jubile.

Pendant ce temps, dans la foret, chez Grand-mère, le Petit Chaperon vient apprendre la nouvelle à sa mamie...

(Rappel du tour : Chasseur - Loup - Chaperon - Mamie)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MessageSujet: Re: [RP flash n°1] Le petit chaperon rouge, 10 ans plus tard   Sam 18 Juin 2016 - 16:00

Mad a écrit:
'Thierry le chasseur est comme tout les chasseurs il est con... tent d'aller chasser'', et c'est pour ça qu'il avait eu cette fameuse idée qui manquait temps pour combler le vide de sa vie -à défaut de combler le vide de son foie comme le faisait l'alcool quotidien qu'il avalait-, à savoir : une rumeur. Et pas n'importe quoi comme rumeur : une nouvelle attaque de loups. Autant dire que, dans la région, après ce qu'il s'était passé il y a 10 ans, elle était bien trouvée.

''T'avernier ! Une autre pinte ! Et toi blanc-bec au piano : joue plus fort ! J'ai pas encore d'oreille bionique!''
Gemini a écrit:

Les sourcils un peu froncé, le loup se mit à jouer plus fort, après tout, c’est son gagne pain. La rumeur qui circulait le mettait dans tous ses états bien qu’il ne laissait rien paraître. Au lieu de cela, il tentait de songer à la savoureuse salade qui l’attendait suite à ce morceau très fêtard, très mouvementé sur lequel il défoulait ses doigts.


Pourquoi les siens revenaient-ils mettre les ennuis ici et avec la petite rouge complètement folle qui avait tué son père, il n’avait un grand frisson à songer au reste. En espérant que tout ce beau monde l’oublient et que lui puisse continuer sa vie de pianiste végétarien accomplie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MessageSujet: Re: [RP flash n°1] Le petit chaperon rouge, 10 ans plus tard   Sam 18 Juin 2016 - 16:01

- Tu te rends compte Mamie ! Des loups ! Ici !

Le Chaperon tournait en rond dans la cuisine. Les mains sur les hanches. L'air furibond.

- Comme si ma dernière traque dans les montagnes n'avait pas servi de leçon ! s'exclama-t-elle en pointant du doigt une peau de loup tannée, suspendue au mur au dessus du sofa.  S'il reviennent ici, je peux te dire que je vais leur faire leur fête ! ajouta-t-elle en montrant le gros couteau de chasse qu'elle avait à la ceinture.

Le chaperon but un verre d'eau. Elle criait tellement qu'elle avait soif.

- Je vais passer plus souvent Mamie, car je vais passer la forêt au peigne fin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MessageSujet: Re: [RP flash n°1] Le petit chaperon rouge, 10 ans plus tard   Sam 18 Juin 2016 - 16:02

-Calme toi mon enfant, cela ne sert a rien de s’énerver et puis rien ne prouve que tout cela est vrai dis je en essayant de rassurer ma petite fille, je fessait mine de l’être moi même mais tout cela m’inquiétait grandement.


-Ce serait tout de même étonnant qu'il revienne en sachant que tu est toujours dans le coin, ils on vraiment rien dans le crane ces loup...... et puis dans un sens cela te permettra d'avoir de la matière pour ton travail tu ne trouve pas ?

Je me détournais du chaperon, regardants par la fenêtre de la cuisine .... les yeux dans le vague
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MessageSujet: Re: [RP flash n°1] Le petit chaperon rouge, 10 ans plus tard   Sam 18 Juin 2016 - 16:03

Mad a écrit:
Si le jeune pianiste avait augmenter le son de sa mélopée et la cadence de son rythme, Thierry le chasseur, lui, avait avalé deux autres pintes de bières. Sa langue à cellules modifiées ne sentait quasiment plus le goût de l'alcool de toute manière et seules ses narines -aux cellules améliorées aussi- lui rendait le plaisir de la boisson. D'où sa passion pour la distillation. Dans sa cave d'ailleurs. Où il avait une ampoule à changer. Bref.
Le chasseur regarda le pianiste en louchant. Non, il était loin d'être bourré. Mais il se disait que le jeune homme ne devait pas être au courant de la rumeur pour pondre un hymne aussi gai. Et lui-même était d'humeur gaie. Enfin joyeuse hein, ne nous y trompons pas.
Se levant de son tabouret, il s'approcha alors du piano et de son joueur.

''Fais gaffe quand tu rentreras chez toi ce soir mon p'tit. Paraît que les loups attaquent de nouveau, héhé !'', lui dit-il en riant et en soulevant sa choppe, renversant quelques gouttes du liquide collant sur le jeune homme et les touches noires et blanches.

Gemini a écrit:
Esquissant un air un peu maladroit, un sourire qui se voulait amiable (mais avec un franc brin de dégoût) le loup répondit :

-Eh bien cher Ami, je risques d’être le plus prudent possible. Il ne faudrait pas que ce bar perd son pianiste non? Et s’il advient que je sois en danger, je demanderai de l’aide à vous ou au Chaperon Rouge, vous êtes la paire pour ce genre de soucis! Ahah!

Rire jaune, oh oui, lui en danger? Bon il faisait honte à sa race avec ses habitudes de vie et son air dandy mais que faire? D'ailleurs, réalisait-il qu'il mentionnait la rivale du chasseur à celui-ci? Pas vraiment non.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MessageSujet: Re: [RP flash n°1] Le petit chaperon rouge, 10 ans plus tard   Sam 18 Juin 2016 - 16:04

- Mamie, tu m'écoutes ? demanda brusquement le Chaperon.

