.


Forum RPG multivers, plusieurs jeux de rôle sur 1 seul forum. Venez jouer dans des univers différents avec un seul compte sur le forum.
 

Partagez | 
 

 [Jour 03] Entre Chefs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: [Jour 03] Entre Chefs    Dim 14 Sep 2014 - 17:31

Le plan avait fonctionné comme prévu. Même s'il fallut utiliser le plan B, celui d'urgence, au cas où la bombe ne faisait pas les dégâts escomptés. Cependant, l'objectif avait été atteint. Les Elyriens étaient considérés comme les coupables. Billy ne pouvait que savourer sa victoire. Certes, ce n'était pas tout à fait grâce à Élise. Upsilon y était pour beaucoup. Après tout, c'était elle qui avait permis cela, en se faisant passer pour une Elyrienne, grâce aux armes découverte des années plus tôt, dans la navette volée par les Zassagoriens.

Dans un hôtel particulier du 5ème arrondissement, tandis que Billy sirotait tranquillement un verre de vin, d'un grand cru tout juste remonté de sa cave personnelle, Vranak gardait le silence. Cela faisait une bonne demi-heure que Billy, en bon hôte, avait convié Vranak à une collation dans son bureau. Assis l'un en face de l'autre, les deux chefs se préparaient silencieusement à la réunion qui allait commencer. La Voix de la Liberté, aidée par les Zassagoriens hébergés chez Billy Durant, avait de grand projet. Mais pour certain, il leur fallait l'aide de Vranak et des siens. Billy s'était dit qu'une collation pouvait amener plus facilement et rapidement certain sujet.

Le chef de La Voix de la Liberté brisa le silence en posant son verre vide et en repoussant une assiette de toast au foie gras.


- Alors comme ça, les hybrides existent vraiment ? demanda-t-il avec son accent anglais. Et votre fille en a ressenti un hier soir ? Je dois avouer que je ne vous ai pas cru, quand nous nous sommes rencontré pour la première fois, et que vous m'aviez dis que les hybrides pouvaient réellement exister. Encore moins que votre fille était capable de les ressentir comme elle peut le faire avec notre ennemi commun. Je me demande comment il est arrivé ici. Mais surtout... comment ce journaliste a-t-il su pour la bombe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: [Jour 03] Entre Chefs    Dim 14 Sep 2014 - 17:32

Assit comme une statue de marbre sur sa chaise, le chef des Zassagoriens observait tranquillement son interlocuteur, en silence, depuis un bon moment. Ses écailles couleurs bleu de prusse lui donnaient une froideur qui ne faisait que double avec son regard perçant, fixé sur Billy. Il n’avait pas spécialement faim ou avait-il faim? Son allure de reptile donnait parfois l’impression qu’il observait les gens à la manière qu’un serpent observe sa proie défiler devant ses yeux avant de porter le coup fatale.

–On ne parlera pas de sa capacité à empoisonner-


Les doigts lié par les bouts dans une moue une réflexion, il laissa Billy songer à ses paroles un moment et les digéra lui-même. Lorsque la voix blanche et à l’accent neutre de Vranak retentit comme un doux trémolo grave, le silence fut complet.

-Effectivement, monsieur Durant, tant de questions… Ma fille est un trésor inestimable de capacité extraordinaire. Pour ce qui est de cet hybride, ça dépend. Les Elyriens sont des salauds, des parasites et des conquérants véreux. Peut-être bien qu’un Elyrien solitaire a tenté de conquérir sa propre planète au seul pouvoir de sa progéniture abondante. Va savoir ce que ces êtres sordides et malveillants ont en tête. Mais je peux vous assurer que si vous ne désirez pas perdre votre belle terre, il faut rester hautement vigilant. Peut-être bien que ce petit hybride serait un outil de choix à retourner contre eux.

Le chef des Zassagoriens fit une pause, se muant à un silence de réflexion puis continua.

-Il faut interroger ce journaliste. Le kidnapper au besoin: Les amis de nos ennemis sont nos ennemis. Cet humain s’est mit à travers notre chemin trop efficacement, il a peut-être même certain de vos membres qui nourrissent une amitié trop particulière à son encontre. Cependant, si vous me laissez suggérer des méthodes… Je ne suis pas spécialement méchant, mais il faut user les moyens qu’il faut. Il est actuellement hospitalisé et surveillé par la police, très probablement. Ce qui le rend une cible difficile et risquée pour nous. De plus, il faut savoir qu’un homme peut endurer pour lui-même, mais pas pour les gens qu’il aime. A-t-il une femme? Une compagne? Ou encore mieux, des enfants? Je suis père et je peux vous dire qu’un père pourrait faire bien des folies pour la prunelle de ses yeux quand il n’est pas préparé au pire. Sans faire mal à la dite personne, nous pourrions nous en emparer un moment histoire de l’utiliser pour le faire parler docilement sans faire de mal à quiconque. Le menace suffira à le faire plier si nous trouvons un être cher.