Visiblement, pas tant que ça.
Le Chaperon regarda par la fenêtre. Mamie et sa nature, ses fleurs, ses arbres... qu'est-ce que cela l'énervait !

- Mamie, est-ce que tu veux venir avec moi au village ? Tu seras bien cachée sous une cape. Comme ça, nous irons au marché pour acheter de quoi remplir ton garde manger, qui me semble bien vide, demanda le Chaperon en faisait une moue de petite fille à sa mamie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MessageSujet: Re: [RP flash n°1] Le petit chaperon rouge, 10 ans plus tard   Sam 18 Juin 2016 - 16:05

-Hum... hein dis-je surprise et prise en flagrant délit, ma petite fille ne supportait pas ce genre de chose malheureusement l'appel de la nature était bien plus forte et je lui répondis:

-Je ne pense pas que ce soit judicieux de me rendre au village, on pourrais me reconnaitre , cela est bien trop dangereux pour moi que dirait les gens en me voyant de chair et d'os... non, non il vaut mieux que tu y aille seul et puis si tu tien tend a me ramener des provision fait mon enfant...... dis-je toute en l'embrassant puis je continuais:

-Je vais essayer de glaner des information auprès de la nature concernant cet rumeur...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MessageSujet: Re: [RP flash n°1] Le petit chaperon rouge, 10 ans plus tard   Sam 18 Juin 2016 - 16:07

Tour de jeu n°2


Le Chaperon et Grand-mère sont arrivées en ville. Mamie porte un chaperon noir et le Chaperon rouge... ben pas besoin de préciser. Elles virent que la rumeur avait porté ses fruits. Volets clos. Vitrines barricadées. Portes fermées.

Dans le bar, une bagarre a explosé, le tavernier a mis tout le monde dehors. Chasseur et Loup se retrouvent devant la taverne et "parlent" bruyamment. Allez savoir pourquoi ?!

Mad a écrit:
''Quoi ? Cette gamine, cette petite... Grrrrr !'', continuait le chasseur en montrant son poing en acier.

Bah oui, prothèse bionique au bras. Au droit. Alors qu'il était droitier. Aucune logique quoi. Mais c'était bien pratique pour certaines tâches, comme soulever de lourdes choses d'un bras, planter un clou sans autre outils, ou ouvrir les bocaux de cornichons.

Lorsque le pianiste avait évoqué la petite fille -oui, c'était il y a 10 ans !-, le chasseur c'était mis dans une colère noire et en avait lancé sa chope vide contre le mur le plus proche. Manque de pot, c'est un pochtron qui se l'était pris en pleine tête, lançant à la suite une bagarre.

Devant l'établissement, le chasseur continuait d'alpaguer le jeune pianiste.

''Si un jour j'l'a recroise c'te pt'ite avec son manteau rouge, son chaperon là... j'sais pas ce que j'l'ui fait, mais elle elle le saura !''

Oui, durant la bagarre, le chasseur avait vidé quelques bouteilles derrière le bar et commençait à être passablement éméché.

Gemini a écrit:
Le pianiste, un sourcil arqué et les épaules affaissé, n’osait pas trop s’Éloigner de cet ivrogne dangereux sans son avis. D’un ton calme, qui se voulait apaisant, il tentait de réajuster le tir… ou jeter l’huile sur le feu, ne sachant pas trop lequel encore. Du coin du regard il avait vue une tache rouge dont il ne pouvait ignorer la présence : Cette petite furie, cette tueuse d’animaux, il la sentait presque venir de loin.! Levant les mains en toute innocence et avec tout son charisme, beau garçon qu’il était, il dit avec modestie. (Assez fort pour que la furie entende)


-Mais je ne voulais pas vous insulter, je disais simplement que le chaperon rouge et vous, vous faites la paire pour la chasse et que la ville ne craint rien avec des gens comme vous… Je ne voulais pas vous rendre en colère, ce n’était que des mots comme ça!


Parfois il se surprenait à avoir le talent de son père pour la coté langue de serpent. Ce n’était pas toujours voulue, mais bon, si amusant!

Siana a écrit:

Le Chaperon tirait Grand-mère par le bras afin de la faire avancer plus vite.

- Tu vois, personne ne te reconnait avec ce chaperon noir. Et puis tu n'as rien à craindre, il faudrait un loup pour te reconnaitre à l'odeur. Et des loups, y en a plus ici ! Adios les Lycan ! je te les ai tous fait fuir. Et ceux qui sont sensés arriver, ils vont repartir vite la queue entre les jambes.

Elles arrivaient non loin de la taverne.

- Tiens, tu vois ! On vante déjà mes mérites. Bon par contre, je sais pas qui dis ça du chasseur mais... pauvre gars, il doit pas être là depuis longtemps. Ah ! mais c'est le pianiste ! Aller avance Mamie. Il est nettement plus agréable à regarder que tes fleurs à la noix.

Arrivé près des deux hommes, le Chaperon s'exclama :

- Bonjour Messieurs ! Vous avez bien raison de ne pas avoir peur de sortir ! Vous avez bien raison de ne pas vous cacher comme les autres villageois. il n'y a rien à craindre des lycans !! Ils ne sont pas terrifiants. Enfin... ça dépend pour quoi, ou qui...

Et le chaperon fixa le chasseur.

- Garde ta capuche bien sur ta tête, dit à voix basse le chaperon à sa mamie.

Ginie a écrit:

Je n'en revenait pas malgré mon grand age, ma petite fille avait tout de même réussi a me faire quitter ma petite maison du fond des bois.... malgré le danger d’être reconnu je l'avait suivie bon gré mal gré... cette enfant était incorrigible puis je lui dit en murmurant :

-Y a pas de danger que je l’ôte... dis-je doucement,je ne disait rien et me contentait d’écouter et de regarder et je ne pus m’empêcher de constater a quel point le pianiste était beau garçon, je tirais sur le vêtement de chaperon et lui dit aussi doucement que possible :

-Pst, dit as tu vu comme il est beau garçon ? dit-je avec un sourire plein de malice

Mad a écrit:
Le chasseur voyait-il double ? Non, même éméché, il y avait bien deux personnes en face de lui. Dont une avec...

''Un chaperon rouge ! Oh toi espèce de sale petite ! Parait qu'on fait la paire, hein ? Bah tu vas voir que ma paire à moi, elle est prête depuis un moment !", grogna t-il en montrant ses deux... poings.

Restons corrects voyons ! Mais son regard, et son ouïe -bien que n'ayant pas d'oreille bionique- furent attirées par les propos de la femme au chapeau noir.

''Hé hé ! Vous n'êtes pas mal non plus, lui répondit-il en baissant ses mains pour tirer sur sa chemise à carreaux. Mais toi, espèce de sale ... Viens ici te battre ! Y'a que moi en ville qui chasse les loups, tu m'as compris ! Que moi qui en fait des fourrures et des sacs à mains ! A non... ça c'est avec des crocodiles. Et dieu sait qu'il y pas des masses de crocodiles dans la région depuis que les loups ont ré-attaqués ! Alors viens voir de quel bois j'me chauffe ! C'est du cyprès ma poulette !''

Gemini a écrit:

Étouffant un vague toussement mal à l’aise, le loup fit un pas de coté, loin des deux figures excentrique et s’éloigna... Visiblement, il n’avait pas envie de se mêler de ce genre d’affaire. Il était un musicien, pas un lutteur!


Une petite démarche calme, pleine de contrôle, il s’éloigna en sortant un roman d’une main afin de lire en route. Quel personnage de raffinement le loup était, à en faire pleurer ses cousins.

Siana a écrit:
Le chaperon regardait les poings du chasseur.

- C'est quoi qui est en cyprès ? la chose qui te sert de cerveau ou ce qui te sert de mimine ? Demanda le chaperon. Pauvre cruche pleine de vignasse de bas étage... La seule chose que tu sais faire avec tes mains, c'est tenir de quoi remplir et vider ta vessie... Ivrogne. La seule personne dans le village qui fait les peau et les sac, c'est moi ! Qui a le carnet de commande le plus rempli ? c'est moi !

Le chaperon fit reculer mamie.

- Lui fais pas du gringue ! s'exclama-t-elle. tu es dégoutant et donne la nausée rien qu'en te regardant. Alors avec ton haleine, tu peux tuer des morts !

Du coin de l'oeil, elle regardait le beau pianiste s'éloigner. Loupé mamie !

Ginie a écrit:
J'avais remarquer le pianiste s’éloigner et je constatait que ma petite fille était aussi virulente qu'une petite vérole, je ne disait toujours rien de peur de me faire démasquer alors je me contentais de tirer légèrement sur sa capuche pour lui faire comprendre qu'elle allait trop loin et qu'il serait bon qu'elle ce calme..

Après avoir essayer de la calmée mais je me doutait que cela était peine perdu j'essayais de voir par quel coter le pianiste avait disparut....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MessageSujet: Re: [RP flash n°1] Le petit chaperon rouge, 10 ans plus tard   Sam 18 Juin 2016 - 16:10

Tour de jeu n°3

Le loup est sur le parvis de la mairie et lit son livre : un conte des frères Grimm (tiens donc !).

Le chaperon et le chasseur se pourrissent le nez à coup de grossièretés.

Mamie en profite pour s'esquiver et échapper à la surveillance de Nounou Chaperon (un chaperon Chaperon ?). Elle tombe sur le loup ! Attiré par son odeur (alléchante ?), elle s'approche pour lui parler.

A ce moment précis, un bruit se fit entendre à l'orée de la forêt. Comme une explosion. Mais qui a fait attention à cela ?

Mad a écrit:

''Oh oh ! Si tu savais ce que je faisais avec mes mains ma petite ! Quand je suis seul et que j'ai envie d'un petit coup ! Sans que personne me voit ! Hé hé ! J'pourrais te montrer un jour, dans ma cave ! Comment je me débouche une de mes bonnes bouteilles rien qu'avec mon petit doigt en métal et que j'me fais une petite dégustation de vin !''

Le chasseur avait presque ravalé sa rancune l'évocation de son activité favorite : l'alcool. Bref. C'était avec un léger sourire sur le visage qu'il s'adossa au mur du piano-bar, apercevant de son œil bionique que pianiste et femme au chapeau étaient partis.

''C'est pas moi !'', lâcha t-il alors en regardant de droite gauche, presque gêné.

Mais l'expression du chaperon semblait interrogatrice.

''Le bruit. C'est pas moi. J'ai rien fait. T'as rien entendu ? Tant mieux. T'façon c'est pas moi. Puis tu sais quoi ? Bah le rouge, c'est démodé ma poulette !''