Vranak offrit par la suite un sourire de Joconde, cette expression même du mystère.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: [Jour 03] Entre Chefs    Dim 14 Sep 2014 - 17:33

Billy avait toujours ce frisson qui parcourait son dos lorsque Vranak posait ses yeux perçants sur lui. Quel que peu mal à l'aise, le chef de La Voix de la Liberté. Il prit un toast de foie gras et en prit une bouchée. Lentement. Il écoutait attentivement Vranak. Il fixait sa bouche. Il était fasciné et en même temps effrayé par le Zassagorien. Même s'il était courtois, agréable de discuter avec lui, même si son physique n'avait rien d'ordinaire pour un terrien, Billy Durant ne voyait qu'une chose : les crochets cracheurs de venin. Ils lui rappelaient tout de même à qui il avait affaire. Ils lui rappelaient que les Zassagoriens restaient des créatures redoutables capables de tuer une vache avec une simple morsure. Billy le savait très bien. Un des Zassagoriens qui accompagnait Vranak et sa fille en avait fait la démonstration. S'il pouvait tuer une vache avec son venin, il pouvait en faire tout autant avec un être humain.

Vranak brisa enfin le silence qu'il imposait à Billy. Sa voix totalement dénuée d'accent, ce qui contrastait avec celle de sa fille, apportait encore plus de frisson à ceux qui parcourait le corps de Billy.

Il parlait de sa fille avec fierté. "Un trésor inestimable". Billy songea à une aide inestimable. Puis les grossièretés et insultes sur les Elyriens arrivèrent enfin. Il ne se passait pas une conversation entre eux sans qu'un propos dégradant à l'égard des Elyriens ne fut craché, par lui comme par Vranak. Entendre son acolyte cracher son venin, au sens figuré du terme, sur Adam et les siens fit sourire Billy. Ses lèvres s'étaient très largement étirées, dévoilant la pointe de ses dents. Son regard s'enflammait lorsqu'il s'imagina Adam à sa merci.


- L'hybride sera un outil de choix quand votre fille aura mis la main dessus. Ce petit malin a vite fui Versailles. Paris est grand. Il va falloir plusieurs jours de traque avant de le retrouver car seule votre fille a la capacité de ressentir sa présence.


Quand Vranak enchaina sur le sujet du photographe de presse, Billy grimaça. Il se demandait toujours comment il avait pu être au courant pour la bombe et était persuadé qu'une fuite avait eu lieu parmi ses hommes ou même les Zassagoriens.

- En effet, il est hospitalisé depuis le soir de l'attentat à l’Hôtel-Dieu, confirma Billy. D'après mes renseignements, l'opération a été un succès mais il n'est pas encore revenu à lui. Une source sûre m'a aussi informé qu'une jeune femme avait suivi l'ambulance, avait passé une bonne partie de la nuit dans la salle d'attente des urgences et qu'elle était en larme. Elle aurait passé tout le lendemain à son chevet. Apparemment, ce serait une jeune femme blonde, pas très grande. La police la laisse approcher le photographe, je suppose donc qu'elle et lui son proche. D'après l'infirmière, elle devrait repasser au chevet du photographe dans la journée. Ce serait l'occasion d'envoyer un homme pour la faire suivre, enquêter sur elle et ainsi découvrir le lien exact entre elle et ce journaliste fouineur.

Billy termina son toast et s'essuya la bouche après avoir bu une gorgée de vin blanc.

- D'après l'infirmière, la jeune femme devrait repasser au chevet du photographe chaque jour. Ce serait l'occasion d'envoyer un homme pour la faire suivre, pourquoi pas l'aborder et découvrir le lien exact entre elle et ce journaliste fouineur. Il faut bien évidemment que le photographe soit mis au courant du kidnapping puisque le but est de le faire venir à nous. Je pense qu'il va nous falloir attendre qu'il sorte de l’hôpital avant de réaliser l'enlèvement. Sinon il sera difficile de le faire venir une fois un petit courrier envoyé à son attention. Nous ne serons pas éclairé sur la nature de la fuite parmi nous tant que nous n'aurons pas le photographe à portée de main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: [Jour 03] Entre Chefs    Dim 14 Sep 2014 - 17:33

Vranak finit par bien vouloir prendre un verre d’eau, ce qu’il dégusta avec une modération toute calculé. Le regard de l’homme reptile pesa un moment sur son interlocuteur après quoi il détourna les yeux calmement se rappelant que les humains n’aiment pas être fixé trop longuement. Les « mammifères » sont ainsi, fixer est de la provocation.

-Ma fille trouvera, j’ai parfaitement foi en ses compétences. Elle attendra le moment propice pour frapper.