Gemini a écrit:
Son regard se leva sur la mamie qui n’avait rien d’une mamie, oh non, ce petit teint frais de jouvencelle...qui lui colle à la peau? Ah certes, mamie était une femme parmi les femmes, si on peut dire. Galamment, comprenant en un sens pourquoi son père en avait fait une bouché, il se leva pour la saluer.


-Vous avez une amie bien agit..


Mais ses paroles ne prirent pas de suite, une explosion retentit. Gallant, (évidemment!) il déposa une main dans le dos de l’ancestrale jeune fille pour lui éviter d’être déboussolé par le bruit d’une telle violence. Bien qu’il n’avait pas d’idée précise derrière la tête, il adorait les approcher et les observer à leur insu. Mamie, cette petite timide, était entre ses griffes coupé et arrondit pour un moment.


-Vous allez bien mademoiselle?


Vous allez bien l’ancêtre aurait été plus approprié mais on ne parle pas d’âge à une personne de la gente féminine!

Siana a écrit:
Le Chaperon renifla l'air. Comme ça puait toujours autour du chasseur, elle n'avait pas décelé l'odeur quelconque d'un pet.

- Comment veux-tu que je sache si tu lâches... tu pues du soir au matin, répliqua le chaperon.ton savon, c'est senteur d'étable ? encore faut-il que tu saches ce qu'est un savon...

Le Chaperon et le chasseur criaient tellement fort qu'elle n'avait rien entendu, sauf le "c'est démodé le rouge".

- C'est peut-être démodé, mais au moins, même en me tachant de sang, ça ce voit pas ! alors que toi.. ha, que je suis bête, tu peux pas te tacher de sang puisque plus personne ne te commande quoi que ce soit !

*si c'est pas lui, c'est qui ? * se demanda le chaperon en regardant autour d'eux.

Au loin, tout au bout de la rue, elle vit mamie et le loup, sur le parvis de la mairie.

- Je rêve où le pianiste fait du rentre dedans à ma ma...

le chaperon se retenue. Elle faillit dire mamie.

- Ma cousine... bha, je préfère lui que toi, gros lard !

Ginie a écrit:
j'avais laissée a leur joute verbale ma petite fille et le chasseur pour rejoindre le loup. Un bruit avait retentis et je n'y avait prêter guère attention puis le loup ce rapprocha et me demandas si tout allais bien et je lui répondis:

-Oui, je vait bien je vous remercie... et vous tout va bien, je vous est vu vous éloignée dés que le roussi a commencer a ce faire sentir... dit-je doucement puis je m’éloignais et alla m'installer sur les marche et je continuais:

-Vous jouer de la musique depuis longtemps?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MessageSujet: Re: [RP flash n°1] Le petit chaperon rouge, 10 ans plus tard   Sam 18 Juin 2016 - 16:13

Tour de jeu n°4

A loin, de la fumée. Une fumée dense, qui s'approche du village et qui inonde même la petite place où il y a le parvis de la mairie, au bout de la rue où chaperon et chasseur se grognent dessus. Le loup et mamie se retrouvent dans l'épaisse fumée. Mais un courant d'air la dissipe petit à petit. Une ombre apparait, puis un corps se dessine. Enfin, un visage peut être distingué, ou plutot, un masque. Là, une musique assourdissante retentit vers l'homme, qui se met à chanter.


Là, il crie et annonce au village qu'il est un elfe puisant et qu'il a entendu parlé de l'arrivée des loups et qu'il vient les sauver !

De la concurrence au Chasseur et au Chaperon ?
Un énième danger pour le loup ?
Un risque pour mamie d'être démasquée par un des siens ?

Mais qui est donc ce gringalet marqué !
Est-il vraiment elfe, puissant et chasseur ?

L'individu s'approche du parvis avec un poste radio sur l'épaule, la musique d'introduction à fond.

La maman du chaperon sort de chez elle, torchon de vaisselle en main, prête à en user pour taper celui qui venait de faire tout ce bruit. Mais dans la rue, ce qu'elle vit, c'est sa mère et le pianiste, en train de flirter.

Nouveau tour de jeu : Chasseur, Maman, Loup, Chaperon, Mamie

Mad a écrit:
"Tu sais ce qu'il te dit le gros porc, hein ? Bah que t'as pas encore senti mon dentifrice ! Odeur d'haleine !"

Sur ces belles paroles, Thierry le Chasseur souffla au visage du chaperon tout en accompagnant son haleine d'un geste de la main. Idée cadeau lorsque l'on a rien à offrir, hé hé !

"Ta cousine, hein ? Bah c'est qu'elle est plutôt mignonne. Mais on dirait qu'il font une soirée mousse là-bas, non ?, demanda le sexagénaire bien tassé -dans tout les sens du terme d'ailleurs- en tournant la tête vers la place du village et la fumée. Bah oui ! Je sais ce que c'est qu'un savon !"

Puis, tout en lui tirant la langue, le boucan de l'homme masqué atteignit les oreilles du Chasseur qui comprit bien que, outre la musique et le fait qu'il ne s'agissait pas de Zorro -renard rusé qui surgit hors de la nuit ! et il ne faisait pas nuit...- il avait là un nouveau concurrent.

"C'est qui ce gus ? C'est la fête du slip aujourd'hui ? Il veut voir de quel bois j'me chauffe lui aussi ! Toujours du cyprès, hein. J'ai pas coupé du bois de puis t'à l'heure..."

Daïa a écrit:
-Mais quel est donc ce boucan ?!

La mère était sortit de la maison quand elle avait entendu une musique. Elle toussota. De la fumée. C'était bien sa chance ! Là, elle aperçu sa fille avec le chasseur. Elle sourit. Toujours à se battre, ses deux-là ! Elle se tourna et vit la silhouette du pianiste avec quelqu'un d'autre. Enfin, plus loin, une silhouette dans le brouillard qui disait être un puissant elfe venu chasser les lycans.

-Des lycans ? Ici ? N'importe quoi ! On l'aurait remarqué, ils sentent à des kilomètres à la ronde !

Elle s'approcha donc du pianiste et de la femme pour mieux observer le nouveau-venu.

-Mon grand, je crois que l'on vous a arnaqué

Gemini a écrit:
Un doigt dans l’oreille, ne sachant pas s’il était devenu sourd ou si ses oreilles avaient saigné devant la laideur du chant, le loup affichait une mine vraiment incertaine. Devait-il craindre ce gros bouffon ou au contraire, le prendre tel qu’il le parait : un fou furieux, et donc peut-être une semblable psychologique à la petite Furie Rouge. Non vraiment, ce type se plaçait en dessous de la barre du Chaperon et du chasseur… Quoique le chasseur… Bon! Il était un de ses fans, il pouvait bien lui pardonner d’être un ivrogne fini de temps à autre.
Alors, le loup, profitant que la mère de Rouge s’interpose, il recula d’un pas ou deux avec la délicieuse Mamie. (Dans tous les sens du terme) Profitant du mur qu’elle opérait entre lui et le fou, il s’exclama :

-Le grand chasseur du village est ce lui qui a amené la nouvelle, il est là-bas avec la célèbre Chaperon-Rouge. Peut-être aurez vous plus d’information avec eux.?

Esquivant un pas sur le coté, il remit sa main à son oreille et effectivement, il y avait du rouge sur le bout du doigt. Il était moderne, lui, ses oreilles n’acceptaient pas la musique de Cro-Magnon! Affichant un air désolé, il dit à mamie :

-Je crains que cette musique tonitruante m’a blessé un tympan, je vais retourner chez moi. Cependant, il serait goujat de ma part de vous laisser ici, désirez-vous venir prendre un thé? Du thé bio. Mon excuse pour m’éclipser si vite.

Et il appuya ses dires d’un sourire craquant.

Siana a écrit:
- Si tu touches à elle, je te les coupes, les fait sécher et je m'en sers comme boucle d'oreille.

Le Chaperon regardait le gus masqué.

- Je rêve ou il vient pour nous piquer mon job ?

Le chaperon passa devant le chasseur et dit :

- Reste en retrait papi, tu vas réveiller ton hernie ! Laisse la nouvelle génération faire le travail. Retourne soigner ta goutte.

Et le Chaperon sortit son couteau de chasse.

- On me vole pas mon job comme ça, pauvre tache, hurla-t-elle à l'attention du chasseur masqué, même si celui-ci était à l'autre bout de la rue, avec sa musique à fond.

Il n'allait rien entendre... qu'importe elle allait lui botter le train quand même.

- Mister picolo, tu es dans le sens du vent, je ne sens que toi, dégage un peu. Je veux pouvoir sentir l'odeur de ce chieur pour le traquer et lui faire passer l'envie de prendre MA place.

Ginie a écrit:
Il était vrai que cette musique était horrible puis je répondis au jeune musicien et je lui dis :

-Vous avez raison laissons les a leurs petites bagarre un thé serais le bienvenue, je serais enchanté de voir où vous vivez et nous pourrions regarder cette oreille dis-je en lançant un sourire mielleux.

Je vis ma petite fille s'énerver de plus en plus et je me sentais fatiguée, m'évader du centre du village était une très bonne solution même si je me doutais que petit rouge risquais de piquer une sacrée crise

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MessageSujet: Re: [RP flash n°1] Le petit chaperon rouge, 10 ans plus tard   Sam 18 Juin 2016 - 16:17

Tour de jeu n°5

L'inconnu se déhanche pendant que tout le monde lui parle. Il appuie sur le "off" de son engin musical et il crie.


Puis, il jette quelque chose, de la fumée apparait et lui... il disparait !
Las de tout cas, mamie et loup vont chez loup. S'en suit un apéritif d'enfer ! A la fenêtre, maman veille au grain en espionnant. Elle avait reconnu son elfe de mère ! Quand loup se montre trop galant, maman débarque dans la cuisine.

De leur côté, Chaperon et Chasseur en sont venus aux mains. Chaperon a un bel oeil au beurre noir (ou du moins, allait en avoir un dans les heures à suivre) et Chasseur venait de se faire ratatiner les bijoux de famille. Il a maintenant une voix de fillette. Ces deux là vont devoir faire quelque chose pour démasquer celui qui vient voler le gagne pain de Chaperon et l'occasion de revenir sur le devant de la scène pour le Chasseur. Une collaboration ou pas ? Est-ce au moins envisageable ?

(Rappel du tour de jeu : Chasseur, Maman, Loup, Chaperon, Mamie)

Mad a écrit:
Après avoir courut derrière le Chaperon, comme s'il s'agissait d'un animal qui allait se faire farcir au prochain réveillon, le Chasseur avait applaudis au tour de magie -du moins, ce qu'il avait prit pour tel- de celui qu'il appelait "l'autre gus" avant de, par mégarde et dans la fumée se dissipant, frapper le chaperon. Erreur d’inattention -le Chasseur ne frappait pas les jeune filles- qui lui valut de parler avec une voix digne d'un canard de dessin animé ou d'un scientifique ayant trop joué avec l'hélium.