Au mot « frapper » les crocs de Vranak avaient eu un léger mouvement, rien de bien visible mais le geste en disait long. Le chef des zassagoriens ne frappait pas en douceur quand il le faisait, c’est une des raisons pour laquelle il déléguait une partie de ses affaires à ses membres. L’expérience et la vie lui avaient donné une leçon trop sévère pour être gentil. Il ne se montrait pas inutilement méchant cependant, c’étais plutôt le genre bloc de glace.

-Mon cher, son attitude est si parlante. Je concède qu’il faut enquêter tout de même, mais une humaine qui démontre une telle attitude, c’est très démonstratif. Pas besoin d'enquêter avant, nous pouvons la questionner une fois sous nos griffes. En premier plan, nous pourrions croire à un frère ou un amant. L’un ou l’autre est un excellent levier, avons-nous réellement besoin de tourner en rond et faire parler cette femme? Certes, oui, pour ensuite signaler à ce photographe dérangeant que nous Savons...

Un silence remplit l'endroit, prenant une petite gorgée, il continua.

Je vous dis que la meilleure méthode est de l’attraper sans crier gare et la laisser macérer dans un cachot quelques jours. Quand l’homme saura en sortant que sa précieuse sœur ou amante est déjà portée disparue depuis un temps, ce sera plus pressant pour lui. Oui, il ne cherchera pas à gagner du temps, il devra la « sauver au plus vite ». Il ne fera pas affaire à la police, de peur que nous la liquidons ou que ça ne soit pas assez rapide. Ses instincts mâles le conduirons à secourir lui-même sa femelle ou membre de sa famille. Nous pourrions le mener sur une piste, un piège et le cueillir comme une fleur. Une fois les deux en mains, c'est un jeu d'enfant les faires parler. Si nous avons la fille dans une autre pièce, il dira tout pour ne pas l'entendre crier et si nous indiquons à la femme de crier ou sinon nous blessons son homme, elle sera très docile. Non, cueillez la femme maintenant et faite en sorte qu’à la sortie du jeune homme, il sache que ses bêtises ont porté malheur à sa jeune femelle. Il pliera, il tombera à genoux et il nous dira tout pour la survie de sa petite blonde. Évidemment, toute la violence sera d'avantage mentale que physique. À moins qu'ils... nous y obligent.

Les yeux de Vranak devinrent une fente malicieuse alors qu’il observait Billy.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Upsilon
Gardien d'une porte

Mes Personnages

Date d'inscription : 24/08/2014
Messages : 322

MessageSujet: Re: [Jour 03] Entre Chefs    Dim 14 Sep 2014 - 17:34

Billy se gratta le menton. Il réfléchissait. Le plan était bon. Mais pas excellent.

- Nous pourrions procéder autrement. Que diriez-vous de les laisser se remettre de leurs émotions. Quand ils penseront que plus rien ne leur arrivera, on les kidnappe ensemble. On utilise la fille pour faire pression sur le photographe. Vos violences physiques pourraient se faire sur la fille, sous les yeux du photographe. Le choc serait encore plus grand. Ainsi nous saurons qui est la taupe. Et qui sait. Peut-être qu'il se montrera docile et qu'il sera bien plus utile.

Billy prit son calepin et y écrivit quelques mots. Une liste de noms qu'il donna à Vranak.

- Ce sont les personnes susceptibles d'être la taupe. Je pense que...

Il fut interrompu par un léger courant d'air et un "pouf". Au milieu de la pièce, un paquet apparut. Dessus, le Déphaseur portatif était posé.

- Il semblerait qu’Élise est revenue de son rendez-vous avec les Égyptiens mais qu'elle a du retard. Sinon elle ne nous aurait pas gratifié de cette livraison expresse.

Billy se leva, prit le paquet et le Déphaseur. Il rendit l'objet Elyrien à Vranak, afin qu'Upsilon récupère son jouet. Il se rassit et coupa la ficelle entourant le paquet avec son couteau du toast de foie gras. Il retira la ficelle, déchira le papier kraft, ouvrit la boite en carton et dévoila à l'intérieur une petite boite à onguent décorée de motifs égyptiens.[hide=Spoiler][/hide]
- Notre livraison est arrivée. Voici notre deuxième commande de poison. Le premier ayant été efficace lors du défilé, je ne suis pas déçu d'en avoir redemandé avant de voir le résultat. Votre fille et Élise vont bien s'amuser. Il y a deux doses dans la boite. Nous en testerons une sur un Elyrien. Si l'effet est concluant... la seconde dose d'Aconit sera pour son Commandant. Si jamais cela ne fonctionne pas, nous n'aurons pas d'autre choix que d'utiliser votre venin. Même si l'objectif est de vous laisser dans l'ombre le plus longtemps possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Jour 03] Entre Chefs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jour 6 : Entre Peine et tristesse...
» Chasse entre Amis |PV Faucon|
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imaginarium :: Le couloir infini des univers :: Space Chronicles :: [Chapitre 1] 1990 - La Délégation Terre-