Bref, c'est avec un voix rigolote que le Chasseur, courbé en deux sous la douleur, demanda une trêve.

"L'autre gus là, s'il croit qu'on va se laisser faire ! Que je vais me laisser faire ! J'vais le retrouver, l'attraper, le ligoter, le cuisiner pour qu'il avoue tout puis le cuisiner à nouveau ! Pour qu'il avoue une deuxième fois ! Puis le cuisiner encore pour m'en faire des côtelettes ! Et si tu m'aides à le chopper, t'auras t'as part ! Pas des côtelettes hein, j'aime trop ça, mais ta part das l'histoire. Chais pas, hein... sa stéréo par exemple. Elle doit valoir un max avec ce son dolby suround 2.4 ! Bref, évitons les navires gaulois, mais pour ce gus : pas de pitié !"

Daïa a écrit:

La mère eut le choc de sa vie. Elle s'était tournée et avait reconnu la jeune femme encapuchonnée. La bouche grande ouverte, elle avait suivi du regard sa propre mère se faire inviter par le pianiste. Ah mais ça n'allait pas se passer comme ça ! Elle les suivit discrétement et les observa à travers la fenêtre

-Je veille mère, je veille...

D'un coup, elle entra dans la maison sans frapper ni rien demander. Le pianiste s'était un peu trop approché de sa mère.

- Hey, laissez-là ! Vous, oui, vous ! Espèce de goujat ! Elle ne vous a rien fait et vous.. ohlala ! Je n'ose imaginer ce que vous auriez pu lui faire !

La vérité ? Maman de Rouge était jalouse de voir que sa mère s'était faite approchée par le pianiste qu'elle trouvait très mignon

Gemini a écrit:
Levant les mains comme une pauvre proie innocente, prise entre le feu de deux femmes dont il ignorait d’une part la jalousie ou les intentions de l’autre, le loup s’excusa avec son plus beau sourire.

-Madame, veuillez m’excuser! Je donnais une tasse de thé à votre… nièce? Je crois?

Se poussant sur le coté, le loup démontra la tasse dans les mains de l’ancêtre. Toujours affable, il en versa une autre et s’approcha doucement de celle-ci, l’air adorable.

-En désirez-vous une aussi? En preuve de ma bonne foi, évidemment. C’est un thé vert bio, excellent pour la santé, on l’appelle la perle de jade. Ça me ferait plaisir que vous acceptez cette humble excuse. D’ailleurs, afin de démontrer ma bonne foi, je pourrais jouer un air de piano pour vous deux?

Voilà bien des lustres qu’il n’avait pas eu des invités comme ça et d’ailleurs, celles-ci étaient toute spéciales. Jamais il n’avait eu l’occasion de remercier la famille de la furie rouge pour avoir tué son père. AH! Pas qu’il ne l’avait jamais aimé, mais sa mort avait été une telle libération. Comment serait-il devenu un loup moderne, un loup classe, s’il avait eu cette brute pour continuer à le dominer dans ses activités peu recommandable. Ça lui faisait songer.. ces femmes n’avaient dont pas de mari??? Où sont-ils??? À croire que le caractère exécrable est de famille et même que le visage d’Ingénue de mamie pouvait cacher un terrible caractère. Pour la mère, il venait de recevoir un échantillon : telle mère, telle fille.

Siana a écrit:
Aider à le chopper ? Le chaperon grimaça. Collaborer avec lui ? Pourquoi ne pas lui rouler une pelle tant qu'on y était ! D'un autre coté, la chaine avait un bon son. Elle allait pouvoir enregistrer des bruit d'animaux, les diffuser dans la foret et attirer des bêtes...

- Cela me parait raisonnable. Mais je rajoute une condition... je veux ses boules en plus !

Le chaperon prit un air déterminé.

- Fumée plus son, c'est le duo magique pour attraper des bêtes ! Mouahahahaha ! je ferai un carton et toi tu continueras à te remplir le bidon de bière frelatée !

Le chaperon prit sa paire de gant en cuir (celle utilisée pour dépecer les bêtes) et l'enfila. Faudrait pas se salir les mains en touchant le chasseur.

- Topo là papi, on va faire un carnage.

Et le chaperon tend une main plate et la paume vers le haut.

Ginie a écrit:
Alors que le jeune pianiste ce fessait méchamment agresse par fifille, je lui répondis aussi sèchement que possible:

-Ce n'est pas utile, elle allait partir dis-je en lui jetant un regard de furie puis je continuais


-N'est ce pas que tu allais partir,rouge a surement besoin de toi.


Je remerciait le loup pour la tasse de thé puis je lui dis tout en le regardant dans les yeux:

-Avant de jouer ce fameux morceau de musique, il vaudrait mieux regarder votre oreille, un musicien a qui il lui manque une oreille n'est plus réellement un musicien....

Mad a écrit:
"Ses boules ?! Déjà que t'as eu les miennes..., souffla le Chasseur en sentant sa voix revenir. Alors, hum, hum, marché conclut ! Tu sais où il se trouve l'autre gus ? Un jeune comme ça, ça fait quoi, hein ? Comme toi je suppose : trainer dans les bars, écouter de la musique, picoler, se battre... Ah non, ça c'est moi."

Pensif, le Chasseur se gratta la tête en se disant qu'il devait arrêter l'alcool. Du moins le temps de retrouver l'autre gus en ayant les idées claires.

"Mais rêves pas, hein ! On ne m'appelle pas Thierry pour rien ! Enfin, le Chasseur plutôt ! C'est moi qui botterait les fesses des loups, c'est moi qui serait hissé sur le parvis de la mairie ! On fera une statue à mon image !"

Suite à quoi le Chasseur prit la pose, main sur la hanche, l'autre en visière au-dessus de ses yeux, regard lointain, cheveux et barbe au vent, soleil couchant à l'horizon, drapeau étoilé en arrière plan et hymne national.

"Hum, bref, reprit-il en sortant de son tableau imaginaire, ni la pluie, ni la grêle, ni les sauterelles, mais MOI ! Qui reprendrait du poil de la bête !"

Dans tout les sens du terme d'ailleurs.

Daïa a écrit:
-Moi, partir ? Alors que ce jeune homme me propose du thé bio ? Rouge se débrouille très bien toute seule, tu le sais...

Elle prit donc le thé en fixant sa mère. Le combat avait commencé entre les deux mère, à différent niveau. Puis, elle se tourna vers le pianiste

- Ma.. nièce ? Non.. heu, et bien, c'est une autre culture, apparemment. D'ailleurs, sans me vanter, ma fille et sa... cousine, s'entendent très bien et pourrait très bien chasser les lycans à elles seules. N'est-ce pas ? Qu'en pense-tu ? Ce serait une bonne idée, non ?

Disait-elle avec un grand sourire, dévoilant ainsi ses dents quasi parfaites

Gemini a écrit:
Mais quelle drôle de famille quand même! La mamie et la mère qui se disputent sur un jeunot!? On avait tout vue! Ne laissant rien paraître et ne comprenant pas toutes les subtilités du conflit mamie-mère, le loup tâta le sang séché sur son oreille.

-Il est vrai que si mon oreille est blessée, je peux plus difficilement jauger le son. Pourtant, vous êtes toutes les deux là, pourquoi vous faire attendre?

S’éloignant de quelques pas, le loup prit place devant son piano et se lassa aller à la mélodie. Avec un peu de chance, une des deux liquiderait l’autre de la maison et il pourrait continuer ses frasques charmante.

Siana a écrit:
- je vais te hisser ailleurs mon pauvre, tu vas le sentir passer... se dit le chaperon en regardant le mât où était hissé le blason du village.

Le chaperon se poussa un peu. Le sens du vent faisait revenir l'odeur du chasseur. Ecoeurant !

- Comme tu as déjà l'odeur, tu peux bien prendre le poil, répliqua le chaperon. Commençons par voir d'où venait le gus. La-bas, ajouta Chaperon en montrant la place de la mairie.

Chaperon se mit à courir, chasseur allait suivre aussi. C'était à qui allait arriver le premier.

Sur place, arrivé la première, Chaperon ne trouva rien d'autre que les résidus de la boule fumigène. Elle goutte, sent, pèse, observe.

- Peau de chèvre, vient du pays des Rouflaquettes, de l'autre coté de la foret. Un endroit infesté de loups...

Chaperon fait passer la peau de la boulette au chasseur.

Ginie a écrit:

-Soit reste, mais veut tu regarder son oreille dis-je sournoisement

-Mais je préférait que tu soit auprès de rouge tout de même....


Le jeune pianiste avait pris place devant son instrument et profitant d'un moment d’inattention de fifille j'en profitait pour verser dans sa tasse un élixir d'oublie, fait a base de plante....


-Et si cela ne marche pas, je me ferait un plaisir de faire appel a la foret dis-je en murmurant



Avec un peu de chance, il ferrait rapidement effet et lui ferait oublier ce qu'elle était venue faire ici, puis je lui tendis sa tasse après les avoir rejoins

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MessageSujet: Re: [RP flash n°1] Le petit chaperon rouge, 10 ans plus tard   Sam 18 Juin 2016 - 16:22

Tour de jeu n°6 (dernier tour)

Un grand et dernier boom retentit.
Tout le monde arrête ce qu'il faisait.
Chaperon et Chasseur sont sortis de leur débat sur l'origine de la eau ayant servi pour la boule fumigène. Donc pas d'énième dispute.
Mamie, maman et Loup sortent de chez le loup.
Maman ne sera pas droguée, loup n'aura personne dans ses filets, mamie n'aura pas de quoi gouter à la jeunesse.

Tout le monde est sur la place. Nouvelle fumée dans les airs. Tout se dissipe. Au loin, à l'autre bout de la rue, à l'orée de la foret : un écran géant et une scène. Tout le monde va voir et se retrouve devant la scène.
Sur l'écran, rien. Mais sur scène : un dictaphone. Sur ce dictaphone, une lettre. Sur cette lettre, une phrase :

"Je suis ton père".

A qui est-elle adressée ?

Là, les révélations familiales s'imposent-elles ?

Mad a écrit:
Le Chasseur s'était approché de la scène et avait prit la lettre.

"Est-ce qu'il y a un Luke dans la salle ? Non ? Personne ? Dommage... A qui c'est adressé alors ?"

Se grattant la tête, le Chasseur lança ensuite le dictaphone au Chaperon.

"Tiens, tu dois savoir comment ça marche ce genre de trucs. Mais dites voir... Vous étiez au courant d'un spectacle vous ? Nan parce que la magie c'est sympa hein, mais là ça m'arrange moyen quoi. J'avais prévu une bonne biture ce soir et... P't'être qu'on peux se faire rembourser nos places remarques..."

Puis le Chasseur entreprit de faire, lettre toujours en main, le tour de l'écran avant de revenir sur la place. D'ailleurs, pour un village dont le bar a été vidé, la place était bien déserte de monde ! Même pas une chèvre se baladant dans le coin. M'enfin bon, chèvre, loup, manquerait un chou pour faire un sacré casse-tête.

Et, tout en tournant et retournant l'étrange lettre dans ses mains, le Chasseur finit par faire en un petit bateau. Qu'il fit naviguer, dans les airs, songeur...

Daïa a écrit:

Maman de rouge était sortit en trombe avec Mamie et Loup. Que s'était-il donc passé ?! Une scène était apparue sur la place du village. Etrange... Elle regarda le chasseur faire un bateau en papier. Curieuse, elle le lui prit des mains et déplia le bateau. Il était noté "Je suis ton père". Le père à qui ?

-Mais c'est quoi ce bordel à la fin ?

Elle passa le papier à Loup et regarda Rouge avec le dictaphone. De plus en plus étrange... Elle eut un frisson... Et si ? Non, impossible, il était partit depuis bien longtemps, il devait être mort, depuis le temps ! Ne pas laisser cette théorie de côté. Elle la garda dans un coin de sa tête, même si elle ne l'aimait pas du tout.

-Je suis bien d'accord avec le chasseur. Par contre, vous devriez prendre une douche, de temps en temps... Pire que les lycans, si vous voulez mon avis !

Gemini a écrit:
Et c’est à ce moment là que le loup bénissait son hygiène moderne et discipliné : il sentait vachement bon! Donc, pas de risque de se faire pincer comme étant un lycan là-dessus. Ensuite..? Des fous, il y en a tous les jours, mais là, ce genre de phrase, il ne l’aimait pas trop. Affichant un air qui ne semble rien trouver de particulier à la situation, le pianiste fit quelques pas pour « mieux observer » où être hors porté de tous et afficha une mine de réflexion.

-Mais quel est ce bordel.?

Il était prêt à déguerpir si cet idiot pouvait compromettre sa couverture. Les chances qu’il le soit était pourtant mince… non?

Siana a écrit:
"Je suis ton père"

- Bha, pas de problème pour moi ! Le mien est mort ! N'est-ce pas maman, n'est-ce pas ma... ma cousine ! Mon père est mort il y a 20 ans, en essayant de poursuivre ma... ma cousine avec un couteau. Il a loupé une racine et s'est brisé la nuque.

Chaperon croisa les bras et réfuta toute théorie qui toucherait son père.

- Cela ne peut-être que le père de ma cousine, ou celui du loup... quant à vous...

Elle se tourna vers le chasseur et éclata de rire.

Ginie a écrit:

Après un retour brutal sur la place du village, je ne pouvait m’empêche de balancer des regard massacreur a fifille
Je me demandais bien ce que tout ça voulais et au vu de la mine interrogatrice de fifille je comprit ce qu'elle avait en tête....cela était impossible tout du moins je l’espérais puis je regardais rouge et lui demandais :

-Tout va bien rouge, tu as s'en doute raison n'est ce pas fifille? dis-je avec la plus grande douceur, tout l'opposer de fifille quand il s’agissait pour elle de communiquer avec rouge... puis je regardais le chasseur et lui lançais :

-Oui, la douche sa excite, au vu des mouche qui vous entour cela ne vous ferais que du bien... !!!

Fin du RP flash

Du bruit s'éleve près de la scène. Plus précisément sous la scène. Le dictaphone se met en route tout seul. Une voix émane de l'appareil :


- Oui ! Je suis ton père ! Ô sublime village de la foret ! Je suis ton père !

Une trappe s'ouvre sur la scène et le tireur masqué apparait. Il lève son masque. C'est le maire du village ! Sur l'écran, une vidéo apparait. Ce sont les vidéos des caméras de surveillance du village. On y voit le chasseur se déguiser en loup pour monter son stratagème. On y voit Chaperon remettre la capuche de Mamie avant que celles-ci n'arrive auprès du chasseur. On y voit le pianiste se transformer en loup pour renifler les sous-vêtements propres, en train de sécher, d'une jolie femme du village. On y voit maman faire la commère et espionner ses voisins, elle participe sans le vouloir à la propagation de la farce du chasseur, en parlant de loup partout.

- Vous quatre ! Vous vous êtes joués du village ! Mais nous vous pardonnons. JE vous pardonne car je suis votre père à tous. Je suis votre Maire adoré !

Là, les villageois arrivent de partout, déguisés en loup. La musique est lancée, les villageois dansent en costume de loup autour du chasseur et du Chaperon pour les narguer.

Le loup se retrouve démasqué et mamie aussi, leur flirte va être plus délicat !
Chaperon et Chasseur sont bien punis car leur capacité à chasser peut être remise en cause (ben oui, ils ont rien deviné !).
Maman est la risée du village : bouh la vilaine elle colporte les ragots !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [RP flash n°1] Le petit chaperon rouge, 10 ans plus tard   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP flash n°1] Le petit chaperon rouge, 10 ans plus tard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Attendant son petit chaperon rouge...
» Petit tutorial pour Gimp
» un RP avec le petit chaperon rouge??
» Le petit bus rouge
» Le petit chaperon rouge aux bouclettes dorées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imaginarium :: Une porte vers du RP, toujours plus de RP :: Events, Minis jeux RP et RP Flash :: RP Flash-